Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Processus de veille en PME/ PMI

3,307 views

Published on

Published in: Travel, Business
  • Merci pour cette analyse en profondeur. Notez qu'il existe aussi des outils de veille dédiés aux PME-PMI comme rss-sourcing.com
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

Processus de veille en PME/ PMI

  1. 1. Processus de veille en PME/ PMI "expériences et évaluation" P.Domino ARIST Nord Pas De Calais 31 mai 2006
  2. 2. L’ARIST Nord Pas De Calais <ul><li>Service des Chambres de commerce et d’industrie chargé du développement des PME par la technologie </li></ul><ul><li>Domaines de compétences : </li></ul><ul><ul><li>innovation, propriété industrielle, intelligence économique, veille </li></ul></ul><ul><li>Equipe : 8 personnes basées à Lille </li></ul><ul><li>Principes d’action : </li></ul><ul><ul><li>Complémentarité avec le conseil privé, participation active aux réseaux publics </li></ul></ul><ul><ul><li>Intervention personnalisée, principe de participation financière des bénéficiaires </li></ul></ul>
  3. 3. L’ARIST : technologies, méthodologies <ul><li>repérage de sources d’information de qualité, bases de données professionnelles </li></ul><ul><li>analyse de l’information brevets et propriété industrielle </li></ul><ul><li>méthodes d’innovation dans la recherche de solutions (Triz, IdéesVeille ® , etc.) </li></ul><ul><li>label &quot;Centre Relais Innovation&quot; pour le partenariat technologique </li></ul><ul><li>méthodes d'adaptation progressive de l'organisation PME vers l'intelligence économique (Arist GIS) </li></ul><ul><li>technologies de recherche automatisée d'information (AristExtractor ® ), robots d’analyse (ImaVeille ® ) </li></ul>
  4. 4. Plan <ul><li>Les principes des actions menées </li></ul><ul><li>Notre perception des besoins : </li></ul><ul><ul><li>vis-à-vis de la veille </li></ul></ul><ul><ul><li>vis-à-vis de l’instrumentation de la veille </li></ul></ul><ul><li>Résultats et gains </li></ul><ul><li>Contribution à l’évaluation </li></ul><ul><li>Des orientations possibles ? </li></ul>
  5. 5. Orientations des travaux effectués vis-à-vis des outils <ul><li>comprendre les attentes des PME </li></ul><ul><li>trouver des points d’entrée </li></ul><ul><li>catégoriser les besoins </li></ul><ul><li>classifier l’offre </li></ul><ul><li>rechercher des formules adaptées </li></ul>
  6. 6. Quelques données régionales sur la veille : un paradoxe classique <ul><li>La conscience d’une nécessité : </li></ul><ul><ul><li>enquête de conjoncture 2006 des CCI NPDC: </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>sur 1316 réponses : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La collecte d'informations sur vos marchés, technologies, concurrents vous paraît : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>prioritaire : 30% </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>assez important : 47% </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>peu utile, sans intérêt : 23% </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Une difficulté manifeste à aller plus loin que ce qu’on fait déjà </li></ul><ul><ul><li>déjà au niveau de l’intention </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>25% de perte sur l’enquête (organisation matérielle ?) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>délitement des projets dans le temps sur le terrain </li></ul></ul>
