Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La charte Bib Lib illustrée

1,112 views

Published on

Présentation de la "Charte du droit fondamental des citoyens à accéder à l'information et aux savoirs par les bibliothèques " illustrée d'exemples concrets.

Published in: Services
  • DOWNLOAD FULL eBOOK INTO AVAILABLE FORMAT ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. PDF eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. EPUB eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... 1.DOWNLOAD FULL. doc eBook here { https://tinyurl.com/y3nhqquc } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBooks ......................................................................................................................... Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, CookeBOOK Crime, eeBOOK Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult,
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here

La charte Bib Lib illustrée

  1. 1. Numérique : opportunité extraordinaire de diffusion, de création et de partage des savoirs et de l’information https://www.flickr.com/photos/szdl/8553341608 Achronie, Atopie, Abondance
  2. 2. http://www.flickr.com/photos/esparta/472155815 «Quand on partage un bien matériel, il se divise. 
 Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie» Serge Soudoplatoff - Les vraies ruptures d’internet
  3. 3. http://www.flickr.com/photos/23658497@N00/4423375434/ Un nouvel mouvement des enclosures.
  4. 4. DRM : Les contenus ne peuvent être lus qu’avec des logiciels ou des supports autorisés. Acopie Nous ne possédons plus les oeuvres que nous achetons.
  5. 5. La bibliothèque lieu de proximité où exercer ce droit fondamental La bibliothèque publique est le centre local d'information qui met facilement à la disposition de ses usagers les connaissances et les informations de toute sorte nécessaires à l'apprentissage à tous les âges de la vie, à la prise de décision en toute indépendance et au développement culturel des individus et des groupes sociaux Manifeste de l’Unesco sur la bibliothèque publique - 1994
  6. 6. Copyfraud : une fausse déclaration de possession de droit d'auteur faite dans le but d'acquérir le contrôle d'une œuvre quelconque
  7. 7. Quid de nos missions ? http://www.flickr.com/photos/sanjoselibrary/2475375215 Le numérique ne doit pas remettre en question les fondements de nos missions. Plus que jamais, les bibliothèques demeurent des institutions garantes d’un accès pour tous et sans contraintes aux savoirs, de leur préservation, de leur circulation et de leur appropriation, piliers essentiels au développement des citoyens.
  8. 8. La Déclaration universelle des droits de l'homme Article 27 1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent. 2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.
  9. 9. La bibliothèque lieu de proximité où exercer ce droit fondamental - La bibliothèque comme lieu d’information : des missions documentaires. - La bibliothèque comme lieu de rencontre et de vie : une mission d'accueil et culturelle. - La bibliothèque comme lieu de formation : une mission de formation. - La bibliothèque comme lieu de création : une mission de production et d’innovation. B.U / SCD Décret n° 2011-996 du 23 août 2011
  10. 10. La bibliothèque, un dispositif de politique publique garantissant les droits culturels des citoyens Article 28 Sur chaque territoire, les droits culturels des citoyens sont garantis par l’exercice conjoint de la compétence en matière de culture, par l’État et les collectivités territoriales. Loi NOTRe - 2015
  11. 11. Nous soussignés, signataires de la présente déclaration, estimons que l’amélioration de l’accès à l’information et aux connaissances à tous les niveaux de la société, associée à la disponibilité des technologies de l’information et de la communication (TIC), contribue à favoriser le développement durable et à améliorer la vie des gens. Déclaration de Lyon sur l’accès à l’Information et au Développement - IFLA - 2014
  12. 12. Cette charte a pour principal objectif d’affirmer le rôle essentiel et stratégique des bibliothèques dans les dispositifs des politiques publiques favorisant l’exercice des droits fondamentaux du citoyen à s’informer, apprendre, partager et inventer ses usages.
  13. 13. Ce comité devait répondre à trois interrogations cadres : − Quels sont les droits fondamentaux des citoyens dans l’accès partagé à la culture et à la connaissance ?
