PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE                                                                                                    ...
PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE             continuer de vendre vert, il faut aussi séduire   aucune autre qualité (facilité d’util...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Du Marketing Vert au Marketing Eco-responsable

1,622 views

Published on

On pourrait penser que "Vendre vert" aujourd'hui est plus facile que jamais. La preuve : tout le monde marketing semble avoir succombé à cette tendance. Surfer sur la vague verte n'est pourtant pas gage de ventes accrues, de nouvelles parts de marché ou de gains en termes d'images et de "branding".

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,622
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
27
Actions
Shares
0
Downloads
106
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Du Marketing Vert au Marketing Eco-responsable

  1. 1. PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE Par Islem Yezza Directeur technique et développement des affaires, Cascades Du marketing vert au marketing éco-responsable On pourrait penser que « vendre vert » aujourdhui est plus facile que jamais. La preuve : tout le monde marketing semble avoir succombé à cette tendance. Surfer sur la vague verte nest pourtant pas un gage de ventes accrues, de nouvelles parts de marché ou de gains du point de vue de limage et du « branding ». D  epuis plus de deux décennies, le Le principe d’éco-responsabilité une prise de conscience et un engagement concept de développement durable Aujourd’hui, le principe d’éco-responsabilité de chacun. Il s’agit donc de convaincre les s’est largement imposé. C’est tout s’impose de plus en plus. Souhaitons qu’il entreprises, mais aussi le personnel de l’État naturellement que le marketing a adopté n’aille pas rejoindre les nombreux concepts et des collectivités et, au-delà, l’ensemble des de nouveaux slogans répondant à l’intérêt miracles ou mirages de « verdissement ». On citoyens, de la nécessité d’adopter d’autres croissant des citoyens soucieux de l’envi- peut cependant y déceler un certain poten- comportements au quotidien. Tous les ac- ronnement. Toutefois, le marketing vert tiel pour raviver la flamme de l’engagement teurs ont une responsabilité quant au choix n’a pas toujours su résister aux sirènes environnemental qui semble être retombée qu’ils font en matière d’environnement. du «  greenwashing  Ce procédé, aussi ». après l’euphorie et l’apogée médiatique des appelé « écoblanchiment » ou « mascarade dernières années. L’éco-responsabilité se définit comme une écologique », consiste à tromper les consom- démarche volontaire qui vise à réduire les mateurs sur les pratiques environnementales La notion de responsabilité permet d’insister impacts environnementaux de l’activité d’une entreprise ou les avantages environ- sur l’idée que si la cause des désastres écolo- humaine. Elle s’inscrit dans une approche nementaux d’un produit ou d’un service. giques qui nous guettent est probablement globale de prise en compte des mêmes en- collective, le début de la solution requiert jeux qui ont fait naître le «  développement durable  Cette responsabilité comporte ». trois volets  environnemental, social et : économique. En d’autres termes, elle consiste à préserver et à mettre en valeur l’environnement, mais aussi à contribuer à l’amélioration des conditions de travail et au développement économique. Le marketing éco-responsable La multiplication des slogans prétendu- ment écologiques pourrait avoir de sérieux effets pervers causant une surenchère, voire la méfiance des consommateurs de plus en plus avertis. De nombreuses marques ont contribué à saturer l’espace publicitaire d’arguments écologiques au point de dis- créditer une bonne partie du discours des entreprises. Désorientés, les consommateurs risquent d’être blasés. Devant les excès de cette vague verte, les entreprises qui souhaitent se démarquer par un engagement environnemental sincère, doivent proposer des produits et des services véritablement plus responsables. Mais pour Crédit photo : Shutterstock 50 | • V10N1_AA_V10N1.indd 50 13-02-04 19:40 Auto
