Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

The new retail: apocalypse or new era?

1,192 views

Published on

Retail Apocalypse. Voilà comment Business Insider qualifiait il y a quelques semaines la situation actuelle (et future ?) du retail. Et à raison : aux US plus de 8600 magasins physiques doivent fermer en 2019. La France n’est pas épargnée - en témoignent les fermetures de huit enseignes Gap et plus de 30 Conforama cet été, pour n'en citer que quelques unes.

Dans le même temps, les Digitally Native Vertical Brands - ces ovnis du e-commerce devenus leaders aussi inspirants qu’anxiogènes - envahissent les rues. Littéralement : sur les 84 DNVB à fort potentiel identifiées en 2016 par Andy Dunn dans son article phare, 44 comptent désormais au moins un magasin physique. Ici aussi : difficile de se balader dans Paris aujourd’hui sans passer devant une boutique Sezane, Le Slip Français ou Jimmy Fairly.

Pour passer à l'échelle, il semblerait que les DNVB doivent faire tomber le “D”. “Halo effect” disent les Américains pour décrire ce phénomène qui consiste à ouvrir une boutique physique pour considérablement augmenter les ventes online. Mais alors...

Entre apocalypse et terre promise, à quoi ressemble vraiment le retail de demain ?

Quel modèle, quels KPIs et quelles conditions pour émerger ?

Published in: Business
  • Be the first to comment

×