Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Le super collectif des consultants en innovation & transformation collective #lesupercollectif

1,022 views

Published on

Nous vous proposons de créer un super collectif au service de l’innovation et transformation collective des entreprises : des designers, consultants, transformateurs, planneurs, facilitateurs, sociologues...

Face à un environnement fait de turbulences, d’incertitudes, de problèmes, d’évolutions et de changements, trois attitudes sont possibles :
- Le renoncement
- « Je vais m’en sortir tout seul »
- La coopération
La coopération est la stratégie à adopter face aux turbulences de l’environnement, pour rechercher le « Tous gagnants ».

En savoir plus : www.lesupercollectif.fr

Published in: Design
  • Be the first to comment

Le super collectif des consultants en innovation & transformation collective #lesupercollectif

  1. 1. photos : rip hopkins LE SUPER COLLECTIF DE L’INNOVATION & LA TRANSFORMATION COLLECTIVE
  2. 2. QUI SOMMES NOUS ?
  3. 3. L’URGENCE ENVIRONNEMENTALE, SOCIALE, ET ÉCONOMIQUE FAIT PESER PLUS QUE JAMAIS LA NÉCESSITÉ D’UNE NOUVELLE DEMARCHE ET FABRIQUE DU COMMUN. NOTRE ENJEU
  4. 4. LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE C’EST UNE DÉMARCHE QUI PERMET LA MISE EN PLACE D’UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE, ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DE MANIÈRE À RÉPONDRE AUX ENJEUX DE NOTRE SIÈCLE. NOTRE ENJEU
  5. 5. AMÉLIORER, VOIRE RENOUVELER, NOS PRATIQUES PROFESSIONNELLES D’INNOVATION & TRANSFORMATION EN NOUS REUNISSANT DANS UN GROUPE DE CODÉVELOPPEMENT BASE SUR L’ENTRAIDE NOTRE ENJEU
  6. 6. QUI SOMMES NOUS DES PROFESSIONNELS DE L’ INNOVATION & TRANSFORMATION INDEPENDANTS OU EN POSTE QUI FACILITENT LES INTERACTIONS ENTRE LES PARTIES PRENANTES DES ENTREPRISES POUR ACCELERER LA TRANSITION ECOLOGIQUE DANS LES ENTREPRISES
  7. 7. LES COLLABORATEURSLES PARTENAIRES PLANNING STRATEGIQUE + ETUDES CONSO + DESIGN + TRANSFORMATION + COACHING LES CONSOMMATEURS QUI SOMMES NOUS PARTIES PRENANTES DANS L’ENTREPRISE PARTIES PRENANTES A L’EXTERIEUR DE L’ENTREPRISE LE SUPER COLLECTIF
  8. 8. MISSIONS FORMATIONS UNE RESEAU DE TALENTS DE NOUVELLES METHODES COMMUNAUTEOUTILS LE CO DEVELOPPEMENT UNE POSTURE D’OUVERTURE NOTRE OFFRE AUX MEMBRES QUI SOMMES NOUS MONTER SUR DES MISSIONS A PLUSIEURS FACONNER DES OUTILS ET METHODES EN COMMUN TRANSMETTRE SON EXPERTISE ET PARTAGER SES COMPÉTENCES S’UNIR DANS LA DIVESITE POUR REPONDRE AUX ENJEUX COMPLEXES
  9. 9. MISSIONS OUTILS FORMATIONS COMMUNAUTE DESIGN D’EXPÉRIENCE INNO & TRANSFO CANVAS DE L’INNOVATION A IMPACT POSITIF LA “TRANSFORMATION ROOM” ANIMATION DE LA COMMUNAUTE SONDAGE ENTREPRISE : L’ÉTAT DU COLLECTIF ATELIERS POUR FABRIQUER LE COMMNUN PROPOSITION DE VALEUR OFFRE COMMERCIALE ENTREPRISES A CONTACTER EN PRIORITE CARTOGRAPHIE DES TALENTS CO DEVELOPPEMENT FORMATIONS ENTRE PAIRS QUI SOMMES NOUS NOS PROJETS COLLECTIFS
  10. 10. UNE SYNERGIE COLLECTIVE QUI PERMET A CHACUN DE PROGRESSER OUTILS MISSIONSCOMMUNAUTE FORMATIONS EVANGELIZE THINK DOSHARE PILOT REX DES EXPERIMENTATIONS QUALITE DES SERVICES RESULTATS ATTEINTS ET… MESURE DE L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL, SOCIAL ET ECONOMIQUE QUI SOMMES NOUS
  11. 11. LA TECHNOLOGIE DESIGN D’EXPERIENCE COLLECTIVE L’USAGE LA FINANCE DESIGN TO VALUEINNOVATION DE RUPTURE MAPPING DES CABINETS D’INNOVATION ET DE TRANSFORMATION SYSTEMIQUE LES PARTENAIRES LES CONSOMMATEURS OPEN INNOVATION TRANSFORMATRICE INNOVATION SOCIALECO CREATION LE MARCHÉ QUI SOMMES NOUS PROGRESSISTEATTRAYANTE LES COLLABORATEURS
