Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Blstk replay n 171 la revue luxe et digitale 07.07 au 13.07.16

3,082 views

Published on

Blstk replay n 171 la revue luxe et digitale 07.07 au 13.07.16

Published in: Marketing
  • Be the first to comment

Blstk replay n 171 la revue luxe et digitale 07.07 au 13.07.16

  1. 1. L’INNOVATION AU CŒUR DU SALON DU LUXE LUXE POSTDIGITAL L’ATELIER FLORY BASSET IFOP À LA UNE TRENDWATCHING FOCUS SNAPCHAT FACEBOOK MESSENGER BUFFER X INSTAGRAM LONGCHAMP DIOR SEPHORA MARC JACOBS PARIS FASHION WEEK SNAPCHAT X HÔTELLERIE HENNESSY CARL F. BUCHERER
  2. 2. À LA UNE EVERLASTING MEMORIES Snapchat s’éloigne de l’aspect éphémère qui a fait sa popularité avec sa dernière fonctionnalité : Memories. Dans ce nouvel espace, les utilisateurs pourront créer une collection personnelle de snaps et de stories, qui pourront désormais être sauvegardés d’un simple « swipe ». Un moteur de recherche permettra même de retrouver précisément un snap. Ces contenus enregistrés pourront également être à nouveau envoyés à un ami. Enfin, l’outil My Eyes Only permettra de cacher les contenus les plus sensibles pour qu’ils n’apparaissent pas quand vous montrez vos memories à quelqu’un. SNAPCHAT VEUT RESTER EN MÉMOIRE Social Media / Snapchat New Tool N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART Voir la vidéo
  3. 3. À LA UNE PRIVATE FACEBOOK À l’inverse de son concurrent, Facebook Messenger choisit de miser sur les messages privés. Après avoir fait plusieurs tests concernant des messages à durée limitée ainsi que des mises à jour pour augmenter son aspect confidentiel, le réseau lance son option « conversation secrète ». Celle-ci permettra à l’échange de bénéficier d’un chiffrement dit end-to- end, qui assure une protection totale des données face à une surveillance en ligne toujours croissante. De plus, les messages pourront avoir une autodestruction programmée. Ces deux nouveautés arriveront pendant l’été 2016. DES CONVERSATIONS SECRÈTES SUR MESSENGER Social Media / Facebook New Tool N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART Lire l’article
  4. 4. À LA UNE BUFFERING YOUR POSTS L’outil Buffer, qui permet déjà de planifier ses posts sur Twitter, LinkedIn, Google+ et Pinterest, compte désormais Instagram dans son offre. Particulièrement fermée, l’API Instagram ne permet pas aux outils tiers ni aux utilisateurs de la plateforme de programmer leurs posts à l’avance. Bien que Buffer soit confronté aux mêmes contraintes, le service va permettre de préparer son post à l’avance et d’avoir un reminder sous forme de notification à la date et heure choisies. Buffer propose également de statistiques associées à vos posts. Petit plus : toutes ces fonctions sont disponibles gratuitement ! PLANIFIER SES POSTS SUR INSTAGRAM Social Media / Instagram Community Management N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART Visiter le site
  5. 5. TRENDWATCHING NOW WE ARE CLOSE FRIENDS « Aujourd’hui nous sommes meilleures amies. Mais cela n’a pas toujours été le cas », nous explique la narratrice du nouveau film Longchamp. Présentant sa collection Automne-Hiver 2016-2017, la marque met en scène trois jeunes femmes représentant l’essence même de la collection : Anna, une amoureuse de la nature, Emmy, une férue d’animaux, et la narratrice, passionnée de lecture et de voyages. Baptisé Urban Nature, la ligne de prêt-à-porter s’adresse aux citadines en quête de voyage et de verdure, preuve que ces deux univers longtemps opposés peuvent facilement se réconcilier. LONGCHAMP RÉCONCILIE LA CITADINE ET LA NATURE Web Watching / Luxury Campaign N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART Voir la vidéo
