Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

IGO 2.0 : nouveaux horizons

662 views

Published on

Présentations à Vision Géomatique 2017, Sherbrooke.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

IGO 2.0 : nouveaux horizons

  1. 1. IGO2 : les nouveaux horizons de collaboration Vision Géomatique Sherbrooke, 2017 Nicolas Gignac, conseiller en géomatique Ministère de la Sécurité publique
  2. 2. 2 CITYN Plan ●Pourquoi bâtir une infrastructure 2.0 ? ●Cas : inondations printemps 2017 ○Événements ○Information en demande ○Mise en service ○Degré d’utilisation ○Constats ●Évolution d’IGO 2.0 ●Suite...
  3. 3. 3 Pourquoi bâtir une infrastructure géomatique 2.0 ? ●Infrastructure de diffusion Web depuis 2010 ●4 types de services majeurs disponibles et utilisés : ○ Service web de géolocalisation - GLO ○ Navigateur cartographique - IGO/GOLOC ○ Services WMS/WFS et WMTS (fond de carte) ○ Catalogue de métadonnées ●30-50 organismes utilisateurs + 20 9-1-1 + grand public ●10 organismes contributeurs et partenaires ●Technologies qui datent de plusieurs années ●Nouveaux besoins et demande pour une très haute disponibilité
  4. 4. 4 Pourquoi bâtir une infrastructure géomatique 2.0 ? ●Solidifier et étendre l’offre de services (cycle depuis 2010) ●Favoriser la réutilisation des services grand public ●Minimiser la gestion des accès ●Supporter les nouveaux standards de l'industrie (API, données ouvertes et dynamiques) ●Bâtir une infrastructure découpée en différentes composantes ●Favoriser les bonnes pratiques des nouvelles technologies et réutilisation des logiciels libres et gratuits (LLG) ●Mettre en place une infrastructure plus ouverte et moderne ●Améliorer la haute disponibilité des services ●Contrôle et test d’assurance qualité ●S’adapter aux nouveaux besoins des usagers (ex. mobilité)
  5. 5. 5 Premier VRAI imprévu : inondations 2017 ●Infrastructure géomatique 2.0 en démarrage depuis début 2017 ●Migration majeure de logiciel faite à la fin 2016 ●Disponibilité accrue, mais pas complétée (2018) ●Développement prévu et en cours 2017 à 2018 ●…. ●Avril 2017 : état des inondations devenu critique ●…. ●Équipe de géomatique : en soutien aux opérations du centre de coordination ●http://www.quebecgeographique.gouv.qc.ca/approfondir/bibliotheque/g eoinfo/geoinfo-juillet-2017.asp
  6. 6. 6 L’événement ●Faits saillants : ○ Période d’intervention active du 5 avril au 5 juin ○ 23 conférences téléphoniques du Comité de la sécurité civile du Québec (CSCQ) ○ Un centre national de coordination gouvernementale (CNCG) mis en place à Montréal ○ 78 rapports d’événements ○ Plus de 1 500 employés mobilisés dans les différents ministères et organismes du Gouvernement du Québec ○ 286 municipalités touchées, dont 22 ont déclaré l’état d’urgence ○ 5371 résidences principales inondées ○ 4066 personnes évacuées ○ Près de 550 routes et chemins endommagés
  7. 7. 7 Information en demande ●Information très en demande : une carte ! ●Trouver toute l’information publique pertinente et à jour ●Fournir un portrait de la situation, rapidement et pour tous : ○ Bilan journalier, régional, bassin et par municipalité ○ Impacts hydrologiques sur le territoire ○ Secteurs et municipalités inondés ○ Endroits qui requièrent de l’aide (ex. armée, coordination) ○ État du réseau routier : Québec-511 ○ Seuils d’inondation des cours d’eau dans le sud du Québec ○ Évolution des systèmes météorologiques : GeoMet d’EC
  8. 8. 8 Mise en service (1) ●Publier le plus d’information en temps réel sur les sites Internet du MSP et de Données Québec ●Faire connaître les services Web existants ●Favoriser la connexion aux services grand public ●Coordination des commandes d’images Radarsat et visible/infrarouge ●Centraliser les demandes d’expertise par le COG de Montréal ●Utilisation de la géo-collaboration pour la coordination ●Essai d’un nouveau service d’urgence de RNCAN : détermination des polygones des zones inondés avec les images Radarsat-2 ●Étendue maximale de l’événement par RNCAN (en cours)
