Presentation Richel - Agriconferences 2011

2,203 views

Published on

Evolution des serres et solutions techniques de Richel aux problèmes de gestion climatique dans le sud marocain par Olivier d’Eaubonne - Richel

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,203
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
61
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Presentation Richel - Agriconferences 2011

  1. 1. Agriconferences Agadir 24 mars 2011
  2. 2. Evolution des serres et solutions techniques de Richel aux problèmes de gestion climatique dans le sud marocain. Olivier d’Eaubonne Richel Group
  3. 3. SOMMAIRE • Présentation du groupe Richel • Une présence locale permanente : un partenaire unique CMGP • Les évolutions de la serre Richel de 1970 à 2011 • Un volume d’air intérieur toujours plus important • Des solutions combinées pour limiter les effets négatifs de la condensation • Une recherche constante de plus de lumière • Une conception globale de projets clés en mains à travers le monde • Conclusion • Remerciements
  4. 4. Présentation du groupe Richel
  5. 5. LE GROUPE RICHEL Historique 1964 Création de la société Richel Négoce de serres à Eygalières (13) 2000 Entrée au marché libre de la bourse de Paris 2001 Rachat de la société Marchegay spécialiste de la jardinerie et serre verre 2007 Intégration de la société Dimac spécialiste de l’équipement de serres
  6. 6. SECTEURS D’ACTIVITES : 6 DIVISIONS ET ACTIVITESCOMPLEMENTAIRES Serres plastique Jardineries Agriculture Serres verre Édifices vitrés Bâtiment et travaux publics Serres Venlo Industrie Serres botaniques Loisirs Équipements de serres Serres de jardin Avicole Serres Panneaux photovoltaïques Bovin Jardineries Séchage solaire et compostage Ovin Équipements viticole Récupération et traitement des eaux Caprin Élevage Cunicole Piscicole Porcin
  7. 7. LE GROUPE RICHEL EN 2011 N°1 des serres en Europe N°1 de la construction de jardineries en France N° 1 mondial de la construction de serres botaniques Présent dans 80 pays 3 sites de production 370 personnes 30 personnes dans la Recherche & Développement Coté à la bourse de Paris depuis décembre 2000 Chiffre d’affaires supérieur à 100M d’€
  8. 8. L’OUTIL INDUSTRIEL Richel 75 000 m² de surface dont 20 000 m² couverts Un outil industriel moderne et performant Conception et fabrication des structures de serres 40 ans d’expérience
  9. 9. L’OUTIL INDUSTRIEL Dimac Un site 100% dédié à la conception, à l’étude et à la réalisation des équipements de serres, de jardineries, viticoles… Des outils informatiques modernes : logiciels CAO DAO, logiciels de chauffage, irrigation… Techniciens spécialistes dans leur domaine 25 ans d’expérience
  10. 10. RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT Nos bureaux d’études sont à l’origine de nombreuses innovations protégées par des brevets d’exclusivité internationaux. SERRES JUMELLES CLIPS RICHEL CHENEAU POUTRE DOUBLE PAROI GONFLABLE SYSTEME DE GESTION CLIMATIQUE TUBE VERNIS TUBE OVALISE 90 mm
  11. 11. LE TUBE VERNIS RICHEL, LA PROTECTION LA PLUS EFFICACE CONTRELA CORROSION
  12. 12. EXCLUSIVITE RICHEL: ACIER A HAUTE LIMITE ELASTIQUE + TUBEOVALISE DE 90 = RESISTANCE MULTIPLIEE PAR 2.3
  13. 13. LES MOYENS COMMERCIAUX 10 technico-commerciaux France 20 technico-commerciaux export. 11 bureaux et filiales (Europe, Asie et Amérique). Plus de 100 agents et distributeurs implantés dans plus de 80 pays.
  14. 14. EXPERIENCE DES CLIMATS MEDITERRANEENS Présent dans le bassin méditerranéen depuis plus de 25 ans… Espagne Portugal Grèce Turquie Italie Malte Maroc Algérie Tunisie Egypte Liban Chypre
  15. 15. EXPERIENCE DES CLIMATS MEDITERRANEENS IMOZ TARIM Turquie Chapelle 12.80 MR500 C37
  16. 16. EXPERIENCE DES CLIMATS MEDITERRANEENS IMOZ TARIM Turquie Chapelle 12.80 MR500 C37
  17. 17. EXPERIENCE DES CLIMATS MEDITERRANEENS SURAL TARIM Turquie 12.80 MR500 C37
  18. 18. EXPERIENCE DES CLIMATS MEDITERRANEENS SURAL TARIM Turquie 12.80 MR500 C37
  19. 19. Une présence locale permanente : Un partenaire unique CMGP
  20. 20. UNE PRESENCE LOCALE Crée en 1995 la CMGP est considérée aujourd’hui comme la plus importante des sociétés d’irrigation au Maroc. Avec plus de 300 collaborateurs son activité s’articule autour des métiers de l’étude et de la réalisation des projets d’irrigation, et des revêtements des bassins en géomembrane. CMGP, méthodes scientifiques & outils technologiques de pointe pour la réalisation de vos projets.
