Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Profil d'application AI

2,054 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Profil d'application AI

  1. 1. Le profil d'application "Archives institutionnelles" Journées Couperin AO 3 avril 2009
  2. 2. Point de départ Journées Couperin AO 3 avril 2009
  3. 3. Point de départ <ul><li>Concevoir un format de métadonnées : </li></ul><ul><ul><li>Répondant aux besoins des établissements en matière de description des publications scientifiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Compatible avec le format de métadonnées de HAL </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  4. 4. Point de départ <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><ul><li>Permettre à chaque établissement de décrire au sein de son archive institutionnelle les publications scientifiques qu'il produit (besoin partagé par les établissements d'autres pays) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pouvoir avoir des informations sur la production d'une entité (laboratoire...)‏ </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pouvoir avoir des informations sur les droits liés aux ressources </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Pouvoir avoir des informations sur le contexte de publication de la ressource </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>au moyen d’un format compatible avec les standards internationaux. </li></ul></ul><ul><ul><li>Permettre les échanges : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Avec HAL ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Entre archives institutionnelles des établissements français ; </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Avec les archives institutionnelles, nationales et thématiques des autres pays. </li></ul></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  5. 5. Point de départ <ul><li>Les besoins des établissements : </li></ul><ul><ul><li>Décrire la publication avec des données bibliographiques standards et complètes </li></ul></ul><ul><ul><li>Décrire les liens entretenus par la publication avec des agents (auteurs, éditeurs, organismes d'affiliation, tutelles...) à l'instant T du référencement de la publication </li></ul></ul><ul><ul><li>Identifier ces agents et permettre le lien avec une application de gestion de la recherche </li></ul></ul><ul><ul><li>Décrire le statut juridique de la publication et les éventuelles restrictions d'accès </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  6. 6. Point de départ <ul><li>Les besoins des établissements (suite)‏ </li></ul><ul><ul><li>Identifier le contexte de la publication : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>« document hôte » dans le cas de regroupement de type actes, revues, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>autres publications dans la même archive ou dans une autre archive </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Identifier si nécessaire l'événement qui a été l'occasion de la publication. </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  7. 7. AI (Archives Institutionnelles) un profil d'application du Dublin Core Journées Couperin AO 3 avril 2009
  8. 8. Pourquoi un profil d'application du Dublin Core ? <ul><li>Limite des formats existants : </li></ul><ul><ul><li>Le Dublin Core, simple ou qualifié, ne répond pas à l'ensemble des besoins décrits plus haut. C'est un format générique. </li></ul></ul><ul><ul><li>Les formats créés dans d'autres pays sont trop fortement liés à leurs contextes nationaux. </li></ul></ul><ul><li>La réponse du Dublin Core Metadata Initiative : le modèle abstrait du Dublin Core (DCAM) </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  9. 9. Le modèle abstrait du Dublin Core (DCAM) <ul><li>Le DCAM est un cadre conceptuel complexe qui permet : </li></ul><ul><ul><li>de décrire des éléments d'information (métadonnées) et leur structuration </li></ul></ul><ul><ul><li>indépendamment des syntaxes d'encodage </li></ul></ul><ul><ul><li>pour développer des profils d'application ( i. e . modèles conceptuels ancrés dans un contexte précis) fondés sur les termes DCMI ou d'autres ensembles de termes compatibles </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  10. 10. Du modèle abstrait au profil d'application <ul><li>La problématique du GTAO rencontre pleinement celle qui a présidé à l'émergence de la notion de profil d'application du Dublin Core, i. e. répondre à la tension qui existe entre : </li></ul><ul><ul><li>d'une part les besoins spécifiques de chaque communauté </li></ul></ul><ul><ul><li>et d'autre part la nécessité de l' interopérabilité </li></ul></ul><ul><li>&quot;The term application profile has been applied to describe the tailoring of standards for specific applications .&quot; The Singapore Framework for Dublin Core Application Profiles - h ttp://dublincore.org/documents/singapore-framework/ </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  11. 11. Qu'est-ce qu'un profil d'application du Dublin Core (DCAP) ? <ul><li>Un &quot;Lego&quot; permettant d'assembler des éléments issus de différents standards pour créer un nouveau standard répondant à des besoins spécifiques. </li></ul><ul><li>Un standard qui repose sur un cadre conceptuel complexe, le modèle abstrait du Dublin Core (DCAM), lui-même fondé sur les principes du RDF (la &quot;langue&quot; du web sémantique). </li></ul><ul><li>Une autre manière de concevoir les métadonnées. </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  12. 12. Un exemple de DCAP : SWAP <ul><li>SWAP (ex-EAP) = Scholarly Works Application Profile : </li></ul><ul><ul><li>Un profil d'application du Dublin Core pour la description de documents académiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Un projet du groupe &quot;Digital Repositories&quot; du JISC entamé en 2006 </li></ul></ul><ul><ul><li>Validé par le DCMI Usage Board en 2009 </li></ul></ul><ul><ul><li>Basé sur les FRBR ( Functional Requirements for Bibliographic Records) </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  13. 13. Un exemple de DCAP : SWAP <ul><li>Pourquoi AI et pas SWAP ? </li></ul><ul><ul><li>SWAP n'est pas adapté au contexte français. </li></ul></ul><ul><ul><li>SWAP et AI ont la même base : le Dublin Core. Ils sont en quelque sorte deux « vues » de la description des publications scientifiques à l'aide de profils d'application du Dublin Core. </li></ul></ul><ul><li>Les apports de SWAP à AI : </li></ul><ul><ul><li>Un exemple concret de profil d'application </li></ul></ul><ul><ul><li>Un standard auquel on peut emprunter certaines métadonnées et des vocabulaires </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  14. 