Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

Reunions départementales 2016

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Loading in …3
×

Check these out next

1 of 59 Ad
Advertisement

More Related Content

Slideshows for you (20)

Similar to Reunions départementales 2016 (20)

Advertisement
Advertisement

Reunions départementales 2016

  1. 1. Réunions départementales Clichy - 9 novembre 2016 Savigny s/Orge - 16 novembre 2016
  2. 2. Sommaire • La notion de parcours • Le parcours de l’enseignant: la démarche de Mme Friedrich (diapo 6 à 17) • Des vidéos tournées dans l’académie dans le cadre des documents d’accompagnement des nouveaux programmes de collège: - Entraîner et évaluer l’expression orale dans la cohérence et la convergence au CM2 et en 6ème: la démarche de Mme Föttinger (diapo 18 à 24) - Un exemple de liaison au collège Van Gogh de Clichy : la démarche de Mme Künzel et de Mme Caro (diapo 25 à 32) • Le projet pédagogique et culturel au cycle 3 dans l’académie (diapo 33 à 35) • Rappels concernant les nouveaux programmes de collège et les documents ressources (diapo 36 à 45) • Les documents d’accompagnement des nouveaux programmes de collège (diapo 46 et 47) • La différenciation pédagogique : présentation d’expérimentation en collège et en lycée (diapo 48 et 49) • Informations diverses (diapo 50 à 59)
  3. 3. Etat des lieux de la discipline
  4. 4. La notion de parcours Hauptweg und Nebenwege Paul Klee 1929
  5. 5. Les parcours éducatifs Parcours Avenir - comprendre le monde économique et professionnel - connaître la diversité des métiers et des formations - développer le sens de l’engagement et de l’initiative - élaborer le projet d’orientation scolaire et professionnelle Parcours citoyen Apprendre les valeurs de la République - enseignement moral et civique - éducation aux médias et à l’information - participation des élèves à la vie sociale de l’établissement et de son environnement Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) Favoriser un égal accès à l’art et à la culture - rencontre, fréquentation d’œuvres et d’artistes - pratique individuelle et collective - connaissances : repères culturels et esprit critique Parcours éducatif de santé Expliciter ce qui est offert aux élèves en matière de santé : - éducation pour des choix éclairés - prévention sur des problématiques prioritaires - protection dans l’établissement et l’environnement local L’application nationale FOLIOS peut aider élèves et enseignants dans le suivi des parcours.
  6. 6. Le parcours de l’enseignant La démarche de Mme Frédérique Diedrich: Innover entre injonctions institutionnelles et liberté pédagogique: - dans le cadre d’une démarche réflexive en s’appuyant sur son expertise professionnelle; - dans le cadre d’une démarche collaborative avec des collègues
  7. 7. Faire faire des exposés aux élèves: oui, • Pour – Favoriser l’ouverture culturelle – Motiver les élèves – Entrainer à la compréhension écrite – Entrainement à l’expression écrite – Entraîner à l’expression orale – Développer des compétences transversales: argumenter pour faire valoir son point de vue, trouver des compromis… – Utiliser l’outil informatique
  8. 8. Mais trop souvent …
  9. 9. Une piste: la mise en scène Inventer une situation qui permet d’introduire les informations que l’on veut présenter: – Un cours d’allemand – Un jeu télévisé – Un déplacement en taxi – L’émission de Fred et Jammy « c’est pas sorcier »
  10. 10. Exposés sur des villes germanophones • Point de départ: une séquence sur Berlin: Was macht Berlin so attraktiv ? - Natur - Kultur - Architektur - Geschichte - Ausgehen / essen - Sonstiges
  11. 11. Was macht Augsburg so attraktiv ?
  12. 12. Was macht München so attraktiv ? Sur le modèle de « C’est pas sorcier »
  13. 13. Pendant et après - Prise de notes (éléments ciblés) Interaction: - Questions / réponses (pour compléter ses notes) - 6 questions / réponses à l’aide de ses notes - Réalisation d’un quizz (à partir de ses notes sur l’ensemble des exposés) - Résolution
  14. 14. Découverte de la peinture expressionniste • Après 2 séances sur les éléments marquants de la peinture expressionniste (CE/ CO) • Exposés à l’aide d’un diaporama - Présenter l’artiste (dates, lieux importants, contacts avec d’autres artistes) - Décrire le tableau donné (un tableau différent d’un artiste différent par groupe) - Montrer en quoi il s’agit d’une œuvre expressionniste