  12. 12. LA DÉMARCHE DESIGN : ENTRE OPEN INNOVATION ET EXPÉRIENCE COLLECTIVE. DESIGN TO VALUE DESIGN D’EXPERIENCE COLLECTIVE INNOVATION SOCIALE “Démarche intellectuelle et sensible, elle hybride pensée et faire, et matérialise le double sens du mot conception – connaissance et création. Au cœur de cette dynamique du projet tous les acteurs impliqués dans la démarche de conception sont placés sur un pied d’égalité, et communiquent de manière fluide en ayant la flexibilité d’esprit nécessaire pour se remettre en question lorsque la situation le demande. En résistant contre la culture de l’urgence et du rendement qui règne dans certaines entreprises le collectif peut développer des innovations utiles qui contribuent au progrès.” Estelle Berger QUI SOMMES NOUS
  13. 13. LA TRANSFORMATION DE L’ENTREPRISE : REUNIR LA DIVERSITE DES PARTIES PRENANTES QUI SOMMES NOUS INTRAPRENEURS TASK FORCE DIGITALE DEPARTEMENTS MARKETING / ACHATS RESEAU DE DIRIGEANTS LAB DE DESIGN D’EXPERIENCE COLLECTIVE COLLECTIF D’ENTREPRISES LOCALITES (VILLES/PAYS) COLLECTIFS DE CONOMMATEURS EN LIGNE ASSOCIATIONS ENVIRONNEMENTALES RESEAU DE DISTRIBUTION SHADOW COMMITY LES COLLABORATEURS LES PARTENAIRES LES CONSOMMATEURS
  14. 14. NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  15. 15. NOUS PERMETTONS AUX PARTIES PRENANTES DE PROGRESSER COLLECTIVEMENT SUR LEURS PROJETS DIGITAUX, SOCIAUX... ÉCOLOGIQUES ! NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  16. 16. UN MONDE DE POSSIBLES A EXPLORER EN INTERDEPENDANCE DES ECOSYSTEMES : TALENTS, RESSOURCES, PRODUCTION, CONSOMMATION LES ENTREPRISES SONT FACE À DE GRANDES TRANSITIONS : ÉCOLOGIQUE, SOCIALE, DIGITALE AVEC DE NOUVEAUX MODÈLES ECONOMIQUES BESOIN D’INNOVATION & TRANSFORMATION SOCIALE AVEC LE COLLECTIF POUR LE COLLECTIF NOS CONVICTIONS
  17. 17. L’INNOVATION & TRANSFORMATION SOCIALE - DE NOUVEAUX PRODUITS ET SERVICES POUR LE FUTUR - VIA DES ÉCOSYSTEMES COLLABORATIFS NOS CONVICTIONS
  18. 18. 9 FRANÇAIS SUR DIX (88 %) SOUHAITENT UNE PLUS GRANDE IMPLICATION DES ENTREPRISES POUR QUE LA SOCIÉTÉ CHANGE, SANS OPPOSER FIN DU MONDE ET FIN DU MOIS.” 👉 Post crise sanitaire les Français attendent des entreprises qu’elles s’engagent prioritairement et durablement sur des sujets tels que la santé (57 %) et le bien-être des salariés (55 %). L’emploi (53 %) et l’environnement (53 %) arrivent en troisième position. 👉Le pouvoir d’achat arrive tout de suite après (pour 51 % des interviewés mais 60 % pour les 50-64 ans). Plus encore, certains Français sont prêts à accompagner ces changements, puisque plus de la moitié d’entre eux, n’ignorant pas les conséquences en termes de coût de production, seraient prêts à payer un peu plus cher les biens et services produits en France, un chiffre qui bondit à 72 % chez les 65 ans et plus » Article : https://lnkd.in/gKE7gib NOS CONVICTIONS
  19. 19. NOUVEAU CADRE RELATIONNEL, NOUVEAUX ENJEUX DE BUSINESS MODEL La crise du Covid-19 a ouvert la plus intéressante des discussions sur le rôle des entreprises dans la cité, et sur la raison d’être de leur existence. Alors que certaines activités ont été temporairement arrêtées, d’autres, plus essentielles que jamais, ont été investies par des acteurs qui, en mettant leurs écosystèmes productifs au service du bien commun, ont su fabriquer en masse des produits manquants. Ainsi, les bouleversements relationnels que nous avons vécus dans nos vies personnelles, et qui généreront peut-être des changements profonds dans nos interactions au quotidien, trouvent un écho fort dans la façon dont les acteurs économiques ont été amenés (forcés) à repenser leurs relations avec leurs parties prenantes. C’est là une belle opportunité pour réinscrire l’entreprise dans son rôle sociétal, renforcer son ancrage, la mettre à l’œuvre pour un progrès partagé avec ses parties prenantes. Et qui ne peut s’accomplir qu’en faisant évoluer son cœur battant : son business model. adn NOS CONVICTIONS
