Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
LA TECHNOLOGIE « BLOCKCHAIN »
FRÉDÉRIC SIMONNET 2
POUR QUI ?
Pour l’ensemble des secteurs
où la fiabilité des données, la preuve de
l’identité, la propriété et la normalisa...
AVANTAGE DE LA TECHNOLOGIE « BLOCKCHAIN »
Automatisation des processus
Absence de biais humain
Une technologie neutre repo...
FRÉDÉRIC SIMONNET 5
Ethereum
e-Commerce
Covoiturage décentraliséPartage universel
Institutions
Paiement
Vote en ligne, pro...
LA « BLOCKCHAIN » ?
Une technologie qui permet de faire des
transactions en ligne sans intermédiaire.
« Un registre de tra...
COMMERCER EN LIGNE SANS TIERS DE CONFIANCE
§  Transférer de l’argent de façon sécurisée, en pair
à pair
§  Acheter sans qu...
LA « BLOCKCHAIN », UNE REVOLUTION…
Economique
à au service du consommateur (produits, services
moins chers…)
Sociale
à au ...
UNE RÉVOLUTION DE LA DÉCENTRALISATION
L’architecture de la « Blockchain » fait disparaitre le
besoin d’un intermédiaire ce...
QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 1/4
Pour rappel, les avantages sont :
§ Un moindre coût de transaction
§ Une grande praticit...
QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 2/4
La « Blockchain » un système qui permet de certifier
des transactions, grâce à un algori...
QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 3/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 12
QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 4/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 13
1°) Chacun possède une adresse publique, appelée « clé
publique » (...
LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 1/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 14
La validation des transactions constitue le point
critique d’une « Bl...
LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 2/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 15
La preuve du travail (proof of work)
Objectif : éviter les tentatives...
LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 3/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 16
La preuve d’enjeu (proof of stake) 1/2
Objectif : créer un mécanisme ...
LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 4/4
FRÉDÉRIC SIMONNET 17
La preuve d’enjeu (proof of stake) 2/2
En résumé, ceux qui tentent de...
QUELLES INFORMATIONS DANS LA « BLOCKCHAIN » ?
FRÉDÉRIC SIMONNET 18
3 grands types d’informations :
§  Transfert d’un monta...
QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES « BLOCKCHAIN » ? 1/2
FRÉDÉRIC SIMONNET 19
Toutes les « Blockchain » sont des avatars du
Bitco...
QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES « BLOCKCHAIN » ? 2/2
FRÉDÉRIC SIMONNET 20
Publiques Privées Mixte
Code open source Code privé...
FRÉDÉRIC SIMONNET 21
RESSOURCES
Internet :
§  Blockchain France : https://blockchainfrance.net
§  La Maison du Bitcoin : h...
FRÉDÉRIC SIMONNET 22
https://www.linkedin.com/in/fredericsimonnet
https://twitter.com/fsimonnet
http://www.scoop.it/u/simo...
La technologie Blockchain - 1ere approche
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

La technologie Blockchain - 1ere approche

516 views

Published on

Une technologie qui permet de faire des transactions en ligne sans intermédiaire...prochaine révolution d'Internet.

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La technologie Blockchain - 1ere approche

