Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La révolution du coach dans le cadre de la journée ICF 2018

Ce document a servi de conducteur aux deux animateurs de l'atelier qui s'est déroulé le 20 janvier à Lille dans le cadre de la journée études annuelle de l'International Coach Federation France Nord. Soucieux de travailler en présence de chaque participant et du groupe qu'ils forment spontanément (personne ne se connaissait) les animateurs ont légèrement adapté ce fil conducteur et le travail d'analyse finale s'est effectué en groupe.

Chacun a élaboré son conflit inconscient (entre désirs et tabous était le sous-titre de l'atelier en référence aux récents travaux des mêmes auteurs autour de l'éros - Erotiser l'entreprise, ed L'Harmattan, janvier 2018 http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58653&motExact=0&motcle=&mode=AND) en présence du groupe silencieux.

Ensuite, chaque participant a pu livrer ses résonances sur ces dévoilements subjectifs que le groupe a permis, et poser ainsi les prémisses d'un engagement tout personnel mais aussi partagé, dans la pratique du métier et dans les "évolutions sociétales" faisant l'objet global de la journée.

En fin de présentation vous trouverez représenté l'impact de ce qu'un petit groupe peut en conscience (avec le soutien de l'équipe intervenante, ici un duo) susciter dans les différents éco-systèmes qu'il recoupe. Ici, l'institution régulatrice du coaching, les entreprises et la société.