  15. 15. Nouvelle déception ! Des compétences mais un certain ennui, une perte de la motivation au fil des exposés Bilan avec les élèves: - manque de travail (élèves) - décrire quelque chose que tout le monde a sous les yeux (professeur)
  16. 16. EPI: culture et création artistique • Les paysages – Langues (allemand / espagnol) – Français – Arts plastiques – Histoire-géographie – Ecrire un poème (refrain en espagnol ou en allemand) sur son paysage – Réaliser une brochure de présentation (définition du paysage choisi, image du paysage réalisé, poème) – Concours de slam
  17. 17. En cours d’allemand • Découvrir des paysages allemands, suisses ou autrichiens à travers la peinture. • Exposés sur une œuvre représentant un paysage (également paysage urbain) du romantisme avec Caspar David Friedrich à la peinture contemporaine avec Gerhard Richter
  18. 18. Entraîner et évaluer l’interaction orale à l’école et au collège dans la cohérence et la convergence Mme Föttinger collège de Chatou
  19. 19. Quatre vidéos tournées dans le cadre des documents d'accompagnement des nouveaux programmes de collège consultables sur le site Eduscol
  20. 20. Deux groupes classe à des stades différents de l’apprentissage • 27 élèves de CM2 qui ont débuté l’apprentissage de l’allemand en cours d’année en janvier. Au moment du tournage, ils avaient bénéficié de 8 séances de 45 mn. • 27 élèves de 6ème qui ont débuté l’apprentissage de l’allemand en septembre 2015 (3 h d’enseignement hebdomadaire)
  21. 21. Deux vidéos avec les pratiques de classe en CM2 et en 6ème et deux interviews de Madame Föttinger http://eduscol.education.fr/pid31436/entrainer-les-eleves- aux-activites-d-expression.html
  22. 22. Pourquoi adopter une démarche commune au sein du cycle 3 en LV? • Pour favoriser la continuité des apprentissages • Pour mettre les élèves en confiance et faciliter le passage d’un niveau à l’autre • Pour développer plus efficacement les compétences des élèves
  23. 23. Comment instaurer une démarche commune au sein du cycle 3? • en identifiant précisément les objectifs visés et les thématiques culturelles • en travaillant les compétences en synergie • en mettant en œuvre des pratiques d’enseignement similaires • en favorisant l’apprentissage coopératif et l’implication de tous les élèves dans les activités
  24. 24. Apprentissage coopératif et implication de tous les élèves dans les activités en CM2 et en 6ème • Recours à l’inter-correction quand les élèves hésitent ou font des erreurs. • Encouragement systématique de tous les élèves par le professeur, mais retour bienveillant sur certaines erreurs, en particulier dans le domaine phonologique. • Tous les élèves ont pu présenter leur production orale pendant la séance, que ce soit en entraînement (CM2) ou en situation d’évaluation (6ème).
  25. 25. Un exemple de liaison école-collège au collège Van Gogh de Clichy
  26. 26. Trois vidéos tournées dans le cadre des documents d'accompagnement des nouveaux programmes de collège consultables sur le site Eduscol
  27. 27. Deux vidéos montrant la rencontre entre les élèves de 6ème et CM1/CE2 et l’interview des enseignantes http://eduscol.education.fr/pid35838/construire-les- apprentissages-en-langues-vivantes-au-cycle-3.html
  28. 28. Les classes impliquées dans le projet • Classe de CE2/CM1 Ecole Jules Ferry (12 élèves) • Enseignantes : Madame Caro, Madame Kelm • Classe de 6ème bilangue Collège Van Gogh (25 élèves) • Enseignante : Madame Künzel
  29. 29. Pourquoi organiser une rencontre entre des élèves de l’école et des collégiens? • Pour favoriser la continuité des apprentissages • Pour fédérer les démarches pédagogiques et croiser les regards • Pour créer une situation d’apprentissage nouvelle et motivante pour les élèves
  30. 30. Comment organiser une rencontre entre des élèves de l’école primaire et des collégiens en langue vivante? • en se concertant en amont pour favoriser la mise en œuvre du projet pédagogique commun • en scénarisant les activités et en donnant du sens à la communication entre les élèves lors de la rencontre • en différenciant les activités pour prendre en compte le niveau de maîtrise différente de la langue
  31. 31. Des supports élaborés en concertation : l’invitation Einladung zum Spielevormittag Liebe Grundschüler, sprecht ihr im Deutschunterricht auch über Tiere? Wir laden euch herzlich zu einem Spielevormittag zum Thema "Tiere" in unserer Schule ein. Wir treffen uns am Mittwoch, dem 17. Februar, um 9 Uhr. Wir bereiten die Spiele vor. Bringt ihr Musik mit? Viele Grüße, die 6e 6 und 6e 7 vom Collège Van Gogh