 − Quels sont les engagements répondant à ces droits fondamentaux que doit respecter une bibliothèque ?
 − Quels dispositifs d’adhésion à la charte, de suivi et de valorisation à mettre en place ?
  14. 14. Demande l'adoption d'une exception obligatoire permettant aux bibliothèques de prêter des livres au public sous format numérique, quel que soit le lieu d'accès;
  15. 15. - Big deal : plus de sélection documentaire - Volatilité des collections dans le temps - Fluctuation des contenus des bouquets Un rapport de dépendance vis à vis des des plateformes des éditeurs Cliché : L. Dujol
  16. 16. B.U : accès à une documentation riche et variée ? L’offre de ressources numériques, acquise en bouquets packagés par les éditeurs, apparaît souvent identique d’une bibliothèque à l’autre, et elle n’est pas adaptable aux besoins réels des établissements. Les achats de monographies imprimées baissent et donc nécessairement le nombre de titres différents et/ou d’exemplaires mis à disposition des étudiants. Source : http://www.flickr.com/photos/27953349@N06/4250677777/
  17. 17. Cliché : L. Dujol La bibliothèque serait-elle facultative dans l’univers numérique ?
  18. 18. Une discipline qui vise à définir l'intervention d'un tiers pour faciliter l'accès, la circulation et l'appropriation de l'information et du savoir. Ce tiers neutre, indépendant et impartial, est appelé médiateur.  La médiation
  19. 19. Les formes de la médiation 1.L’institution diffuse un contenu que l’usager reçoit, passivement. Ex : bibliographies, notices critiques rédigées par les bibliothécaires, tables de sélections, bandeaux de recommandation sur les documents avec extraits de critiques lues dans la presse…
 2.Interaction individuelle entre l’usager et la bibliothèque. Ex : service « Rent a librarian »
 3.L’usager peut être témoin des interactions individuelles d’autres usagers avec l’institution. Ex : consultation des questions des autres sur le Guichet du savoir ou sur Bibliosésame
 4.Les usagers dialoguent avec la bibliothèque, mais également entre eux. Ex : clubs de lecture
 5.Les usagers forment une communauté de création et d’échange de contenus. L’institution héberge, stimule et canalise. Ex : Speed-reading (sur le modèle du speed- dating, où les usagers viennent défendre leur livre préféré face à d’autres usagers, en temps limité; le mémoire de Raphaëlle Gilbert parle de « speed-booking »). On peut aussi évoquer : service d’échanges de documents entre usagers type Bibale, ou encore les fouillothèques, les démothèques… Christophe Robert : Actions de médiation des collections : petite typologie
  20. 20. 27 Aller de la transmission de information vers une construction de liens entre besoin et usages d'information pour faciliter la transformation de l'information en connaissances. https://www.flickr.com/photos/33852840@N06/3662193838/
  21. 21. 28
  22. 22. Le caractère mobile de cet outil n’est jamais véritablement exploité. La tablette est rarement utilisée comme un outil permettant d’améliorer la relation aux publics en étant plus disponible et plus proche d’eux pour répondre à leurs besoins informationnels. Grâce aux ardoises numériques, les professionnels peuvent abandonner leur immense banque de prêt et déambuler dans les rayons de la bibliothèque pour aider directement les usagers. Nos confrères américains semblent avoir adoptés cette stratégie. Source : Tablettes en bibliothèque : pour un meilleur service aux publics - Thomas Fourmeux https://www.flickr.com/photos/innovate360/6314081175 Tabletarians
