Rédaction Profil Bio des Alumni AIMS

510 views

Published on

Présentation des diplômés de l’Institut Africain des sciences Mathématiques (AIMS)

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
510
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rédaction Profil Bio des Alumni AIMS

  1. 1. PROFIL DES DIPLOMES D’AIMS Alain Julio Mbebi est un camerounais de 27 ans qui est le premier de sa famille à avoir entrepris des études supérieures. C‟est en Finances mathématiques qu‟il a d‟ailleurs choisi de s‟illustrer en utilisant les Stochastic Differential Equations en Finance. Comme souhaité par son défunt papa, Alain compte aller aussi loin qu‟il le pourra. Et pour cela, il a choisi de faire un Master en Probabilité et Statistiques et un DESS en Finance mathématique. C‟est au sein d‟AIMS NEI - dont il avait pour la première fois entendu parler par un ami qui y étudiait - qu‟il a obtenu ce dernier diplôme délivré en 2010. « En entendant toutes ces bonnes choses sur AIMS, j‟ai réalisé que c‟était exactement ce que je cherchais : unAlain… espace d’apprentissage qui réunirait, en un même lieu, les meilleurs jeunes physiciens et mathématiciens de l’Afrique. C‟est comme cela que j‟ai envoyé mon dossier de candidature. Six mois après, je recevais ma lettre d‟admission. Le rêve de mon père se matérialisait. » Alain Mbebi est intarissable sur AIMS qu‟il définit comme une expérience unique que tout le monde, scientifique ou pas, devrait pouvoir avoir l‟occasion de vivre au moins une fois. “ Mon passage au sein d‟AIMS m‟a permis de me sentir encore plus confiant parce qu‟une fois dans la famille AIMS, on sait que l‟on ne sera plus jamais seul. Je peux me rendre n‟importe où en Afrique et être certain d‟avoir un endroit où dormir, quelqu‟un pour venir me chercher à l‟aéroport… On a juste un email à envoyer et tout le réseau se met en branle parce qu‟il est pour nous hors de question de briser les liens qui nous unissent. C‟est toute la force du réseau AIMS et il faut en faire partie pour mieux comprendre ! » Grâce à la formation qu‟il a reçu, Alain sait aujourd‟hui que “l‟impossible est possible”. Ce jeune homme explique gaiement que lorsqu‟il est mis dans une situation sans défis, il a l‟impression qu‟il lui manque quelque chose ! Selon lui, tous les étudiants en sciences devraient avoir l‟opportunité de prendre l‟un des cours les plus vitaux : le « AIMS-Spirit ». « Vous y côtoierez des professeurs encore plus enthousiastes et motivés que les étudiants eux-mêmes » ajoute-t-il. Son conseil aux étudiants boursiers d‟AIMS-Sénégal est simple: « si vous pensez être mathématiciens, physiciens, informaticiens et si vous souhaitez participer au développement de l’Afrique, alors AIMS est l’endroit qu’il vous faut. » Propos recueillis par Minielle Tall
  2. 2. AIMS ALUMNI BIOGRAPHY His name is Alain Julio Mbebi. Born in Cameroon, this 27 year old young man holds a Master‟s in Probability and Statistics. He has chosen to continue his studies in Mathematics of Finance. “My parents never attended a university course, and the dream of my late father was that I should go as far as I can in my academics and make myself useful to society”. Alain heard about AIMS by the usual way: by word of mouth! A year before entering AIMS, he had classmates attending the institute who told him good things about it. “It was exactlyAlain… what I was looking for, a learning space where one would find the best young African mathematicians and physicists.” He decided to submit an application. Six months later he received a email announcing his selection. “It was incredible,” Alain recalls. “Studying at AIMS is really something singular.” Being a part of AIMS makes a big difference according to Alain Mbebi. “AIMS is hard work enveloped in pressure and happiness. After a year in the club of „survivors‟, for me the impossible is possible.” Today when there is no challenge, this young mathematician feels like something is missing. Alain is categorical: “All graduate students should take a course called “AIMS Spirit”. It helps you feel confident every day in your life. I can go now anywhere in Africa. I am no longer afraid where I‟ll stay – who will come and pick me to the airport… or whatever. I just need to send an email to an AIMS student in that country, and as a member of the family she or he will try to be there for me. You have to be there to understand!” Alain shares one last thought with AIMS-Senegal students: “Try your best to be part of AIMS family. Because if you arrive at AIMS with others ideas, you will miss something and your stay at AIMS will be a sad moment. Before AIMS I never saw a class where lecturers were as motivated and enthusiastic as students. AIMS is really ‘good stuff’”.

×