Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

BLSTK Replay n°237 la revue luxe et digitale 28.02 au 07.03.18

2,084 views

Published on

BLSTK Replay n°237 la revue luxe et digitale 28.02 au 07.03.18
Les bonnes nouvelles de Snapchat

Published in: Marketing
  • Be the first to comment

BLSTK Replay n°237 la revue luxe et digitale 28.02 au 07.03.18

  1. 1. LES BONNES NOUVELLES DE SNAPCHAT STORIES BITMOJI ANALYTICS À LA UNE TRENDWATCHING FOCUS VERO INSTAGRAM FACEBOOK SAINT LAURENT GIVENCHY CARTIER SWAROVSKI KOCHÉ
  2. 2. Lire l’article À LA UNE FREE TO BE YOURSELF Alors qu’il s’est lancé en ligne en 2015, le réseau social Vero commence tout juste à faire parler de lui, 3 ans plus tard. Un réseau sans algorithme, sans pub, où l’on peut payer, partager des types de contenus variés, tout en choisissant avec qui on les partage, et ce grâce à une interface user friendly et sans couture. C’est l’absence d’algorithme de ranking qui semble expliquer son succès, ou plutôt la récente complexification de ceux d’Instagram, Facebook et Snapchat, qui créent une nécessité d’alternative chez les internautes et les producteurs de contenus. Le triomphe de Vero se fera-t-il grâce à ces derniers ? LE RÉSEAU SOCIAL VERO SORT DE L’OMBRE Social Media / Vero New platform N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  3. 3. Lire l’article À LA UNE VIEW ONCE Dans la guerre des services de messagerie, Instagram a frappé un grand coup en dissociant « Direct » du reste de la plateforme. Afin d’apporter un avantage concurrentiel à sa nouvelle application, la firme a mis à jour la manière d’envoyer des photos. Les utilisateurs ont à présent la possibilité de choisir si elles seront visionnées une fois, deux fois, ou si elles resteront à jamais enregistrées dans la conversation. Une fonctionnalité qui devrait inciter à partager des photos, qu’elles soient sexy ou débiles, et à booster les statistiques d’un produit qui doit encore faire ses preuves. INSTAGRAM DIRECT MET À JOUR SON INTERFACE Social Media / Direct Privacy control N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  4. 4. Lire l’article À LA UNE GET THINGS DONE Si les jeunes désertent sa plateforme, Facebook, qui n’a pas l’intention de laisser sa population vieillissante tomber dans les bras d’alzheimer, décide de passer à l’action : il est maintenant possible de publier des listes. Maître de l’innovation, Facebook fait fi des contraintes technologiques et se dépasse une nouvelle fois en terme d’expérience utilisateur. En plus de se révéler très utile lorsque l’on veut faire ses courses à plusieurs, on peut imaginer que ce format sera source d’engagement pour les pages qui publieront des TOP 10 sujets à des polémiques en tous genres. ON PEUT POSTER SA LISTE DE COURSES SUR FACEBOOK Social Media / Facebook List N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  5. 5. Voir la vidéo TRENDWATCHING DANCE Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! Saint Laurent s’associe à Vogue et à Jean Paul Goude pour un film mettant en scène leur collection Spring Summer 2018. On suit dans ce dernier un groupe de mannequins sagement assoupies dans un lit, telles des belles au bois dormant, sur lesquelles Anthony Vaccarello jette un regard paternel en veillant sur leur sommeil. A son départ, les filles se lèvent d’un bond, la musique s’électrise, les corps se désinhibent. Les mannequins partent dans une danse folle, parées de créations de la marque. Un hymne à l’insouciance. SAINT LAURENT x VOGUE Web Watching / Fashion Brand Content N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  6. 6. Voir la vidéo TRENDWATCHING WORK HARD Cartier s’engage pour les femmes, et notamment les entrepreneuses pour les accompagner et leur donner la voix. La marque récompense en effet dans le cadre d’une compétition les business plan les plus prometteurs créés par des femmes, et les aide à les développer. Le but est d’encourager les femmes entrepreneuses et de leur donner la reconnaissance qu’elles méritent. Il y a quelques jours, la marque a présenté sur ses réseaux sociaux et notamment Instagram des portraits des 18 finalistes. Une question : « What is freedom ? » à laquelle chacune de ces femmesapporteuneréponse.Desfemmes demultipleshorizons, motivées parl’envie. CARTIER ENCOURAGE LES FEMMES ENTREPRENEUSES Web Watching / Luxury Campaign N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  7. 7. Lire l’article TRENDWATCHING CROWDFUNDING Pour le Nouvel an chinois, la marque a eu l’ingénieuse idée de créer un programme permettant de co-financer des cadeaux. On pouvait en effet choisir un produit et inviter d’autresamis à participerà la «cagnotte »pour l’offrir à quelqu’un. Mais on pouvait également faire des appels de fond pour se faire offrir un cadeau. Les articles étaient mis en vente pour une durée maximale de 6h, avant de retourner dans le catalogue global pour que d’autres personnes puissent en faire son acquisition. Une campagne originale, participative, qui épouse avec brio des codes conversationnels des réseaux sociaux. Un franc succès, puisque 512 financements ontabouti. SWAROVSKI CREE UNE CAGNOTTE SUR WECHAT Web Watching / Luxury WeChat N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  8. 