Successfully reported this slideshow.
LES VOILIERS SAUVAGES DE NOS VIES
LOS VELEROS SALVAJES DE NUESTRAS VIDAS
Souvent je pense encore à vous
Je crois qu'un jou...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Les voiliers sauvages de nos vies

1,439 views

Published on

lOS VELEROS SALVAJES DE NUESTRAS VIDAS

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Les voiliers sauvages de nos vies

  1. 1. LES VOILIERS SAUVAGES DE NOS VIES LOS VELEROS SALVAJES DE NUESTRAS VIDAS Souvent je pense encore à vous Je crois qu'un jou vous allez revenir Vous jetter à mes genoux M' implorer de ne plus vous maudire Me dire vos regrets de nous Je rêve que vous allez m' écrire Que le remords vous a rendu fou Que sans moi vous ne pouvez plus rire Que loin de moi vous n' êtes plus rien du tout Dans vos silences j' entends des cris Dans vos absences je sens l' ennui Dans vos errances des interdits Qui vous démembrent et nous détient Souvent je pense encore à vous J' imagine que de vivre vous avez perdu le goût Que le manque de nous vous déchire Que notre ombre vous suit partout Dans vos silences j' entends des cris Dans vos absences je sens l' ennui Dans vos errances des interdits Qui vous démembrent et nous détient Des voiliers sauvages de nos vies Qu'en faisons-nous? De nos enfances piétinées Du temps qui se languit de nous? Dans vos silences j' entends des cris Dans vos absences je sens l' ennui Dans vos errances des interdits Qui vous démembrent et nous détient Des voiliers sauvages de nos vies Qu' en faisons-nous? Des innocenses assassinées Du temps qui nous guérit de tout? A menudo pienso aún en TI Creo que un día volverás Echarte a mis rodillas Implorarme que ya no te maldiga Contarme tus vacíos de los dos Sueño que me ibas a escribir Que el remordimiento te había vuelto loco Que sin mí ya no podías reír Que lejos de mí no eres nada En tus silencios escucho gritos En tus ausencias siento el aburrimiento En tus correrías de lo prohibido Que nos deshacen y nos paralizan A menudo aún pienso en TI Me imagino que has perdido el sabor de vivir Que el vacío de nosotros te desgarra Que nuestra sombra te sigue por todas partes En tus silencios escucho gritos En tus ausencias siento el aburrimiento En tus correrías de lo prohibido Que nos deshacen y nos paralizan De los veleros salvajes de nuestras vidas ¿Qué hemos hecho? ¿De nuestras infancias pisoteadas? ¿Del tiempo que se consume por nosotros? En tus silencios escucho gritos En tus ausencias siento el aburrimiento En tus correrías de lo prohibido Que nos deshacen y nos paralizan De los veleros salvajes de nuestras vidas ¿Qué hemos hecho? ¿De las inocencias asesinadas, Del tiempo que se consume por nosotro

×