Le Lexique entre la motivation et l'arbitraire

7,440 views

Published on

Published in: Technology
0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
7,440
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
14
Actions
Shares
0
Downloads
75
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Le Lexique entre la motivation et l'arbitraire

  1. 1. Master Langue Française et Diversité Linguistique variation sémantique Le lexique entre la motivation et l’arbitraire Préparé par : BAYACHOU Khadija ER-RADI Abdeladim ELJOUTI Anouar Encadré par : Le Professeur Ali LAMNOUAR Année Universitaire : 2009/2010
  2. 2. <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>I – F.DE SAUSSURE (signe, signifiant, signifié) </li></ul><ul><li>II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire </li></ul><ul><li>1- Le lexique </li></ul><ul><li>2- La motivation </li></ul><ul><li>3- L’arbitraire </li></ul><ul><li>III - Les onomatopées </li></ul><ul><li>Conclusion </li></ul><ul><li>BIBLIOGRAPHIE </li></ul>LE Plan :
  3. 3. INTRODUCTION <ul><li>La question de la relation entre le signe linguistique et la réalité qu'il désigne a été maintes fois débattue par le passé et elle a fait l'objet, depuis l'antiquité, de nombreux débats philosophiques et de controverses linguistiques qui opposent l'arbitraire du signe à sa motivation. </li></ul><ul><li>Cette problématique connaît un renouveau d'intérêt à partir des interrogations actuelles sur l'origine des langues et en raison de la quête d'un modèle explicatif concernant la création du langage. </li></ul>
  4. 4. I – DE SAUSSURE (signe, signifiant, signifié) <ul><li>Selon Saussure, le signe linguistique unit, </li></ul><ul><li>« non pas un nom et une chose, mais un concept et une image acoustique». </li></ul><ul><li>L'image acoustique est appelée signifiant : ce n'est pas le son matériel, mais l'empreinte psychique de ce son ; le concept, appelé signifié, contient les traits distinctifs qui caractérisent le signe par rapport aux traits signes de la langue . </li></ul>
  5. 5. <ul><li>Saussure distingue quatre caractéristiques du signe linguistique : </li></ul><ul><li>L'arbitraire du signe  : </li></ul><ul><li>Le caractère linéaire du signifiant  : </li></ul><ul><li>L'immutabilité synchronique du signe  : </li></ul><ul><li>La mutabilité diachronique du signe : </li></ul>
  6. 6. II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire <ul><li>1 - Le lexique: </li></ul><ul><li>En terme général de la linguistique, le mot lexique désigne l’ensemble des unités (mots) formant la langue d’une communauté,d’une activité humaine,d’un locuteur,etc. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>2 – la motivation : </li></ul><ul><li>Dans le Dictionnaire de linguistique, nous trouvons la définition suivante : «l’ensemble des facteurs conscients ou semi conscients qui </li></ul><ul><li>conduisent un individu ou un groupe à avoir un comportement déterminé dans le domaine linguistique» Dubois, J. et al : Dictionnaire de linguistique. Paris 1973, p. 328. </li></ul>II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire .
  8. 8. <ul><li>3 – l’arbitraire : </li></ul><ul><li>« En termes simples il ( l’arbitraire du signe ) implique que la forme du mot n’a aucun rapport naturel avec son sens . » </li></ul><ul><li>Martinet (1993) </li></ul>II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire
  9. 9. <ul><li>Tout propos de sémantique moderne commence par postuler le caractère arbitraire du signe linguistique. Or, la thèse de l’arbitraire du signe linguistique appartient à la théorie générale du signe, tandis que celle de la motivation concerne plutôt la formation du mot. </li></ul>II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire
  10. 10. <ul><li>On distingue trois catégories de la motivation: </li></ul><ul><li>1) Motivation directe: (onomatopées,etc.) </li></ul><ul><li>2) Motivation relative:morphologique (mots transparents: dérivés, mots composés, certains noms propres, autres mots remotivés par étymologie populaire). </li></ul><ul><li>3) Motivation sémantique:(transpositions sémantiques: métaphores, métonymies, etc.) </li></ul>II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire
  11. 11. II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire <ul><li>Tous les mots motivés ne sont pas forcément construits: </li></ul><ul><li>mots non-construits: </li></ul><ul><li>onomatopée : glouglou, plouf </li></ul><ul><li>pseudo-base : maqu-ette, pot-able </li></ul><ul><li>pseudo-axe : roy-aume </li></ul><ul><li>mots construits: </li></ul><ul><li>glouglout-er, plouff-er </li></ul><ul><li>blogg-eur, avocat-ier, shampooin-euse </li></ul><ul><li>boul-ette, mange-able </li></ul><ul><li>roy-al </li></ul>
  12. 12. II - Le lexique entre la motivation et l’arbitraire <ul><li>Concernant l’arbitraire en distingue plusieurs catégories entre autres: </li></ul><ul><li>Antonomase : </li></ul><ul><li>poubelle du nom de Eugène Poubelle, préfet de la Seine, qui lance l’usage des poubelles pour la collecte des ordures en 1884. </li></ul><ul><li>silhouette du nom de ´Etienne de Silhouette, inventeur de l’impôt sur les signes extérieurs de richesse. Ses ennemis donnèrent son nom à des caricatures le représentant en quelques traits. </li></ul><ul><li>Emprunt : </li></ul><ul><li>shampooing de l’anglais shampoo du hindi Sampo impératif de masser. </li></ul>
  13. 13. III - Les onomatopées <ul><li>L’onomatopée est un procédé de formation de mots qui est très ancien, on peut même dire qu’il remonte à la préhistoire, il consiste à imiter phonétiquement un son produit par un être, une chose ou même une action. </li></ul>
  14. 14. III - Les onomatopées <ul><li>L’onomatopée est la seule formation où l'on puisse dire que les signes sont motivés et non arbitraires (malgré l'opinion de Saussure), c'est-à-dire que les mots sont en liaison avec une réalité, alors que tous les autres mots ne sont en liaison qu'avec le système de la langue elle-même. </li></ul>
  15. 15. III - Les onomatopées <ul><li>Cependant il faut signaler que l’imitation est toujours imparfaite, et il faut garder à l'esprit qu'elle est en liaison avec le phonétisme de la langue. La preuve en est que le coq fait cocorico en France, kikeriki en Allemagne, chichirichi [kikiriki] en italien, kokekokko en japonais, kukeleku en hollandais, [ qoqo3ou ] en arabe. </li></ul>
  16. 16. Conclusion <ul><li>Il n’y a pas de langue où tout serait arbitraire (immotivé) comme il n’y a pas de langue tout à fait motivée. Néanmoins, les langues ne sont pas motivées ou immotivées au même degré. </li></ul>
  17. 17. bibliographie <ul><li>Saussure, F. de : Cours de linguistique générale. Paris </li></ul><ul><li>Dubois, J. et al : Dictionnaire de linguistique. Paris </li></ul><ul><li>Wibographie . </li></ul>
  18. 18. <ul><li>Merci pour votre attention </li></ul>

×