Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Zoom sur les lactations longues en caprins

76 views

Published on

CASDAR RUSTIC : Zoom sur les lactations longues en caprins : quelle carrière des chèvres en lactations longues ? Par Renée de Crémoux (IDELE)

Published in: Engineering
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Zoom sur les lactations longues en caprins

  1. 1. Les carrières des chèvres en lactations longues R. de Cremoux, M. Legris, V. Clément Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC – Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019
  2. 2. 2 Conduite des lactations : définitions  Lactation écourtée : durée de production inférieure ou égale à 250 jours (environ 8 mois),  Lactation normale : durée de production comprise entre 251 et 400 jours (8 à 13 mois),  Lactation prolongée : durée de production comprise entre 401 et 485 jours (13 à 16 mois),  Lactation longue : durée de production supérieure à 485 jours.  Ne pas tarir entre deux mises bas n’est pas assimilé à de la lactation longue Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  3. 3. 3 Pratique subie Pratique volontaire Chèvres ciblées (choisies pour ne pas être mises à la reproduction) Chèvres non ciblées N°2 « Pour conserver les meilleures » N°1 « Pour gérer au mieux le désaisonnement » N°5 « A la Hollandaise » N°3 « La dernière trajectoire avant la réforme » « Par dépit » N°4 « Donner du temps aux primipares » Source : INOSYS Réseaux d’élevage Trajectoires 1 et 4 : a priori prolongations de lactation davantage que lactations longues Non pas une mais des lactations longues Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  4. 4. 4  Identifier les différents types de carrière en lactations longues  Identifier les déterminants du passage en lactation longue  Caractériser les carrières des chèvres ayant eu une(des) lactation(s) longue(s) comparativement aux autres Objectifs
  5. 5. 5 Base de données  Base initiale :  Critères retenus  de 1998 à juin 2016  2 598 719 chèvres soit 6 967 515 lactations et 53 413 017 contrôles  Races Alpine, Saanen et croisées  Contrôle laitier officiel  Carrière complète (non tronquée et terminée)  Pas de changement d’élevage en cours de carrière 1 074 876 chèvres avec une carrière complète soit 2 976 355 lactations Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Données fournies par les chambres d’agriculture, l’INRA, les organismes de contrôle de performances et d’insémination artificielle et les organismes de sélection aux Systèmes Nationaux d’Information Génétique
  6. 6. 6 Identifier les différents types de carrière en lactations longues
  7. 7. 7 Un nombre de lactations variable par carrière  5 180 carrières différentes  1 à 14 lactations par carrière Nombre de lactations Nombre d'animaux Proportion d’animaux 1 310 531 28,9% 2 256 567 23,6% 3 203 159 18,9% 4 138 993 12,9% 5 83 042 7,7% 6 46 104 4,3% 7 22 915 2,1% 8 10 549 1,0% 9 4 156 0,4% 10 1 368 0,1% 11 396 < 0,1% 12 80 < 0,1% 13 14 < 0,1% 14 2 < 0,1% total 1 074 876 100,0% 84,3% 14,1% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  8. 8. 8 Quelle proportion de lactations longues ? 195 430 lactations longues Type de lactation Nombre de lactations % Ecourtée 828 144 27,8% Normale 1 881 613 63,2% Prolongée 71 168 2,3% Longue 195 430 6,6% Total 2 976 355 100,0% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Ecourtée Normale Prolongée Longue 27.8% 63.2% 2.3% 6.6% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  9. 9. 9 Quelle proportion de lactations longues dans la carrière des chèvres ?  195 430 lactations longues soit 6,6% des lactations  176 595 chèvres avec au moins une lactation longue dans leur carrière soit 16,4% des chèvres Nombre de lactations longues Nombre d’animaux Proportion d’animaux % parmi les LL 0 898 281 83,6% 1 159 255 14,8% 90,2 % 2 15 935 1,5% 9,0 % 3 1 318 0,1% 0,7 % 4 84 < 0,1% 0,05 % 5 3 < 0,1% 0,002 % Total 1 074 876 100% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  10. 10. 10 Positionnement des lactations longues dans la carrière de la chèvre 1 lactation longue unique 159 255 chèvres correspond à 159 255 LL (81,5% des LL) Carrière Nombre d’animaux % (par rapport aux 176595 chèvres ayant eu une LL) L 41 849 23,7% L – … 51 447 29,1% … – L 37 075 20,9% … – L – … 28 884 18,3% Total 159 255 90,2% Deux lactations longues 15 935 chèvres correspond à 31 870 LL (16,3% des LL) Carrière Nombre d’animaux % (par rapport aux 176595 chèvres ayant eu une LL) L – L 4 415 2,5% L – L – … 2 893 1,6% L – … – L 1 227 0,8% … – L – L 2 407 1,4% L – … – L – … 1 227 0,8% … – L – L – … 1 068 0,6% … – L – … – L 1 055 0,6% … – L – … – L – … 409 0,3% Total 15 935 9,0% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  11. 11. 11 Contextualiser le passage en lactation longue
