Journée Agilité à Ei.Cesi (3 juin 2013)

2,156 views

Published on

Formation Ingénieur Généraliste

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,156
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,385
Actions
Shares
0
Downloads
17
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Journée Agilité à Ei.Cesi (3 juin 2013)

  1. 1. Gestion deprojet AgileCESI FI 283 juin 2013Fabrice AIMETTIfabrice.aimetti@gmail.com« Lagilité est lhabileté à changer la position de son corps. »« Dans le sport, lagilité est décrite comme le temps de réponse contre un adversaire ou une cible qui bouge. »
  2. 2. Origines de Scrum1986
  3. 3. 1986 UniversitéHitotsubashide TokyoHirotakaTakeuchiIkujiroNonaka… spécialistes des organisations apprenantesOrigines de ScrumCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  4. 4. DEKRA Automotive Solutions… publient un article de douze pages dans la Harvard Business ReviewOrigines de ScrumCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  5. 5. L’environnement dune entreprise a complètement changéces dernières années…Profitsgénérés1970 19801/3Source : sondage réalisé en1981 sur 700 entreprises auxÉtats-UnisAugmenter la QualitéBaisser les coûtsSe différencier+ Rapidité+ SouplesseProduits StandardsNouveauxProduits 1/5ConstatCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  6. 6. Ce dont nous avons besoin aujourdhui,cest dinnover constamment dans unmonde en constant changement ...Nous avons donc besoin dun processusdynamique basé sur la tolérance auxessais/erreurs et lapprentissage sur leterrain ...Comment exceller sur le marché compétitif ?CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  7. 7. La réussite de léquipe dépend de lenchaînement de séquencedefforts individuels :Pendant quun coureur réalise uneffort, ses coéquipiers ne peuventquasiment rien faire …Il y a toujours unrisque lors du passagedu témoin …Arrêtez le relais 4 x 100CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  8. 8. Le processus de développement dun produit est le fruit de la constanteinteraction des membres pluridisciplinaires dune équipe, qui travaillent ensembledu début à la fin :Leffort collaboratif est global : leballon passe de main en main dansléquipe pendant quelle parcourtcomme un seul homme la distance leséparant de lobjectif.Lavancement se fait par petitesitérations et les membres de léquipedoivent saccorder pour réussirensemble dans un intervalle de tempslimité.Jouez… au rugbyCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiVisionholistique
  9. 9. Six facteurs clés novateurs qui semboîtent comme dans un puzzle, formant unprocessus très souple pour le développement dun nouveau produit :1°Instabilité intrinsèque 2°Équipes auto-organisées3°Recouvrement des différentesphases du cycle dedéveloppement4°Apprentissageglobal et multiple5°Contrôlesubtil6°Transfert de laconnaissance danslorganisationCadre de travail ScrumCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  10. 10. 2°Vision holistique3°Pluridisciplinarité4°Améliorer en permanence leniveau de léquipe5°Récompenser laperformance du groupeCette nouvelle approche peut en outre agir comme un agent du changement …dans toute lorganisation.1°Instabilité intrinsèque2°Équipes auto-organisées3°Recouvrement des différentes phasesdu cycle de développement4°Apprentissage global et multiple5°Contrôle subtil6°Transfert de laconnaissance danslorganisation1°ChallengeCadre de travail ScrumCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  11. 11. Origines de Scrum Effort extraordinaire Innovation révolutionnaire Projets gigantesques GénieLimites de lapproche globale
  12. 12. Origines de ScrumImplications du Management Encourager le processus Encourager lapprentissage en largeur Catalyseur du changement delorganisation
  13. 13. 1947Wiliam Edwards Deming est envoyé à Tokyo commeconseiller de lEtat-major des forces alliées pour appliquerses théories sur le Management.1948-1975Taiichi Ohno et Eiji Toyoda développe le Système deProduction Toyota (TPS), que lon appellera plus tard leLean.1986Hirotaka Takeuchi et Ikujiro Nonaka étudie notamment lesméthodes des industries japonaises et publie le premierarticle sur Scrum.Scrum, l’héritage TPSCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  14. 14. 1995Jeff demande à Ken Schwaber (DG AdvancedDevelopment Methods) de laider à déployer Scrum chezIndividual, société Internet.1993Jeff Sutherland déploie Scrum pour la première fois chezEasel Corporation.1995Ken Schwaber et Jeff Sutherland présentent le frameworkScrum dans un contexte de développement logiciel lors dela conférence OOPSLA95 à Austin, Texas.Scrum renaît dans l’ITCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  15. 15. Jeu des piècesCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  16. 16. Jeu des piècesManagerOpérateurClientPDGDépartement 1ManagerOpérateurDépartement 2ManagerOpérateurDépartement 3ManagerOpérateurDépartement 45 5 5 5 1,80 €CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiChaque Manager :• Démarre le chrono lorsque son Opérateur reçoit la première pièce.• Arrête le chrono lorsque son Opérateur transmet la dernière pièce.Le Client arrête le chrono lorsqu’il reçoit la première pièce.Le PDG arrête le chrono lorsqu’il reçoit la dernière pièce.