  32. 32. Des activités ludiques, interactives, progressives et différenciées  Les élèves font connaissance.  Ils jouent au jeu de memory.  Ils écoutent une histoire et doivent identifier « leur animal » à la 1ère lecture. Lors de la 2ème lecture, les élèves de CE2/CM1 miment le sentiment de « leur animal » et les élèves de 6ème l’activité qu’il pratique.  Le jeu des devinettes : les élèves de CE2/CM1 doivent trouver l’animal décrit par un(e) élève de 6ème  Les élèves de CE2/CM1 chantent leur chanson aux élèves de 6ème qui ont à la résumer.
  33. 33. Le projet linguistique et culturel au cycle 3 Quels objectifs ? Quel positionnement dans le cycle? Quelle valeur pédagogique ajoutée? Quelles modalités de mise en œuvre?
  34. 34. RENTREE SCOLAIRE 2017 - PROJET DE MAINTIEN OU DE FERMETURE D’UN DISPOSITIF DE 6ème BI-LANGUES Nom de l’établissement : commune : département : LANGUES : anglais et……………… Le contexte ACTUEL (rentrée scolaire 2016) Continuité au sein du cycle 3 :  oui  non Nombre d’écoles primaires partenaires : Nombre de divisions et les effectifs par niveau : CMI divisions : effectifs : CM2 divisions : effectifs : 6ème divisions : effectifs : Statut de l’intervenant en primaire :  PE  Enseignant du 2nd degré  Assistant • Rentrée 2017  renouvellement  fermeture
  35. 35. RENTREE SCOLAIRE 2017 - PROJET D’OUVERTURE D’UN DISPOSITIF DE 6ème BI-LANGUES Nom de l’établissement : commune : département : LANGUES : anglais et……………… Enseignement d’une langue autre que l’anglais au cycle 3 en école élémentaire : oui non Nombre d’écoles primaires partenaires : Nombre de divisions et les effectifs par niveau : CMI divisions : effectifs : CM2 divisions : effectifs : ELCO/EILE effectifs : Nom de l’intervenant en primaire : Statut de l’intervenant en primaire : PE Enseignant du 2nd degré assistant EILE/ELCO Description brève du projet pédagogique (toute demande doit se faire en concertation avec l’IEN et l’IA-IPR de la LVE) Description : Continuité du parcours linguistique de l’élève : préciser l’articulation avec l’offre linguistique dans les collèges et lycées du secteur) Quelles sont les conséquences en termes de ressources humaines liées à la demande ? Enseignants en sous service dans l’établissement/ dans un établissement voisin, service horaire, statut (certifié agrégé, titulaire, non titulaire….) etc. :
  36. 36. Les nouveaux programmes de langues vivantes du collège De nouveaux horaires : • Cycle 3 Langue vivante 1 4 h (Langue vivante 2 3 h ou 2 h) • Cycle 4 Langue vivante 1 3 h Langue vivante 2 2,5 h De nouveaux contenus : http://www.education.gouv.fr/cid81/les- programmes.html
  37. 37. Une architecture commune des programmes du cycle 2 au cycle 4 Volet 1 • Les spécificités du cycle Volet 2 • Contributions essentielles des différents enseignements au socle commun Volet 3 • Les enseignements • Compétences travaillées • Contenus d’enseignement • Croisements entre enseignements
  38. 38. Cycle 3 Le cycle de consolidation Cycle 4 Le cycle des approfondissements
  39. 39. Les domaines du socle • Domaine 1: les langages pour penser et communiquer • Domaine 2: les méthodes et outils pour apprendre • Domaine 3: l’éducation de la personne et du citoyen • Domaine 4: les systèmes naturels et les systèmes techniques • Domaine 5: les représentations du monde et l’activité humaine
  40. 40. 4. Les systèmes naturels et les systèmes techniques 3. La formation de la personne et du citoyen 2. Les méthodes et outils pour apprendre 5. Les représentations du monde et l’activité humaine 1. Les langages pour penser et communiquer  5 domaines de formation Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corpsLe décret sur le socle commun les 4 composantes du domaine 1
  41. 41. Des priorités réaffirmées pour l’enseignement des LV du cycle 2 au cycle 4 Exposition régulière et quotidienne à la langue étrangère Continuité et progressivité dans les apprentissages du cycle 2 au cycle 4 Développement de l’autonomie en situation de communication Un apprentissage de la LV2 qui prend appui sur un transfert de compétences Une interaction avec les autres disciplines (interdisciplinarité, inter-langues, DNL) Autonomie et pédagogie de projets Ancrage culturel fort des apprentissages en langues vivantes