  6. 6. TRENDWATCHING FOLLOW MARION COTILLARD La maison Dior nous plonge au cœur de ses événements avec #DiorInstaDocumentary, un web documentaire en trois épisodes posté sur Instagram. Chaque épisode est composé d’un triptyque vidéo, qui dévoile une “fashion quote” une fois mis bout à bout. Tout commence au Festival de Cannes, où nous suivons la préparation de l’actrice Marion Cotillard avant de monter les célèbres marches. Dans le second opus, elle nous emmène voir le dernier défilé Automne – Hiver de la marque. Enfin, l’ambassadrice partage sa visite de la maison de Christian Dior à Granville, aujourd’hui devenue un musée. Lire l’article LE DOCUMENTAIRE INSTAGRAM DE DIOR Web Watching/ Luxury Social Media N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  7. 7. TRENDWATCHING DIGITAL MAKEUP ARTIST Nous en parlions déjà la semaine dernière dans le BLSTK Replay n°170, les marques de cosmétiques savent comment utiliser le digital. Sephora nous le montre à nouveau en lançant son service Virtual Artist. Sur un site dédié ou l’app Sephora to Go, les utilisateurs pourront essayer différents rouges à lèvres, eyeliners, ou même des faux-cils virtuellement. Il suffit pour cela d’uploader sa photo sur l’outil puis de choisir un produit et une teinte. Un tutoriel est également proposé pour chaque cosmétique testé. Un fois le bon look trouvé, il est possible de le partager sur les réseaux sociaux. Visiter le site LE MAQUILLAGE VIRTUEL DE SEPHORA Web Watching/ Cosmetics Digital N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  8. 8. TRENDWATCHING DRAMATIC READING La web-série Off Book de M2M est bien connue pour ses mannequins qui nous font la lecture de grandes œuvres comme Le Petit Prince de Saint-Exupéry. Cet été, la série revient pour une seconde saison réalisée en partenariat avec Marc Jacobs. Huit mannequins vêtus des pièces de la collection Automne 2016 seront mises en scène dans une saison de dix épisodes. Pour le premier opus, la marque a fait appel à Anna Vreeland qui récite des passages de Metropolitan Life et Social Studies de Fran Lebowitz. Le modèle n’hésitera pas à entrer dans le rôle et s’accaparer le ton sardonique de l’auteur. Voir la vidéo MARC JACOBS SE LA JOUE FRAN LEBOWITZ Web Watching/ Luxury Collaboration N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  9. 9. TRENDWATCHING INSIDE LOOK La Haute Couture Fashion Week de Paris a su faire parler d’elle sur les plateformes Instagram et Snapchat, en donnant un aperçu unique de l’événement. Sur Snapchat, les invités ont pu poster leurs photos et vidéos des défilés, qui ont ensuite été triées et partagées dans une même live story. De plus, la Fédération Française de la Couture a fait appel à plusieurs influenceurs comme l’illustrateur Richard Haines ou la blogueuse Aimee Song pour créer des contenus inédits sur le compte @parisfashionweek. Une opération 100% sociale qui montre l’événement sous de multiples points de vue. Lire l’article LA FASHION WEEK SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Web Watching/ Luxury Social Media N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  10. 10. TRENDWATCHING CHECK-IN WITH SNAPCHAT Les filtres géolocalisés Snapchat ont le vent en poupe. Après Starwood Preferred Guest (BLSTK Replay n°166), c’est au tour des hôtels indépendants Gurney’s Montauk, Revere Hotel et Hotel del Coronado de proposer leurs propres filtres géolocalisés - relayés par plusieurs influenceurs - afin d’attirer de nouveaux visiteurs. Plus rapide que de créer sa propre chaîne Snapchat, les filtres géolocalisés offrent une vue de ce qui attend les futurs visiteurs à l’hôtel en toute transparence. Les vidéos et les photos sont directement partagées par les clients et témoignent de leur satisfaction. DES FILTRES GÉOLOCALISÉS POUR LES HÔTELS Web Watching / Hôtellerie Snapchat N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART Lire l’article
  11. 11. TRENDWATCHING TATOO ART Pour sa sixième Hennessy’s Very Special Limited Edition, la maison a fait appel à un collaborateur atypique en la personne de Scott Campbell. En effet, Mr Campbell est un célèbre artiste-tatoueur new-yorkais, dont l’expertise semble donc peu liée au milieu des spiritueux de luxe. Mais les collaborations urbaines mises en place par Hennessy pour ses éditions limitées ont su montrer que deux arts éloignés peuvent s’accorder. Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, la marque met en avant cette rencontre des mondes du tatouage et du cognac, qui est à l’image de son slogan : “Blend the unexpected”. Voir la vidéo HENNESSY FAIT TATOUER SON ÉDITION LIMITÉE Web Watching/ Wine & Spirits Collaboration N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  12. 