  7. 7. Une approche plus qualitative en BEI <ul><li>des PMI &quot;cognitives produit&quot; </li></ul><ul><ul><li>qui s'entourent de sources variées d'information </li></ul></ul><ul><ul><li>qui se dotent d'une stratégie de développement </li></ul></ul><ul><ul><li>… qui pratiquent l'anglais </li></ul></ul><ul><ul><li>qui recherchent de l'information de tendance </li></ul></ul><ul><li>des PMI &quot;tayloriennes&quot; </li></ul><ul><ul><li>dont les sources d'information se restreignent… par manque de temps pour les exploiter </li></ul></ul><ul><ul><li>qui subissent une contrainte concurrentielle forte </li></ul></ul><ul><ul><li>qui recherchent une information &quot;de sécurité&quot; : technologie, marchés court/ moyen terme </li></ul></ul>BEI mais aussi plasturgie, textile, etc.
  8. 8. Les expériences réalisées <ul><li>bouturage d’outils simples de veille </li></ul><ul><ul><ul><li>2001 – Eveil (démarche - une vingtaine) </li></ul></ul></ul><ul><li>greffage au système d’informations d’activité </li></ul><ul><ul><ul><li>GIS GID (méthode - 200) </li></ul></ul></ul><ul><li>le tuteurage papier vers site </li></ul><ul><ul><ul><li>VBEI (principe – 40/ 14) </li></ul></ul></ul><ul><li>le terreau du KM </li></ul><ul><ul><ul><li>catégoriser </li></ul></ul></ul><ul><li>produire des stolons </li></ul><ul><ul><ul><li>interpeler, innovation, marchés </li></ul></ul></ul>
  9. 9. Résultats : des exemples d’entreprises et de besoins <ul><li>Sous-traitant mécanique : </li></ul><ul><ul><li>l’interlocuteur pilote et son crédit </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>(Sem., Sar.) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>une application commerciale simple </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>dépasser le réflexe Google </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>en marge d’une GRC </li></ul></ul></ul><ul><li>PME Bâtiment : (Info’innov) </li></ul><ul><ul><li>l’alerte, la stimulation </li></ul></ul><ul><ul><li>accompagnement humain fort sinon oubli </li></ul></ul><ul><li>Fabricant de machines : </li></ul><ul><ul><li>faire pratiquer la veille PI par les techniciens </li></ul></ul><ul><ul><li>synthétiser pour s’interroger et comprendre (Asie) </li></ul></ul>
  10. 10. Des facteurs déclencheurs très variables en PME <ul><li>constat d'un manque de visibilité </li></ul><ul><li>besoin d'outils décisionnels </li></ul><ul><li>évolution de la pression concurrentielle ou technologique </li></ul><ul><li>positionnement des donneurs d'ordres </li></ul><ul><li>risque d'évaporation de savoir-faire </li></ul><ul><li>recherche de productivité organisationnelle, conscience d'une disponibilité et d'un partage insuffisants de l'info </li></ul><ul><li>volonté d'innovation </li></ul><ul><li>recherche de modes nouveaux de dévpt. en réseau </li></ul><ul><li>un pb. de sécurité informationnelle ou économique </li></ul>
  11. 11. Besoin d’instrumentation de la veille <ul><li>Appels d’offres </li></ul><ul><li>Veille réglementaire </li></ul><ul><li>Veille concurrentielle </li></ul><ul><li>Image </li></ul><ul><li>Veille technologique </li></ul><ul><li>Tendances marchés/ technologies/ produits </li></ul>Faible Fort TPE PE ME
  12. 12. Les gains constatés en PME suite à instrumentation <ul><li>Qualité de l’information opérationnelle </li></ul><ul><li>Qualité de l’information stratégique </li></ul><ul><li>Management par l’IE : </li></ul><ul><ul><li>productivité informationnelle </li></ul></ul><ul><ul><li>réflexe information des équipes </li></ul></ul><ul><li>Moteur d’interrogations et de projets </li></ul><ul><li>Capital information de l’entreprise </li></ul>