  42. 42. L’ancrage culturel Cycle 3 Trois axes  La personne et la vie quotidienne  Des repères géographiques, historiques et culturels dans la LV étudiée  L’imaginaire Cycle 4 Quatre thèmes culturels  Langages  École et société  Voyages et migrations  Rencontres avec d’autres cultures
  43. 43. Des attendus de fin de cycle Cycle 2 (CP-CE1-CE2) Cycle 3 (CM1-CM2-6ème) Cycle 4 (5ème-4ème-3ème) LV1 Pas d’attendus précisés, mais priorité à la langue orale (compréhension de l’oral, expression orale en continu) A1 dans toutes les activités langagières. Le niveau A2 peut être atteint par un grand nombre d’élèves dans plusieurs activités langagières. A2 dans les 5 activités langagières. Les activités proposées permettent aux élèves d’atteindre B1 dans plusieurs activités langagières. LV2 A2 dans au moins 2 activités langagières A1 dans toutes les autres
  44. 44. Echelle de maîtrise Très bonne maîtrise Maîtrise satisfaisante Maîtrise fragile Maîtrise insuffisante Cycle 3 À partir du niveau A2 dans au moins une des cinq activités langagières et A1 dans toutes les autres Niveau A1 dans les cinq activités langagières Niveau A1 dans au moins trois des cinq activités langagières Niveau A1 atteint dans une ou deux des cinq activités langagières Cycle 4 LV1 À partir du niveau B1 dans au moins une des cinq activités langagières et A2 dans toutes les autres Niveau A2 dans les cinq activités langagières Niveau A2 dans au moins trois des cinq activités langagières et A1 dans toutes les autres Niveau A2 dans une ou deux des cinq activités langagières et A1 dans les autres Cycle 4 LV2 À partir du niveau A2 dans plus de deux activités langagières et A1 dans toutes les autres Niveau A2 dans au moins deux des cinq activités langagières et A1 dans toutes les autres Niveau A2 dans une des cinq activités langagières et A1 dans toutes les autres Niveau A1 dans les cinq activités langagières fin de cycle 4 : Evaluation à parts égales des 2 LV Objectifs
  45. 45. Exemples d’évaluation des deux langues pour le DNB MAÎTRISE INSUFFISANTE MAÎTRISE FRAGILE MAÎTRISE SATISFAISANTE TRÈS BONNE MAÎTRISE MAÎTRISE INSUFFISANTE Maîtrise du socle insuffisante Maîtrise du socle fragile Maîtrise du socle fragile Maîtrise du socle fragile ou maîtrise du socle satisfaisante MAÎTRISE FRAGILE Maîtrise du socle fragile Maîtrise du socle fragile Maîtrise du socle satisfaisante Maîtrise du socle satisfaisante MAÎTRISE SATISFAISANT E Maîtrise du socle fragile Maîtrise du socle satisfaisante Maîtrise du socle satisfaisante Très bonne maîtrise du socle TRÈS BONNE MAÎTRISE Maîtrise du socle fragile ou maîtrise du socle satisfaisante Maîtrise du socle satisfaisante Très bonne maîtrise du socle Très bonne maîtrise du soc
  46. 46. Ressources pour les langues vivantes aux cycles 2, 3 et 4 http://eduscol.education.fr/cid100364/ressources- pour-les-langues-vivantes-aux-cycles-4.html Créer un environnement propice à l'apprentissage Élaborer une progression cohérente (Tableaux de déclinaisons linguistiques par langue) Ancrer l'apprentissage dans la culture (Tableaux de déclinaisons culturelles par langue) Croiser les enseignements et les pratiques
  47. 47. Des tableaux de déclinaisons culturelles CYCLE 3 : le portrait physique et moral Le portrait physique et moral de soi-même est la première étape de la représentation de soi… De nombreux auteurs de la littérature de jeunesse ont mis l’accent sur le portrait physique ou moral de leurs personnages principaux comme la figure du Struwwelpeter ou celles de Blanche-Neige et de la reine dans le conte de Blanche-Neige des frères Grimm. • Bibliographie, sitographie http://medienwerkstatt-online.de/lws_wissen/vorlagen/showcard.php?id=11320&edit=0 : décrire une personne http://www.schulpraxis.ch/files/comic.pdf : réaliser un portrait en s’inspirant du monde de la bande dessinée • Littérature de jeunesse http://www.taubenschlag.de/html/eltern/oestreich/texte/blau.pdf : texte intégral de l’histoire Das kleine Blau und das kleine Gelb de Leo Lionni • Chansons http://www.rosin.de/das-lied-uber-mich.html : chanson humoristique sur le portrait physique • Comptines, contes, légendes http://www.goethe.de/lrn/prj/mlg/mad/gri/de9114368.htm : conte Blanche-Neige des frères Grimm • Jeux de sociétés et/ou collectifs https://www.aduis.ch/arbeitsblaetter/101807_SA_A_D.pdf : faire son portrait • Films et/ou dessins animés http://www.moviepilot.de/movies/pippi-langstrumpf--2 : film et dessin animé mettant en scène un personnage scandinave très célèbre dans le monde germanophone Pippi Langstrumpf