  23. 23. Compétences techniques : maîtrise des outils de publication, de diffusion, de recherche et de veille sur Internet; Compétences rédactionnelles : savoir produire des contenus, écrire pour le web, réaliser des documents synthétiques; Compétences relationnelles : savoir maîtriser l’interactivité en ligne et plus particulièrement sur un média social; Compétences juridiques : connaissances en matière de droits d’auteurs, droit à l’image, maîtrise des licences libres Creative Commons… Compétences stratégiques : maitriser le contexte numérique et la compréhension des enjeux. De nouveaux savoirs faire viennent se greffer aux compétences traditionnelles du bibliothécaire. Source : Construire la médiation numérique par les publics : les portails thématiques de l’Infothèque - Véronique Mesguich Acquérir une culture numérique et utiliser les outils de la médiation documentaire numérique - Thomas Chaimbault
  24. 24. Accessibilité numérique des portails de bibliothèques. http://www.bibliothequesaccessibles.fr/analyse-quali.pdf
  25. 25. Suivre un Mooc à plusieurs dans les murs de la bibliothèque
  26. 26. «Les bibliothèques se transforment peu à peu de lieux documentaires en lieux de vie. La prochaine grande étape est de les transformer en lieux participatifs, où citoyens, étudiants et communautés de toutes sortes pourront travailler, créer, collaborer, et organiser des activités d'échange de connaissances au sein d'espaces flexibles, invitants et agréables.» Source : Vers une bibliothèque participative - Vincent Chapdelaine https://www.flickr.com/photos/paolomazzoleni/5570769324
  27. 27. Le bibliothécaire facilitateur Christophe Robert : Actions de médiation des collections : petite typologie Les usagers forment une communauté de création et d’échange de contenus. L’institution héberge, stimule et canalise.
  28. 28. Empowerment ou capacitation Processus d’apprentissage qui vise à l’acquisition de plus de pouvoir par les individus et augmenter sa capacité à prendre part une part active à la vie citoyenne. https://www.flickr.com/photos/grenade/2941164568
  29. 29. Source : Quelles réciprocités autour des communs ?
  30. 30. Source : http://www.flickr.com/photos/rs_butner/2727736580/ Moteurs de la participation : Opendata et licences libres
  31. 31. Crowdsourcing http://www.flickr.com/photos/ausnahmezustand/4752989186
  32. 32. La correction collaborative à la BNF L’objectif de ce projet est d’expérimenter la correction collaborative des documents numérisés provenant de Gallica. La plateforme met à disposition des utilisateurs des outils intuitifs permettant de corriger facilement les documents et s’appuie sur un réseau social dédié pour favoriser l’entraide et soutenir l’organisation de la collaboration au sein de petits groupes de correction. Source : Expérimentez la correction collaborative grâce à Correct !
  33. 33. Trove et la Bibliothèque Nationale d’Australie
  34. 34. «En s'appuyant sur la mission de service public de la bibliothèque, ces laboratoires visent à favoriser la collaboration avec les utilisateurs par le biais du crowdsourcing et les initiatives participatives, ainsi que le partage d'outils et de données avec le plus grand nombre de bibliothèques et de communautés numériques.» 
 Source : Le NewYork Public library Lab - Thomas Chaimbault
  35. 35. Ce projet n’est pas une création 100% NYPL Lab. Elle a été développé par un amateur qui s’est appuyé sur l’API de Google Map. De son côté, la NYPL a apporté la matière première mais sans participer directement à l’élaboration du projet par la mise en place d’une politique volontariste de réutilisation des documents qu’elles conservent. Source : OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de photos patrimoniales de bibliothèque - Biblionumericss
  36. 36. Do It Yourself - Do It Together «La formation et l’apprentissage par les pairs ; vous devez prendre part à la capitalisation des connaissances et à l’instruction des autres utilisateurs.»
