Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lauvie - INRA

57 views

Published on

Présentation des travaux d'Anne Lauvie et Marie-Odile Nozières-Petit sur les contributions des systèmes d'élevage de races locales lors de la 4ème journée annuelle de l'UMT Pasto

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Diversité des contributions des systèmes d'élevage de race locales - Anne Lauvie - INRA

  1. 1. 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto Diversité des contributions des systèmes d’élevage de races locales Anne Lauvie Marie-Odile Nozières-Petit
  2. 2. • La valorisation des races: une dimension clef de leur conservation et de leur gestion • Travaux sur la valorisation des races locales essentiellement centrés sur la valorisation des biens alimentaires / ne considèrent pas ou peu la fourniture d’autres formes de productions: – Fourniture de produits, développement du tourisme vert, lutte contre les incendies, valorisation des pâturages d’altitude, usages cultuels, artisanat, usages récréatifs… Expliciter la diversité des productions mobilisant la diversité des races locales Formaliser ces productions sous forme de contributions A plus long terme: mieux prendre en compte ces contributions dans les questions de conservation et de gestion de ces races. La valorisation des races locales 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  3. 3. Rouge du Roussillon Caussenarde des Garrigues Raïole Effectif (nb de mères en 2010) 4 000 en croissance 1 600 stable 2 000 en croissance Nombre d’éleveurs 53 12 35 Zone d’origine Plaine du Roussillon Montpelliérain Piémont cévenol Système d’élevage trad. Grands troupeaux transhumants Petits troupeaux transhumansts Début sauvegarde 1981 puis 1993-1994 1980 puis 1994 Début des années 80 Description phénotypique  Format moyen (55-60kg pour les brebis)  Couleur rouge des parties non lainées  Non cornue  Tête, dessous du cou, ventre et pattes découverts de laine.  Format de bonne taille (60-70 kg pour les brebis)  Toison très blanche, courte et peu étendue  Certains individus cornus  Format de bonne taille (60-70 kg pour les brebis)  Toison blanche (parfois noire ou rousse) et fermée  Cornue  Tête longue et chanfrein busqué Aptitudes zootechniques  Bonnes fécondité, prolificité et valeur laitière des mères  Désaisonnement relativement aisé  Bonne vitesse de croissance des agneaux qui développent une conformation correcte  Bonne marcheuse  Désaisonnement très aisé  Bonne marcheuse  Désaisonnement très aisé  Assez bonne lainière Le cas des Raïoles, Caussenardes des Garrigues et Rouge du Roussillon 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  4. 4. Un cas d’étude: trois races ovines de l’arrière pays méditerranéen 1) Quelles visions des éleveurs sur les productions de leurs élevages ? Stage de césure de Margaux Beringuier : • 22 enquêtes en élevage couvrant les trois races et une diversité de zones • Un guide d’entretien pour comprendre la diversité des activités d’élevage et les grandes caractéristiques de l’organisation du système +  Collecte de l’histoire de l’éleveur sur le choix de sa race et sur son rapport au collectif de gestion  Pas d’utilisation de termes induisant la nature des réponses: services, fonctions etc.  En fin d’entretien si cela n’avait pas été abordé spontanément: des questions sur les dimensions sociales et environnementales de ce à quoi le système d’élevage contribue • Analyse qualitative et itérative 2) Quel rôle de ces races et de leurs contributions/contributions attendues dans les trajectoires d’installation en ovins allaitants? Stage de M2 de Tiphaine Verdoux: • guide d’entretien parcourant : le parcours de l’éleveur, la constitution des moyens de production, les pratiques de gestion de la ressource génétique, le mode de mise en marché, les réseaux dans lesquels s’intègre l’éleveur. • Identification d’éleveurs installés entres 2008 et 2018 à partir de la liste des éleveurs de l’association des trois races->effet « boule de neige »->19 éleveurs rencontrés sur 28 identifiés • Analyse qualitative thématique croisée avec une analyse descriptive des différentes composantes du système d’élevage • Analyse du parcours des éleveurs et des réseaux d’interconnaissances 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  5. 5. Huit contributions clés des élevages des trois races locales 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  6. 6. Exemple de contributions sous tendues par une inscription particulière dans le milieu 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  7. 7. Exemple de contributions par une multiplicité de relations entre éleveurs et avec d’autres acteurs 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto
  8. 8. Des contributions qui seraient permises par des attributs de ces trois races? 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto • 6 attributs proposés: – Rusticité – Localité – Un standard défini – Aptitude à fournir des produits de qualité – « à petit effectif » – Gérées par un collectif (et des collectifs emboîtés) Approfondir la notion d’attributs et les liens entre fourniture de contributions et existence d’attributs Attribut qui semble important/ Hypothèse à vérifier
  9. 9. Une première étape dans la construction d’un répertoire de contributions? 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto • Actuellement recueil du point de vue des éleveurs, mais Existence d’une diversité de points de vue • Des contributions avec une finalité => qui en sont les bénéficiaires ? Comment est-ce qu’on les identifie? • Répertoire des contributions Exhaustivité probablement impossible Toujours en évolution • Comment mieux appréhender les liens entre contributions et caractéristiques des systèmes d’élevage?
  10. 10. Les motivations du choix des races dans les installations en ovin allaitant 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto Choix de la race Rusticité Adaptation au milieu Capacité à « faire le yoyo » Critères zootechniques Qualités maternelles Desaisonnement Aptitude à la marche Conformation Esthétique Accès à la ressource Héritage culturel ou familial Race déjà présente Race « locale » Conservation • 10 éleveurs installés HCF et 9 en CF • 19 races mobilisées en race pure et en croisement • Seuls 9 troupeaux en race pure
  11. 11. Exemples de constats spécifiques à certaines races dans l’installation en ovins allaitants 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto • La Raïole fortement mobilisée dans les systèmes en plein air intégral. Il existe aussi une gestion génétique particulière avec un refus d’auto renouvellement des béliers. • Les ¾ des effectifs des Caussenardes des Garrigues sont élevés par des éleveurs qui ne sont pas membres de l’association des trois races. Le faible effectif / échanges entre éleveurs entraînent une gestion particulière surtout lorsqu’il s’agit des béliers.
  12. 12. Parcours type d’installation HCF en ovin allaitant 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto Parcours type reconstitué à partir des parcours des 10 éleveurs installés HCF
  13. 13. Le choix des races: rusticité et dynamique sociale et technique 7 février 2019 Journée annuelle de l’UMT pasto • La rusticité comme notion clé mais aussi comme multiforme/relative • L’importance des dynamiques sociales et techniques autour des races lorsqu’il s’agit des béliers.  Mieux l’appréhender, la qualifier?  Des contributions qui en découlent -> caractérisation
  14. 14. Merci de votre attention Travaux effectués avec les soutiens: Département SAD

×