  20. 20. LES MARQUES, QUI JUSQUE-LÀ VALORISAIENT L’EXPÉRIENCE CLIENT ONT PORTÉ UNE VÉRITABLE ATTENTION ENVERS LEURS SALARIÉS Entre autres exemples : le maintien de salaire malgré le chômage partiel pour Hermès, Chanel ou Danone, ou la prise en charge des frais d’hospitalisation des salariés ne bénéficiant pas d’une couverture sociale chez AccorHotels. De nombreuses actions de soutien et de petites attentions envers les salariés ont accéléré cette tendance du « care » qui émergeait déjà timidement avant la crise. Les relations fournisseurs ont également été renforcées au cœur de cette crise. C’est ce qu’illustre le partenariat de L’Occitane avec son fournisseur de packaging Albea. Ensemble, ils ont pu emmener sur le marché des flacons de gel hydroalcoolique dans un délai ultra rapide. De leur côté, les magasins Intermarché se sont massivement inscrits sur une plateforme développée spécifiquement pour aider les producteurs à écouler leurs stocks – jaidelesproducteurslocaux.fr. Sortant d’une logique marchande traditionnelle et d’une relation « donneur d’ordre – fournisseur », ces initiatives montrent qu’une vision partenariale et co-créative au sein d’un écosystème productif peut être créatrice de valeur pour tous. adn NOS CONVICTIONS
  21. 21. RENOUER LES LIENS AVEC LES SALARIÉS, FOURNISSEURS, CLIENTS “Les évolutions de la crise actuelle (...) nous rappellent le bon sens : aucun organisme ne se développe dans un milieu appauvri ou dans un désert. Il est donc de l'intérêt même d'une entreprise de prendre soin de son environnement économique et social, ce qu'on pourrait appeler, par analogie, son "Écosystème" L’entreprise se devait de réguler un conflit interne lié aux intérêts divergents, il s’agit désormais de (re)construire une relation symbiotique avec l’externe pour que l’écosystème tout entier gagne en richesse. La coopération dans des relations externes choisies tend à remplacer la régulation de l’indépassable conflictualité interne.” La crise impose de repenser le rôle de l'entreprise, par Franck Riboud DANONE. NOS CONVICTIONS
  22. 22. COLLECTIVES TRANSFORM BUSINESS CREATIVITY TRANSFORMS BRANDS NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  23. 23. “C’est le « nous » du groupe qu’il s’agit de mettre en branle – ce n’est pas un expert qui va dire comment il s’agit de penser le groupe pour que le groupe aille mieux. C’est au groupe lui-même, petit à petit, à apprendre à percevoir et à sentir les mouvements et les forces qui s’emparent de lui. L’enjeu, c’est de construire un « nous » qui se donne les possibilités d’apprendre à propos de son cheminement, de son devenir. Des questions se posent à partir du moment où le groupe s’inscrit un peu dans la durée. « Qui sommes- nous ? », « qu’est-ce, finalement, cette association que nous défendons ? », « que voulons-nous ? », « à qui sert-on ? », « est-ce qu’on sert notre public ou est-ce qu’on sert le pouvoir ? ». Des questions qu’on peut résumer comme une crise autour du