Successfully reported this slideshow.

Planning Salon #4 : Obesite plastique

0

Share

1 of 24
1 of 24

Planning Salon #4 : Obesite plastique

0

Share

Parmi les grands secteurs émetteurs de gaz à effet de serre, le plastique est souvent « oublié ». C’est pourquoi, nous proposons de consacrer le prochain épisode du Planning Salon au plastique. Obésité plastique : comment réduire notre usage ?

PLANNING SALON #4
Le lundi 4 avril 2022, à 18 heures 30, en ligne.
S'inscrire : https://lnkd.in/g3anKpaA

Ensemble, nous reviendrons sur quelques grands enjeux du plastique et nous nous demanderons si la communication peut, à son échelle, accompagner le « moins-plastique ».

Un salon animé par Audrey Rousseau, co-fondatrice du Club du planning stratégique #leplanneur #planneur

Une fois par mois, le club des planneurs stratégiques vous invite au Planning Salon, un rdv pour partager vos idées et opinions sur les transformations de notre métier, enjeux sociétaux et tendances de consommation que nous sommes amenés à traiter dans notre activité de planneurs stratégiques. Un lieu d'échange informel pour s'inspirer.

#planning #communication #transition #partiesprenantes #rp

Parmi les grands secteurs émetteurs de gaz à effet de serre, le plastique est souvent « oublié ». C’est pourquoi, nous proposons de consacrer le prochain épisode du Planning Salon au plastique. Obésité plastique : comment réduire notre usage ?

PLANNING SALON #4
Le lundi 4 avril 2022, à 18 heures 30, en ligne.
S'inscrire : https://lnkd.in/g3anKpaA

Ensemble, nous reviendrons sur quelques grands enjeux du plastique et nous nous demanderons si la communication peut, à son échelle, accompagner le « moins-plastique ».

Un salon animé par Audrey Rousseau, co-fondatrice du Club du planning stratégique #leplanneur #planneur

Une fois par mois, le club des planneurs stratégiques vous invite au Planning Salon, un rdv pour partager vos idées et opinions sur les transformations de notre métier, enjeux sociétaux et tendances de consommation que nous sommes amenés à traiter dans notre activité de planneurs stratégiques. Un lieu d'échange informel pour s'inspirer.

#planning #communication #transition #partiesprenantes #rp

More Related Content

Related Audiobooks

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

Planning Salon #4 : Obesite plastique

  1. 1. OBÉSITĒ PLASTIQUE PLANNING SALON #4 OBESITE PLASTIQUE 04/04/2022
  2. 2. Planning Salon #4 04/04/2022 Obésité plastique : comment réduire les usages ? S’inscrire sur linkedin 2
  3. 3. Une fois par mois, le club des planneurs stratégiques vous invite au Planning Salon, un RDV pour partager vos idées et opinions sur les transformations de notre métier, enjeux sociétaux et tendances de consommation que nous sommes amenés à traiter dans notre activité de planneurs stratégiques. Un lieu d'échange informel pour s'inspirer. 3
  4. 4. OBESITE PLASTIQUE : COMMENT ACCOMPAGNER LE MOINS ?
  5. 5. Le plastique dans l’histoire 1600 av. JC Latex XIXe siècle : 1ers plastiques artificiels 1862 Parkésine 1870 Celluloïd XXe siècle : nouvelles matières plastiques entièrement synthétiques 1907 Bakélite 1926 PVC 1935 Polyamide 1938 Teflon 1940 Silicone et caoutchouc synthétique Antiquité Seconde moitié du XXe siècle : la démocratisation 1947 1er bioplastique (Rilsan - Polyamide 11) 1949 Formica et Polyester dont PET 1953 polyéthylène haute densité (PEHD) et Polycarbonate 1954 polypropylène (PP) 1973 Choc pétrolier – changement de statut des plastiques 1990’s Développement des bioplastiques (PLA/PHA…) 5
  6. 6. Il entoure notre quotidien 6
  7. 7. Pour une durée de vie souvent courte 7
  8. 8. Et on le retrouve partout, indésirable 8
  9. 9. Et sa fin de vie… s’éternise Source : SPF Santé Publique, sur base de chiffres NOAA 9
  10. 10. On le mange, jour après jour 10
  11. 11. Et à moyen terme, il nous menace directement 12
  12. 12. Le législateur réagit 2018 Interdiction d’importation de déchets plastiques en Chone 2019 Directive SUP (Single Use Plastic) 2020 Loi AGEC 2016 Interdiction des sacs plastiques à usage unique 13
  13. 13. Il faut faire davantage 14
  14. 14. Le recyclage : c’est bien mais c’est insuffisant 15
  15. 15. 70 ans d'industrie plastique 16
  16. 16. Les microplastiques sont particulièrement problématiques 18
  17. 17. La France : un grand consommateur de plastique 19
  18. 18. Tout le monde sait qu’il faut réduire le plastique 20
  19. 19. C’est l’affaire de tous 21
  20. 20. Les parties prenantes Industriels Dirstibuteurs Fédérations professionnelles Fournisseurs de plastiques Fabicants de plastiques Opérateurs de réemploi Gouvernement Législateurs et décideurs publics ONG et associations Certaines entreprises se mobilisent. Certains citoyens aussi (Zéro Waste…) Les gouvernements et les institutions légifèrent et réglementent. 22
  21. 21. Les pistes d’actions LES INDUSTRIELS Repenser la conception, la production et la distribution des produits pour réduire l'utilisation de plastique tout au long de la chaine de valeur. Remplacer les produits plastiques à usage unique par des alternatives réutilisables et durables. Limiter ou supprimer le suremballage. Mieux informer sur les modes de production, l'origine, et la fin de vie de leurs produits. LES POLITIQUES ET DÉCIDEURS PUBLICS Mettre en place le cadre législatif nécessaire à la transition écologique. Adopter des mesures contraignantes pour que les entreprises changent de modèle de production et de distribution et pensent économie de matière première. Veiller à la mise en place de la transition écologique en intégrant la réduction des déchets dans l'ensemble des politiques publiques et étant exemplaire dans la gestion du plastique inutile ou à usage unique. ONG & CITOYENS Consommer moins mais mieux : acheter différemment – local, réutilisable, vrac – arrêter d’utiliser des objets à usages uniques. Tenir compte des informations fournies sur les produits, demander aux élus de se positionner et voter ! 23
  22. 22. Que peut faire la communication pour accompagner le « moins plastique » ? 24
  23. 23. • Comment éduquer les gens aux avantages et inconvénients des différents types de plastiques ? La communication peut-elle/doit- elle approcher la science et lui donner un effet réel ? • Le digital ou le packaging peuvent-il mieux aider les consommateurs à savoir ce qui est trié, comment et où pour éviter les erreurs ? • Comment aider le consommateur à décider de ce qui est superflu pour lui – les produits à usage unique, les emballages inutiles ? • Y a-t’il une question de moments de consommation : en vacances, OOH : déjeuner au travail / à emporter, ? • L’achat en vrac, les contenants réutilisables : est-ce que c’est pour tout le monde de la ville à la campagne ? 25
  24. 24. 26 LEPLANNEUR.fr Gaëlle VAN HIEU Willem VAN DER HORST Sofiene EL KEBIR Jérémy DUMONT Audrey ROUSSEAU

×