Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Echos des Bibliothèques du Burkina Faso

71 views

Published on

Echos des Bibliothèques du Burkina Faso for libraries in West Africa

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Echos des Bibliothèques du Burkina Faso

  1. 1. 1 N° 25 Septembre-octobre 2017 Amis des Bibliothèques de Villages Africains www.favl.org Contacts : 09 BP 938 Oua- gadougou 09 Tél : (+226) 50 36 13 41 www.favl.org Dounko Sanou Représentant National FAVL sanoudounko@gmail.com (+226) 76 67 87 51 Ce bulletin est la lettre d’information de Amis des Bibliothèques de Villages Africains. Il permet aux lecteurs des bibliothèques, aux communautés, aux maires et conseillers muni- cipaux de s’informer des activités des différentes bibliothèques au Burkina Faso. Notons que ces bi- bliothèques visent à pro- mouvoir la lecture pu- blique en zones rurales, améliorer le rendement scolaire des élèves, per- mettre aux communautés et aux jeunes de s’instruire à travers le livre. Nos remerciements vont à l’endroit de tous les parte- naires, les maires des col- lectivités locales, les ensei- gnants, les lecteurs et toute la communauté qui sou- tiennent chaque jour la bonne marche de ces bi- bliothèques. Vos suggestions seront la bienvenue pour l’améliora- tion de nos services. ECHOS DES BIBLIOTHEQUES Inventaire des livres dans les bibliothèques Beog Biiga II Le staff de FAVL s’est attelé à la réalisation des inven- taires des livres au cours du mois de septembre. Program officer, assistants, coordon- nateur et animateurs ont tous participés à cette activité dans les vingt bibliothèques du Bam et du Sanmatenga. Pour faire un bon inventaire, un travail de préparation en amont est indispensable. Et cette préparation doit se faire aussi bien au niveau de celui chargé de faire l’inventaire que du bibliothécaire. Pour le chargé de l’inventaire, il s’agit de préparer les outils nécessaires à l’avance. Le travail d’inventaire nécessite beaucoup d’attention et de concentration pour ce- lui qui le fait. Les erreurs de lecture ou de coche peuvent compromettre sérieuse- ment le résultat de l’inventaire. Le travail de préparation au niveau du bibliothécaire est beaucoup plus important. Un bibliothécaire pas très bien organisé et qui ne respecte pas les principes de ges- tion des outils (notamment fiche de sortie) ne facilite pas l’inventaire. Le tableau ci-dessous donne un aperçu des résultats d’inventaires dans quelques bibliothèques du Sanmatenga. Barsalogho Boussouma Pissala Kaya Nombre de livres dans le Registre 440 622 388 414 Livres perdus ou endommagés avant cet inventaire 7 5 8 9 Livres qui devraient être à la bibliothèque 433 617 380 405 Nombre de livres présents aux étagères de la bibliothèque 337 528 300 370 Nombre de livres sortis (sans retard) 15 0 46 0 Nombre de livre sortis (retard plus d'un mois) 75 79 22 0 Nombre de livres en reluire ailleurs 0 0 0 0 Nombre de livres totalement endommagés 1 1 0 0 Nombre de livres perdus depuis dernier inventaire 5 9 12 35 Nombre de livres appartenant à la biblio- thèque sans ceux endommagés et perdus 427 607 368 370
  2. 2. 2 Echos des Bibliothèques Amis des Bibliothèques de Villages Africains A la rencontre des autorités communales de Tikaré Le jeudi 28 septembre, une équipe de FAVL conduite par le program officer, en la personne de Abel SAWADOGO s’est entretenue avec les autorités com- munales de Tikaré. Elle a notamment échangé avec le premier adjoint au maire, accompagné du secrétaire général de la mairie. Les débats ont été axés sur la question de trouver une solution du- rable au problème lié à la gestion de la bibliothèque. En effet, cette probléma- tique se veut être la pierre angulaire de la pérennisation de toutes les biblio- thèques implantées dans le cadre du programme Beog Biiga II financé par CRS et dont la partie technique est assurée par FAVL. A