Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

2.diaporama consigne & sic

329 views

Published on

emc 23 janvier

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

2.diaporama consigne & sic

  1. 1. EMC en première et sciences de l’information et de la communication
  2. 2. La consigne ● Spécificité et rôle des différents médias ● Éléments de méthode permettant une compréhension critique ● Des informations ● Dont ils sont porteurs : ● Des réactions qu’ils suscitent (commentaires interactifs, blogs, tweets…)
  3. 3. Spécificité et rôle des différents médias ● Communiquer : modèle de l’orchestre – Depuis 1945, des théories de la communication linéaires (shanon, jacobson, Wiener, lasswell…) et systémiques (Palo Alto, Gofmann, approche transactionnelle, acte de parole, – La communication est située : chaque acteur joue sa partition en fonction des autres acteurs et de l’environnement dans lequel il est – « On ne peut pas ne pas communiquer »
  4. 4. Spécificité et rôle des différents médias ● Industrialisation des média et de la communication – Faire passer une information directement (voix, geste…) – Au moyen d’un dispositif technique (texte, image, audio, audiovisuel…) – Du « un vers tous » au « tous vers tous » – Usagers et audiences, Atomisation (« je » est un média) et communautarisation (entre-soi) – Internet est un metamedia : convergence, multimédia et multicanal - User generated content – Hébergeurs ou médias ? * – Des industries 1. médiatiques, 2. culturelles, de 3. divertissement et 4. d’infotaitment – Les modèles économiques et une infrastructure industrielle de services – La fabrique de l’information et les régimes de vérité **
  5. 5. Spécificité et rôle des différents médias ● L’environnement socio-technique : dialogues entre acteurs consentants – Déterminisme technique, bain culturel de l’innovation et construction des usages – Dialogue entre fonctionnalités / usages / pratiques / cultures – Dialogue entre la modernité et la tradition – différence de vitesse dans l’appropriation des technologies – Un média aujourd’hui : entreprise, industrie, des acteurs, des logiciels, des contenus, un cadre commercial, des communautés, des usages, des interactions, des conversations, des partages...
  6. 6. Éléments de méthode permettant une compréhension critique ● Le discours de la méthode ● Contexte socio-politique symbolisé par les attentats, mais pas que... – Sécurité des personnes / garantie de la liberté d’expression – Laïcité et croyances – Droit de l’information et droit commercial ● Contexte socio-technique : internet – Inflation, redondance, bruit, pertinence – Info-pollutions : manipulations, complosphère, fake news, désinformation, mésinformation, non-hiérarchisation… – Les lieux maudits : 4chan, reddit, jeuxvidéo.com... bitcoins… Tor... – Enregistrement en continu, décontextualisation, amplification, permanence, duplicabilité, audience invisible, cherchabilité * Esprit critique et laïcité http://www.education.gouv.fr/cid110560/esprit-critique-et-laicite.html&xtmc=2013&xtnp=2&xtcr=39#Esprit_critique ** Alexandre Serres. Dans le labyrinthe et aussi http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-06-0038-006
  7. 7. Éléments de méthode permettant une compréhension critique ● La réponse institutionnelle (février 2016) et la pensée critique – Besoin ressenti de hiérarchisation et de mise en ordre du monde – Disposition à... et esprit critique* = repérage de la cohérence, étonnement... – Capacités à déterminer… ● La fiabilité de la source** (histoire, statut, crédibilité, intentions des auteurs, diffuseurs, médiateurs, hébergeurs… inscription communautaire et les réseaux d’acteurs…) ● La qualité du contenu et cohérence du discours (véracité et la fiabilité de l’information…à), face à un nouveau régime de vérité (je l’ai vu sur internet), ● L’usager responsable de sa propre compréhension, ● La fabrique de l’information, (les cibles visées, les contextes d’élaboration, de diffusion, de réception...) – inscrit dans un domaine de connaissances spécifiques ● La réponse éducative à apporter** : Utilisation pratique (Réaliser) , Connaissance théorique (Réfléchir), Distance critique (Résister) * Esprit critique et laïcité http://www.education.gouv.fr/cid110560/esprit-critique-et-laicite.html&xtmc=2013&xtnp=2&xtcr=39#Esprit_critique ** Alexandre Serres. Dans le labyrinthe et aussi http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-06-0038-006
  8. 8. Des informations ● Notion fourre-tout (pratiques, techniques, industries, métiers, discours, sciences, concepts) ● Data / news / knowledge – Notion informatique et mathématique de Data : quantifier en bit – big data, dataminig, data center, sciences des données, infodata, open data, données personnelles, données sensibles… base de données – Notion qui met en avant un processus social de construction du sens ● Information news (presse) : choisir et poser un point de vue sur les faits et évènements ● Information knowledge (IST) : construire de la connaissance par l’enquête scientifique ; didactiser, vulgariser, éditorialiser… – 3 littéracies (numérique, médiatique, informationnelle) et translittéracies ● Un processus humain – Réduire l’incertitude, prise de décision, réflexivité – Automatisme et routine ● Données / information / connaissance / savoir : la question scolaire* ● Nécessite un regard humain, une interprétation * La question scolaire http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2015/04/10042 015Article635642473885381919.aspx
  9. 9. Dont ils sont porteurs ● La question des supports : le document = support d’informations ayant toujours un auteur et nécessitant parfois un dispositif technique de lecture ● Les 4 ères de l’information documentaire : [Tablette, rouleau, codex], livre imprimé, presse, paperasse, fichier ● Média, multimédia, transmédia ● Web de documents (1986-2006), web de profils (2006-2014), web d’objets (2014-…) http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/03/web-40-internet-genome-adn.html ● Conserver la trace – enregistrer et contextualiser = contenu + métadonnées – tous les actes et tous les comportements – Agrégation des traces et base de données des intentions ● La parole s’envole, les écrits restent ! La matérialité de la preuve
  10. 10. Des réactions qu’ils suscitent (commentaires interactifs, blogs, tweets…) ● L’usager auteur/acteur : regarder / consulter / lire, répondre à une notification, partager, copier / coller, créer / écrire, publier, diffuser ● Des constats des professionnels de l’éducation (qui affolent) – Mise en scène de l’information et narcissisme « Je est un média » – « entre-nous » – Extrême visibilité et Illusion d’invisibilité – recours à la distance (espace – temps) – La connectivité continue et la question de l’attention et de l’engagement – Des comportements intolérables au regard de la morale, de la loi, de l’éducatif, de la santé… ● Une entrée par l’auto-régulation des comportements ● Discours légitimes – discours illégitimes ● Pédagogie de la peur ou pédagogie compréhensive ● Besoin de compréhension de ce qui se joue dans ces échanges et besoin d’éducation ● Contre le déterminisme technologique : les usages
  11. 11. Les absents de la consigne ● Usages du numérique et construction de la sociabilité, de l’individualité et de l’identité adolescente ● L’adolescent usager en conversation continue ● Mise en scène de soi – mise en forme de l’intimité comme négociation et comme valorisation ● Une intimité sous les feux de la rampe : acteurs et observateurs anonymes ● Une vie documentée, une temporalité de l’instant (retient la nuit) ● Recherche de reconnaissance sociale // création de lien social ● L’ami ultime, le téléphone portable (et voici venu les âges des chatbots) : le toucher et meubler l’ennui ● La question cognitive de l’attention et de l’engagement

×