  1. 1. LA TECHNOLOGIE « BLOCKCHAIN » FRÉDÉRIC SIMONNET 2
  2. 2. POUR QUI ? Pour l’ensemble des secteurs où la fiabilité des données, la preuve de l’identité, la propriété et la normalisation sont des objectifs clés, peuvent bénéficier de la « Blockchain ». FRÉDÉRIC SIMONNET 3
  3. 3. AVANTAGE DE LA TECHNOLOGIE « BLOCKCHAIN » Automatisation des processus Absence de biais humain Une technologie neutre reposant sur l’automatisation des processus. FRÉDÉRIC SIMONNET 4
  4. 4. FRÉDÉRIC SIMONNET 5 Ethereum e-Commerce Covoiturage décentraliséPartage universel Institutions Paiement Vote en ligne, propriété intellectuelle Bitcoin * *Il existe des « Blockchains » privés comme : R3 (banques), Blockstream (assurances), etc.
  5. 5. LA « BLOCKCHAIN » ? Une technologie qui permet de faire des transactions en ligne sans intermédiaire. « Un registre de transactions numériques, décentralisé au sein de tous les ordinateurs des membres du réseau, que chacun d’entre eux peut consulter, valider et compléter avec ses propres transactions, en suivant des règles cryptographiques qui garantissent que seules des informations authentiques sont ajoutées. » FRÉDÉRIC SIMONNET 6
  6. 6. COMMERCER EN LIGNE SANS TIERS DE CONFIANCE §  Transférer de l’argent de façon sécurisée, en pair à pair §  Acheter sans que personne au milieu ne serve de garant ni ne capte de commission §  Enregistrer de l’information de manière immuable (actes administratifs, titres de propriété, diplômes, etc.) §  Héberger des programmes qui automatisent les communications et transactions entre les objets connectés (smart contract) FRÉDÉRIC SIMONNET 7
  7. 7. LA « BLOCKCHAIN », UNE REVOLUTION… Economique à au service du consommateur (produits, services moins chers…) Sociale à au service des organisations (décentralisées, éphémères…) Politique à au service des citoyens (vote électronique…) FRÉDÉRIC SIMONNET 8
  8. 8. UNE RÉVOLUTION DE LA DÉCENTRALISATION L’architecture de la « Blockchain » fait disparaitre le besoin d’un intermédiaire central (banques, compagnies d’énergies, géants du Net…) pour garantir la confiance. Le modèle de tiers de confiance étant ébranlé bouleversant ainsi le modèle de commission, de paiement et de coût s’y affairant ! FRÉDÉRIC SIMONNET 9
  9. 9. QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 1/4 Pour rappel, les avantages sont : § Un moindre coût de transaction § Une grande praticité et rapidité d’exécution § Une sécurisation des données § Une transparence renforcée FRÉDÉRIC SIMONNET 10
  10. 10. QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 2/4 La « Blockchain » un système qui permet de certifier des transactions, grâce à un algorithme qui assume le rôle joué normalement par un tiers de confiance (notaire, banquier…). C’est un grand registre, un grans livre, qui est distribué : c’est-à-dire que tout le monde possède ce même registre. La « Blockchain » contient un enregistrement précis, horodaté et vérifiable de chaque transaction. FRÉDÉRIC SIMONNET 11
  11. 11. QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 3/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 12
  12. 12. QU’EST-CE QU’UNE BLOCKCHAIN ? 4/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 13 1°) Chacun possède une adresse publique, appelée « clé publique » (équivalent d’un RIB). 2°) On signe les transactions avec sa clé privée. 3°) La transaction est entrée, à la suite d’autres transactions. Cela devient un bloc. 4°) Chaque bloc, en plus de toutes ces transactions, contient un résumé cryptographique du bloc précédent. 5°) Ce sont les membres du réseau qui le souhaitent qui valident la transaction. 6°) Le bloc est alors validé. Il est ajouté à la « Blockchain » qui est mise à jour sur les ordinateurs de chaque participant. 7°) Les participants n’acceptent ce nouveau bloc que si les transactions qu’il contient sont valides.
  13. 13. LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 1/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 14 La validation des transactions constitue le point critique d’une « Blockchain ». NB : Un bloc validé ne peut pas être réécrit ! Il est donc important que les informations inscrits dans la « Blockchain » soient authentiques. 2 solutions : §  La preuve du travail (proof of work) §  La preuve d’enjeu (proof of stake)
  14. 14. LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 2/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 15 La preuve du travail (proof of work) Objectif : éviter les tentatives de double dépense. Il est demandé d’effectuer une preuve de travail aux personnes qui valident les transactions. Pour écrire un nouveau bloc, il faudra donc non seulement recopier sur le registre des transactions réelles, nouvelles et légales, mais il faudra en plus résoudre un petit problème mathématique propre à chaque machine (environ 10 minutes).
  15. 15. LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 3/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 16 La preuve d’enjeu (proof of stake) 1/2 Objectif : créer un mécanisme qui punit les nœuds qui ne suivent pas le protocole de consensus. La preuve de travail a un gros inconvénient : elle mobilise la puissance de calcul de tous les ordinateurs qui entrent en compétition pour valider un bloc.
  16. 16. LES MÉCANISMES DU CONSENSUS 4/4 FRÉDÉRIC SIMONNET 17 La preuve d’enjeu (proof of stake) 2/2 En résumé, ceux qui tentent de tricher en validant un bloc qui ne devrait pas être validé sont pénalisés financièrement. L’avantage du proof of stake par rapport au proof of work est que cette méthode demande moins de calculs laborieux (plus rapide, moins coûteuse).
  17. 17. QUELLES INFORMATIONS DANS LA « BLOCKCHAIN » ? FRÉDÉRIC SIMONNET 18 3 grands types d’informations : §  Transfert d’un montant en cryptomonnaie (Bitcoin, Ether…) §  Enregistrement du hash (ADN du document) §  Smart contract (programme informatique qui facilite, vérifie, exécute et fait respecter les termes d’un accord commercial) Remarque : La « Blockchain » offre une quasi-infinité d’applications, du transfert international d’argent en passant par le remboursement d’un sinistre par une assurance.
  18. 18. QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES « BLOCKCHAIN » ? 1/2 FRÉDÉRIC SIMONNET 19 Toutes les « Blockchain » sont des avatars du Bitcoin. Il existe 3 types de « Blockchain » : §  Publiques (Bitcoin, Ethereum…) §  Privées (Hyperledger, Corda...) §  Mixtes
  19. 19. QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES « BLOCKCHAIN » ? 2/2 FRÉDÉRIC SIMONNET 20 Publiques Privées Mixte Code open source Code privé Code public et privé Lent (Bitcoin) Rapide Rapide Absence de confidentialité Confidentiel Public et privé Sécurisé Manque de transparence Agile et sécurisé Remarques : Les « Blockchains » privées sont des réseaux fermés. Seuls les membres y ont accès. On ne peut les rejoindre sans autorisation.
  20. 20. FRÉDÉRIC SIMONNET 21 RESSOURCES Internet : §  Blockchain France : https://blockchainfrance.net §  La Maison du Bitcoin : https://lamaisondubitcoin.fr §  Coin Market : https://coinmarketcap.com §  Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaîne_de_bloc Livre : §  Big Bang Blockchain - La seconde révolution d’Internet de Stéphane Loignon
  21. 21. FRÉDÉRIC SIMONNET 22 https://www.linkedin.com/in/fredericsimonnet https://twitter.com/fsimonnet http://www.scoop.it/u/simonnet

×