  12. 12. 12 Caractériser le passage en lactation longue  Objectif : • Identifier les paramètres qui permettent ou favorisent un passage en lactation longue  Replacer les chèvres en lactations longues au sein de systèmes de production / reproduction • En l’absence de base de données sur les données de reproduction, identification des périodes de mises bas : • par campagne • pour un même élevage, au cours de campagnes successives Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  13. 13. 13 Définition des périodes de mises bas  Application de l’algorithme DBSCAN • Sur l’ensemble de la base de données : détection de zones de forte densité (ici : nombreuses mises bas sur un pas de temps restreint) 2 509 576 chèvres, 6 754 877 mises-bas • Mise en évidence de points extrêmes : mises bas isolées, retardées  Règles de décision appliquées à la campagne • Adaptation selon les effectifs intra-élevage • Prise en compte des retours en chaleurs • Affectation des mises-bas isolées ou retardées à la « période dense » la plus proche Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  14. 14. 14 Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Définition des périodes de mises bas Sur 38 413 campagnes de lactation
  15. 15. 15 Campagnes de mises bas, en pratique … Janvier/février (7 682) Septembre/octobre (2 359) Février  avril (2 650) Février/mars (5 952) Novembre  mars (1 584) Octobre  décembre (1 818) Oct. / Nov. Jan. / Fév. / Mars (1 787) Oct. / Nov. / Déc. Fév. / Mars (4 370) Sept. / Oct. / Nov. Jan. / Fév. (1 245) Déc. / Janv. / Fév. Mars / Avril (1 822) Jan. / Fév. / Mars Mai (816) Sept./ Oct. Fév. / Mars (3 537) (767) (521) (675) (238) Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  16. 16. 16 A l’échelle d’une même exploitation Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC 3 792 élevages présents en continu et 3 556 campagnes de lactation Mais … les mises bas se décalent, la gestion de la reproduction évolue Dans 81 % des cas une campagne avec 1 période de mise bas est suivie par une autre avec 1période de mise bas C’est vrai à 63 % pour les campagnes à deux périodes de mises bas Proportions des classes de campagnes à 1 période de MB Proportions des classes de campagnes à 2 périodes de MB
  17. 17. 17 Les exploitations qui recourent peu ou pas aux lactations longues 0,0% 2,1% 0,0% 1,6% 0,2% 2,4% Médiane Moyenne Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Indicateur : % de lactations longues sur l’ensemble des campagnes au cours desquelles les élevages (N= 2322) sont en contrôle de performance
  18. 18. 18 Les exploitations qui recourent fréquemment aux lactations longues 3,7% 6,7% 2,7% 6,2% 4,0% 4,8% Médiane Moyenne 7,0% 7,4% 8,2% 10,9% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  19. 19. 19 Les exploitations qui recourent modérément aux lactations longues 2,0% 4,2% 2,0% 5,6% 2,3% 3,0% Médiane Moyenne 2,4% 5,4% Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  20. 20. 20 Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Nombre d'élevages % Moins de 1 % 1064 45,8 De 1 à 5 % 564 24,3 De 5 à 10 % 367 15,8 De 10 à 20 % 224 9,6 > 20 % 103 4,4 Total 2322 Sur une base de 2322 élevages présents en continu et dont plus de 70% des données sont complètes Proportion moyenne de chèvres en lactation longue sur l’ensemble des années où l’élevage est en contrôle de performance Lactations longues : quelle stratégie ?
  21. 21. 21 Lactations longues : quelle stratégie ? Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC 2322 élevages suivis : proportions relatives des différentes carrières de chèvres ayant une ou des lactation(s) longue(s) 22.8 19.5 19.3 23.6 26.2 23.9 27.3 27.7 32.0 31.9 24.4 23.8 21.1 15.4 8.5 28.1 25.3 24.5 18.1 15.3 0.8 4.2 7.4 10.8 18.1 0 5 10 15 20 25 30 35 Moins de 1 % De 1 à 5 % De 5 à 10 % De 10 à 20 % > 20 % LL unique LL en début LL en milieu L.L en fin > 2L
  22. 22. 22 Caractériser la carrière d’une chèvre ayant eu une lactation longue
  23. 23. 23 Durée d’une lactation longue Minimum 486 jours 10% 511 20% 540 30% 580 40% 620 Médiane 647 jours 60% 667 70% 692 80% 815 90% 1 028 Maximum 3555 jours Moyenne 717 jours 195 430 lactations longues 16 mois 21,5 mois ≈ 10 ans ≈ 2 ans Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  24. 24. 24 Durée d’une lactation longue 1 lactation unique et LL LL début de carrière LL milieu de carrière LL fin de carrière Minimum 486 486 486 486 10% 517 505 514 515 20% 555.6 523 544 560 Q1 575 533 562 583 30% 594 545 586 605 40% 627 578 629 637 Médiane 656 618 648 663 60% 708 645 662 701.4 70% 815 665 673 808 Q3 874 674 679 863 80% 969 688 687 974 90% 1195 864 774 1198 Maximum 3555 3466 2206 3338 Moyenne 781,9 649,1 659,0 782,2 159 255 chèvres ayant une seule lactation longue (90,2 % des LL) et dont la carrière est complète Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC
