Altay Manço

700 views

Published on

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Altay Manço

  1. 1. Ecole pour tous et transition vers l’emploidans un contexte de diversité Dr. Altay A. Manço Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations www.irfam.org
  2. 2. * Comment améliorer l’impact dessystèmes scolaires auprès des publicsminoritaires dans des sociétés socialementinégalitaires et culturellement hétérogènes ?* Quels sont, dans ce cadre, les rôlesdes acteurs ?* Quels perspectives et recommandations ?
  3. 3. Propositions à partir de 25 années de recherches et d’interventions dans les milieux scolaires et associatifs:une collection de ce qui semble marcher !
  4. 4. Trois approches complémentaires• Accompagnement des publics• Accompagnement des milieux scolaires• Accompagnement des systèmes scolaires et de formation
  5. 5. TROIS NIVEAUXD’INTERVENTION• Le système• La classe• L’acteur
  6. 6. EN RELATION LE SYSTEME LA CLASSE LES ACTEURSAVECPUBLIC I II IIIMILIEU …SYSTEME
  7. 7. LE SYSTEME
  8. 8. Accompagnement socio-pédagogique des publics• Conscientisation sur les systèmes éducatifs et leurs failles• Soutien de l’image de soi par la proposition des modèles positifs et la mobilisation ressources symboliques des communautés immigrées• Aide au développement de projets scolaires et professionnels réalistes et valorisants• Aide au développement de l’esprit d’entreprise• Lutte contre les tendances à la concentration communautaire• Conscientisation pour la diversification des compétences et des emplois au sein des communautés• Diminution des craintes d’assimilation culturelle présentes au sein de ces communautés
  9. 9. Actions avec les milieux et les systèmes scolaires et de formation• Lutter contre les concentrations communautaires• Mettre en œuvre des actions pour développer les compétences dans les langues de l’enseignement• Renforcer l’offre de formation en langue pour les parents – en lien avec les écoles et/ou l’emploi• Renforcer l’enseignement pré-primaire• Hétérogénéiser les écoles : publics, personnels, sections, etc.• Identifier les stratégies de réussite des populations issues de l’immigration• Mettre en place des espaces de dialogue et de « frottement » élèves/enseignants, enseignants/enseignants, élèves/parents, enseignants/autres acteurs, …• Travailler la perception que l’école a de ses publics et de son rôle – en formation continue et initiale• Identifier les bonnes pratiques des acteurs et des systèmes et les faire savoir• Développer une culture de l’évaluation formative et de la réussite• Lutter contre les tendances normalisatrices des écoles, apaiser les craintes et le sentiment d’invasion des enseignants• Valoriser les langues et les cultures d’origine des élèves dans les écoles
  10. 10. LA CLASSE
  11. 11. Pour ouvrir les contenus scolaires à la diversité, il est utile de:* valoriser les compétences citoyennes, transversales et interdisciplinaires detous les acteurs* proposer des contenus et des méthodes en:- Education à la démocratie : dialogue et débats en classe- Education aux droits de l’homme : témoignages, recherches hors école- Education au dialogue entre cultures, ouverture à l’environnement, au monde dutravail, …- Education à la consommation équitable et durable- Education au développement, liens Nord / Sud- Education aux migrations, histoire comparée des idées et des convictions- Education à la communication intergénérationnelle (valoriser les parents et leurs 11apports, par ex.)
  12. 12. COMMENT ?• De manière intégrée dans le fonctionnement ordinaire• Au long cours• Et non de manière ponctuelle et uniquement festive• En ouvrant l’école à son environnement et aux parents• Et pas seulement pour tenir le buffet !• Entrer en partenariat avec les associations des communautés, avec les entreprises locales• Stabiliser des comités de parents et d’élèves• L’école dans les comités de quartier, les enseignants dans le quartier• …
  13. 13. En pratique …pour ouvrir les contenus et les méthodes éducatives aux diversités, onpeut travailler sur trois dimensions :- Dimension « rationnelle » : réflexions, débats et recherches avec les jeunes surleurs projets de scolarité, d’accès à l’emploi, la maturation vocationnelle, projets de vie et defamille … Les fondements, les observations et connaissances qui guident ces choix, aspectscognitifs, de connaissance, …- Dimension « émotionnelle » : travailler les « récits » de soi sur divers supports :expression écrite, orale, picturale, expression par le mouvement, le théâtre, etc. Rêves,visions, autobiographie, projections, etc. Travailler l’expression sur soi, analysemétacognitive de ses choix, de leurs raisons profondes, etc. Aspects créatifs …- Dimension « sociale » : « exporter » vers l’extérieur les résultats des investigationset actions précédentes. Mettre en débat. Négocier. Evaluer les résultats, …
  14. 14. L’ACTEUR
  15. 15. QUELLES COMPETENCESINTERCULTURELLES POURLES PROFESSIONNELS ?
  16. 16. Sources :A. MANÇO, Processus identitaires et intégration. Approche psychosociale des jeunes issus de l’immigration, Paris, LHarmattan, coll. « Compétences interculturelles », 2006 A. MANÇO, Compétences interculturelles des jeunes issus de l’immigration. Perspectives théoriques et pratiques, Paris, L’Harmattan, coll. « Compétences interculturelles », 2002 Merci de votre attention www.irfam.org

×