Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

JTO2018 2 Règlement zootechnique européen: contrainte ou opportunité pour l'accompagnement technique ?

35 views

Published on

Bertrand Bouffartigue (Races de France)

Published in: Engineering
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

JTO2018 2 Règlement zootechnique européen: contrainte ou opportunité pour l'accompagnement technique ?

  1. 1. 8ème édition Journées Techniques Ovines Mardi 6 et mercredi7 novembre2018 ©Idele Règlement Zootechnique Européen : Contrainte ou Opportunité pour l’accompagnement technique Bertrand BOUFFARTIGUE, Races de France
  2. 2. Un Règlement tout neuf ! 06 et 07/11/2018 8èmes JTO 2 Un Règlement Unique mis en chantier en 2014 pour regrouper l’ensemble des textes réglementaires relatifs aux reproducteurs de race pure Adoption le 8 juin 2016 Une phase d’adaptation du dispositif « actuel » (réglementation française, évolution des outils, gouvernance du dispositif) …toujours en cours « Règlement relatif aux conditions zootechniques et généalogiques applicables à l’élevage, aux échanges et à l’entrée dans l’Union de reproducteurs de race pure, de reproducteurs porcins hybrides et de leurs produits germinaux » Parution le 30 juin 2016 Application le 1er novembre 2018 30 mois
  3. 3. Les nouveaux Organismes de Sélection (OS) 8èmes JTO 3 Un règlement qui s’appuie sur des OS = Les OS « historiques » mais avec de nouvelles responsabilités Objectifs de Sélection Livre Généalogique Evaluation génétique (calcul et diffusion des index) Responsabilités « historiques » Nouvelles responsabilités Possibilité d’externaliser auprès d’organisme tiers Contrôle de Performances Etat Membre 1 Etat Membre 2 Possibilité d’extension du programme Pour les OS « historiques », un dossier d’agrément de la structure et d’approbation du (ou des) programme(s) à compléter pour le 31/10/2019 Programme de sélection Zone d’activité
  4. 4. Des droits pour les éleveurs 8èmes JTO 4 Le Règlement permet à tout éleveur ayant des animaux d’une race gérée par un OS de participer au programme de sélection par : L’inscription de ses animaux au Livre Généalogique géré par l’OS Si validation de l’appartenance à la race (généalogie ou reconnaissance par l’OS) La réalisation du Contrôle de Performances Protocole défini dans le cadre de l’approbation du programme déposé par l’OS L’évaluation des animaux de la race et la restitution des résultats Evaluation réalisée par Idele pour le compte de GenEval et restitution par le biais d’OVALL
  5. 5. Quelles relations avec les OS ? 8èmes JTO 5 Simple participant au programme Sélectionneur22% des éleveurs et 24% des brebis en CP (2017) Des règles fixées dans le règlement intérieur des OS (en cours d’évolution) Contrat de Sélection Externalisation du Contrôle de Performances ► contrat entre éleveur et organisme tiers Livre Généalogique Contrôle de Performances Evaluation Accouplements raisonnés Réalisation d’IA SCI/CE Qualification (qualification des ascendants et évaluation individuelle) Modèle de relation à construire
  6. 6. Un changement important pour le Contrôle de Performances 8èmes JTO 6 Depuis le 1er novembre Agrément territorial 58 organismes agrées en CP ovin viande avec zone définie 55 avec une activité en 2017 Sauf exception, 1 seul organisme par zone Agrément racial 13 OS concernés par le CP ovin viande Des OS reconnus sur l’ensemble de territoire Des équipes techniques (très) limitées Depuis le 1er juillet 2018 : Campagne 2019 ! ? Avant le 1er novembre
  7. 7. Des races présentes partout ! 8èmes JTO 7 Une dispersion territoriale des races (races avec programme d’amélioration) Races très localisées (zone contiguë) 2 races Races territorialisées avec « satellites » 9 races Races avec base étendue 8 races Races présentes partout 4 races Brebis chez de simples participants au programme : de 0 à 50 % Nécessité d’externaliser tout ou partie du Contrôle de Performances
  8. 8. 8èmes JTO 8 ROM OSON MC MRE LAC Romane MV Geode En moyenne, 1 OCP AURA en lien avec 4 OS Exemple d’une problématique sur une région (Aura) Un travail régional… Encouragement d’un travail au sein des régions avec l’OS local en appui des autres OS
  9. 9. Mais un cadre national 8èmes JTO 9 Des discussions qui ont eu parfois du mal à démarrer (complexité et enjeux) Au niveau national : Construction d’un modèle contractuel entre OS et Opérateurs Des annexes opérationnelles :  Répartition des différentes opérations du CP entre OS et Opérateur  Attribution du code race Relation avec les différents types d’éleveurs  … Un cadre général fixant les droits et obligations de chacun
