Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

Enfants de Murillo.ppsx

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Upcoming SlideShare
Children of Murillo.ppsx
Children of Murillo.ppsx
Loading in …3
×

Check these out next

1 of 64 Ad

More Related Content

More from guimera (20)

Recently uploaded (20)

Advertisement

Enfants de Murillo.ppsx

  1. 1. protagonistes incontestés des toiles de l’un des grands maîtres de la peinture du Siècle d'or espagnol, enfants divins et enfants sans aucune divinité, enfants des rues, pauvres, espiègles, mal habillés et sales, en bonne santé et innocents ... et peints avec une humanité extraordinaire
  2. 2. Enfants de Murillo
  3. 3. Les saints enfants de Murillo. Bien que ces enfants saints affichent une beauté idéalisée qui est absente des enfants représentés dans les peintures de genre de Murillo, leurs gestes et leurs expressions sont très réalistes.
  4. 4. Le tableau reflète le moment où l'Enfant Jésus donne de l'eau à boire à son cousin Saint Jean Baptiste ... L'Enfant Jésus pointe vers la douce lumière émanant de la brume dorée formée par les nuages avec lesquels les anges semblent se confondre. En arrière-plan, la nébulosité orageuse, sombre et menaçante semble prédire le sort des deux enfants. Sur la croix de saint Jean, un ruban, tel un phylactère, ondule avec l'inscription ECCE AGNUS DEI, proclamant l'enfant Jésus comme l'"Agneau de Dieu". En plaçant l'agneau au premier plan et en regardant les deux enfants, Murillo souligne sa dualité en tant que symbole du Christ et compagnon préféré de tout enfant, faisant ainsi entrer l'événement religieux dans l'univers domestique. Bartolomé Esteban Murillo Los niños de la concha The Holy Children with a Shell or The Infant Christ and Saint John the Baptist with a Shell Les Enfants de la coquille ou L'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste à la coquille 1670-1675 Museo Nacional del Prado, Madrid
  5. 5. Le nom avec lequel la vierge est désignée vient d’une légende. Il en existe deux versions. Selon la première, les frères capucins ont remarqué qu'une serviette avait disparu de leur trousseau de ménage, mais quelques jours plus tard, elle leur a été rendue par Murillo lui-même avec le dessin de la Vierge. Dans la seconde version, c'est un moine du couvent qui demande à Murillo une représentation de la Vierge à l'Enfant pour qu'il puisse prier en privé dans sa cellule. Murillo accepta, mais demanda une toile pour réaliser le tableau, mais le frère, manquant de ressources économiques, lui donna une serviette sur laquelle Murillo réalisa l'œuvre. Bartolomé Esteban Murillo La Virgen de la Servilleta Madonna and Child of the Napkin Vierge de la serviette, Vierge à l’Enfant de la serviette 1666 Museo de Bellas Artes, Sevilla
  6. 6. Intimiste, lyrique et très différente des représentations habituelles de Murillo des putti flottants. Il n'y a pas de halos dans cette image, ni aucun indice de l'arrangement schématique vu dans les images religieuses baroques. Ici, la Sainte Famille est dépeinte comme une simple famille humaine. Il y a un élément de sentimentalité dans la scène : les parents regardent avec tendresse l'Enfant jouer avec le chien et l'oiseau. Bartolomé Esteban Murillo La Sagrada Familia del Pajarito The Holy Family with a Little Bird La Sainte Famille à l'oisillon 1650 Museo Nacional del Prado, Madrid
  7. 7. Les petits anges de Murillo. Les putti flottants vénérant et entourant les Immaculées.
  8. 8. Des petits anges accompagnent l’Esprit Saint qui vient à Marie. Murillo les représente comme des putti de la mythologie classique, mais avec les ailes caractéristiques des anges. Ce sont des bébés à la peau rose, dodus et au caractère doux et enfantin. Ils créent une atmosphère irréelle de la scène, une scène totalement dans le décor divin. Ces scènes dans la Séville de l’époque transmettaient un mystère, mais ce type de petits anges l’adoucissait grâce à la qualité de Murillo, à son coup de pinceau lâche. Bartolomé Esteban Murillo La Anunciación Annunciation L’Annonciation 1660 Museo Nacional del Prado, Madrid
