Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Sig2011

7,200 views

Published on

Communication à SIG 2011 (Journées ESRI) le 5 octobre 2011

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Sig2011

  1. 1. Géomatique, retour vers le futur : explorer les espaces imaginaires Thierry Joliveau SIG 2011 Conférence francophone ESRI 5-6 octobre Versailles [email_address]
  2. 2. Plan <ul><li>Géomatique, un point origine ? </li></ul><ul><li>La « Time Geography » réactivée </li></ul><ul><li>Une géomatique des espaces imaginaires ? </li></ul><ul><li>Conclusion </li></ul>
  3. 3. Partie 1 : géomatique, un point origine ?
  4. 4. http://www.casa.ucl.ac.uk/gistimeline/ http://blog.daum.net/sunbalancepark/11487227
  5. 5. Géomatique, un point origine ? <ul><li>Définition de la Géomatique : </li></ul><ul><ul><li>« L’usage d'un ordinateur pour traiter des données spatiales » </li></ul></ul><ul><li>Peut-on dater son invention ? </li></ul>
  6. 6. Géomatique, un point origine ? <ul><li>2005 et les globes virtuels ? </li></ul>« Maps » de Aram Bartholl
  7. 7. Géomatique, un point origine ? <ul><li>~1985 et les premiers logiciels sur PC? </li></ul>http://gisandscience.com/2010/10/22/original-pc-arcinfo-brochure/
  8. 8. Géomatique, un point origine ? <ul><li>1969 et SYMAP du Harvard Laboratory for Computer Graphics and Spatial Analysis ? </li></ul>http://www.math.yorku.ca/SCS/Gallery/milestone/thumb8/popup/bssn1_popup1-21.htm
  9. 9. Géomatique, un point origine ? <ul><li>1963 et le Canadian Geographical Information System ? </li></ul>http://www.youtube.com/watch?v=eAFG6aQTwPk&feature=player_embedded Roger Tomlinson (1933-)
  10. 10. Géomatique, un point origine ? <ul><li>1959 et le modèle générique MIMO (Map In - Map Out) ? </li></ul>Waldo Tobler (1930-) TOBLER W. R., 1959, Automation and Cartography,
  11. 11. Géomatique, un point origine ? <ul><li>1955 : Torsten Hägerstrand utilise une machine Hollerith pour géoréférencer les données du recensement suédois </li></ul>http://www.nhh.no/en/research---faculty/awards-and-distinctions/honorary-doctorates-at-nhh.aspx Torsten Hägerstrand (1916-2004)
  12. 12. <ul><li>Le traitement formalisé de l'information géographique précède l'informatique moderne </li></ul><ul><li>La première approche est plus analytique que descriptive </li></ul><ul><li>La manière des structurer l'information géographique vient avant la question de sa visualisation (cartographie automatique) </li></ul><ul><li>Hägerstrand veut savoir « s'il est possible de conférer à l'espace le même statut neutre que le temps a toujours eu ». </li></ul><ul><ul><li>Pas d’unités administratives ou naturelles </li></ul></ul><ul><ul><li>Décomposer l'espace en unités régulières et abstraites (la grille) </li></ul></ul><ul><li>A la fin de son article il émet le &quot;souhait utopique&quot; que &quot;les coordonnées de tous les foyers  suédois soient déterminées et enregistrées sur des cartes perforées et qu’on utilise les photographies aériennes pour bénéficier d'une documentation unique </li></ul>Réflexions HÄGERSTRAND T., 1955, Statistika primäruppgifter, flgkartering och « Data processing » - makiner : Eff kombinerings-projekt, Svensk Geogr. Arsbok ,
  13. 13. Partie 2 La « Time Geography » réactivée
  14. 14. Time ou Space Time Geography THRIFT N., 1977, An introduction to time geography,
  15. 15. GSM Wifi Positioning System Hybrid positioning systems http://www.google.com/mobile/latitude/index.html http://fireeagle.yahoo.net/ http://www.facebook.com/about/location
  16. 16. Extended Time-Geographic Framework Tools Extension for ArcGIS 9.3 Dr. Shih-Lung Shaw, Dr. Hongbo Yu, http://web.utk.edu/~sshaw/NSF-Project-Website/download.htm SHAW S.-L., 2009, Individual-based Tracking Data: Potentials and Challenges to Transportation Geography,