  2. 2. PROCÉDÉS & TECHNOLOGIE continuer de vendre vert, il faut aussi séduire aucune autre qualité (facilité d’utilisation, ne rien faire ou pour opter systématique- davantage de consommateurs, et notamment commodité, efficacité, performance) ne ment pour la méthode des petits pas. attirer ceux qui d’ordinaire sont peu sen- devrait être sacrifiée au nom du « dévelop- sibles aux arguments écologiques. pement durable » ou de l’éco-responsabilité. 06 Le principe de précaution est un allié. Les entreprises devraient d’abord favoriser les Voici quelques règles qui devraient prévaloir 04 La transparence doit être la clé de matériaux avec lesquels elles ont l’habitude et accompagner toute démarche marketing toute communication responsable. Sans de travailler et qu’elles savent être inoffensifs éco-responsable : transparence, pas d’authenticité, et donc pas pour les consommateurs. Le contrôle des de crédibilité. Au lieu de vouloir absolument risques en amont évite bien des casse-têtes. 01 Le développement durable ou l’éco- convaincre les consommateurs, il serait responsabilité doit faire partie intégrante préférable de leur donner des clés pour Conclusion de la qualité du produit. Autrement dit, le effectuer des choix éclairés. Et comme Le marketing vert a trop longtemps reposé caractère « vert  d’un produit devrait être » l’authenticité paie, les entreprises dont la sur de simples prétentions non démontrées, le point de départ de sa conception, non un démarche environnementale est sincère ont jouant d’images confuses, voire trompeuses. élément qui vient se rajouter au moment de tout à gagner à mettre en avant la durabilité Autrefois utilisé comme option de facilité, le sa mise en marché. de leurs produits tout au long de leur cycle « greenwashing » est une ornière dont il faut de vie. absolument sortir. Plus que jamais, clarifier 02 Se concentrer d’abord sur l’amélio- les messages du marketing vert demeure une ration du produit. Si le produit n’est pas 05 Le réalisme et la modestie sont de priorité. L’heure est à l’humilité, au réalisme meilleur que ceux qui se trouvent déjà sur rigueur. Cela signifie qu’il faut privilégier le et à l’authenticité pour les entreprises qui le marché, qu’il soit vert n’ajoute rien : cela progrès avant la perfection. Dans le domaine désirent mettre l’accent sur leurs bonnes n’en fera pas un meilleur produit. récent des produits écolos, rares sont ceux pratiques environnementales ou mettre en qui peuvent se vanter de proposer des solu- marché des produits véritablement respec- 03 Ne rien sacrifier. Pour que les pro- tions ou des produits entièrement durables. tueux de l’environnement. duits verts séduisent plus de consommateurs, Cela ne devrait pas servir d’argument pour OFFRE D’ABONNEMENT OFFRE D’ABONNEMENT Oui, je m’abonne à L’actualité ALiMENTAiRE ! 12 numéros : 134,52 $ (117 $ + taxes) | Code promotionnel : 101AA12 6 numéros : 86,23 $ (75 $ + taxes) | Code promotionnel : 101AA6 NOM : PRÉNOM : TiTRE : ENTREPRiSE : ADRESSE : BuREAu/ÉTAGE : ViLLE/PROV. : CODE POSTAL : TÉLÉPHONE : POSTE : COuRRiEL : Je désire recevoir de l’information via le bullettin électronique mensuel de l’actualité ALIMENTAIRE. Paiement : 86,23 $ (Taxes incluses) | 134,52 $ (Taxes incluses) J’inclus un chèque ou mandat à l’ordre d’Édikom 615, avenue Notre-Dame Carte de crédit : Visa | Mastercard Saint-Lambert (Québec) J4P 2K8 T. 514-990-6967 Numéro : Expiration : info@edikom.ca Signature : Offre valide au Canada seulement. | États-Unis : 109,23 $ CAN/6 numéros | International : 171,31 $/6 numéros 171,31 $ CAN/12 numéros 228,80 $ CAN/12 numérosAutopromo_Must_V10N1_HD.indd 3_AA_V10N1.indd 51 13-02-04 14:29 13-02-04 19:40

×