14. Comment ça marche ? <ul><li>Les règles de conception d'un DCAP sont décrits dans le Singapore Framework*. </li></ul><ul><li>5 composantes : </li></ul><ul><ul><li>3 obligatoires : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Spécifications fonctionnelles : pour quel usage est créé le profil d'application ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Modèle entités-relations : les composants de base du DSP </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Profil des ensembles de description (Description Set Profile ou DSP) : le cœur du DCAP </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>2 optionnels : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recommandations d'usage </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Recommandations sur les syntaxes d'encodage : un profil d'application n'est pas un schéma XML mais un modèle abstrait permettant d'écrire des schémas XML ou autres. </li></ul></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009 * The Singapore Framework for Dublin Core Application Profiles http://dublincore.org/documents/singapore-framework/
  15. 15. Les grands principes du DCAM ‏ <ul><li>Le principe de base de RDF et du DCAM : le triple </li></ul><ul><li>Un triple est une phrase simple : </li></ul><ul><li>Sujet – Verbe – Complément </li></ul><ul><ul><ul><li>Sujet = ressource </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Verbe = propriété ou prédicat </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Complément = valeur </li></ul></ul></ul><ul><li>-> Ressource – Propriété – Valeur </li></ul><ul><li>Ex : &quot; La ressource dont l'URI est XXX a pour auteur Tintin &quot; </li></ul><ul><li>peut se traduire en rdf : </li></ul><ul><li>XXX dc:creator «  Tintin  » </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  16. 16. Les grands principes du DCAM ‏ <ul><li>Le « complément » (la valeur) peut elle-même être décrite par un triple. </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009 Ressource XXX Tintin [email_address] dc:creator foaf:mbox triple représenté dans un graphe : 1 nœud – 1 arc – 1 nœud Utilisation de termes issues de différents formats
  17. 17. Les grands principes du DCAM :‏ <ul><li>La structure du DCAM : </li></ul><ul><ul><li>Un enregistrement est un ensemble de descriptions </li></ul></ul><ul><ul><li>Un ensemble de descriptions comprend une ou plusieurs descriptions </li></ul></ul><ul><ul><li>Une description comprend une ou plusieurs déclarations </li></ul></ul><ul><ul><li>Une déclaration est un triple </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  18. 18. Les grands principes du DCAP ‏ <ul><li>Les principes du DCAP : </li></ul><ul><ul><li>Le modèle entités-relations </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Chaque entité décrite dans le modèle entités-relations peut être le sujet d'une description </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les différentes descriptions sont liées entre elles par les relations décrites dans le modèle entités-relations </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Le modèle entités-relations me permet de dire de quoi je parle. </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  19. 19. Les grands principes du DCAP ‏ <ul><li>Les principes du DCAP : </li></ul><ul><ul><li>Le Description Set Profile : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Il décrit le contenu autorisé pour les éléments composant un enregistrement (ou &quot;description set&quot;) : descriptions, déclarations, valeurs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Il peut être écrit à l'aide de différentes syntaxes : DC-Text, XML, RDF... </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Le DSP me permet de contrôler ce que je dis sur les composants du modèle entités-relations </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  20. 20. Le profil d'application AI Journées Couperin AO 3 avril 2009
  21. 21. AI : spécifications fonctionnelles <ul><li>Le Profil d'Application AI et son environnement </li></ul><ul><ul><li>Interopérabilité (avec HAL – avec d'autres archives institutionnelles – au sein du système d'information de l'établissement)‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>Conformité avec les standards </li></ul></ul><ul><ul><li>Adaptabilité (ouverture aux évolutions du web)‏ </li></ul></ul><ul><li>Le Profil d'Application AI et les documents décrits </li></ul><ul><ul><li>Fonctionnalités de recherche (recherche sur n'importe quel élément d'indexation, repérage des ressources en texte intégral...)‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>Identification des auteurs et des affiliations (expression des affiliations des auteurs, recours à des formes d'autorités locales ou nationales...)‏ </li></ul></ul><ul><ul><li>Gestion des droits (information sur les droits liés aux ressources)‏ </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  22. 22. AI : modèle entités-relations et index des entités et de leur propriété (ébauche du DSP)‏ Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  23. 23. Les livrables <ul><li>L'objectif est de fournir à la communauté des établissements d'enseignements supérieur un profil d'application complet, avec des exemples de syntaxes d'encodage et des recommandations d'usage. </li></ul><ul><li>L'intégration du profil d'application AI dans les applications gérant les archives institutionnelles pourra se faire en se fondant sur ces exemples de syntaxe d'encodage ou en adoptant une autre syntaxe. </li></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009
  24. 24. Le bilan <ul><li>Le travail du GTAO sur le profil d'application AI a dépassé la commande initiale. </li></ul><ul><li>Des perspectives intéressantes sont ouvertes par ce travail prospectif qui pourra bénéficier à l'ensemble de la communauté : </li></ul><ul><ul><li>Vers une convergence entre AI et TEF, deux formats amenés à être utilisés simultanément par les archives institutionnelles des établissements d'enseignement supérieur ? </li></ul></ul>Journées Couperin AO - 3 avril 2009

×