  9. 9. Anges enfants tenant des fleurs ou des branches d'olivier. Il suit le même modèle pour peindre les anges qui accompagnent son Immaculée : de petits enfants, à la peau rose, et avec le sentiment d’innocence et de pureté qui devrait être présent dans une scène mariale, comme celle de l’Immaculée Conception. Bartolomé Esteban Murillo La Inmaculada del Escorial The Immaculate Conception of El Escorial L'Immaculée de l'Escorial 1660-1665 Museo Nacional del Prado, Madrid
  10. 10. Les enfants pauvres de Murillo … enfants qui jouent, qui mendient de la nourriture, coquins, espiègles, réels gamins sévillans, mal habillés et sales, innocents qui interrompent leurs jeux afin que le spectateur leur adresse un regard de sympathie
  11. 11. Deux enfants mal vêtus, les chemises déchirées, les pieds nus et sales, sont assis dans un coin abrité et se régalent de fruits, probablement volés … et un panier rempli de raisins forme une nature morte. Bartolomé Esteban Murillo Niños comiendo uvas y melón Children Eating Grapes and a Melon , Boys Eating Grapes and Melon Mangeurs de raisin et de melon 1650 Alte Pinakothek, Múnich
  12. 12. Alors que les deux enfants sont plongés dans le jeu des dés, le plus jeune enfant, mâchant un morceau de pain, regarde directement le spectateur. Ce sont des enfants pauvres, avec un air d'innocence, mais coquins en même temps, insouciants, pleins de vie, des enfants qui avec ruse et habileté se procurent la nourriture dont ils ont besoin pour survivre, tout en passant leur temps à s'amuser. Bartolomé Esteban Murillo Niños jugando a los dados Young Boys Playing Dice Enfants jouant aux dés 1675-1680 Alte Pinakothek, Bayerisches Nationalmuseum, Múnich
  13. 13. Un enfant en haillons, coquin et gai, jouant avec un chien ... le modèle thématique de nombreuses peintures de Murillo, enfants victimes des pénuries du XVIIe siècle, qui affectent Séville noyée par les impôts et la concurrence de Cadix, après la peste de 1649. Bartolomé Esteban Murillo Muchacho con un perro Boy with a Dog Garçon avec un chien 1655 The Hermitage, St. Petersburg
  14. 14. Une petite fille au visage de Madone, un petit garçon satisfait examinant les gains qu'elle tient à la main et un panier plein de raisins qui est, en soi, une nature morte de la plus haute qualité. La pauvreté apparente des deux personnages, leur emploi non enfantin mais nécessaire suggère un sentiment de désespoir et de misère. Et pourtant, ces enfants semblent respirer un air de sérénité et de joie de vivre. C'est là que réside le message chrétien de Murillo : parce que ces enfants ne voient pas leur pauvreté comme un fardeau, et parce qu'ils ne considèrent pas leur existence comme sans joie, ils sont beaux et « dignes ». … C'est donc une peinture qui pourrait orner les murs du palais de n'importe quel souverain. Bartolomé Esteban Murillo La pequeña vendedora de fruta The Little Fruit Seller La petite marchande de fruits 1670-1680 Bayerische Staatsgemäldesammlungen, Alte Pinakothek, Múnich
  15. 15. l’épouillage … un garçon aux vêtements en lambeaux, pieds sales et une nature morte: cruche de terre cuite, panier avec des pommes, restes de crevettes ou autres crustacés (L'acte de s'épouiller peut être vu comme une façon de contrôler son esprit et son corps, un acte hygiénique souvent accompli par les mères dans les peintures de genre hollandaises.) Bartolomé Esteban Murillo Joven mendigo o Niño espulgándose The Young Beggar Le Jeune Mendiant 1645-1650 Musée du Louvre, Paris
  16. 16. Un enfant paysan s'appuie sur un bloc ou un rebord de pierre taillée et regarde vers quelque chose, ou quelqu'un, qui le fait sourire ... Murillo a donné à ces personnages anonymes individualité, proéminence et dignité, les présentant comme des personnes ayant des sentiments et la capacité de les exprimer. Dans ce cas particulier, le large sourire expressif sur le visage du garçon contraste avec sa tenue minable. Bartolomé Esteban Murillo Niño riendo, Niño campesino apoyado en un alfeizar A Peasant Boy Leaning on a Sill Petit paysan au balcon 1670-1675 National Gallery, London