  17. 17. Nouvelles fonctions, nouveaux objectifs <ul><li>Fonctions </li></ul><ul><ul><li>Collecter, analyser et visualiser les activités des individus. </li></ul></ul><ul><ul><li>Analyser les interactions entre individus, y compris à distance </li></ul></ul><ul><ul><li>Comprendre les interactions des individus avec leur environnement </li></ul></ul><ul><li>Objectifs </li></ul><ul><ul><li>Fournir des services et des activités adéquats aux besoins, souhaits et position </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les services culturels géolocalisés sont en plein développement </li></ul></ul></ul>
  18. 18. https://sites.google.com/site/harrypotterlocations/documents
  19. 19. http://cartographielitteraire.parisentouteslettres.net/
  20. 20. http://geo.culture-en-limousin.f
  21. 21. Maxime le Forestier repeint la maison bleue de San Francisco. Source : Gala Source : Google Street View http://spacefiction.wordpress.com/2011/06/25/a-san-francisco-ou-est-la-maison-bleue-le-forestier/#more-6774
  22. 22. http://www.augmentedrealitycinema.com
  23. 23. A venir, une géomatique de espaces imaginaires ?
  24. 24. MORETTI F., 2008, Graphes, cartes et arbres PIATTI B., BÄR H., REUSCHEL A., HURNI L., CARTWRIGHT W., 2008, Mapping Literature: Towards a Geography of Fiction
  25. 25. Max Ernst. Le Jardin de la France.1962. Huile sur bois (144x168). Musée National d'Art Moderne, Paris, France.
  26. 26. Source : Géoportail
  27. 27. Un « recalage » artistique et un clin d’œil du peintre Joliveau Thierry. « Max Ernst, a facetious cartographer / un cartographe facétieux ». Blog. (E)space & Fiction , 7 décembre 2009. http://spacefiction.wordpress.com/2009/12/07/when-max-ernst-had-fun-with-a-mapquand-max-ernst-samusait-avec-une-carte/ .
  28. 28. La Joconde ou Portrait de Mona Lisa Léonard de Vinci, 1503-1506 Huile sur bois de peuplier, 77 X53 cm Le Louvre, Paris
  29. 29. Carte du Val di Chiana, Italie c.1502. Leonardo da Vinci. Royal Collection http://impressard.com/impressard.html Joliveau Thierry. « The amazing secret map of Mona Lisa / L’étonnant secret cartographique de la Joconde ». Blog. (E)space & Fiction , 8 mars 2010. http://spacefiction.wordpress.com/2010/03/08/the-amazing-secret-map-of-mona-lisa-letonnant-secret-cartographique-de-la-joconde/ .
  30. 30. Lac Trasimène Val di Chiana Punte Buriano Pezzutto Donato. « Leonardo’s Val di Chiana Map in the Mona Lisa ». Cartographica 46, no. 3/2011 (2011): 149-159.
  31. 31. Une question demeure : pourquoi Léonard a-t-il choisi cette composition? ?
  32. 32. Essai de cartographie systématique du film « The Killers ». R. Siodmak) Joliveau Thierry. « Siodmak, The Killers: where are we? / Les Tueurs: où sommes nous? » Blog. (E)space & Fiction , 28 mai 2011. http://spacefiction.wordpress.com/2011/05/28/the-killers-siodmak-where-are-we-les-tueurs-siodmak-ou-sommes-nous/ .
  33. 33. En guise de conclusion
  34. 34. <ul><li>Un voyage dans le temps qui illustre comment on peut relier par la géomatique le quantitatif et le formel au qualitatif, l’informel et l’imaginaire </li></ul><ul><li>La prise en compte des espaces imaginaires offre un intérêt méthodologique important pour la recherche en géomatique : </li></ul><ul><ul><li>Quels modes de collecte ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quelles ontologies ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Quels modes de visualisation ? </li></ul></ul><ul><li>Deux pistes à explorer </li></ul><ul><ul><li>Peut-on appliquer aux œuvres de fiction les concepts de la Time Geography ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Comment la Time Geography peut-elle prendre en compte les activités liées/localisées dans des univers virtuels ou imaginés </li></ul></ul>
  35. 35. Merci de votre attention http://mondegeonumerique.wordpress.com http://spacefiction.wordpress.com A consulter :

×