  48. 48. La différenciation pédagogique en cours d’allemand dans l’académie de Versailles • Des comptes rendus d’expérimentation en ligne : http://www.allemand.ac-versailles.fr/spip.php?rubrique54 référencés dans les ressources d’accompagnement pour les LV des nouveaux programmes de collège dans la glose : « Elaborer une progression cohérente » : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Langues_vivantes/ 35/3/RA16_langues_vivantes_elaborer_progression_560353.pdf • Un stage de formation continue hybride en 2016-2017 « Différencier en cours d’allemand »
  49. 49. Des expérimentations en collège et en lycée présentées par : Marie-Christine Despas et Dagmar Schmeing-Grognet Cécile Brunet et Christiane Brun Catherine Torres Elisabeth
  50. 50. Le partenariat de l’Académie de Versailles avec le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie
  51. 51. Tagung von Französischlehrkräften an Europaschulen in Nordrhein- Westfalen und französischer Deutschlehrkräfte Essen 4 – 6 octobre 2016 Témoignages Madame Thumarin, Monsieur Mokhdani Madame Brincourt
  52. 52. Les dossiers du site d’allemand
  53. 53. L’entrée culturelle dans les programmes de LV au lycée : le traitement des notions (Séminaire de l’Inspection générale des LV – septembre 2016) 1. Ce que sont les notions au programme : retour sur l’esprit qui a présidé à leur conception 2. Ce à quoi ne doit pas conduire l’utilisation des notions dans l’enseignement et, par effet de miroir, dans les concours et examens 3. Recommandations pour une meilleure utilisation des notions au programme a) Faire des notions un aboutissement plutôt qu’un prérequis b) Diversifier les questionnements et les documents c) Eviter le manichéisme, sortir de l’univoque d) Articuler apport de connaissances et construction de compétences http://www.langues.ac-versailles.fr/spip.php?article781
  54. 54. La promotion de l’allemand Quel outils? Le site de l’Institut Goethe: https://www.goethe.de/ins/fr/fr/spr/wdl/arg. html La brochure « L’allemand, un atout pour l’avenir » et le site dédié www.allemandalecole.org Un diaporama pour la présentation de l’allemand au lycée: http://www.allemand.ac- versailles.fr/spip.php?rubrique25
  55. 55. Un site dédié à l’apprentissage de l’allemand Le site www.deutschfurschulen.fr ,ouvert à la rentrée 2016, s’adresse aux élèves, aux enseignants, aux assistants de langues, mais également aux parents. Deutsch für Schulen est un site constitué d’un univers Kinder, pour les élèves et d’un univers Lehrerende, pour les enseignants et les assistants de langues.
  56. 56. Mobiklasse Paris (Ile-de-France) Téléphone: +33 (0)1 44 16 13 18 Email: paris@mobiklasse.de Site web: maison-heinrich-heine.org Lena Tröger Maison Heinrich Heine
  57. 57. Rencontres avec des auteurs de littérature de jeunesse en 2017 Appel à projet autour de la lecture suivie d’extraits des romans : Alles nach Plan d‘Elisabeth Etz Manchmal dreht das Leben einfach um de Kathrin Steinberger
  58. 58. Stages de perfectionnement linguistique, pédagogique et culturel été 2017 à Berlin et à Vienne • A qui sont destinés ces stages ? professeurs des écoles et professeurs de langues vivantes de l'enseignement secondaire (établissements publics) • Pour vous inscrire, consultez le BOEN n° 38 du 20 octobre 2016 (link is external) et cliquez sur le lien suivant www3.ciep.fr/le/sl/inscriptions/ • Date limite de transmission des dossiers : Le 13 janvier 2017 à minuit.
  59. 59. Les stages de formation continue en inter-langues La plupart des actions de formation continue en inter-langues sont désormais des formations collectives sur site dont l’objet précis est à définir d’après les thématiques proposées au PAF. D’autres thématiques peuvent également être envisagées. Ces stages doivent faire l’objet d’une demande d’ouverture par un chef d’établissement. Il appartient donc aux équipes de langues vivantes d’un établissement, voire de plusieurs, par exemple dans le cadre d’une liaison collèges-lycée, de déterminer un objet de travail commun et ses modalités. Le stage fera ensuite l’objet d’une négociation entre une délégation des professeurs de langues des établissements concernés et les formateurs pressentis pour assurer la formation afin d’en envisager le déroulé. Ces stages ne sont pas soumis au calendrier habituel des stages à inscription individuelle. Ils peuvent être ouverts à tout moment de l’année.