  37. 37. Cet espace se veut un centre de ressources et de formation, un lieu convivial d'accompagnement et d'animation, un espace de découverte et d'expérimentation, de rencontres et d'échanges sur les pratiques et dispositifs collaboratifs, en particulier sur le développement de la culture numérique et des compétences informationnelles. La ruche de la B.U. Poitiers
  38. 38. La bibliothèque, un espace de co-working L’Espace 3C de l’Ecole de Technologie Supérieure de Montréal est un modèle d’espace conçu afin de favoriser la collaboration, la créativité et l’échange de connaissance en bibliothèque. Nous croyons que l’Espace 3C, et les services associés de soutien des pratiques collaboratives des usagers, font partie des éléments clefs de la bibliothèque participative du 21e siècle, et plus largement des espaces publics de participation citoyenne qui composent nos villes. Source : Espaces 3C - Un réseau d'espaces de collaboration, créativité et échange de connaissances en bibliothèque.
  39. 39. La bibliothèque un lieu du savoir-faire partagé
  40. 40. Les ruches d’art Une ruche d’art est un atelier ouvert pour la pratique artistique. Le fonctionnement est simple: il n’y aucun formateur, les participants apprennent l’un de l’autre, et c’est gratuit pour tous.
  41. 41. L’entretien et l’amélioration du jardin ont été dans les premiers mois de l'ouverture pris en main par certains usagers. Toutes sortes de plantations y ont été réalisées et ces "moments-jardin" sont aussi l’occasion de solliciter la participation des autres publics de la bibliothèque, enfants et adultes confondus. Source : Participation des usagers Bibliothèque Louise Michel Le jardin partagé de la bibliothèque Louise Michel
  42. 42. Grainothèques A la BM de Lille, Paris,Toulouse …
  43. 43. Venez planter et prendre conseils à la médiathèque. Dès 16h nous vous proposons : - un atelier jardinage pour les enfants, animé par une bibliothécaire - la présence du club des « Jardiniers en Herbe » d’Elément Terre Mon Cher Jardin : sensibilisation à la nourriture biologique - la présence d’un jardinier-conseil pour les plus grands : Source : Une Grainothèque fleurit à Yourcenar ! - Yourbiblog
  44. 44. Une méthode pour conduire des projets innovants, centrée sur l’usager, qui accorde une place centrale à la construction et au test de prototypes, et qui nécessite une organisation propice à l’expérimentation et à la créativité. Source : Qu’est-ce que le design thinking ? - Nicolas Beudon
  45. 45. Des espaces pour les enfants avec les enfants 3 semaines de résidence 30 enfants
 3 ateliers avec les architectes
 Source : Children's participation in the architecture of the library - Corbiere, Miranda - Enssib
  46. 46. « Imagine et dessine tes espaces »
  47. 47. « Imagine et dessine ton mobilier »
  48. 48. Une hausse de 25% des prêts.
 Une hausse de 15% des jeunes inscrits. Le temps moyen passé dans l’espace jeunesse est passé de 7 mn 45 mn. Des espaces pour les enfants avec les enfants
  49. 49. Source : Penser les médiathèques de demain. Immersion créative à Lezoux - La 27ème région Un exemple français : la future médiathèque intercommunale de Lezoux
  50. 50. Source : La médiathèque intercommunale entre Dore et Allier, une démarche collaborative, de la conception au mode de fonctionnement
  51. 51. Internet et wi-fi en libre accès : les recommandations de la CNIL Source : Internet et wi-fi en libre accès : les recommandations de la CNIL
  52. 52. Qui contrôle les données des usagers des bibliothèques ? Adobe espionnerait les utilisateurs de la dernière version (n°4) de son application Digital Editions en collectant des milliers de données sur leur bibliothèque numérique et l'usage qu'ils font de leurs ebooks. Source : Qui contrôle les données des usagers des bibliothèques ? Biblionumericus
  53. 53. Cette nouvelle Déclaration sur la vie privée dans le monde des bibliothèques a pour but de donner des conseils aux bibliothèques et aux services d’information dans un environnement qui comporte une surveillance de masse de la part des gouvernements, et un usage routinier des données collectées par des intervenants commerciaux qui fournissent des contenus ou des services au travers d’Internet. Les risques relatifs à la vie privée des utilisateurs peuvent survenir au travers de l’utilisation des recherches Internet qu’ils font, des applications des services des réseaux sociaux, ou de leur usage des plateformes et des contenus mis à leur disposition par les bibliothèques, qui collectent des données relatives aux utilisateurs finaux. Source : L’IFLA publie une Déclaration sur la vie privée dans le monde des bibliothèques
  54. 54. les données bibliographiques (dont les métadonnées des documents numériques) produites par la BNU sont considérées comme des données publiques et à ce titre placées sous Licence Ouverte ou autre licence compatible (libre réutilisation, y compris à des fins commerciales, sous réserve de mentionner la source de l’information) ; les fichiers numériques issus de la numérisation par la BNU d’œuvres du domaine public conservées dans ses collections sont considérés comme des données publiques et à ce titre placés sous Licence Ouverte ou autre licence compatible.