  17. 17. Jeu des piècesCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  18. 18. Jeu des piècesCombien y a-t-ilfallu de temps àl’opérateur ?1er tour(lot = 20)20 pièces2ème tour(lot = 20)20 pièces3ème tour(lot = 10)20 pièces4ème tour(lot = 5)20 pièces5ème tour(lot = 1)20 pièces6ème tour(lot =1)10 piècesOpérateur 1 24s 21s 20s 20s 24s 10sOpérateur 2 32s 24s 17s 23s 26s 11sOpérateur 3 29s 17s 16s 16s 27s 11sOpérateur 4 18s 16s 16s 17s 28s 10sTime To Market 1mn53s 1mn26s 43s 20s 4s 3sFin du projet 1mn53s 1mn26s 56s 37s 28s 12sValeur livrée 1,80 € 1,80 € 1,80 € 1,80 € 1,80 € 1,50 €-16%CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti-57%
  19. 19. Agenda Itératif & Incrémental
  20. 20. Pourquoi itérer ?• ... pour vérifier des hypothèses• … pour trouver la bonne solution candidate• … une fois trouvée, pour améliorer cette solution candidateDémarche itérativeCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  21. 21. Pourquoi incrémenter ?• … pour construire progressivement une fonctionnalité, de telle façon que sison développement prend plus de temps que prévu, nous pouvons livrer ce quenous avons jusque là réussi à réaliser de façon incrémentale• … pour livrer de façon incrémentale et vraiment obtenir cette valeur métier quenous recherchons; parce que nous savons que nous n’aurons pas de retour surinvestissement tant que les personnes n’utiliseront pas le produit que nous avonsfabriqué.Démarche incrémentaleCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  22. 22. On combine ces deux tactiques :• pendant une itération de développement, nous réalisons plusieurs histoiresutilisateur, certaines ajoutent de nouvelles fonctionnalités de façon incrémentale,d’autres itèrent pour améliorer, changer ou supprimer certaines fonctionnalitésexistantes.Démarche itérative & incrémentaleCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  23. 23. CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiJeu de la corde
  24. 24. AgendaFramework Scrum1995
  25. 25. A) Scrum… la mêlée de rugbyCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  26. 26. B) Scrum… un cadre de travailCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  27. 27. B) Scrum… pour une équipeCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  28. 28. B) Scrum… sur un produit complexeCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  29. 29. B) Scrum… et donc dans un environnement non prédictifCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  30. 30. Développement d’un produit logicielCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  31. 31. Vision du produitCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  32. 32. Backlog du produitStoryItem, Feature,Exigence,Requirement, ...CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  33. 33. Priorité, Valeur, Effort, ROI, Ordre, …CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  34. 34. Rôle n°1 de l’équipe Scrum : le Product Owner !DétailléEstiméEmergentPrioriséCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  35. 35. Estimation relative de l’effortCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  36. 36. Rôle n°2 de l’équipe Scrum : l’Equipe de développement !CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  37. 37. Taille de l’équipe : 72 , 3 ≤ x ≤ 9CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  38. 38. Equipe pluridisciplinaire (équipe apprenante)CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  39. 39. Partage responsabilité & propriété (équipe apprenante)CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  40. 40. Sprint = Itération de durée fixeCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  41. 41. Train de sprints (sustaining pace)Planif.SprintRevueRétroPlanif.SprintRevueRétroPlanif.SprintCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  42. 42. Réunion de planification du sprintStory 3Story 4Story 5À faire (le comment) En cours FiniTâche1 Tâche2Tâche3 Tâche4Tâche5 Tâche6Tâche7Backlog SprintFluxSMLDéfinition du FiniCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiPlanif.Sprint
  43. 43. Réunion de revue du sprintCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiRevueSprint
  44. 44. Mêlée quotidienne (daily standup meeting)1.Qu’est-ce que j’ai fait depuisla dernière mêlée ?2.Qu’est-ce que je vais faireaujourdhui ?3.Par quoi est-ce que je suisbloqué ?« Ce n’est pas uneréunion de reporting »« C’est une prévision (/ engagement)devant ses pairs »Management VisuelCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  45. 45. Rôle n°3 : le ScrumMaster Gardien Protecteur Facilitateur Résolveur Promoteur CoachCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  46. 46. IndicateursBurndown Chart(Reste à faire)CapacitéMesuréeVélocité(Vitesse de l’équipe)CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  47. 47. Réunion de rétrospective du sprintCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiRétroSprint
  48. 48. Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  49. 49. Vision duProduitProduct OwnerQu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  50. 50. Backlog duProduitVision duProduitProduct OwnerQu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  51. 51. Planif.du SprintBacklog duProduitVision duProduitProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  52. 52. Backlog duSprintPlanif.du SprintBacklog duProduitVision duProduitProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  53. 53. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesBacklog duProduitVision duProduitProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  54. 54. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesMêléequotidienneBacklog duProduitVision duProduitProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  55. 55. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesMêléequotidienneBacklog duProduitVision duProduitBurndownChartProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  56. 56. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesMêléequotidienneIncrémentdu ProduitBacklog duProduitVision duProduitBurndownChartProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  57. 57. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesMêléequotidienneIncrémentdu ProduitRevue duSprint(démo)Backlog duProduitVision duProduitBurndownChartProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  58. 58. Backlog duSprintPlanif.du SprintSprintde 1 à 4semainesMêléequotidienneIncrémentdu ProduitRevue duSprint(démo)Rétrospectivedu SprintBacklog duProduitVision duProduitBurndownChartProduct OwnerScrumMaster Equipe Dév.Qu’avez-vous compris ?Artefacts Cérémonies Rôles
  59. 59. Manifeste Agile Agile Quèsaco ?2001
  60. 60. 2001À Snowbird Ski Resort dans lUtah17 experts font une rétrospective :*Alistair Cockburn (Crystal)Andrew HuntSteve MellorBrian Marick (Testing)Dave ThomasJames Grenning*Jeff Sutherland (Scrum)Jim Highsmith (ASD)Jon Kern (FDD)Ken Schwaber (Scrum)Kent Beck (XP)Martin Fowler*Robert C. MartinRon Jeffries (XP)Arie van Bennekum (DSDM)Ward CunninghamMike Beedle (Scrum)Manifeste AgileCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  61. 61. Manifeste AgileManifeste pour le développement Agile de logiciels (11-13 Fév 2001)www.agilemanifesto.org/iso/frNous découvrons comment mieux développer des logicielspar la pratique et en aidant les autres à le faire.Ces expériences nous ont amené à valoriser :Les individus et leurs interactionsplus que les processus et les outilsDes logiciels opérationnelsplus qu’une documentation exhaustiveLa collaboration avec les clientsplus que la négociation contractuelleL’adaptation au changementplus que le suivi d’un planNous reconnaissons la valeur des seconds élémentsmais privilégions les premiers.Traduit par le CARA
  62. 62. Manifeste AgilePage 64 © 2011 DEKRAAutomotive SolutionsPrincipes sous-jacents au Manifeste Agile Un logiciel opérationnel est la principale mesured’avancement. Les processus Agiles encouragent un rythme dedéveloppement soutenable. Ensemble, lescommanditaires, les développeurs et les utilisateursdevraient être capables de maintenir indéfinimentun rythme constant. Une attention continue à lexcellence technique et àune bonne conception renforcent l’Agilité. La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser laquantité de travail inutile – est essentielle. Les meilleures architectures, spécifications etconceptions émergent déquipes auto-organisées. À intervalles réguliers, léquipe réfléchit auxmoyens de devenir plus efficace, puis règle etmodifie son comportement en conséquence.Traduit par le CARA Notre plus haute priorité est de satisfaire le clienten livrant rapidement et régulièrement desfonctionnalités à grande valeur ajoutée. Accueillez positivement les changements debesoins, même tard dans le projet. Les processusAgiles exploitent le changement pour donner unavantage compétitif au client. Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avecdes cycles de quelques semaines à quelques mois etune préférence pour les plus courts. Les utilisateurs ou leurs représentants et lesdéveloppeurs doivent travailler ensemblequotidiennement tout au long du projet. Réalisez les projets avec des personnes motivées.Fournissez-leur l’environnement et le soutien dontils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindreles objectifs fixés. La méthode la plus simple et la plus efficace pourtransmettre de l’information à léquipe dedéveloppement et à l’intérieur de celle-ci est ledialogue en face à face.Manifeste pour le développement Agile de logiciels (11-13 Fév 2001)
  63. 63. ScrumXPKanbanDSDMCrystalFDDParapluie AgileCESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice Aimetti
  64. 64. CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiJeu de la guimauve
  65. 65. CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiROTI
  66. 66. CESI FI 28 - 3 juin 2013Agilarium® Fabrice AimettiEcosystème BordeauxBordeaux8 Novembre 2013http://agiletourbordeaux.okiwi.org/

×