8. Lire l’article TRENDWATCHING HAVE A CRUSH Pour le lancement de sa nouvelle fragrance, Givenchy vit sous le signe du « crush ». Une campagne fraîche et moderne, prenant place dans une fête foraine aux délicieuses couleurs néons. Une jeune femme et son groupe d’amis expriment leur liberté et leur insouciance dans un univers onirique et enivrant. Cette campagneestuneodeàl’élégancesans efforts, l’avènement du « casual ». Une campagne portée par l’actrice française Lou de Laâge, dont la spontanéité a séduit la marque. Sur Instagram, Givenchy partage différents visuels de la campagne sous forme de mosaïque événementielle et invitait à « tagguer » son crush lors delaSaintValentin. GIVENCHY PRESENTE SON NOUVEAU PARFUM Web Watching / Luxury Fragrance N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  9. 9. Voir le film TRENDWATCHING HOOLIGANS Pour présenter sa nouvelle collection SS18, le label Koché tourne une vidéo surprenante dans un Parc des Princes plus vide que jamais. Résolument inspirée par l’univers sportwear et populaire du football, cette ligne voit le maillot du PSG transformé en artefact de haute couture. Un uniforme survet’/baskets tout aussi lié à la mythologie du gabber joué ici par Krampf. Le DJ parisien vient baigner la vidéo de son atmosphère post-internet en détournant les codes traditionnels du luxe pour faire place à un remix osé du rap « Comme un fou » de DTF. Koché prononce une énième ode à la vulgarité. LA CAMPAGNE DE KOCHÉ AU PARC DES PRINCES Web Watching / Fashion Music N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  10. 10. LES BONNES NOUVELLES DE SNAPCHAT La semaine passée, la très influente Kylie Jenner interrogeait candidement ses fans sur Twitter pour savoir si certains utilisaient Snapchat, car à ses yeux l’app n’était plus dans le coup. Ce simple tweet a fait perdre près de 6% à l’action en Bourse de Snapchat, soit près d’1,3 milliard de dollars. La reine d’Instagram s’est vite rattrapée en rappelant que Snapchat était son premier amour, et en y dévoilant exclusivement les premières images de son enfant. Mais le mal était déjà fait, celle qui a fait les beaux jours de l’application s’étant transformée malgré elle en bourreau. L’app enchaîne en effet les difficultés et tente de se réinventer demultiplesfaçons:unenouvelleversiondel’application accueillie en demi teinte par les fidèles utilisateurs, ou encore le lancement de la fonction e-commerce, testée en exclusivité avec Nike pour le lancement des nouvelles Jordans. Certaines innovations ont fait un flop comme le lancement des lunettes Spectacles. Est-ce que le réseau doit drastiquement évoluer ou capitaliser sur ce qui a fait son succès ? Snap écoute en effet les doléances de sesutilisateurs et revoitsaversion,etnecessed’ajouter desaméliorations …Est-cesuffisant? N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  11. 11. Lire l’article FOCUS BRING ME BACK STORIES Snapchat évolue, et cela ne semble pas plaire à ses plus fidèles trublions. Une fronde s’est en effet formée sur la toile critiquant vivement la dernière version de Snapchat. Les utilisateurs ont mal vécu la disparition de l’onglet Stories, ces dernières étant mélangées aux chats sous un onglet plus global nommé « Social ». L’expérience utilisateur était ainsi devenue plus complexe, et beaucoup regrettaient la facilité de navigation d’antan. D’autant plus qu’ils estiment les contenus de l’onglet « média » inintéressants. Snapchat a entendu les plaintes, et va sous- catégoriser les contenus, tout en conservant les deuxonglets«Social»et«Médias». SNAPCHAT CEDE A LA FRONDE Focus / Social media Stories N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  12. 12. Lire l’article FOCUS FRIENDMOJI La collaboration entre Snapchat et Bitmoji continue de s’étendre avec un nouveau smart lense répondant au doux nom de « 3D Friendmoji Deluxe World Lenses ». Celui-ci offre la possibilité aux utilisateurs de la plateforme de faire interagir leur propre bitmoji avec celui d’un ami et ce, évidemment, en réalité augmentée. S’il ne dit rien, Facebook ne semble pourtant pas bien loin de proposer ce genre de résultats en développant son propre système d’avatars grâce à au full body AR. Avec la création de sa plateforme sociale virtuelle sous Oculus, les possibilités d’interactions semblent infinies… LES BITMOJIS PEUVENT INTERAGIR ENTRE EUX Focus / Snapchat Bitmoji N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  13. 13. Lire l’article FOCUS MORE INSIGHTS Snapchat n’a jamais permis aux créateurs de contenu de bénéficier de réelles données ne serait-ce qu’un détail de leur nombre de vues, ni même un overview de leur communauté. C’est maintenant chose faite avec l’interface d’insights disponible dans la nouvelle version. Ces nouvelles données devraient permettre aux marques de sélectionner avec plus de pertinence les influenceurs avec lesquels ils travaillent en fonction de la réalité de leur communauté. Le statut de « publisher » sur la plateforme vise donc à se professionnaliser et par conséquent à justifier sa rémunération. UN ANALYTICS PRECIS POUR LES CONTENT CREATORS Focus / Snapchat Analyrics N°237 - 28.02 / 07.03.18 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  14. 14. LE PÔLE PLANNING BALISTIK#ART Directeur Conseil # Stéphane Galienni Trend Watching / Rédaction # Sophie Degras Trend Watching / Rédaction # Vincent Moulinet Follow @Balistikart on Twitter

×