Introduction

3,820 views

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,820
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3,240
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Introduction

  1. 1. La Chine Zhōngguó
  2. 2. La capitale de la Chine est Bĕijīng.
  3. 3. La place Tian’anmen à Pékin
  4. 4. L’entrée de la cité interdite
  5. 5. La langue officielle en Chine est► le mandarin. en langue chinoise► pŭtōnghuà également appelée► guóyŭ.
  6. 6. L’écriture chinoise n’est pas alphabétique
  7. 7. L’écriture chinoise n’est pas phonétique
  8. 8. Une écriture traduisant le sens et les idées. Contrairement aux alphabets latin, grec, arabe ou hébreu, l’écriture chinoise n’est pas un code qui note les sons. Elle est une peinture du sens et des idées.
  9. 9. L’écriture chinoise est composée de:► caractères <ou>► sinogrammes.
  10. 10. Un même sinogramme peut être écrit encaractère simplifié ou en caractère traditionnelCaractère traditionnel, utilisé Caractère simplifié, employé à Taiwan et à Hongkong en Chine continentale Nous n’apprendrons que les caractères simplifiés.
  11. 11. Le nombre de caractères chinoisAujourd’hui, le plus gros dictionnaire chinoisdes sinogrammes contient environ 60 000 signesgraphiques différents.Bien évidemment, personne ne connaît toutecette masse de signes graphiques.Dans la vie courante, un Chinois utilise environ4000 caractères, soit 7% de la totalité de signesgraphiques.
  12. 12. Chaque caractère correspond à une syllabe Quelques caractères peuvent avoir plusieurs prononciations.
  13. 13. La transcription phonétique : PīnyīnPīnyīn est un système de transcriptionphonétique des caractères chinois. Pourapprendre à prononcer les caractères,on peut avoir recours au « pīnyīn ».Cela est un des modes les plus utilisésde saisie informatique des caractèreschinois.
  14. 14. Pīnyīn – exemple老师 lăoshī
  15. 15. Les quatre tonsEn chinois, chaque syllabe possède un ton,c’est-à-dire une variation de hauteur de la voix,il est noté en pinyin sur la finale.Il en existe quatre.
  16. 16. L’importance des tonsA l’oral, faites très attention aux différents tons.Un changement de ton entraîne un changement de sens.mā maman 妈 tū chauve 秃má chanvre 麻 tú figure 图mă cheval 马 tŭ terre 土mà insulter; gronder 骂 tù vomir 吐
  17. 17. La particularité de la phraseLes éléments de la phrase sont invariables:► il n’y a pas de genre (masculin ou féminin),► il n’existe pas de nombre (singulier ou pluriel) saufpour les pronoms personnels et quelques exceptions,► le verbe ignore les temps, les modes et les conjugaisons.Cette invariabilité est en fait compensée parl’insertion d’adverbes et de particules.

×