  55. 55. La bibliothèque joue un rôle actif dans le soutien aux circuits de la publication académique en accompagnant les enseignants chercheurs dans leur démarche. Conseil, instruction de dossier, formation initiale, administration d’un outil, la biblio- thèque agit en soutien de projets
  56. 56. Les écrits scientifiques doivent devenir des biens communs. 
 
 En effet, les connaissances scientifiques et résultats de la Science sont des biens communs destinés à un usage universel dans l’intérêt de l’humanité. Les écrits scientifiques ne peuvent être un moyen d’interdire ou restreindre l’accès à la connaissance scientifique. Les données scientifiques (à financement majoritairement public) doivent devenir un bien commun informationnel. L’objectif est d’autoriser le dépôt en même temps que des articles, des données de base de la recherche. Un tel dépôt faciliterait la reproductibilité de la recherche en même temps qu’il favoriserait l’innovation dans la société civile.
  57. 57. Régime dérogatoire des données culturelles et de recherche La loi prévoit un régime dérogatoire pour les établissements et les institutions d’enseignement et de recherche ainsi que pour les établissements, organismes ou services culturels qui fixent, le cas échéant, leurs conditions de réutilisation de leurs informations publiques. Ces établissements ainsi que les collectivités territoriales et les personnes de droit public ou de droit privé chargées d’une mission de service public peuvent, s’ils le souhaitent, mettre à disposition leurs informations publiques sur le portail « data.gouv.fr ». Dans ce cas, une convention fixe les conditions de réutilisation de ces informations.
  58. 58. Les interviewés et les intervieweurs sont des habitants volontaires de GreenwichVillage
  59. 59. Source : Copy Party : le kit pédagogique
  60. 60. Acopie
  61. 61. Défendre les droits de l’utilisateur de livre numérique - le droit d’utiliser les livres numériques suivant les conditions qui en favorisent l’accès et avant celles qui sont associées à des contraintes propriétaires;
 - le droit d’accéder aux livres numériques sur n’importe laquelle plate- forme technologique, indépendamment de l’appareil et du logiciel que l’utilisateur choisit;
 - le droit d’annoter, de citer des passages, de partager le contenu des livres numériques dans l’esprit d’un usage équitable et du droit d’auteur; - le droit  de permettre au propriétaire du livre numérique de conserver, 
 d’archiver, de partager un livre numérique sans être soumis aux conditions de licence d’utilisateur final qui établissent essentiellement des obligations autour de l’accès, et non des droits; Source : Déclaration pour les droits de l’utilisateur de livre numérique - Bibliomancienne
  62. 62. Les services aux usagers • Annotation exportables ?
 Copier/coller ? • Impression ( au moins quelques pages ) ?
 Outils de Feuilletage ?
 Téléchargement sous forme de pdf (au moins de quelques pages) ?
 Partage ?
 Exportation références bibliographiques ? • Dissémination sur les réseaux sociaux ?  • Accès sur appareil mobiles ou nomades ?
 PEB ? http://www.flickr.com/photos/bob_august/2505676786 Ces fonctions sont très variablement possibles et permises
  63. 63. Les labels Bib’Lib

×