  17. 17. Il semble plausible d'associer cette œuvre au vieil adage espagnol : " Enfant avec des poux, sain et beau ; enfant sans, faible et maladif.« Le thème est particulièrement répandu dans la peinture néerlandaise, que Murillo aurait pu voir dans des collections privées à Séville. La scène se déroule dans une humble demeure, bien qu'il ne s'agisse pas d'un ménage pauvre, comme le révèlent clairement des détails comme la clochette sur le collier du chien et la lunette sur le corsage de la vieille femme. Bartolomé Esteban Murillo Vieja despiojando a un niño The Toilette, Domestic scene La Toilette Domestique 1655-1660 Bayerische Staatsgemäldesammlungen, Alte Pinakothek, Múnich
  18. 18. Le charmant contraste entre le visage boudeur d'un garçon et le sourire radieux de l'autre ... un jeune coquin, tente un enfant de se joindre à lui dans le jeu, espérant peut-être jouer pour le pain que ce dernier dévore impitoyablement, ou du moins le partager. (Le jeu de l’argolla, consistait de faire passer des boules de bois à travers l'anneau à l'aide de lames concaves.) Bartolomé Esteban Murillo Invitación al juego de la argolla Invitation to a Game of Argolla Invitation à une partie d'Argolla 1665-1670 Dulwich Picture Gallery, London
  19. 19. Un enfant noir demande un gâteau à un enfant blanc, qui refuse, tandis qu’un autre se tourne vers le spectateur et sourit … Au XIXe siècle, le titre du tableau, « Le pauvre garçon noir », impliquait que le garçon demandait la charité. Cependant, son pichet d'argile, ses vêtements et ses chaussures indiquent clairement qu'il s'agit d'un domestique ou d'un garçon de courses dont la position est probablement meilleure que celle des garçons blancs, qui ont peut-être eu recours au vol du gâteau. (Le serviteur pourrait même être un portrait du fils de l'esclave domestique de Murillo, Juana de Santiago, qui serait née en 1658 et que Murillo a libérée en 1676.) Bartolomé Esteban Murillo Tres muchachos Three children Trois garçons 1670 Dulwich Picture Gallery, London
  20. 20. La recherche de la signification de cette peinture exceptionnelle a généré des hypothèses contradictoires: de ceux qui affirment qu'elle dépeint une simple famille observant avec curiosité ce qui se passe dans la rue, à ceux qui l'associent à la pratique de la prostitution. En tout cas, le regard incisif des deux jeunes et de la vieille dame aux énormes lunettes invite effrontément le spectateur à participer. Les vêtements soignés du jeune homme et du reste des personnages - à l’exception de la déchirure visible dans le pantalon de l’enfant - indiquent une position économique et sociale, plus élevée. (La fesse exposée du garçon a causé quelques problèmes à cette peinture, et elle a été repeinte plus d’une fois dans le passé. À présent, toutes les surpeintures ont été enlevées et cette œuvre apparaît telle que l'artiste l'avait prévue.) Bartolomé Esteban Murillo Cuatro figuras en un escalón Four Figures on a Step Quatre figures sur une marche 1655-1660 Kimbell Art Museum, Fort Worth
  21. 21. o.esqsegues@gmail.com Niños de Murillo Children of Murillo Enfants de Murillo images and text credit www. Music Bring Him Home (from Les Misérables) - The Piano Guys created olga_oes thanks for watching
  22. 22. Bartolomé Esteban Murillo Self-portrait 1668-1670 National Gallery , London La inscripción en latín revela que pintó este autorretrato para ‘cumplir los deseos y oraciones’ de sus hijos. The Latin inscription reveals that he painted this self portrait to ‘fulfil the wishes and prayers’ of his children. L'inscription latine révèle qu'il a peint cet autoportrait pour ‘accomplir les souhaits et les prières’ de ses enfants.

×