sens. Pour y répondre il s’agit de penser le monde en termes de forces – c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’identités, d’essences, de sujets fixés une fois pour toutes, mais des forces qui s’emparent d’une proposition, d’un corps, du groupe. Ces forces sont le plus souvent silencieuses dans nos groupes : elles instituent un certain nombre de rôles, de silences, un certain nombre de pratiques, mais on ne les nomme pas et on ne les travaille pas.” micropolitiques NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  24. 24. LE DESIGN D’EXPERIENCE POUR LA TRANSFORMATION COLLECTIVE LES COLLABORATEURS LES PARTENAIRES LES CONSOMMATEURS NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES LE SUPER COLLECTIF
  25. 25. LA MARQUE PORTEUSE DE SENS ET D’IMAGINAIRE POUR LE COLLECTIF LES COLLABORATEURS LES PARTENAIRES LES CONSOMMATEURS LE SUPER COLLECTIF NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  26. 26. TRANSFORMER LE COLLECTIF DE L’ENTREPRISE EN SUPER COLLECTIF LE SUPER COLLECTIF SENS GOUVERNANCE COMMUNICATION ENTRAIDE NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  27. 27. FAIRE GRANDIR LE SUPER COLLECTIF AU FIL DE SES PROJETS LE SUPER COLLECTIF L’ENTREPRISE LA SOCIÉTÉ INDIVIDUS DÉSIMPLIQUÉS COLLECTIF RESPONSABLE MOBILISATION PROJECTION INSPIRATION COLLABORATION NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  28. 28. INNOVATION ACTION VISION MOBILISATION PROJECTION QUELS NOUVEAUX BUSINESS MODELS, SERVICES, CIRCUITS, PARTENARIATS INVESTIR ENSEMBLE ? COMMENT IMPLIQUER COLLECTIVEMENT LES PARTIES PRENANTES DE L’ENTREPRISE ? LE SUPER COLLECTIF TRANSFORMATION INSPIRATION QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUELLE ORGANISATION EST APPROPRIÉE AU COLLECTIF ? COMMENT MIEUX COLLABORER SUR LES PROJETS POUR ÊTRE PLUS EFFICACE ? NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  29. 29. INNOVATION ACTION VISION MOBILISATION PROJECTION QUELS NOUVEAUX BUSINESS MODELS, SERVICES, CIRCUITS, PARTENARIATS INVESTIR ENSEMBLE ? COMMENT IMPLIQUER COLLECTIVEMENT LES PARTIES PRENANTES DE L’ENTREPRISE ? LE SUPER COLLECTIF TRANSFORMATION INSPIRATION MOBILISATION QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT QUESTION CLIENT DESIGN D’EXPERIENCE (CLIENT) QUELLE ORGANISATION EST APPROPRIÉE AU COLLECTIF ? PLANNING STRATEGIQUE COMMUNICATION DESIGN D’EXPERIENCE (COLLABORATEUR) COMMENT MIEUX COLLABORER SUR LES PROJETS POUR ÊTRE PLUS EFFICACE ? COLLABORATION NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  30. 30. PROJECTION DESIGN D’EXPERIENCE (CLIENT) PLANNING STRATEGIQUE COMMUNICATION DESIGN D’EXPERIENCE (COLLABORATEUR) ACTION LE SUPER COLLECTIF DES EXPÉRIENCES POSITIVES QUI FONT GRANDIR LE COLLECTIF NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  31. 31. LA RAISON D’ETRE DE LA REUNION DES PARTIES PRENANTES AUTOUR DE L’ENTREPRISE (À MISSION) DES CONCEPTS DE PRODUITS ET SERVICES DIGITAUX, ECOLOGIQUES, SOCIAUX UNE NOUVELLE ORGANISATION ADAPTÉE AU COLLECTIF ET A SES MISSIONS DES PROJETS A EXPERIMENTER POUR REUSSIR ET UN PLAN DE COMMUNICATION POUR REUNIR VISION INNOVATION TRANSFORMATION ACTION VOS BESOINS EXEMPLES DE LIVRABLES NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  32. 32. MOBILISER LE COLLECTIF INSPIRER DES OPPORTUNITÉS FAVORISER UNE DYNAMIQUE COLLECTIVE OPTIMISER LES INTERACTIONS LE PLANNING STRATEGIQUE POUR FACILITER LA PRISE DE DECISION LE DESIGN D’EXPERIENCE (COLLABORATEUR) POUR MIEUX S’ORGANISER ET DELIVRER LA COMMUNICATION AUPRÈS DU COLLECTIF POUR IMPLIQUER, INFORMER ET MESURER LES RESULTATS SOCIOPERFORMANCE NOTRE APPROCHE NOS MÉTHODES ACCOMPAGNEMENTDUCOLLECTIF SENSIBILISER AUX ENJEUX LES ETUDES QUALITATIVES POUR MESURER L’EXPERIENCE CONSOMMATEUR ET/OU COLLABORATEUR INNOVATIONSOCIALE LE DESIGN D’EXPERIENCE (CLIENT) POUR REPONDRE AUX BESOINS NON SATISFAITS NOTRE OFFRE AUX ENTREPRISES
