Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Expose Alzheimer2

5,240 views

Published on

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

Expose Alzheimer2

  1. 1. Alzheimer Guillaume Brysbaert - Pierre Marguerite DESS de BioInformatique – USTL
  2. 2. Introduction <ul><li>La maladie d’Alzheimer : la démence la plus fréquente des pays développés </li></ul><ul><li>600 000 à 800 000 personnes atteintes </li></ul><ul><li>-> 75 % des démences </li></ul><ul><li>Alzheimer : maladie encore peu connue, diagnostic difficile </li></ul>
  3. 3. PLAN <ul><li>Description de la maladie </li></ul><ul><ul><li>1) Historique </li></ul></ul><ul><ul><li>2) Symptômes </li></ul></ul><ul><ul><li>3) Processus dégénératifs </li></ul></ul><ul><ul><li>4) Facteurs défavorables </li></ul></ul><ul><ul><li>5) Formes de la maladie </li></ul></ul><ul><li>Prise en charge </li></ul><ul><li>1) Diagnostic </li></ul><ul><li>2) Traitements </li></ul><ul><li>3) Recherche </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Historique </li></ul><ul><li>Symptômes </li></ul><ul><li>Processus dégénératifs </li></ul><ul><li>Facteurs défavorables </li></ul><ul><li>Deux formes </li></ul>I. Description de la maladie
  5. 5. Description de la maladie <ul><li>La maladie d’Alzheimer a 96 ans. </li></ul><ul><li>1906 début de l’ère des neurosciences; </li></ul><ul><li>1907: (Aloïs Alzheimer) Description pour la première fois le cas d’une femme de 51 ans, souffrant d’une dégradation progressive de ses facultés cognitives, d’hallucinations, de confusion mentale et d’une inaptitude psychosociale; </li></ul><ul><li>début années 1990: premiers médicaments </li></ul>I.1 – Historique
  6. 6. La maladie <ul><li>Une maladie neurodégénérative (8-10 ans): perte de la mémoire et des fonctions cognitives </li></ul><ul><li>Deux lésions cérébrales: </li></ul><ul><ul><li>agrégation intraneuronale de filaments de protéines tau pathologiques de la région hippocampique (dégénérescence neurofibrillaire). </li></ul></ul><ul><ul><li>filaments de peptide A b sous forme de dépôts extracellulaires (plaques séniles) uniquement dans le système nerveux central (amyloïdogenèse) </li></ul></ul>I.2 – Symptômes
  7. 7. La dégénérescence Neurofibrillaire (DNF) <ul><li>Résulte de l’agrégation de protéine tau pathologiques (anormalement phosphorylées) dans les neurones de la région hippocampique, lors du vieillissement cérébral. </li></ul><ul><ul><li>Neurones non fonctionnels </li></ul></ul><ul><ul><li>Pas un processus spécifique de la maladie d’Alzheimer </li></ul></ul><ul><li>Des co-facteurs. </li></ul>I.3 – Processus dégénératifs
  8. 8. Amyloïdogénèse <ul><li>Dysfonctionnement de la protéine APP ( amyloid precursor protein ) ( chromosome 21 ) : pèse sur l'ensemble du tissu cérébral, la protéine APP étant présente dans tous les types cellulaires du cerveau. </li></ul><ul><li>APP*: perte de fonction possible de la protéine, et a une accumulation du peptide Abéta, qui est peut-être neurotoxique. </li></ul><ul><li>Ce peptide Ab résulte de la coupure de l’APP </li></ul><ul><li>L’APP* intensifie le processus de dégénérescence neurofibrillaire (DNF) dans l’hippocampe et progresse dans la région corticale voisine: cortex temporal </li></ul>I.3 – Processus dégénératifs
  9. 9. I.4 – Facteurs défavorables +++ Facteurs génétiques + (après 65 ans) Symptômes dépressifs ++ (après 75 ans) Sexe féminin +++ Age Association avec la maladie Facteurs défavorables
  10. 10. Forme familiale <ul><ul><ul><li>Héritage génétique </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>~50 ans </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Mutation du gène codant pour APP, pour peptide A b , ainsi que sur les gènes régulant le catabolisme de APP (PS1,PS2) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Forme dominante autosomale: 50 % dans chaque génération, </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Dépend de nombreux facteurs de risque avec des facteurs environnementaux </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Amyloïdogénèse </li></ul></ul></ul></ul>I.5 – Formes de la maladie
  11. 11. Forme sporadique <ul><ul><li>Exemple : mutation du gène codant pour la proteine Apo E </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>~60 ans </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>surreprésentation de l’allèle epsilon 4 de l’apolipoproteine E (qui code l’Apo E4) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’Apo E : protéine normale de l’organisme , porteuse du cholestérol, qui joue un rôle trophique pour le cerveau. Elle est codé par 3 allèles (epsilon2, epsilon3, epsilon4) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Gène de prédisposition ( -> identifier les sujets à risque) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Neurotoxicité du peptide AB </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>(présence: 45 % à 50% des cas) </li></ul></ul></ul></ul>I.5 – Formes de la maladie
