Baromètre ey du capital risque 1er semestre 2014

665 views

Published on

Cette deuxième édition du Baromètre EY du capital risque en France met en avant la vitalité du financement
des startups françaises malgré une légère baisse des montants levés en comparaison avec les deux semestres
précédents : 445 M€ levés en 188 opérations (vs. 487 M€ levés en 177 opérations au 2e semestre 2013 et
488 M€ en 211 opérations au 1er semestre 2013).
Le secteur du digital (services Internet et logiciels) attire ce semestre encore les faveurs des investisseurs
représentant à lui seul 46% du montant total investi et concentrant 60% des opérations. Le secteur des sciences
de la vie (Biotech et Medtech) se hisse à la deuxième place avec 24% des montants investis et 12% des
opérations, dont trois opérations dans notre Top 5 des investissements. Notons le retour du secteur des cleantech
avec deux opérations significatives ce semestre (Leosphere et Nénuphar).Au 1er trimestre 2014, la France figure à la deuxième place européenne des opérations réalisées en capital risque,derrière le Royaume-Uni mais devant l’Allemagne.

Published in: Economy & Finance
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
665
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
26
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Baromètre ey du capital risque 1er semestre 2014

  1. 1. Baromètre EY du capital risque en France 1er semestre 2014 EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble. EY désigne l’organisation mondiale et peut faire référence à l’un ou plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients. Retrouvez plus d’informations sur notre organisation sur www.ey.com. © 2014 Ernst & Young et Associés. Tous droits réservés. Studio EY France - 1406SG760 SCORE France N° 14-035 Document imprimé conformément à l’engagement d’EY de réduire son empreinte sur l’environnement. Cette publication a valeur d’information générale et ne saurait se substituer à un conseil professionnel en matière comptable, fiscale ou autre. Pour toute question spécifique, vous devez vous adresser à vos conseillers. ey.com/fr Contacts Franck Sebag Associé, Ernst & Young et Associés Tél. : +33 (0)1 46 93 73 04 Email : franck.sebag@fr.ey.com Natacha Vanryb Marketing Tél. : +331 46 93 86 97 Email : natacha.vanryb@fr.ey.com EY | Audit | Conseil | Fiscalité & Droit | Transactions
  2. 2. 27% du total des montants levés 25% du nombre total des opérations 12% du total des montants levés 15% du nombre total des opérations 19% du total des montants levés 13% du nombre total des opérations Allemagne Royaume-Uni France Edito Cette deuxième édition du Baromètre EY du capital risque en France met en avant la vitalité du financement des startups françaises malgré une légère baisse des montants levés en comparaison avec les deux semestres précédents : 445 M€ levés en 188 opérations (vs. 487 M€ levés en 177 opérations au 2e semestre 2013 et 488 M€ en 211 opérations au 1er semestre 2013). Le secteur du digital (services Internet et logiciels) attire ce semestre encore les faveurs des investisseurs représentant à lui seul 46% du montant total investi et concentrant 60% des opérations. Le secteur des sciences de la vie (Biotech et Medtech) se hisse à la deuxième place avec 24% des montants investis et 12% des opérations, dont trois opérations dans notre Top 5 des investissements. Notons le retour du secteur des cleantech avec deux opérations significatives ce semestre (Leosphere et Nénuphar). Au 1er trimestre 2014, la France figure à la deuxième place européenne des opérations réalisées en capital risque, derrière le Royaume-Uni mais devant l’Allemagne. Franck Sebag, Associé en charge du secteur VC-IPO en France 445 M€levés en 188opérations au 1er semestre 2014 Investissements par secteur Investissements par stade de maturité Les investisseurs les plus actifs Perspective européenne (1er trimestre 2014) Top 5 des investissements 81 M€ soit 18 opérations Biotech 135 M€ soit 81 opérations Services Internet 31 M€ soit 9 opérations Electronique 57 M€ soit 14 opérations Cleantech 69 M€ soit 32 opérations Logiciels Inotrem Biotech Edmond De Rothschild Investment Partners, Biomed Partners, Inserm-Transfert Initiative, Sofinnova Partners 18 M€ Baromètre EY du capital risque en France ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________1er semestre 2014 Note méthodologique Le Baromètre EY du capital risque en France recense les opérations de financement en fonds propres des entreprises en phase de création ou durant les premières années d’existence, en date d’opération du 1er janvier au 30 juin 2014, publiées avant le 1er juillet 2014. Les données françaises présentées dans ce baromètre sont basées sur les données Dow Jones VentureSource, CFNEWS et Capital Finance. Les données européennes sont basées sur les données Dow Jones VentureSource. Le traitement de ces données et l’analyse sont issus de la méthodologie EY et réalisés par Ernst & Young et Associés. Uniquement les opérations dont le montant est communiqué ont été prises en compte dans cette étude. Le secteur des services Internet regroupe des activités telles que l’e-commerce, le marketing à la performance (lead, référencement), le géomarketing ou les applications mobiles. Les éléments chiffrés individuels communiqués dans le top investisseurs sont issus des informations collectées par nos différentes sources, puis communiqués pour validation auprès des fonds d’investissement concernés. Nombre d’opérations Top 3 des investissements au sein de l’UE Leosphere France Cleantech Oraxys, Electranova Capital 20 M€ Dashlane Services Internet FirstMark Capital, RHO Capital, Bessemer Venture Partners 16 M€ 15 Bpifrance 10 Kima Ventures 8 Sigma Gestion 7 Idinvest Partners 9 Alven Capital 3e tour et plus 2e tour 1er tour Amorçage 5,02 M€ 1,86 M€ 4,37 M€ 0,53 M€ Total des investissements Montant moyen investi 130,5 M€ 26 opérations 20,5 M€ 39 opérations 180,3 M€ 97 opérations 113,6 M€ 26 opérations 20,75 M€ Voluntis Bpifrance Investissement, Innovation Capital, CapDecisif Management, CM-CIC Capital Privé, Qualcomm Ventures, Société hospitalière d’assurances mutuelles, Vesalius Biocapital Partners Medtech Lysogene Biotech Bpifrance Investissement, Novo Seeds, Sofinnova Partners 16,5 M€ « Bpifrance a les moyens d’accompagner les levées de fonds significatives des entreprises innovantes françaises et nous nous félicitons de pouvoir suivre les projets ambitieux des entrepreneurs, aux côtés des acteurs de la place. » Maïlys Ferrère Directrice du Pôle Investissment Large Venture Bpifrance La France passe en 2e position en Europe (en nombre d’opérations) sur le 1er trimestre 2014 (vs. 2e semestre 2013) !

×