Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

JTO2018 4 myases

111 views

Published on

Laurent Saboureau (Vétérinaire Alliance Pastorale - SNGTV)

Published in: Engineering
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

JTO2018 4 myases

  1. 1. 8ème édition Journées Techniques Ovines Mardi 6 et mercredi7 novembre2018 ©Idele MYIASES A WOHLFAHRTIA MAGNIFICA Epidémiologie, Résultats d’essais et Préconisations Laurent SABOUREAU Docteur-Vétérinaire Responsable Pôle Santé Animale Alliance Pastorale Membre Commission Nationale Ovine SNGTV
  2. 2. HISTORIQUE Source : Aurore RAFFIER – COPIL « Gros asticots velus » Rayon de 10 km autour des communes de Mauprévoir, Pressac, Availles Limousine Identification Wohlfahrtia magnifica Labos PSA Alliance Pastorale et Parasito ENVA (Pr J. GUILLOT)
  3. 3. REPARTITION GEOGRAPHIQUE Source : S. SOTIRAKI
  4. 4. Source : S. SOTIRAKI REPARTITION GEOGRAPHIQUE
  5. 5. AGENT CAUSAL Wohlfahrtia magnifica Photo: Dr S. SOTIRAKI
  6. 6. Photos: Pôle Santé Animale Alliance Photo: Pr Guillot
  7. 7. SYMPTÔMES ET LESIONS • Localisation: • Espace interdigité • Vulve • Conduit auditif • Plaie sur la tête des béliers Source : Pôle Santé Animale AP Essais traitement – 112 brebis dans 3 élevages Bovins : Vulve Ombilic Plaie d’écornage Boucle auriculaire
  8. 8. SYMPTÔMES ET LESIONS Source : Pôle Santé Animale AP Essais traitement – 112 brebis dans 3 élevages Lésions en canaux profonds • Inflammations importantes • Douleur intense : Agitation, isolement, anorexie • Myiases podales : Boiteries, tuméfaction, déformation du pied • Myiases vulvaires : Prurit, infertilité • Surinfections bactériennes (pieds)  Mort (rare) • Rechutes variables selon localisation
  9. 9. BIOLOGIE WOHLFAHRTIA Eléments à prendre en compte pour la lutte : • Larvipare (150 larves / adulte = 7 générations sur saison de 22 semaines ) • Larvipose • Temps chaud et sec • Entre peu dans les bâtiments • Parasite obligatoire, pond sur zones délainées humides • Enfouissement de la pupe
  10. 10. PREVENTION D’abord maîtriser les facteurs de risques • Affections des pieds • Protocole de maîtrise du piétin et du mal blanc • Plaies (en particulier de tête des béliers) • Cicatrisation rapide • Ecoulements vaginaux (retrait d’éponges et chaleurs) • Rentrée des brebis • Administration insecticide ou insectifuge autour de la vulve à la pose d’éponges ou avant les saillies • Longueur de queue • Coupe mi-longue
  11. 11. PREVENTION • Seul un protocole complet permet une maîtrise… • Essai été 2017 (insecticide corporel et pédiluve, supplémentation ail) Source : Essai Pôle Santé Animale Alliance Pastorale – Eté 2017
  12. 12. PREVENTION • Seul un protocole complet permet une maîtrise… • Essais été 2018 : • Supplémentation en ail seule • Maîtrise insuffisante en période de forte pression parasitaire • Application insecticide corporel seul • Maîtrise insuffisante si facteurs de risque • Rémanence insuffisante avec une seule application sur toute la saison à risque (14 semaines maxi, soit 3 mois)
  13. 13. PREVENTION Témoin Saillies 14 semaines CLIK 0,6 ml / kg Source : Essai Pôle Santé Animale Alliance Pastorale – Eté 2018
  14. 14. PREVENTION • Insecticide corporel • Dicyclanil : • Toutes les 7 à 8 semaines à 35 ml / brebis (Essai PSA 2017) • Toutes les 12 à 13 semaines (3 mois) à 6 ml / 10 kg (Essai PSA 2018) • Application à 45 cm du corps pour obtenir des bandes larges de 10 cm
  15. 15. PREVENTION • Insecticide corporel • Pyréthrines Pour on • Toutes les 4 semaines • Essai PSA été 2017 • Au contact direct de la peau (attention à la laine) • Solution naturelle (Géraniol et eucalyptus citriodora) • Toutes les 2 à 3 semaines • En pulvérisation • + Application relais autour de la vulve à la pose d’éponges ou avant les saillies
  16. 16. PREVENTION • + Supplémentation libre-service en ail • Concentration suffisante d’ail • Humidifier et fractionner les seaux en cas de sécheresse • + Passage dans pédiluves insecticides • Tous insecticides à dilution • Toutes les deux semaines • Dilution « bains » • Indispensable pour troupeaux avec affections du pied
  17. 17. PREVENTION • Le protocole individuel de prévention permet de maîtriser la prévalence des attaques au niveau de l’élevage, • Seul un plan collectif de prévention permettra de : • Casser de façon précoce les cycles de Wohlfahrtia • Limiter l’extension de la maladie et diminuer la pression parasitaire • Faire reculer la pathologie • Interventions précoces et simultanées sur la zone • Avant ou dès les premières attaques • Tous les élevages à la même période > Préconisations du COPIL de janvier 2018 (réunions Pressac et Peyrat de Bellac 8-9/01/18)
  18. 18. PREVENTION Préconisations du COPIL de janvier 2018 (réunions Pressac et Peyrat de Bellac 8-9/01/18)
  19. 19. TRAITEMENT • Essais Eté 2017 (Pôle Santé Animale Alliance Pastorale) • 3 élevages - 112 brebis traitées • Deltaméthrine Pour-on à excipient huileux • Spécialités avec AMM « traitement des myiases cutanées » : DELTANIL ou SPOTINOR • Dose : 5 ml minimum selon importance de lésion et nombre de larves • Application directe sur la plaie et les larves • Dans 91% des cas • Mort et chute des larves 24h après application • Sans intervention manuelle • Dans 9% des cas • Maintien de larves au fond des cavités creusées • Nécessité d’une extraction manuelle complémentaire • 12% de récidives • Curetage traumatique et/ou utilisation d’insecticides à diluer à forte concentration augmentent les récidives
  20. 20. TRAITEMENT • 24h après traitement : • Vérifier la propreté de la plaie • Retrait manuel des asticots morts restants • Assurer la cicatrisation • Aérosol cicatrisant sur la peau (pieds, tête…) • Pommade cicatrisante à action insectifuge dans la vulve ou les plaies creusées
  21. 21. TRAITEMENT • Autres solutions • Solutions médicamenteuses • Organophophorés en dilution hors AMM : action irritante et nécrose des tissus • Lactones macrocycliques en injection : efficacité variable • Produits naturels • Huile de cade (plus ou moins fluidifiée) • Extraits végétaux (Géraniol et Eucalyptus citriodora)
  22. 22. MERCI DE VOTRE ATTENTION PRESENTATION REALISEE DANS LE CADRE DU COPIL MYIASES A WOHLFAHRTIA C.D.A.A.S.

×