  12. 12. <ul><li>La maladie d’Alzheimer </li></ul><ul><li>Dysfonctionnement de la protéine APP, induit directement (modification de fonction) ou indirectement (neurotoxicité du peptide A b ) la dégénérescence neurofibrillaire. </li></ul>
  13. 13. <ul><li>Diagnostics </li></ul><ul><li>Traitements </li></ul><ul><li>Recherche </li></ul>II. Prise en charge
  14. 14. II.1.a Tests prédictifs <ul><li>Pas de réel outil de dépistage aujourd’hui </li></ul><ul><li>Seul moyen sûr : autopsie révélant les plaques séniles et dégénérescence neuro-fibrillaire </li></ul><ul><li>Tests : </li></ul><ul><li> Test des 5 mots </li></ul><ul><ul><li> Ex : mimosa, abricot, éléphant, chemise, accordéon </li></ul></ul><ul><li> Echelle IADL : </li></ul><ul><li> Évaluation abrégée des activités de la vie quotidienne </li></ul>II.1 – Diagnostics
  15. 15. II.1.b Sévérité <ul><li>Echelle MMSE (Mini Mental State Examination) </li></ul><ul><ul><li>Légère : 21 < score < 30 </li></ul></ul><ul><ul><li>Modérée : 16 < score < 20 </li></ul></ul><ul><ul><li>Modérément sévère : 10 < score < 15 </li></ul></ul><ul><ul><li>Sévère : 3 < score < 9 </li></ul></ul><ul><ul><li>Très sévère : 0 < score < 2 </li></ul></ul>II.1 – Diagnostics
  16. 16. II.1.c Examens complémentaires <ul><li>Examens biologiques (sang et urine) </li></ul><ul><li>Examens d’imagerie cérébrale </li></ul><ul><ul><li>Tomodensitométrie (scanner) </li></ul></ul><ul><ul><li>Imagerie par résonance magnétique (IRM) </li></ul></ul><ul><ul><li>Tomographie par résonance monophotonique (SPECT) </li></ul></ul><ul><ul><li>Tomographie par émission de positrons (PET) </li></ul></ul>II.1 – Diagnostics
  17. 17. II.2.a Médicaments <ul><li>Traitements spécifiques </li></ul><ul><li>But : retarder l’évolution de la maladie </li></ul><ul><li>Anticholinestérasiques (score MMSE > 10) : </li></ul><ul><li>S’oppose à la destruction de l’acétylcholine </li></ul><ul><ul><li>Donepezil </li></ul></ul><ul><ul><li>Rivastigmine </li></ul></ul><ul><ul><li>Galantamine </li></ul></ul><ul><ul><li>(Tacrine) </li></ul></ul><ul><li>Inhibiteurs glutamatergique (score MMSE < 15) </li></ul><ul><ul><li>Mémantine </li></ul></ul><ul><li>Effets secondaires différents. </li></ul>II.2 – Traitements
  18. 18. II.2.a Médicaments <ul><li>Traitements des symptômes comportementaux et psychologiques </li></ul><ul><li>But : réduire les troubles du comportement </li></ul><ul><li>Antidépresseurs (humeur, agitation, hostilité, idées délirantes, anxiété, irritabilité et instabilité psychomotrice) </li></ul><ul><li>Neuroleptiques (hallucinations, idées délirantes) </li></ul><ul><li>Benzodiazépines (anxiété, mais effets secondaires notables) </li></ul>II.2 – Traitements
  19. 19. II.2.b Prise en charge non médicamenteuse <ul><li>Rôle du médecin généraliste </li></ul><ul><li>Consultation mémoire de proximité </li></ul><ul><li>Hôpital de jour de réhabilitation et accueil de jour </li></ul><ul><li>CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination Gérontologique) </li></ul>II.2 – Traitements
  20. 20. II.3.a Facteurs de risque et de protection <ul><li>Facteurs de risque : </li></ul><ul><li>Traumatismes crâniens </li></ul><ul><li>Antécédents vasculaires </li></ul><ul><li>Facteurs génétiques : recherche continue sur la forme familiale et les mutations de l’allèle correspondant à l’apoE. </li></ul><ul><li>Facteurs de protection : </li></ul><ul><li>Médicaments anti-inflammatoires </li></ul><ul><li>Oestrogènes </li></ul>II.3 – Recherche
  21. 21. II.3.b Soins <ul><li>Accompagnement des soignants </li></ul><ul><li>Recherche fondamentale et pharmaceutique </li></ul><ul><li>« vaccin » non concluant </li></ul>II.3 – Recherche
  22. 22. Conclusion <ul><li>Symptômes et lésions connus </li></ul><ul><li>Mécanismes de la maladie encore mal connus </li></ul><ul><li>La recherche se poursuit </li></ul><ul><li>Solidarité et partenariat nécessaire </li></ul><ul><li>Programme d’action </li></ul>
  23. 23. Questions ???
  24. 24. Bibliographie <ul><li>Médecine et sciences </li></ul><ul><li>La revue du praticien </li></ul><ul><li>Prescrire </li></ul><ul><li>Le médecin généraliste </li></ul><ul><li>www.francealzheimer .com </li></ul><ul><li>www.alzheimer-europe.org </li></ul><ul><li>www.inserm.fr </li></ul>

×