Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Gynecole les samedis des Controverses jp Harlicot

1,056 views

Published on

www.gynecole.com les samedis des controverses
samedi 21 novembre 2015 Domaine de CICE-BLOSSAC
Dr Harlicot Jean philippe CHU Rennes
lncontinence urinaire pour ou contre les nouvelles thérapeutiques

Published in: Healthcare
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Gynecole les samedis des Controverses jp Harlicot

  1. 1.  Incontinence urinaire d’effort,thérapeutiques non invasives Pour ou contre les nouvelles propositions thérapeutiques? Gynecole 2015 Dr Harlicot CHU Rennes
  2. 2. Le sujet d’aujourd’hui:  Injection de toxines botuliniques  Laser gynécologique  Les agents de comblement  Nouvelles thérapeutiques médicales  La neuro modulation tibiale  Les mini bandelettes ?
  3. 3. Rappel: Les Incontinences  L’incontinence urinaire d’effort : fuite involontaire d’urine, non précédée du besoin d’uriner, qui survient lors de conditions d’hyperpression abdominale telles que toux, rire, éternuement, saut, course, soulèvement de charges, marche, montée d’escalier. Elle représente environ 50% des IU.  L’incontinence urinaire par impériosité mictionnelle: perte involontaire d’urine précédée d’un besoin urgent et irrépressible d’uriner aboutissant à une miction ne pouvant être différée. Elle est due à une contraction du détrusor non inhibée et représente environ 20% des IU.  L’incontinence urinaire mixte: combine les deux types précédents, et représente environ 30% des incontinences.
  4. 4. Hyperactivité vésicale  Syndrome clinique :urgenturie avec ou sans incontinence avec pollakiurie ou non  Peut être un symptôme (BU, cystoscopie,calendrier mictionnel, echo réno-vésicale,BUD)  Ou idiopathique (syndrome clinique d’hyperactivité vésicale)  Traitement de première intension rééducation ,mesures hygiéno- diététiques , anticholinergiques.
  5. 5. Injections intradétrusoriennes de toxine botulique indications  Constituent une option pour traiter l’hyperactivité vésicale résistante aux anticholinergique  Molécule issue bactérie clostridium botulinum (botulisme)  Pour vessie neurologique et actuellement AMM pour HAV
  6. 6. Technique  Injection 20 points dans détrusor pendant cystoscopie  Au bloc sous AL ou en consultation  Agit sur l’innervation vésicale afférente et efférente=paralysie du muscle et modification de la sensibilité de la paroi vésicale
  7. 7. Inconvénients  Risque de Rétention urinaire 20 à 30 % nécessitant des autosondages  Il faut que la patiente soit informée  Puisse réaliser les autosondages  Effets transitoires tous les 6 mois à 1 ans
  8. 8. Le « laser gynécologique »  Il ne s’agit pas du laser CO2 pour les dysplasies du col  Mais laser CO2 fractionné développé en médecine esthétique
  9. 9. Le principe  Part du principe que les effets du lasers sont bien connus d’un point de vue biochimique et thermique spécialement dans les zones humides  L’effet a lieu sur les fibres collagènes et stimule la « néocollagénose »  Rend la triple hélice du collagène plus courte et rend les tissus plus ferme en renforçant 2 ou 3 fois leur force Journal of the Laser and Health Academy ISSN 1855-9913 Vol. 2012, No.1; www.laserandhealth.com Novel Minimally Invasive VSP Er:YAG Laser Treatments in Gynecology Zdenko Vizintin1, Mario Rivera2, Ivan Fistonic, Ferit Saracoglu4, Paolo Guimares5, Jorge Gaviria6, Victor Garcia, Matjaz Lukac, Tadej Perhavec1,́ ̧ ̆ Leonardo Marini 1Fotona, Ljubljana, Slovenia GynDermo Laser Clinic, Santa Cruz, Bolivia;Fistonic Gynecology Clinic, Zagreb, Croatia; Numune Research and Training Hospital, Ankara, Turkey; GyneLaser, LASERCARE Medicina & Estetica, Brasilia, Brasil; 6Aldana Laser Center, Caracas, Venezuela;Skintima Clinic, Maracaibo, Caracas, Venezuela;Institute Jozef Stefan, Ljubljana, Slovenia; Skin Doctors’ Center, Trieste, Italy
  10. 10. Inconvénients  6 mois de recul dans les études  Le lien physiopathologique est difficile à trouver  Petites cohortes  « Le laser à toute les sauces »
  11. 11. Les agents de comblement indications  Actuellement Hydrogel polycrylamide Bulkamid*  Pas de réaction inflammatoire  Pas d’allergie  Conserve son volume pas de migration  Patiente âgée avec insuffisance sphinctérienne  Contre indication à la chirurgie des bandelettes  Echecs des traitements classiques
  12. 12. Inconvénients  Recul faible  Indications limités  Étude À 24 mois taux de réponse 64%  Diminution des épisodes d’incontinence dans 83%  Petits effectifs
  13. 13. Neuromodulation tibiale postérieure  Option thérapeutique de 3 eme ligne de l’hyperactivité vésicale  Stimulation électrique transitoire répété du nerf tibial postérieur par voie transcutanée  Électrode colée  Stimulation indolore 20 minutes par jour pendant 3 mois  Le nerf tibial postérieur issu des racines nerveuse lombaires et sacrées L4 à S3 impliqués dans l’innervation périnéale et vésicale
  14. 14. Avantages et inconvénients  Réversible  Peut améliorer la vidange vésicale  Peu d’effets indésirables  Peu de preuves scientifiques de l’efficacité
  15. 15. Nouvelle classe médicamenteuse  Béta 3 agoniste  Hyperactivité vésicale  Agit sur les récepteurs sympathiques de la paroi vésicale  Mirabegron  Commercialisé en janvier
  16. 16. Les minibandelettes Pas tout à fait non invasive… Mais sous AL au bloc Efficacités équivalentes Pas de douleurs post opératoire (2 à 4 % des TOT) Réglage de la pose
  17. 17. Inconvénients  Souvenir de la première génération  Tolérance et efficacité ?  Acquisition du geste.
  18. 18. Conclusion -Beaucoup de nouveautés -Encore des précautions à prendre -Rester attentif

×