Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Observatoire #socialmedia des territoires

2,249 views

Published on

5mn de lecture pour comprendre ce projet d'envergure : quoi ? qui ? quand ? comment ?

Published in: Government & Nonprofit
  • Login to see the comments

Observatoire #socialmedia des territoires

  1. 1. C’est qui ? C’est pour ? C’est quand ? C’est quoi ? Dossier de présenta3on – V 1.0 – 4 septembre 2016
  2. 2. “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.” « Des analyses quanti et quali » « Un panorama exhaustif des écosystèmes sociaux » « Une démarche ouverte, qui mise sur l’intelligence collective » « Un recueil de données et de témoignages » « Un Think Tank réunissant 30 experts et 7 partenaires, acteurs majeurs du métier » « Un concentré de grosses données » « Une équation entre opendata, médias sociaux et territoires  » « Des KPI en open source  » « Un lieu de partage et d’échanges » « Un benchmark de bonnes pratiques » « Une méthodologie unique faisant sens et consensus »  Le premier observatoire de la performance des collectivités locales sur les réseaux sociaux  ✗ ✗ « Une mission d’intérêt général pour faire progresser les usages » « De nombreux défis à relever » « Un outil gratuit dédié aux territoriaux »
  3. 3. -  Un comité de pilotage (constitué de 30 à 40 experts, universitaires, dircoms, responsables numériques, CM, partenaires…) co-construit la méthodologie et co-pilote globalement le projet. La recherche du consensus est la règle, si désaccord, la décision est prise à la majorité ; -  Un comité technique avec Villes Internet et eTerritoire co-construit une base de données interopérables ; -  Les 7 partenaires font librement vivre le projet et exploitent les résultats comme ils le souhaitent. L’Observatoire socialmedia (un capteur de données, une méthodologie partagée et un « think tank ») mise sur l’intelligence collec>ve, pour palier à tous ces manques et faire progresser les usages officiels en France. En 2016, l’usage des réseaux sociaux par les territoires s’est professionnalisé et a atteint l’âge de raison. Pourtant, il n’existe : -  PAS de recensement exhaustif de la présence des territoires, toutes strates et tailles confondues, sur les réseaux sociaux ; -  PAS de méthodologie reconnue par la profession pour en analyser la performance, avec de la pondération et du sens ; -  PAS de lieu pour échanger entre territoriaux, partager les bonnes (et mauvaises) pratiques, progresser ensemble ; -  PAS d’outil qui enregistre les données des territoires sur tous les réseaux sociaux, pour mesurer leur évolution dans le temps ; -  PAS d’outil spécifiquement dédié à l’univers des collectivités pour analyser ses KPI, gérer les comptes annexes du territoire ; -  PAS de moyen de savoir qui sont les territoires réellement performants sur tous les réseaux sociaux. L’Observatoire,

×