Krystle's report of reading camp french

367 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
367
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Krystle's report of reading camp french

  1. 1. Pendant le mois daoût, jai participé aux camps de lecture dans les bibliothèques de Sara, Karaba,Koumbia et Boni. À chaque camp, les séances étaient animées par un animateur, un enseignantdécole primaire, le bibliothécaire, un ou deux assistants et deux (parfois trois) volontaires du Corpsde la Paix. FAVL a fourni le programme suivi dans chaque village mais avec quelques variations enfonction de la disponibilité des animateurs. Comme lobjectif de la semaine était lamélioration duniveau de lecture, chaque jour a eu les séances de la lecture guidée, la lecture libre et du tutorat.Chaque soir, l’instituteur donnait une leçon sur la syllabation en générale. On a eu les discussions surle paludisme, le VIH / SIDA et la santé maternelle / infantile. On a aussi discuté sur le genre et laréussite scolaire. Pour les séances du VIH / SIDA et de la santé maternelle / infantile, FAVL a eu unfinancement pour lachat de 50 livres. Cétaient de beaux livres, cependant le niveau de français étaitun peu élevé pour les enfants (même ceux qui lisaient bien). Il fallait donc expliquer chaque page. Il yavait également des sessions de créativité intégrées dans le programme. Les enfants ont fabriqué descolliers, des masques et des fleurs. Ils ont aussi dessiné des images danimaux, des maisons et despersonnes. Il faut noter que chaque classe a fait une bande dessinée sur limportance de venir à labibliothèque.À chaque camp, les animateurs étaient formidables! Ils étaient en bon rapport avec les enfants etnhésitaient pas à chanter, danser ou dessiner avec les enfants. Tous les volontaires avec qui jaitravaillé ont apprécié leur participation aux camps. Nous étions heureux daider les enfants, et plusheureux encore de voir la participation massive des animateurs Burkinabè. Ils ont pu donner desexemples pertinents et des références culturelles pour faciliter les discussions qui étaient un peudifficiles, notamment sur le VIH / SIDA. Les sessions qui ont été bien assimilées par les élèves sontcelles que les bibliothécaires ont dirigé eux-mêmes.Dans certains camps, on na pas tenu compte du niveau dans le choix des élèves. Par contre, dansdautres camps, on a pris les 25 derniers de la classe. On a mis laccent sur les bases de la lecture, quia été vraiment utile pour les enfants. Pour les enfants de très bas niveau, on a travaillé toutsimplement à réciter lalphabet et mettre des lettres ensemble pour faire des syllabes. Même pourles lecteurs plus avancés, les instituteurs ont mis l’accent sur la syllabation. C’était une révisionimportante pour tous les élèves, même ceux qui savaient déjà lire.Comme suggestions je pense quil serait mieux de dabord souligner le rôle des volontaires du Corpsde la Paix, de sorte que la majorité des sessions soient animées par les Burkinabè. Ensuite, choisir unthème pour la semaine. Par exemple, on peut choisir lhygiène ou le paludisme - quelque chose quiest très pertinent dans la vie des enfants. Et enfin, multiplier certains actes comme par exemple cequon a fait à Boni. En effet on a fabriqué une crème avec du beurre de karité, du savon et des feuillesde Nime pour chasser les moustiques. Les enfants ont suivi avec passion la préparation de la crème.Ils ont donc pris des notes dans lintention de reprendre cela à la maison. Puis, chaque facilitateur etchaque enfant ont pu emporter un sachet pour utiliser à la maison. Cétait donc une activité pratiquequi permettait aux enfants de mieux assimiler ce quon leur apprenait.Dans lensemble, jai vraiment apprécié mon temps dans les camps et les bibliothèques dans le sud-ouest. Je suis vraiment contente davoir eu cette opportunité parce quil ma montré limportance deFAVL au Burkina Faso. Lexpérience va certainement maider à mieux accomplir mes tâches commevolontaire avec FAVL dans les mois qui viennent. - Krystle

×