  21. 21. UNE PRESENCE LOCALE Région d’Agadir
  22. 22. Les évolutions de la serre Richel de 1970 à 2011
  23. 23. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 à 2011 :
  24. 24. Un volume d’air intérieur toujours plus important
  25. 25. LE VOLUME INTERIEUR DES SERRES EST EN CONSTANTEAUGMENTATION Contraintes climatiques estivales : Température Le volume et la hauteur de nos serres garantissent une meilleure température au niveau des plantes (1 mètre de hauteur : 1°C) La hauteur et le volume de la serre vont influencer plusieurs éléments : • Des conditions climatiques plus favorables à la plante • Plus de rendement sur des cultures palissées • Une adaptation aux équipements • Un confort de travail supplémentaire Pourquoi ? L’effet tampon généré par la masse d’air plus importante va permettre d’éviter les chocs thermiques lorsque : • Il y a chute rapide des températures : passage Jour et Nuit. • Lorsqu’il y’a évolution rapide des températures due à de la ventilation (forcée ou naturelle)
  26. 26. UN VOLUME IMPORTANT DE LA SERRE ELOIGNERA LES VEGETAUX DU POINTCHAUD
  27. 27. UN VOLUME IMPORTANT AU DESSUS DE LA VEGETATION FACILITERA LESMOUVEMENTS D’AIR DE LA SERRE
  28. 28. UN GRAND VOLUME INTERIEUR EST NECESSAIRE POUR LA MISE EN PLACED’EQUIPEMENTS ET D’ECRANS
  29. 29. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 70 : MAJORITE DE TUNNELS ET MULTI TUNNELS BAS Tunnel 8 m Multi tunnel hauteur V: 2,58 m3/m² faitage 4m Multi tunnel bas hauteur Bi tunnel 2 X 9,60 faitage 3,35 m hauteur faitage 4,80m
  30. 30. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 80 PREMIERES SERRES MULTICHAPELLES BASSES Multi chapelle 6,40m hauteur sous chéneaux 2,50m V: 3,52m3/m²
  31. 31. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 80 PREMIERES SERRES MULTICHAPELLES BASSES Chapelle 8m hauteur sous chéneaux 3,50m V: 4,58m3/m²
  32. 32. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 90 / 2000: LA GAMME 9,60 M DE PLUS EN PLUS HAUTE Chapelle 9.60M hauteur sous chéneaux 4m V: 5.52m3/m²
  33. 33. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 90 / 2000: LA GAMME 9,60 M DE PLUS EN PLUS HAUTE Multi Chapelle 9.60M hauteur sous chéneaux 4m V: 5.52m3/m²
  34. 34. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 2010 LA GAMME 12,80M UN VOLUME X 3 EN 30 ANS Chapelle 12.80M hauteur sous chéneaux 5.50M hauteur au faitage 9 m V: 7.55m3 / m²
  35. 35. EVOLUTION DES SERRES DE 1970 A 2011LES ANNEES 2010 LA GAMME 12,80M UN VOLUME X 3 EN 30 ANS Chapelle 12.80M hauteur sous chéneaux 5.50M hauteur au faitage 9 m 7.55m3 / m²
  36. 36. Des solutions combinées pour limiter les effets négatifs de la condensation
  37. 37. LE PHENOMENE ET CONSEQUENCES DE LA CONDENSATION
  38. 38. LA CONDENSATION LIMITE FORTEMENT LA PENETRATION DE LA LUMIERE
  39. 39. UNE FORTE PENTE DES VERSANTS EST FAVORABLE A L’ECOULEMENT DELA CONDENSATION
  40. 40. LES SERRES RICHEL, SONT CONCUES POUR EVACUER EFFICACEMENTLES EAUX DE CONDENSATION
  41. 41. LES SERRES RICHEL PEUVENT ETRE EQUIPEES DE SYSTEMES DERECUPERATION DES EAUX DE CONDENSATION
  42. 42. Une recherche constante de plus de lumière
  43. 43. PLUS DE LUMIERE = PLUS DE PHOTOSYNTHESE = PLUS DE CULTURE
  44. 44. PLUS DE LUMIERE = PLUS DE PHOTOSYNTHESE = PLUS DE CULTURE
  45. 45. Une conception globale de projets clés en mains à travers le monde
  46. 46. CONCEPTION ET REALISATION DE PROJETS CLES EN MAINS Projet RLM 40ha au Mexique La conception
  47. 47. CONCEPTION ET REALISATION DE PROJETS CLES EN MAINS Projet RLM 40ha au Mexique La réalisation
  48. 48. Conclusion
  49. 49. CONCLUSION Evolution des serres en 40 ans : Les résultats : • Gain de productivité: entre 25 et 70kg de tomates/m²/an • Sécurisation et fiabilité des productions • Indépendance des conditions climatiques extérieures et contrôle du climat
  50. 50. Remerciements:Lahoucine ADARDOUR président de lAPEFELHicham KHATTABH Directeur général de CMGPMohammed ZAHIDI et Siham ZAHIDI co-fondateurs de Green Smile ainsi que toutesles personnes qui ont participé à l’organisation de ce séminaire

×