12. TRENDWATCHING MODERN REBRANDING Carl F. Bucherer nous présente sa nouvelle image de marque où digital et social media sont devenus des éléments primordiaux. Comme le concède son CEO, la maison a, à l’instar de nombreuses marques de luxe, longtemps attendu avant de lancer une stratégie digitale. C’est chose faite aujourd’hui à travers un nouveau site responsive qui met en avant les valeurs de la marque dans une très belle vidéo. Outre les produits et autres brand contents, l’horloger profite aussi de la plateforme pour promouvoir ses social media stories, reflétant une volonté d’adopter les nouveaux usages. Visiter le site CARL F. BUCHERER SE DIGITALISE Web Watching/ Luxury Digital N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  13. 13. L’INNOVATION AU CŒUR DU SALON DU LUXE Quel sera le luxe de demain ? Vaste question pour ce secteur partagé depuis toujours entre excellence de la tradition et nouvelles tendances. Véronique Queffelec lors d’une conférence sur l’essence du luxe distinguait en ce sens deux types de luxe : un luxe inaccessible, rare, et un luxe proche du monde de la mode, qui serait profusion. C’est pour cela que la deuxième édition du Salon du Luxe a laissé une large part à la créativité avec des interventions mêlant artisanat et innovation, comme celle de l’Atelier Flory Brisset, proposant des broderies utilisant l’impression 3D et la découpe au laser. C’est également le cas de celle de Clara Daguin, jeune prodige de la Fashion Tech. Mais le luxe doit également rester proche de ses origines, comme le montre la place de la ville de Paris dans le luxe qui demeure encore essentielle, et que des institutions comme le Ritz ou l’incubateur Paris & Co continuent de porter la ville. Un message ressort donc : « rallumer les étoiles », comme le disait Apollinaire, par l’innovation et la créativité. N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  14. 14. FOCUS SLOW DOWN Le luxe va entrer dans l’ère du post digital. En effet, ce milieu a une digitalisation particulière : il doit faire preuve d’une certaine sagesse, faire découvrir les valeurs de l’attention et du calme. En somme, il faut qu’il soit un luxe du « plus humain ». Au cours d’une séance de questions réponses, les auteurs du livre Luxe & Digital ont discuté de nombreuses thématiques. Le luxe et le digital sont-ils antinomiques? Non, car les consommateurs du luxe l’utilisent. Le digital fait il perdre du mystère au luxe ? Il le transforme, il crée des légendes. Snapchat et le luxe ? Un mariage risqué mais pas impossible … Visiter le site VERS UN LUXE POST-DIGITAL Focus / Luxury Digital N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  15. 15. FOCUS DIGITAL FASHIONWEAR L’Atelier Flory Basset, l’un des exposants du salon, se distingue par son savoir-faire unique. En effet, il mélange un artisanat faisant appel à l’excellence des métiers d’art, mais également à la maîtrise de la technologie. Il utilise des matériaux inédits et produit via l’impression 3D, les imprimantes numériques sur textile ou encore la broderie lumineuse. Il est surtout spécialisé en broderie contemporaine dite « hybride ». Ses services sont sollicités par les maisons de haute couture et de prêt-à- porter mais aussi par les jeunes créateurs. Des artisans innovants donc, qui pourrait bien réveiller la Haute Couture. Visiter le site LA FASHION TECH DE L’ATELIER FLORY BASSET Focus / Luxury Fashion N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  16. 16. FOCUS SILVER IS THE NEW SEXY L’Ifop a effectué une étude pour aborder cette génération des Silver+, trop souvent laissés pour compte. L’idée est de comprendre leur relation au luxe, au digital, à la mode, la beauté etc. En effet, au Japon, 44% de la population a plus de 50 ans, 37% en France, et 32% au USA. C’est donc une part non négligeable qu’il faut prendre en compte, d’autant plus que leur pouvoir d’achat est plus important que celui des Millennials. Cette génération représente un véritable levier d’innovation et de développement économique pour les marques. Les résultats de l’étude seront disponibles en Septembre 2016. Visiter le site POUR L’IFOP, LA GEN Y N’EST PAS ENCORE LE FUTUR Focus / Study Luxury N°171 - 07.07 / 13.07.16 - OBSERVATOIRE DES TENDANCES DE L’AGENCE BALISTIK#ART
  17. 17. LE PÔLE PLANNING BALISTIK#ART Directeur Conseil # Stéphane Galienni Trend Watching / Rédaction # Pierre-Louis Normand Rédaction # Sophie Degras Rédaction # Lychee Herlinger Follow @Balistikart on Twitter

×