  33. 33. CASE STUDIES* *POURQUOITUCOURS
  34. 34. MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1
  35. 35. MISSION : Design, production et animation d’une plateforme en ligne pour Marc Dorcel permettant d’accéder à la marque, monétiser les contenus pornos et vendre les produits dérivés. MARC DORCEL souhaite investir dans le digital pour : ● Faire vivre l’expérience Marc Dorcel dans la lignée de la nouvelle plateforme de marque sur tous les points de contacts avec les publics. ● Créer une plateforme unique Marc Dorcel qui donne accès aux contenus pornos dans un modèle d’abonnement payant ET aux produits dérivés proposés sur le site d’e commerce ● Générer du trafic vers la plateforme pour contribuer au rayonnement de Marc Dorcel, inciter à souscrire à un abonnement aux contenus payants et faire acheter les produits dérivés. Notre proposition : CO CONSTRUIRE “MARC DORCEL ONE” DANS UN ATELIER AVEC LES EQUIPES ● Présentation (30mn) ● Introduction au design D’expérience (30mn) ● Atelier de création pour explorer 4 pistes d’innovation (2 heures)Présentation des 4 pistes ● Approfondissement de chaque piste à l’aide du jeu de cartes (1h) ● Discussion autour de la piste co construite ● Liste des enjeux / questions pour réussir Le matériel : 4 PISTES D’INNOVATION explorer + UN JEU DE CARTES POUR S’INSPIRER des bests practices MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1
  36. 36. MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1
  37. 37. MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1
  38. 38. MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1
  39. 39. MARC DORCEL : CRÉER UNE PLATEFORME D'ACCÈS UNIQUE POUR LES CLIENTS DIGITAUX Cas client 1 Case study
  40. 40. BLABLA CAR : RÉINVENTER LE CO VOITURAGE POUR LES NON USERS Cas client 2
  41. 41. BLABLA CAR : RÉINVENTER LE CO VOITURAGE POUR LES NON USERS Cas client 2
  42. 42. BLABLA CAR : RÉINVENTER LE CO VOITURAGE POUR LES NON USERS Cas client 2
  43. 43. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3
  44. 44. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3 http://www.influencia.net/larevue/anthologie/index.php?page=3
  45. 45. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3
  46. 46. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3
  47. 47. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3
  48. 48. R9 : RÉ-INVENTER L’AGENCE DE COMMUNICATION Cas client 3 Le case study
  49. 49. (Capture d'écran du groupe Discord Unis pour le climat) Article #UNISPOURLECLIMAT : ORGANISER LES MANIFESTATIONS AU SEIN D’UN COLLECTIF DE CITOYENS, ASSOCIATIONS, SYNDICATS ET PARTIS POLITIQUES Cas client 4 (expérience personnelle)
  50. 50. NOUS REJOINDRE
  51. 51. NOTRE GROUPE LINKEDIN : POUR TISSER DES LIENS https://www.linkedin.com/groups/13872520/
  52. 52. NOS REUNIONS : LES CHECKS DU VENDREDI 11H (ZOOM) https://lnkd.in/eDjQ8xQ
  53. 53. LES ATELIERS DE LA RENTREE : 2 JOURS DE CONFÉRENCES ET ATELIERS https://www.linkedin.com/events/luniversitedetedel-innoavtion-latransformation-les/
  54. 54. NOTRE ESPACE COLLABORATIF : POUR TRAVAILLER EN EQUIPE https://lesupercollectif.workplace.com/groups/
  55. 55. WWW.LESUPERCOLLECTIF.FR

×