  13. 13. Evaluer les outils ? Des performances « objectives » <ul><li>1. linguistiques : </li></ul><ul><li>Technologie mise en œuvre (statistique, sémantique, …) </li></ul><ul><li>Influence de la langue des documents/ Langues supportées </li></ul><ul><li>Fonctions d'appui (gestion des synonymes, fonctions lexicales, …) </li></ul><ul><li>Ergonomie des phases ante – analyse (préparation du corpus, sélection des termes des dictionnaires, etc.) </li></ul><ul><li>Limites physiques (nombre de documents, nombre de mots, etc.) </li></ul><ul><li>Richesse des fonctions d'appui à l'interprétation (densité/ centralité, actant/ acté, etc.) </li></ul><ul><li>Couplage text - data mining </li></ul><ul><li>Pertinence des dictionnaires sur domaines spécialisés </li></ul><ul><li>2. informatiques : </li></ul><ul><li>Formats de fichiers supportés </li></ul><ul><li>Localisation des fichiers (libre, sur répertoire local spécifique, …) </li></ul><ul><li>Capacité d'interfaçage avec des outils bureautiques </li></ul><ul><li>Plateforme logicielle </li></ul><ul><li>3. de résultat : </li></ul><ul><li>Degré de recoupement : expertise, analyse documentaire classique </li></ul><ul><li>Modes d'interprétation permis (tendances, anomalies, etc.) </li></ul>
  14. 14. Evaluer les outils ? Performances pour la PME <ul><li>Simplicité, paramétrage transparent ou minimalisé, temps de prise en main </li></ul><ul><li>Avoir sous la main un appui pour l'outil et pour ce qu'on y rentre </li></ul><ul><li>Prévoir un support pro-actif et stimulateur d’usage </li></ul><ul><li>Portabilité, échangeabilité des résultats (par ex. existence d'un reader) notamment pour interagir avec l’appui </li></ul><ul><li>Appui ayant accès aux concepteurs </li></ul><ul><li>Adaptation à la PME des formats visuels produits, caractère synthétique, compréhensible et didactique des productions </li></ul><ul><li>Prix, partageabilité </li></ul><ul><li>Stabilité informatique </li></ul><ul><li>Articulation avec le reste </li></ul><ul><li>Sécurité vis à vis des données de prod </li></ul>
  15. 15. Orientations <ul><li>convergence : </li></ul><ul><ul><li>comment fusionner information d’activité, KM et veille dans le SI </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>simple, transparent, tout le monde </li></ul></ul></ul><ul><li>modularité, éclatement : </li></ul><ul><ul><li>orienter un malaise global vers une 1 ère expérience très limitée </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>trouver la faille pour convaincre et prouver avant d’étendre </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>trouver le bon outil pour entrer </li></ul></ul><ul><ul><li>adopter une ingénierie modulaire pour s’adapter : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>entre les fonctionnalités </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>entre outil interne et exploitation externe d’outils </li></ul></ul></ul><ul><li>pas de question donc pas d’attente de réponse </li></ul><ul><ul><li>mais des idées et des projets </li></ul></ul><ul><ul><li>mais des besoins (innover, se diversifier, exporter, …) </li></ul></ul><ul><ul><li>dépasser la question de la veille pour aller vers les finalités </li></ul></ul>
  16. 16. Une politique multi-acteurs à définir <ul><li>Enjeux </li></ul><ul><ul><li>1976 : révolution des banques de données </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>création d ‘une intermédiation : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>INIST, ARISTs, URFISTs, etc. </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>« 2006 : révolution de l’IEAO ? » </li></ul></ul><ul><li>Une politique publique à construire associant : </li></ul><ul><ul><li>les éditeurs et concepteurs </li></ul></ul><ul><ul><li>la recherche et l’enseignement </li></ul></ul><ul><ul><li>les institutions de diffusion dans le monde économique </li></ul></ul>
  17. 17. Merci de votre attention
  18. 19. Une typologie caricaturée de l’offre <ul><li>les solutions complètes très professionnalisées </li></ul><ul><li>les solutions complètes à « front office lisse » </li></ul><ul><li>les modules élémentaires : </li></ul><ul><ul><li>solutions professionnelles mono-segment </li></ul></ul><ul><ul><li>outils du monde libre </li></ul></ul><ul><ul><li>outils de 1 er niveau </li></ul></ul>

×