Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Le hérisson. transcription et autoportraits

565 views

Published on

Transcription et activités d'exploitation d'une bande-annonce

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Le hérisson. transcription et autoportraits

  1. 1. Le hérisson Soustitres  Pauses : 0-14 Description Renée 15-28 Description Paloma 29-46 Rencontre Ozu 47-1’07 Le mystère de Renée 1’07- 1’25 L’invitation 1’25-1’37 La décision de Paloma "Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants. « Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai. " Transcription: Je m’appelle Renée. J’ai 54 ans. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette. (1) «Bonjour mademoiselle. » Je corresponds parfaitement à l’archétype de la concierge d’immeuble. Je m’appelle Paloma. J’ai 11 ans. Depuis très longtemps, je sais que la destination finale… «Ah Paloma, mais pourquoi est-ce que tu te caches comme ça ? » … c’est le bocal à poissons. Mais ce qui est certain, c’est que dans le bocal, j’irai pas. Je vous présente M. Kakuroshu, notre nouveau propriétaire. - Bonjour. - Vous connaissiez bien la famille Arthens ? - Oui, une famille heureuse. - Toutes les familles heureuses se ressemblent. - Mais les familles malheureuses le sont chacune à leur façon. Toutes les familles heureuses se ressemblent. Les familles malheureuses le sont chacune à leur façon. (4) Vous aussi, vous pensez qu’elle n’est pas ce qu’on croit ? Madame Michel, elle me fait penser à un petit hérisson. «Je suis démasquée ». A l’extérieur, elle est bardée (5) de piquants. «Tu veux un pain au chocolat ? » Mais moi, j’ai l’impression qu’à l’intérieur, elle est aussi raffinée que ces petites bêtes farouchement solitaires et terriblement élégantes. «Vous, vous avez trouvé la bonne cachette. » - Je suis venu vous prier de venir dîner avec moi demain soir. - Mais je suis la concierge. - Mais enfin, vous vous habillez pour aller dîner chez les autres. - Mais je vais jamais dîner chez les autres. - Pourquoi ? - Parce que je pense que ce n’est pas une bonne chose. - On peut savoir à quoi vous jouez ? (6) - Je joue à rien du tout. Je crains d’être un peu sauvage.
  2. 2. - Plus tard, je serai concierge. - C’est une très bonne idée, ma chérie. - Et si nous pouvons faire quoi que ce soit pour t’accompagner dans cette démarche, tu sais que nous sommes là pour t’aider. N’est-ce pas ma chérie ? - Tout à fait. Quelques détails : 1. grassouillette : assez grosse. (au masculin : grassouillet) 2. l’archétype : elle ressemble au modèle de concierge que les gens ont dans la tête: pas très aimable, sans culture, etc… 3. un(e) concierge : c’est la personne qui a la garde d’un immeuble, veille à sa propreté, surveille les allers et venues, et qui connaît tous les habitants de cet immeuble. Il y en a de moins en moins en fait maintenant. 4. C’est la première phrase d’Anna Karénine, de Tolstoï. ( une œuvre que la concierge a lue, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer.) 5. bardée de piquants : hérissée de piquants, pleine de piquants 6. A quoi vous jouez ? = Pourquoi est-ce que vous agissez de cette façon ? Dans quel but ?
  3. 3. ÉTUDIER LES PERSONNAGES DU FILM : LES AUTOPORTRAITS DE PALOMA ET RENÉE Complétez les autoportraits de chaque personnage à l’aide des mots proposés. Mots à placer dans le texte : matou - au réveil - appartements - oignons - télévision - mammouth - coussins - concierge « Je m’appelle Renée. J’ai 54 ans. Je suis ____________ au 2, rue Eugène à Paris, dans un bel immeuble avec cinq ____________ de grand luxe. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des ____________ aux pieds et certains matins ____________, j’ai une haleine de ____________. Je n’ai pas fait d’études, j’ai toujours été pauvre, discrète, insignifiante. Je vis seule avec un gros ____________ paresseux […]. Je ne suis pas particulièrement aimable, mais comme je suis polie, on me tolère. Parce que je corresponds à l’archétype de la concierge d’immeuble : vilaine, vieille, revêche et qui regarde la____________ pendant que son gros chat somnole sur des ____________ . » scolaire - à poisson – riches – suiciderai – sœur - vitre - chance – décision « Je m’appelle Paloma. J’ai 11 ans. J’habite 2, rue Eugène à Paris dans un appartement de riches. Mes parents sont ____________. Ma famille est riche. Donc ma ____________ et moi sommes virtuellement riches. Mais malgré cela, malgré toute cette ____________ et cette richesse, depuis très longtemps je sais que la destination finale, c’est le bocal ____________. Un monde où les adultes passent leur temps à se cogner comme des mouches à la même ____________ . Mais ce qui est certain, c’est que dans le bocal j’irai pas. C’est une ____________ bien réfléchie : à la fin de l’année ____________, le jour de mes 12 ans, le 16 juin prochain, dans 165 jours, je me ____________ . » ÉTUDIER LES PERSONNAGES DU FILM : LES AUTOPORTRAITS DE PALOMA ET RENÉE Complétez les autoportraits de chaque personnage à l’aide des mots proposés. Mots à placer dans le texte : matou - au réveil - appartements - oignons - télévision - mammouth - coussins - concierge « Je m’appelle Renée. J’ai 54 ans. Je suis ____________ au 2, rue Eugène à Paris, dans un bel immeuble avec cinq ____________ de grand luxe. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j’ai des ____________ aux pieds et certains matins ____________, j’ai une haleine de ____________. Je n’ai pas fait d’études, j’ai toujours été pauvre, discrète, insignifiante. Je vis seule avec un gros ____________ paresseux […]. Je ne suis pas particulièrement aimable, mais comme je suis polie, on me tolère. Parce que je corresponds à l’archétype de la concierge d’immeuble : vilaine, vieille, revêche et qui regarde la ____________ pendant que son gros chat somnole sur des ____________ . » scolaire - à poisson – riches – suiciderai – sœur - vitre - chance – décision « Je m’appelle Paloma. J’ai 11 ans. J’habite 2, rue Eugène à Paris dans un appartement de riches. Mes parents sont ____________. Ma famille est riche. Donc ma ____________ et moi sommes virtuellement riches. Mais malgré cela, malgré toute cette ____________ et cette richesse, depuis très longtemps je sais que la destination finale, c’est le bocal ____________. Un monde où les adultes passent leur temps à se cogner comme des mouches à la même ____________ . Mais ce qui est certain, c’est que dans le bocal j’irai pas. C’est une ____________ bien réfléchie : à la fin de l’année ____________, le jour de mes 12 ans, le 16 juin prochain, dans 165 jours, je me ____________ . »

×