  9. 9. 9 Mise en service (2)
  10. 10. 10 Mise en service (3)
  11. 11. 11 Degré d’utilisation ●Statistiques sur l’utilisation de la géomatique durant la période : ○ 45 millions de requêtes en mai sur les serveurs géomatiques du MSP; ○ Pic de 100 requêtes par seconde et de 6 à 7 millions de requêtes par jour les 7 et 8 mai 2017; ○ Plus de 30 images satellite commandées (Radarsat-2, SPOT, Pléiades); ○ Plus de 50 couches cartographiques disponibles en service Web (WMS, WFS); ○ Activation de la Charte internationale « Espace et catastrophes majeures » dans l’Est du Canada le 6 mai 2017; ○ Plusieurs demandes d’analyse spatiale pour comptabiliser l’ampleur des dommages ou localiser les codes postaux touchés par les zones inondées pour des besoins opérationnels et administratifs.
  12. 12. 12 Constats : médias et grand public ●Consultation des cartes par différents médias (RDI, Téléjournal, Le Devoir, Actualité, CARTO, etc.); ●Rendre une donnée à jour et publique autant que possible ●Services Web ou API : filtrer au besoin et obtenir tout le jeu de données ●Rendre en donnée ouverte et bien documentés : métadonnée, description des champs, format ouvert ●La mobilité : augmentation sans cesse grandissante, un incontournable pour atteindre un plus grand nombre de personnes ●Ne pas mettre trop d'effort sur l'aspect visuel des cartes, car les médias vont toujours faire de l'assemblage avec les données ●Rappeler aux médias et journalistes de citer la source officielle et de diriger leur clientèle directement vers le site de métadonnée
  13. 13. 13 Constats : municipalités ●Difficulté de rejoindre les municipalités et de connaître leurs besoins en temps de crise (la sécurité civile municipale en opération); ●Le MSP a passé par son réseau habituel : plate-forme de collaboration entre ministères et organismes; ●Il n’avait pas reçu beaucoup de demandes municipales; ●Légers contacts avec la ville de Gatineau et la CMM pour échange des données et services; ●Option : passer par l’AGMQ lors d’une prochaine situation similaire pour atteindre les besoins géomatique communs dans les municipalités ?
  14. 14. 14 Évolution ●IGO-2.0 : ○ Développements récents (2017): ■ Navigateur IGO2 : OpenLayers 4 + Angular 4 + Angular Material + API ■ Même environnement qu’IGO1 pour : github, licences et services Web ■ Service de recherche de couches ■ Remplacement du GLO par ICherche en 2019 ■ Navigateur IGO2 disponible : Application - Données Qc ■ Navigateur IGO2 disponible pour les partenaires de la sécurité civile et 9-1-1 ●**Liste et conditions des services d’IGO-MSP : http://igouverte.org/documentation/page-services-igo-msp/
  15. 15. 15 Architecture
  16. 16. 16 Suite 2017-2018 ●Meilleur support d’IGO2 en mode intégré (“embedded”) ●Filtre attributaire et analyse spatiale simple (WMS/WFS) ●Tester les nouvelles méthodes d’apprentissage (“deep learning”) ●Amélioration de la documentation ●Sécurité des services avec jetons (Kong) ●Ajout de SHP à la carte (ogrweb) ●Connexion à CARTO et ArcGIS Rest ●Terminer la haute disponibilité ●...
  17. 17. 17 Liens utiles ●Site Web d’IGO ○www.igouverte.org ●Librairie IGO2 ○https://github.com/infra-geo-ouverte/igo2-lib ●Rubrique d’applications - IGO2 - Données Québec ○https://geoegl.msp.gouv.qc.ca/igo2/apercu-qc/ ●Liste igo-publique@ ○Utiliser la liste igo-publique@ ●Blogue de géomatique du MSP ○http://geoegl.msp.gouv.qc.ca/blogue/ ●Données Québec ○http://www.donneesquebec.ca/
  18. 18. 18 Commentaires/questions ? IGO : www.igouverte.org ou écrire à info@igouverte.org GitHub : https://github.com/infra-geo-ouverte Présentations sur slideshare : http://fr.slideshare.net/igouverte/

×