  10. 10. Une gestion de la campagne 2019 8èmes JTO 10 Aujourd’hui la construction n’est pas finie et la campagne 2019 est en cours ! Objectif : finaliser et signer les contrats pour la campagne 2020 Validation de l’externalisation des opérations de la campagne 2019 par envoi d’un courrier des OS à leurs opérateurs En retour, envoi d’un courrier des opérateurs à la Commission Ovine de FGE s’engageant à réaliser le Contrôle de Performances pour la campagne 2019 pour l’ensemble des OS concernés Des contrats qui pourraient être multipartites par région ou bassin ► ensemble des OS et opérateurs (différences traitées en annexe) Mais encore beaucoup de travail et de questions à trancher ( ex : cas des animaux 99)
  11. 11. Techniciens Qu’est ce qui peut changer ? 8èmes JTO 11 L’ensemble des opérations définies dans le protocole actuel restent valides et toute évolution sera collective Des interventions du technicien identiques quelles que soient les races présentes (y compris les croisés) en fonction de la formule choisie (Repro/Elevage/Complète) Dans certaines régions, des discussions autour de l’optimisation des zones d’intervention et (ou) d’une nouvelle répartition des taches entre techniciens d’un même bassin (y compris techniciens OS) ► Ne pas travailler sur la concurrence mais sur la complémentarité De nouvelles structures impliquées dans le dispositif ? (et leur technicien) ► Impliquer de nouveaux éleveurs ?
  12. 12. Eleveurs Qu’est ce qui peut changer ? 8èmes JTO 12 Sélectionneurs Pas de modification radicale du contenu des contrats de sélection gérés par les OS De nouvelles relations possibles en fonction des choix d’organisation dans certains bassins Des évolutions dans le financement de la sélection ►quel impact ? Simples participants au programme Des opérations du contrôle de performances identiques à celles réalisées avant le 1/11/2018 Une relation avec l’OS à formaliser et à différencier clairement d’une adhésion à un contrat de sélection Un rôle d’information de la part des techniciens De nouvelles relations possibles en fonction des choix d’organisation dans certains bassins
  13. 13. 8èmes JTO 13 Une volonté partagée depuis 2012 (plan stratégique) De renforcer les bases de sélection (= ensemble des animaux évalués chez les sélectionneurs et les éleveurs simples participants) De mieux intégrer la génétique dans l’accompagnement technique (un objectif repris dans le plan d’Interbev Ovin construit dans le cadre des Etats Généraux de l’Alimentation) Mais de réels dangers ! Une perte d’éleveurs simples participants (lien avec l’OS vécu comme une contrainte) Des territoires sans opérateur tiers et des difficultés pour les OS de s’y substituer Dangers pour certaines races et les éleveurs qui les utilisent ! Rester vigilant !
  14. 14. Une gouvernance collective renforcée Nouveaux éleveurs/ nouveau intervenantsContinuer l’effort d’une meilleure intégration de la génétique dans l’accompagnement technique Les opportunités à saisir 8èmes JTO 14 Des évolutions réglementaires qui ouvrent des possibilités Plus de souplesse dans l’organisation territoriale² Une ouverture à tout éleveur utilisateur de la race De nouveaux acteurs techniques complémentaires Formule reproduction : Clé d’entrée ? Un protocole unique Maintien des outils (OVALL) et de l’accompagnement d’Idele Un bilan technique au service de l’accompagnement du cheptel reproducteur (BTO) Une nouvelle organisation génétique où les acteurs du dispositif génétique ovin et les filières continueront de travailler ensemble Une participation des opérateurs du Contrôle de Performances à renforcer Un travail régional qui doit favoriser les projets communs autour du cheptel reproducteur (OS – OCP – OP)
  15. 15. Demain 8èmes JTO 15  Le 1er novembre il n’y a pas eu de grand soir ►pas de rupture sur le travail technique auprès des éleveurs  Mais les prochains mois vont entrainer des évolutions :  Sur l’organisation locale (région ou bassin) du Contrôle de Performances  Sur les relations entre les OS et les éleveurs de la race participants au programme Tout en s’appuyant toujours sur des outils collectifs  Un évolution qui doit s’appuyer :  Sur un dialogue renforcé entre OS et acteurs du développement ovin viande  Sur le partage des expériences en particulier sur celui de tous les techniciens

×