  25. 25. 25 Carrières : Nombre de jours de traite (DTR) Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne ajustée 841 1130 1520 1345 1 845 810 274 Nbre de campagnes Médiane 1 3 4 3 3 3 1 Intervalle 1 2 - 11 3 - 12 2 - 12 2 - 10 1 - 14 1-10 1068 1253 656 1537 1841 770 206 Nombredejoursdetraite
  26. 26. 26 Nombre relatif de jours de traite Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne 1,082 1,201 1,556 1,454 1,786 0,947 0,396 Nbre de campagnes Médiane 1 3 4 3 3 3 1 Intervalle 1 2 - 11 3 - 12 2 - 12 2 - 10 1 - 14 1-10 DTR/DTRmoyen
  27. 27. 27 Production cumulée sur la carrière Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne ajustée 2350 3252 4539 4048 5704 2242 642 Nbre de campagnes Médiane 1 3 4 3 3 3 1 Intervalle 1 2 - 11 3 - 12 2 - 12 2 - 10 1 - 14 1-10 3066 3809 1934 4555 5694 2094 473
  28. 28. 28 Production moyenne par jour de traite Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne ajustée 2,73 2,81 2,91 2,90 3,01 2,68 2,36 Nbre de campagnes Médiane 1 3 4 3 3 3 1 Intervalle 1 2 - 11 3 - 12 2 - 12 2 - 10 1 - 14 1-10 2,84 2,96 3,032,83 3,12 2,80 2,37
  29. 29. 29 Production cumulée relative Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne 1,11 1,19 1,68 1,57 1,89 0,99 0,36 Nbre de campagnes Médiane 1 3 4 3 3 3 1 Intervalle 1 2 - 11 3 - 12 2 - 12 2 - 10 1 - 14 1-10
  30. 30. 30 Performances selon l’importance du recours en élevage aux lactations longues : nombre de jours de traite Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC 725 1301 581 1263 - 1832 - 1899 813 659 1789 1190 10911029 - 15941532 - 1462 Nombredejoursdetraite
  31. 31. 31 Performances selon l’importance du recours en élevage aux lactations longues : lait cumulé Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC 2190 4026 1565 3860 - 5644 - 5947 2248 1711 5150 3483 31453075 - 2295 48644720 - 4176
  32. 32. 32 Concentrations cellulaires Comparaison des chèvres ayant une lactation longue au cours de leur carrière aux chèvres ayant mis bas pour la première fois au cours de la même campagne qu’elles Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N
  33. 33. 33 Concentrations cellulaires Evolution des concentrations cellulaires au cours d’une lactation longue (carrière à 1 LL) de plus de 800 jours Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC 5.7 5.9 6.1 6.3 6.5 6.7 6.9 7.1 7.3 Log10concentrationscellulaires Stade de lactation (jours) LL unique LL en début LL en milieu LL en fin
  34. 34. 34 Chèvres ayant eu une lactation longue : des chèvres comme les autres ?
  35. 35. 35 Production des primipares à 250 jours Comparaison des chèvres qui auront une lactation longue au cours de leur carrière aux autres Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne ajustée 722 727 704 700 740 665 680 746 716 725757 765 682 700 A noter : Toutes les lactations écourtées en première lactation ont été éliminées
  36. 36. 36 Niveau cellulaire des primipares à 250 jours Comparaison des chèvres qui auront une lactation longue au cours de leur carrière aux autres Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC Type de carrière LL unique LL en début LL en milieu LL en fin ≥ 2 LL ≥ 1 N Autres Moyenne ajustée 2,68 2,66 2,62 2,63 2,62 2,69 2,73 2,67 2,59 2,622,73 2,62 2,68 2,79A noter : Toutes les lactations écourtées en première lactation ont été éliminées
  37. 37. 37 En synthèse Toulouse, les 3 et 4 Octobre Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC  Confirmation d’un recours aux lactations longues variable selon la stratégie de la mise à la reproduction (importance de la gestion du désaisonnement)  Des différences de modalités de recours aux lactations longues selon que la trajectoire globale est plutôt choisie ou subie : des lactations longues en début de carrière (une à deux) dans les élevages recourant régulièrement aux lactations longues  Des chèvres plus productrices en tant que primipares et dont les niveaux de production et le nombre total de jours en traite semblent rester supérieurs aux autres au sein de leur exploitation  Des performances différentes des chèvres en lactations longues selon que la trajectoire globale est plutôt choisie ou subie  Des questions qui restent posées sur le caractère subi ou choisi à l’échelle individuelle, sur les impacts sanitaires en cours de lactation longue, sur la gestion différenciée des chèvres en lactation longue
  38. 38. 38 Merci pour votre attention ! Séminaire de restitution du programme CASDAR RUSTIC – Toulouse, les 3 et 4 octobre 2019

×