Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Point sur les MOOC - Pierre Moeglin

6,600 views

Published on

Entretien avec Pierre Moeglin sur les MOOC et la formation professionnelle

Published in: Education

Point sur les MOOC - Pierre Moeglin

  1. 1. UN POINT SUR LES MOOC Pierre Mœglin Prof. Université Paris 13 MSH Paris Nord Institut Universitaire de France Gilles Macchia, discutant Dir. R D CFPB Webconférence FFFOD 7 avril 2015
  2. 2. Organisation de la séance 6 capsules • (1) Quel est l’intérêt du phénomène « MOOC » ? Quel type de recherche conduisez-vous sur les MOOC ? • • (2) Qu’est-ce qu’ « un » MOOC ? Peut-on établir une typologie des MOOC ? • • (3) De quelles mutations de la Formation à distance et de la formation en général les MOOC sont-ils les vecteurs ou les signes ? • • (4) Quel est actuellement le mode de fonctionnement économique des MOOC ? Ce fonctionnement est-il durable ? • • (5) Quelle est l’importance des plates-formes dans le monde des MOOC ? D’où vient le pouvoir sur la formation qu’ont ou que devraient avoir les gestionnaires de ces plates-formes ? • • (6) Les MOOC vont-ils transformer durablement l'industrie éducative ? l'industrie de la formation professionnelle ?
  3. 3. CAPSULE n°1 Mes travaux antérieurs et actuels sur les MOOC
  4. 4. Trois questionnements • 1ère étape (2011-2012) nouveauté des MOOC • 2e étape (2012-2013) raisons de leur retentissement • 3e étape (depuis 2014) genèse d’un genre
  5. 5. Premier questionnement : la nouveauté des MOOC Fausse nouveauté  techniques ?  méthodes pédagogiques ?  investissements financiers ?  massification ? Deux éléments (réellement) nouveaux  regain de l’éducation populaire  montée de l’intermédiation de courtage
  6. 6. Deuxième questionnement : les débats suscités par les MOOC Des éléments spectaculaires et spectacularisés  massification / taux d’abandon  illusion de la gratuité  starisation d’universitaires vedettes  fantasme des big data  spectre de l’industrialisation
  7. 7. Troisième questionnement : un genre « MOOC » ? Quatre conditions  spécialisation, professionnalisation et hiérarchisation des acteurs  formation d’un vivier d’auteurs  stabilisation des modèles économiques  institutionnalisation des relations avec les organismes de formation Une conséquence  la formation d’un « monde des MOOC »
  8. 8. CAPSULE n°2 Un MOOC, des MOOC ?
  9. 9. Une définition https://solerni.org/a-propos-de-solerni • « Un « MOOC » est un parcours d’apprentissage en ligne au cours duquel de nombreux participants interagissent et partagent leurs compétences. • « Massive » signifie que ce parcours peut regrouper un nombre illimité de participants, • « Open » montre qu’il peut être ouvert à tous, quels que soient sa situation géographique et ses connaissances antérieures, • « Online » annonce qu’il se déroule en ligne, • « Course » indique qu’il possède un début, une fin et un programme. »
  10. 10. Diversité des MOOC du point de vue  de ce qu’ils offrent  des pédagogies qu’ils mettent en œuvre  des publics visés et des usages auxquels ils se prêtent  des modes de financement de leurs producteurs  des statuts qu’ils ont dans les institutions éducatives  de l’origine et de la trajectoire de leurs concepteurs
  11. 11. 5 tendances communes  stratégie d’interposition  origine (en partie) exogène  couplage massification/ personnalisation  notoriété (branding) et importance du design  contribution à l’horizontalisation des rapport sociaux (peer to peer, économie collaborative, etc.)
  12. 12. CAPSULE n°3 Les MOOC, vecteurs, signes ?
  13. 13. Les MOOC, à la conjonction de 4 tendances  innovation de type californien  internationalisation du paysage de la formation  fourre-tout avantageux  désinstitutionnalisation de la formation
  14. 14. CAPSULE n°4 Mode de fonctionnement économique
  15. 15. 9 sources (au moins) de financement ou de contribution  subventions des universités et organismes de formation  financiarisation et appel aux fonds spéculatifs  freemium  mécénat  publicité  bénévolat  ré-exploitation de fragments ou totalité  revente des données sur les usagers  prestations annexes
  16. 16. CAPSULE n°5 Pouvoir des plates-formes
  17. 17. Essai de typologie Plate-forme Exogène Lucratif*/non lucratif Plate-forme Maison Lucratif*/non lucratif Exclusivité MOOC Coursera*, Udacity¨, etc. MIT Open Courseware Conversion LMS, CMS, etc. Open Classrooms*, etc. CourseSites*, Canvas Network*, etc. Assemblabe spécifique edX (après 2013), etc. Moodle, Claroline Connect, etc.
  18. 18. Des formes singulières d’intermédiation • interposition entre producteurs et consommateurs de ressources • agrégation d’offres et de demandes potentiellement illimitées • absence de lien contractuel avec offres et demandes • rémunération directe et/ou indirecte au contact (logique du fit) • entretien de l’illusion de personnalisation du service
  19. 19. CAPSULE n°6 Avenir des MOOC
  20. 20. Probables perspectives  aggiornamento des grandes plates-formes  dissipation du mythe des amateurs  inévitable bipolarisation structurelle  un syndrome « booking.com » ?  la fonction centrale : le courtage

×