Successfully reported this slideshow.

AI ? Dites plutôt KA "Knowledge augmenté"

0

Share

Upcoming SlideShare
Devenons humAIns !
Devenons humAIns !
Loading in …3
×
1 of 9
1 of 9

More Related Content

Related Books

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

Related Audiobooks

Free with a 14 day trial from Scribd

See all

AI ? Dites plutôt KA "Knowledge augmenté"

  1. 1. AI ?! Dites plutôt KA "Knowledge augmenté" #CoEvolution
  2. 2. QUI SUIS-JE ? Emmanuel FRAYSSE Digital native professionnel 20 ans de digitalisation (Start-ups + MSN / Microsoft) Enseignant à l’ISC, ESG, SciencesPo. Auteur de plusieurs livres (“Business is digital” traduit en anglais et en russe) Animateur du Think Tank “Nouveaux modèles économiques” Innocherche (réseau de veille innovation pour dirigeants qui favorise les échanges autour de l'innovation par les services sur les usages) Co-organisateur de voyages de veille (San Francisco, Israël, Chine, Singapour, …) Fondateur agence conseil Digilian (Business connecté et transformation digitale)
  3. 3. IntelligenceS ? Vous avez dit IntelligenceS ?
  4. 4. Ce qui se lit et se dit…
  5. 5. AI : Créateur d’emplois ou jobkiller ?
  6. 6. L’IA, créateur d’emplois… comme l’informatique Nouveaux jobs : - Coach d’empathie - Dresseur de chatbot - Responsable fonctionnel - Maintenance - …
  7. 7. « J’ai plus peur de la bêtise humaine que de l’intelligence artificielle. »  CoEvolution Homme/Machine !
  8. 8. Soyons rassurés (et sérieux !) ! Vers une cohabitation heureuse de l’homme et de la machine ? La machine au service de l’homme ? Vers la connaissance étendue #CoEvolution
  9. 9. Next : l’ère quantique

Editor's Notes

  • Nous avons vu l’ours en SV. En SV, si tu veux être dans la tendance, faut travailler dans une start—up qui intègre de l’IA en mode DeepLearning.

    Les débats IA soulève beaucoup de questions, de craintes et d’espoir.

    Voyons comment nous allons vers un monde de connaissance augmentée et CoEvolution entre l’homme et l’IA, entre l’homme et la machine
  • Insister sur les voyages de veille (intervention avec coupure toutes les 20 min)
    Trends
    Attentes du client
    Réalité virtuelle
    App Fabrice denis
    Relations clients et Robots/AI
    Storeboat FB, BBVA, McDo+Bornes = +30%

  • Qu’est ce que l’intelligence ? Trop souvent synonyme de QI qui n’est qu’un système de mesure parmi d’autres.

    Concept large et vague selon les contextes.

    On parle aussi d’intelligence émotionnelle, d’intelligence situationnelle, etc.

    L’ordinateur sur des petites portions d’intelligence comme « résoudre un problème » va prétendre être intelligent. Mais dans toutes les autres définition, il va être incapable d’intelligence..: il y aura donc besoin de l’homme pour le guider.


    La première celle de Terminator et du robot qui se retourne contre son maître.
    Et là-dessus évacuation tout de suite parce que l’homme est beaucoup plus intelligent que le robot pour détruire l’humanité et on a fait la démonstration avec la bombe atomique. Pas besoin de robot pour nous aider là-dedans.


  • Non pas de nouveau langage créé.
    Non pas d’émotions mais mimétisme
    Oui pour la discussion de salon entre 2 robots. Vu la même chose au SXSW avec 2 robots faisant une battle pour savoir si il valait mieux vivire sur la côte Est ou la côte Ouest des Etats-Unis.

    Bien comprendre : l’IA travaille dans une zone avec des règles. D’où sa puissance dans un jeu de GO avec des règles du jeu à respecter.
    Quant il n’y a pas de règles, l’IA montre ses limites : Intuition, l’amour. Oui, l’amour est un bug pour la machine.

    Parmi les craintes :
    OK, et moi : est ce que j’ai un job demain dans un monde où l’IA prend de + en + de place ?

  • Voyons dans le passé,

    Arrivée des machines à tisser
    La fin des calèches : la fin des cochers mais l’arrivée de la mobilité avec voitures, trains, …

    Quid des biologiques (les hommes) vs les robotiques (les machines) ?

    On peine à imaginer ce qui va être après tant que nous n’en avons pas fait l’expérience.
    Voyez : les nouveaux parents

    Croyances limitantes

  • Tout comme l’informatique qui a détruit des emplois mais en a aussi créé…
    … D’autant plus que moins de 5% des emplois sont automatisables à 100%, et 90% des tâches ne le sont qu’à 10%
    Source : McKinsey & MIT


    Raisonnement en destruction : à nuancer
    En + : raisonnement en termes de création

    En terme du boulot du futur, il faut juste se rappeler que l’homme est apprenant et surtout autour apprenons par rapport à sa conscience qu’il s’est forgé en force de expérience sentiments si tu as Sion vécu lors des années écoulées. L’ordinateur lui il ne se repose que sur des règles, il n’a pas de phénomène d’auto apprentissage émotionnel. C’est là donc que l’homme aura tout son rôle à jouer en tant que professeur de l’ordinateur et construction d’un système plus efficace. On est donc dans une situation classique ou une nouvelle invention créer une foultitude de nouveaux métiers
  • https://www.objetconnecte.com/homme-machine-interfaces-sido-0704/

    Déjà plusieurs formes d’IA qui vont coexister :
    - Approche symbolique (mimétise du langage) Arbre de décision, IFTTT
    Approche connectiviste (mimétisme d’un cerveau neuronal) : Deep learning & big data

    Bien sûr, ce ne sera pas un long fleuve tranquille :
    Des biais dans la programmation de l’IA (raciaux, sociétaux, …)
    Hacking

    Quelques exemples actuellement :
    Santé :
    Bras robotisé à 360° pour la chirurgie. Guidé par un homme
    Diagnostic à partir de radio et de scans IRM
    - Manufacturing 4.0 : robots programmés pour personnaliser des biens, des produits métériels (fin de la production de mass)
    - Marketing : les chatbots 24/7 qui sont plutôt des clicobots pour le moment


  • Donc CoEvolution sachant que l’IA est une technologie exponentielle
    Une disruption forte à venir : l’ordinateur quantique (1s = 10 000 ans d’un ordinateur classique)
    2 questions :
    - Est-ce que l’homme peut être mis en équation, mis en algorithme ?
    - Qu’est ce que le propre de l’homme ?
    A la 1ère question nous répondons « Non » : Notre cerveau est souvent qualifié de quantique et nous sommes encore loin de comprendre complètement son mode de fonctionnement (je rappelle que nous connaissons 4% de l’univers et +/- 30% de nos gènes)
    A la 2nde : Le propre de l’homme : pas de retenir des infos en masse mais tout ce qui concerne les Soft Skills et la conscience
    Soft skills = compétences cognitives intuition, intelligence relationnelle, collaboration, bienveillance, empathie, la créativité, …
    Ex dans la santé : le praticien se charge de la relation client, fait jouer son intuition pour les traitements, fait preuve d’empathie, …
    Objectif : L’homme pas esclave d’une machine bête
    Bref, l’IA est une chance pour que l’homme revienne à l’humain plutôt que de vouloir devenir un robot
  • ×