Tomate du Maroc - Faits et chiffres -Zahidi Mohammed

2,077 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,077
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
54
Actions
Shares
0
Downloads
61
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Tomate du Maroc - Faits et chiffres -Zahidi Mohammed

  1. 1. TOMATES DU MAROC FAITS ET CHIFFRES (Agriconferences 2009) Mohamed Zahidi
  2. 2. Atout Géographique
  3. 3. Dakhla Oualidia Larache Agadir Azemmour Marrakech Nador Géographie du Maraîchage de Primeurs
  4. 4. • Le Maroc est 2ème ou 3ème Exportateur mondial de Tomate Tonnes 2003 PDM % volume 2007 PDM % volume Mexique 903 384 50 1 100 000 44 Turquie 129 024 7 326 569 14 Maroc 179 804 10 247 869 10 UE 138 745 8 176 697 7 Etats-Unis 142 532 8 160 777 7 Autres Pays 304 160 17 415 056 17 Source : USDA (2007) Tomate du Maroc & Commerce International
  5. 5. Maroc & l’Union Européenne • Un cadre réglementaire très restrictif : Contingent annuel divisé en sous-contingents mensuels • Du 1/10/08 au 31/05/09 – Contingent de base = 185 000 T (exonéré des droits de Douanes ad-valorem) – Contingent additionnel de 28 000 T (exonéré des droits de Douanes ad-valorem) Octobre Novembre Décembre Janvier Février Mars Avril Mai Total contingents mensuels 10 600 27 700 31 300 31 300 31 300 31 300 16 500 5 000 185 000 Contingent additionnel 28 000 Total contingents préférentiels 213 000 Quantité maximale autorisée 215 150
  6. 6. Comparatif export Tomate Espagne & Maroc Source : EACCE (2009) Source : FEPEX (2009)
  7. 7. Source : EACCE (2009) Réalisations à l’Export en Tomate campagne 2008/2009
  8. 8. Source : EACCE (2009) Réalisations à l’Export de la Tomate vers UE campagne 2008/2009
  9. 9. Source : EACCE (2009) Une offre Tomate avec une segmentation assez développée
  10. 10. • 80% des exploitations sont certifiées • +200ha conduits en lutte integrée avec utilisation d’auxiliaires Une Offre en constante Amélioration Qualitative
  11. 11. • Des rendements relativement bons pour les types d’abris existants 17kg/m² export • Bonne maîtrise des techniques de culture – Fertigation – IPM – Choix variétés performantes • Un parc de stations de conditionnement de haut niveau Une Technique assez évoluée et un grand professionalisme
  12. 12. Des Points Faibles • Abris-serres passifs : pas de possibilités de contrôle du climat • Cultures en sol avec tous les inconvénients que cela comporte • C’est l’objet des Sessions 2 et 3
  13. 13. MerciMerci

×