cette question s’est donc greffé le contrat du bibliothécaire qui était à son terme. Sur ce point, le SG de la mairie a signifié qu’il faut attendre la tenue d’un conseil municipal, qui est un cadre où la question pourrait être débattue en long et en large avant de procéder à une quelconque régularisation. Le pro- gram officer les a donc exhortés à inscrire la question en bonne place dans l’ordre du jour pour que l’ensemble des conseillers soit suffisamment imprégné de l’importance de la bibliothèque ; à cet effet il a en outre suggéré une possible intervention de FAVL lors de cette session. En ce qui concerne la convention, le premier adjoint au maire a évoqué le manque notoire des ressources financières de la commune. En réponse à cette inquiétude le program officer a souhaité la soumission de cette doléance à leurs différents partenaires tant au niveau natio- nal qu’international, en tout cas à tous ceux qui s’intéressent aux questions éducatives. Rapport de la mission à Bantogdo Le samedi 7 Octobre 2017, dans le cadre de la discussion mensuelle avec les élèves parrainés par le programme Chelsea Detrick de FAVL, SIENI Dieudonné a été dans le village de Bantogdo. Il faut noter au passage que la rencontre aurait dû se tenir une semaine auparavant, mais elle a été reprogrammée à cette date à cause de la ren- trée qui n’était pas effective.. C’est aux environs de 9 heures que la discussion a finalement commencé malgré le retard de deux parrainés au regard de la distance qui les sépare de l’établissement. Quatre sur les cinq étaient présents : le seul qui était absent, Basnéwendé a été déclaré admis à l’issue de l’examen du B.E.P.C, session 2016-2017 et a été orienté dans un établissement technique à Ouagadougou. A ceux qui étaient là, tous en classe de 3e , il a été remis deux livres chacun : « La malle du père de Bila » et « L’école et la responsabilité des parents ». La discussion du jour a été faite sur le premier ouvrage qu’ils ont lu sur place, d’autant que c’est une bande dessinée qui se laisse lire aisément. Ils ont tous dit avoir eu du plaisir à la lire au regard du thème traité : le comportement peu recommandable de Bila qui se conduit de manière arro- gante à l’égard de ses éducateurs et de ses camarades d’établissement ; il faisait ostentation de la richesse de son père et voulait de là procéder pour obtenir de bonnes notes auprès de ses professeurs qui l’ont débouté pour ten- tative de corruption. Les élèves ont tous reconnu que ce sont des pratiques qui sont en verve de nos jours dans les établissements scolaires privés ou publics. Sebego Vincent et Marie se sont portés volontaires à faire un ré- sumé de la lecture de la bande dessinée et tirer la substance de la leçon de morale prônée à travers l’écrit. Ils l’ont fait avec quelque peu de réussite devant les autres qui ont par moment demandé à faire des précisions. Les échanges ont été fait en présence d’un des professeurs de français, monsieur Pierre Kaboré qui a assisté à la ren- contre de bout en bout. Il a louer l’initiative de FAVL, et a profité de l’occasion émettre l’idée de la création d’un club de lecture à partir de ce noyau. Il les a ensuite exhortés à plus d’intérêt pour la lecture, car en dehors d’elle, point de miracle pour un élève qui cherche à élever son niveau. Il traduit toute sa reconnaissance à FAVL, pour ce accompagnement plus que nécessaire pour aider les élèves dans leur parcours scolaire. A la fin des discussions, aux environs de 14 heures ils ont rendu une visite de présentation et de reconnaissance à l’une des familles : visite à la famille de Sebego Vincent, dans le village de Zoundri situé à environ 5 km, d’où il se déplace chaque matin pour se rendre à l’école. Ses parents ont dits être ravis de la visite et ont félicité l’existence du programme qui leur permet d’alléger leur charge lié a la scolarisation des enfants.