Editor's Notes

  • CT
  • Michel Saint Onge, Moi j'enseigne mais eux apprennent-ils ? , Chronique sociale, Paris 2008,

    Un outil précieux depuis2001 / 2005 : LE CECRL

    La nature des obstacles : obstacles liés au contexte, aux lacunes lexicales, grammaticales … mais aussi ce que Serge Boimare appelle la peur d’apprendre / les empêchés d’apprendre
  • Chaque encadré est lié au BO correspondant.
    Pour le parcours Avenir, voir aussi : http://www.education.gouv.fr/cid83948/le-parcours-avenir.html&xtmc=parcoursavenir&xtnp=1&xtcr=1
    Pour le parcours citoyen voir aussi : http://www.education.gouv.fr/cid100517/le-parcours-citoyen.html&xtmc=parcourscitoyen&xtnp=1&xtcr=3
    La charte pour l’éducation artistique et culturelle est sur http://www.education.gouv.fr/cid104753/charte-pour-l-education-artistique-et-culturelle.html&xtmc=parcoursdeacuteducationartistiqueetculturelle&xtnp=1&xtcr=1
    Un guide d'accompagnement de la mise en œuvre du parcours éducatif de santé sera diffusé au cours du premier trimestre aux directeurs d'école, IEN et chefs d'établissement.
  • 23
  • Un partenariat historique
    Une convention renouvelée
    Une coopération pédagogique renforcée
  • Qu’est-ce qu’une Europa-Schule???

×