  • Login to see the comments

La révolution du coach dans le cadre de la journée ICF 2018

  1. 1. La révolution du coach Les évolutions du coaching 20 Janvier 2018 1Journée étude ICF Hauts de France Travail de groupe conduit par Eva Matesanz et André de Châteauvieux
  2. 2. Travail de groupe Emergences Analyse transitionnelle Engagement singulier 20 Janvier 2018 2Journée étude ICF Hauts de France
  3. 3. Emergences par processus inconscient l'ideal dans le fantasme collectifExplorer les résonances actuellesConstater le passage à l'acte (révolution)Elaborer 20 Janvier 2018 3Journée étude ICF Hauts de France
  4. 4. Emergence du processus inconscient L'idéal dans le fantasme collectif Tout groupe humain solidarise inconsciemment ses membres sur un fantasme partagé : on peut dire que c'est le plus petit dénominateur commun. Quelle est pour chacun de vous l'idée que vous vous faites de ce qui vous relie ? Quel est le désir qui vous a poussé à rejoindre de groupe ? Deux min de silence pour le laisser venir à votre esprit et l'écrire sur papier Cette “idée” ou ce “désir” primaire correspond à l'idéal du moi, à la capacité de chacun de nous dès notre plus jeune âge de fantasmer ce qui nous manque, de nous donner satisfaction. Par essence, un groupe humain est comme un rêve : la scène où se réalise le désir inconscient. 20 Janvier 2018 4Journée étude ICF Hauts de France
  5. 5. Emergence du processus inconscient Les résonances perçues Indépendamment de la parole échangée en cette première séquence, tenez vous aux “faits intimes”, aux pensées et aux affects qui vous sont venus ou que vous avez cru percevoir chez d'autres participants : la part de gêne personnelle et la part de gêne attribuée à d'autres : dégoût :-p colère :-( décrochage :-I ) ; la part de satisfaction aussi :-) Deux min de silence pour les laisser venir à votre esprit et tracer sur un papier les emplacements de ces “faits intimes”. Ce terme correspond à un constat de fait, sans esprit critique, sans censure, sans morale. Ces faits sont intimes, ils existent “à juste titre” ou pas) Ces “faits” correspondent à des “retours de refoulé” ou des “clivages” inconscients. Il est nécessaire de se retirer du groupe pour y accéder. 20 Janvier 2018 5Journée étude ICF Hauts de France
  6. 6. Emergence du processus inconscient L'acte révolutionnaire Qu'auriez-vous envie de faire pour infléchir le groupe que vous formez (restreint) et que l'idéal qui vous a réunis - de transformer le collectif (large) de l'accompagnement - prenne une première forme concrète ici ? Il s'agit d'un acte : à l'origine de tout véritable désir il y a une pulsion, un élan irrépréssible, corporel. Vous n'allez pas agir, vous prenez le temps d'élaborer : coucher sur papier “en écriture automatique” les prémisses d'un acte et vous prendrez la parole pour en dire deux, trois phrases. L'élaboration est une chaîne associative d'idées. L'écriture libre le permet. La parole libre aussi sauf qu'en groupe elle est fragmentée. Nous trouverons ici un tissu associatif. Certains diront des choses qui ne leur appartiennent pas. D'autres taieront ce qui pourrait mettre en danger le groupe. 20 Janvier 2018 6Journée étude ICF Hauts de France
  7. 7. Analyse transitionnelle l'analyse en “après-coup”Permettre sa part de demande cachéeReconnaître sa part créativeElaborer 20 Janvier 2018 7Journée étude ICF Hauts de France
  8. 8. Analyse transitionnelle L'inter-séance Les groupalistes ont vécu des faits intimes le temps des échanges du groupe. Dans l'interséance ils en font l'introspection et échangent autour des faits marquants POUR EUX. Ils se détachent ainsi, ne sont plus “sur le coup” et peuvent conduire l'analyse du groupe. Ils ont travaillé leur contre-transfert et ne livrent au groupe que ce qui est déjà pré- conscient. Le groupe est en pause pour pouvoir analyser dans l'après-coup leur travail collectif et intime. Le conducteur de tout travail de groupe est assimilé par le groupe au tiers, et ce tiers originel est le père. Il est important qu'il adopte une position tierce, ni fusionnelle maternelle ni père abusif “de la horde”. 20 Janvier 2018 8Journée étude ICF Hauts de France
  9. 9. Analyse transitionnelle Répétition ou vocation ? Avec le retour en séance les participants se mettent deux par deux. Chacun élabore avec un “alter égo” qui demeure silencieux, qui ne fait qu'accueillir et contenir la parole libre, ce qu'il pense être une attente connue, issue de ses manques habituels, ou d'une perte, dans le métier, dans sa scolarité, dans sa famille, dans ce qu'il attend du groupe et de la communauté ? Cinq minutes puis changement de partenaire pour que celui ou celle qui est resté(e) silencieux(se) puisse s'exprimer librement. 1 temps de pause entre les 2. Ce n'est plus à l'idéal du moi que chacun se confronte mais à sa capacité à faire face à son conflit inconscient : entre désir et tabou 20 Janvier 2018 9Journée étude ICF Hauts de France
  10. 10. L'après-analyse transitionnelle L'engagement créatif Après ce travail du transfert, qu'avez-vous envie de partager avec le groupe, de lui donner de plus singulier ? Il s'agit d'une pensée. En silence et en solo vous prenez le temps de l'élaborer : coucher sur papier “en écriture automatique” les prémisses et prendre la parole pour en dire deux, trois phrases. L'élaboration est une chaîne associative d'idées. Nous trouverons ici un tissu associatif. Certains diront des choses encore une fois qui ne leur appartiennent pas. D'autres taieront ce qui pourrait mettre en danger le groupe. Le tissu des identifications fera le reste. Merci de votre confiance, en vous d'abord, pour avoir su participer à cet atelier inédit. 20 Janvier 2018 10Journée étude ICF Hauts de France
  11. 11. Echelle de la transformation opérée L'équipe intervenante L'équipe intervenante Le collectif accompagné Le collectif accompagné L'institution ICFL'institution ICF 20 Janvier 2018 11Journée étude ICF Hauts de France
  12. 12. L'équipe intervenanteLL Potentiel de transformation sociétale L'équipe intervenante L'équipe intervenante Le collectif accompagné Le collectif accompagné L'organisationL'organisation L'évolution sociétale 20 Janvier 2018 12Journée étude ICF Hauts de France
  13. 13. Remerciements 20 Janvier 2018 13Journée étude ICF Hauts de France Eva et André ever-mind.fr blog.art-de-changer.com

×