  3. 3. 3 Echos des Bibliothèques Amis des Bibliothèques de Villages Africains ONG de développement, reconnue au Burkina Faso depuis 2001, Res Publica s'est forgé une forte expérience de ter- rain, avec une approche polyvalente du développement. L'éducation, la santé, l'économie, l'accès à l'eau potable et la culture font partie des principales problématiques abor- dées, toujours dans une optique de recherche d'autonomie des projets tout en respectant les choix de développement des populations locales. Ainsi, pour résumer, Res Publica défend : › le progrès social, le développement intellectuel et écono- mique ; › les initiatives et les innovations économiquement viables et durables ; › les droits essentiels des populations et la sauvegarde des engagements de l'Etat dans les services publics. L’idée de mettre en place une bibliothèque Res Publica a vu le jour en 2006 sous l’impulsion de Christiane Fournel. La première structure a démarré grâce à une action de soli- darité en France. Ainsi, grâce à l’achat de livres neufs, les élèves de la commune de Nanoro ont pu découvrir les joies de la lecture en dehors du seul livre scolaire. Justin Kientéga gère avec dynamisme et sérieux la biblio- thèque et ce depuis plus de six ans. En collaboration avec Christine Allot-Bouty et Isabelle Faure, le responsable apprend des techniques documen- taires et de gestion au quotidien. Pourras-tu faire un livre photos pour ton village?!?! vous êtes bibliothécaire ou lecteur, pensez à faire un livre photos de votre village, votre communauté, sur un évènement, ou même sur tes amis dans une pe- tite mise-en-scène! ça sera intéressant! Parlez au bibliothécaire de votre village. Il ou elle parlera avec le staff de FAVL. Don de livres photos au maire de Zimtanga Lors d’une mission, une équipe de FAVL, con- duite par le program offi- cer, Abel Sawadogo, a rendu visite au maire de la commune de Zimtanga, le 22 Sep- tembre. Elle s’est entretenue avec lui au sujet de la bibliothèque aux fins de l’encourager dans ses ac- tions multiples et multiformes à l’égard de la biblio- thèque sur laquelle il porte une grande attention. L’occasion a été saisie par les membres de l’équipe pour lui remettre deux copies du livre photos réalisé par Dounko Sanou sur la personne du maire, Ma- caire Ouédraogo. En outre, deux autres copies ont été également remises au photographe Nyampa Ma- hamoudou, auteur des photos du livre intitulé « Le Nakiougou de Zimtanga ». Tous deux ont exprimé leur joie et leur satisfaction et demandé à l’équipe de traduire à la représentation nationale toute leur re- connaissance. Le maire a profité de l’opportunité à lui offerte pour parler avec insistance de l’initiative de FAVL qui est de produire un certain nombre de titres pour chaque commune du Bam et du sanma- tenga . Il dit en être honoré et qu’il travaillera en étroite collaboration avec ses homologues pour ac- compagner les donateurs et tous ceux qui œuvrent inlassablement pour la pérennisation de ces biblio- thèques communales.
  4. 4. 4 Ansomwin Ignace Hien Ansomwin Ignace Hien est né en 1952 à Zinkoni au Bur- kina Faso. Fonctionnaire au ministère chargé du commerce, conseil- ler des Affaires économiques, travaillant en qualité d’ins- pecteur des prix, Ansomwin Ignace Hien est également directeur éditorial et littéraire des éditions G.T.I. (Graphic Technic International) à Ouagadougou. Il a remporté plu- sieurs prix littéraires aux niveaux national et international. Œuvres de l’auteur : Bouba et Boubou, recueil de contes, Editons Tropique, 2008 Pourquoi l’âne n’a-t-il pas de cornes, Editions tropiques, 2008. Une flamme dans le noir, roman, Editions Découverte du Burkina, 2007. Itinéraires, poèmes, Editions Découverte du Burkina. Le conte de la Volta noire, contes dagara, illustré par M’Pa Léonard Palm,G.T.I., 1995/ 2000. Je veux la lune, conte, illustré par Taofik Atoro, G.T.I., 2001. L’Enfer au paradis, roman, Edilis, 1996. Les trois jumeaux, contes pour enfants, G.T.I., 1996. Le Cheval à la bouse d’or, contes pour enfants, illustrations Roger Nacoulma, G.T.I., 2000. Larmes de tendresse, roman, Grand prix littéraire du Burkina Faso en 1996, G.T.I., 1996, EditiAlba Negra, 2006. Au gré du destin, roman, G.T.I., 1997. La queue de guenon, conte dagara, et Au gré du destin, publiés dans "Amertume souvenir" de Didier Lezin, Imp. Chazelle, Dôle, 1989. Monique Ilboudo, Femme de lettres Titulaire d'un doctorat en droit privé obtenu à La Sorbonne, Monique Ilboudo a débuté sa carrière en créant et animant de 1992 à 1995 la chronique « Féminin Pluriel » dans le quotidien burkinabè « L'Observateur Paalga ». En parallèle, elle a mis en place un Observatoire sur les conditions de vie des femmes au Burkina Faso, intitulé « Qui-vive ». Elle a aussi enseigné à l'Université de Ouagadougou. Impliquée dans la vie politique de son pays, Monique Ilboudo a tout d'abord été membre du Con- seil Supérieur de l'Information de 1995 à 2000 avant d'occuper le poste de Secrétaire d'Etat chargée de la promotion des Droits de l'Homme et enfin celui de Ministre de la Promotion des droits humains. Elle est l'auteur de nombreux essais qui ont con- tribué à lever des tabous liés aux traditions de son pays et plus largement de l'Afrique. » Le Mal de Peau a reçu le Prix national du Burkina-Faso. Suivez FAVL sur Twitter. Installer Twitter sur votre smartphone et telechargez le logiciel de Twitter.Creez une compte, et suivez FAVL — @FAVLafrica
  5. 5. 5 Partenariat FAVL/ CRS : rencontre avec Pascaline Rouamba Le jeudi 11 Octobre, une équipe de FAVL conduite par le représentant national s’est rendue dans les bu- reaux de Catholic Relief Services, pour une réunion avec Pascaline Rouamba, Project Manager à CRS. Les échanges ont porté sur l’organi- sation de la conférence annuelle et les activités de l’année 2018. Sur la conférence annuelle, Aicha Dioni a fait le point de la situation en ce qui concerne l’organisation. Elle a rassuré que tout se passe bien et que les différents acteurs concernés sont engagés. Pascaline Rouamba a sug- géré qu’on invite quelques maires à prendre part à cette conférence. L’équipe de FAVL a trouvé cette idée pertinente et a assuré qu’elle en tiendra compte de retour au bureau. Elle a également insisté sur la nécessité de prioriser les acti- vités qui renforcent les capacités des bibliothécaires et de suivre leur impact sur l’animation des bibliothèques. En ce qui concerne les activités de l’année 2018, le point focal est revenu sur certaines activités du DIP. Elle a voulu avoir plus d’informations sur les activités programmées cette année comparativement à l’année passée. Le partenaire CRS a également suggéré un certain nombre d’activités à mener cette année. Il s’agit des camps de lecture pendant les congés du premier trimestre (décembre 2017), et les journées du lecteur pendant les congés du deuxième trimestre (mars ou avril 2018), qui seront organisées par les clubs de lecture avec l’appui technique de FAVL sous le thème « mon livre, ma bibliothèque ». Les échanges vont se poursuivre les jours à venir pour définir clairement l’ap- proche de mise en œuvre. Les différentes parties vont encore devoir travailler en étroite collaboration pour atteindre les objectifs fixés en cette année. Une visite de FAVL au cuisinier de Sabcé De retour pour Oua- gadougou dans la journée du 22 Sep- tembre, des mission- naires, avec à leur tête, Abel Sawadogo ont marqué un arrêt à Sabcé, précisément à l’auberge commu- nale pour rendre une visite de courtoisie à monsieur Michel Ouédraogo sur qui l’assistant chargé de programme, Alidou Boué a réalisé un livre photos, intitulé « Le cuisinier de Sabcé ». C’est bien après avoir échangé avec le SG de la mairie sur la question de l’avenant au contrat de gestion signé avec FAVL, que l’équipe est allée à la rencontre du cuisinier de Sabcé. Elle a mis à profit cette escale pour remettre deux copies du livre photos ci-avant cité. Il s’est dit ému en voyant le livre et que cet ouvrage est l’un de ses plus beaux cadeaux qu’il n’ait jamais reçu. Il renchérit en disant que ce livre constitue une mémoire pour lui et sa famille et même de tout son entourage. Il a terminé ses propos en encourageant FAVL dans sa mission de pro- motion de la lecture. Le représentant national de FAVL chez le directeur du livre Le 10 Octobre, le représentant national de FAVL, monsieur Dounko SANOU , en la faveur de la con- férence nationale des bibliothécaires dont les pré- paratifs vont bon train, a rencontré le directeur du livre, monsieur Boubacar Diallo en son cabinet en fin de matinée. Ils ont échangé sur, la probléma- tique de la promotion de la lecture, surtout en mi- lieu rural. Ils ont tous les deux reconnu la nécessité d’axer une réflexion là-dessus afin de trouver les voies et moyens qui leur permettront d’atteindre l’ objectif qui est le relèvement du niveau des élèves des milieux ruraux. Le directeur du livre dit avoir déjà entendu parler de FAVL et de ses activités à travers « Bibliothèque sans frontière » avec la- quelle il collabore déjà. Il a promis de visiter une des bibliothèques du projet Beog Biiga II dans les semaines à venir pour mieux s’imprégner des acti- vités et des réalisations de FAVL. Le représentant national lui a adressé une invitation à la conférence nationale des bibliothécaires qui est prévue pour se tenir les 19 et 20 Octobre prochains au Centre Na- tional Cardinal Paul Zoungrana, chose qu’il a ac- cepté séance tenante.
  6. 6. 6 Présentation de FAVL Amis des Bibliothèques de Villages Africains / Friends of African Village Libraries Objectifs et mission de l'association L’accompagnement en faveur des communautés rurales de base par l’implantation de bibliothèques commu- nautaires , enfin : Développer le goût de la lecture, chez les tout petits afin d’atteindre un excellent taux de culture par la lec- ture Assurer le droit de lire Lutter contre l’analphabétisme en milieu rural Améliorer le savoir lire et l’écriture Promouvoir un développement social équitable en donnant aux enfants et élèves des zones rurales, l'oppor- tunité de s'instruire à travers les bibliothèques Assurer l’impact positif de l’accès au livre sur la performance scolaire des élèves ruraux Pour achever sa mission, FAVL essaye de : Aider au financement, à la réfection, et à la maintenance de bâtiments offerts pour servir de bibliothèques Assurer une bonne collection de livres d'auteurs africains, de manuels scolaires, de littératures mondiales et de travaux pratiques Travailler avec les communes rurales pour la bonne gestion des bibliothèques et le paiement régulier d’un(e) bibliothécaire salarié(e) Développer les capacités des communautés rurales à la gestion adéquate des biens locaux, en leur confiant la gestion des bibliothèques Promouvoir les talents locaux dans le domaine des arts graphiques et littéraires Appuyer techniquement des bibliothèques rurales en difficultés Désenclaver les collectivités locales, par un accès au livre, à la documentation et aux Techniques de l’Infor- mation et de la Communication (TIC) Faire valoir la nécessité de bibliothèques en zones rurales Assurer la formation continue des bibliothécaires ruraux Activités de l'association Les activités passées de l’ONG FAVL entre 2001 et 2016 ont concerné : La réfection de bâtiments, l’achat de livres, la commande de meubles, le recrutement et la formation de bi- bliothécaires, et l’appui continu à 34 bibliothèques au Burkina Faso. 14 dans les communes de Béréba, Bekuy, Houndé, Boni, Koumbia, Pobé-Mengao, Gourcy, Kiembara, Ton- gomayel, Ouargaye, Niankotodougou et Sebba 20 dans les provinces de Bam et Sanmatenga La supervision et l’appui de centaines d’activités d’animations dans les bibliothèques L’organisation de nombreux camps de lecture aux profits de 3000 élèves des classes du CM1 L’organisation de rencontres mensuelles pour le renforcement des capacités des bibliothécaires, pendant plus de dix ans Le renforcement des fonds documentaires des bibliothèques La participation régulière à la FILO (Foire Internationale du Livre de Ouagadougou) La formation de renforcement des capacités par le CENALAC L’organisation de rencontres de concertation avec les maires de communes différentes La participation à des missions à l’extérieur du pays La réalisation pendant une année du programme « Les Jeunes du Tuy Lisent (JTL) », avec plus de 250 parti- cipants A cela, s’ajoutent quelques autres réalisations et projets/actions initiés par FAVL-BF. Programme Reading of West Africa (RWA) consistant à organiser un séjour pendant trois mois d’une di- zaine d’étudiants américains au Burkina Faso. Projet de Centre Multimédia de Houndé La production d’une centaine de titres de livres à travers le Centre Multimédia de Houndé sur financement de Rotary International, des Rotariens de Sunnyvale aux USA en collaboration avec les rotariens de Ouaga Savane Le programme RWA, le staff de FAVL, le Centre Multimédia de Houndé, et autres partenaires villageois, ensemble ont conduit à la production de plus de 100 titres de livres photos, chacun imprimé en dizaines d’exemplaires pour les 34 bibliothèques Projet EIFL : Distribution et utilisation de 20 smartphones dans 4 bibliothèques

×