Successfully reported this slideshow.

Soutenance thèse professionnelle 12 octobre 2012

1,860 views

Published on

Mémoire réalisé dans le cadre d'un mastère spécialisé Développement, innovations et marketing territorial. En formation continue, année scolaire 2011-2012.

Published in: News & Politics
  • Be the first to comment

Soutenance thèse professionnelle 12 octobre 2012

  1. 1. COMMENT UNE VILLE MOYENNE PEUT-ELLEAMÉLIORER SON IMAGE VIALES RÉSEAUX SOCIAUX ? 1 « Nul port n’est bon pour celui qui ne sait où il va » Soutenance mémoire de recherche – Mastère spécialisé Développement, Innovations et Marketing Territorial Vendredi 12 octobre 2012 – EM Normandie - Elisabeth BURNOUF
  2. 2. PLAN Contexte Problématique et hypothèse Le point sur les recherches Etude de cas : Cherbourg Conclusion 2
  3. 3. CONTEXTE Les collectivités publiques territoriales : compétences nouvelles, autonomie nouvelle, concurrence territoriale, relations ville-communauté d’agglomération… réforme territoriale Internet et le numérique : les relations socio- spatiales en sont modifiées. Les entreprises s’en sont saisies, les organisations publiques s’en saisissent Enjeu : le développement du territoire 3
  4. 4. PROBLÉMATIQUE ET HYPOTHÈSE DERECHERCHELes professionnels de la communication publiqueterritoriale sont confrontés au développementgalopant et foisonnant des outils decommunication…La communication a changé de paradigme, lenumérique repose la question de quellecommunication : politique, promotion, relationssociales, relations publiques ou information ?Une stratégie de communication clairement définie 4s’impose
  5. 5. LE POINT SUR LES RECHERCHES• Image d’une Ville • Réseaux sociaux Définition : liens basésDéfinition : sur un intérêt commun De Lynch (1960) (Barnes, 1960)Marketing territorial : RSN = plus vite, plus loin, plus visibles. ce que l’identité Foisonnant, en création donne à voir permanente, pas de définition du concept Utilisateurs par millions … Facebook 5
  6. 6. TRÈS SÉDUISANTS TRÈS DANGEREUX… E-RÉPUTATION Créateurs de confiance  Vecteurs de défiance Collectivité innovante  Dé connecteur social Contact en direct  Trop de communication Ouverture du dialogue tue la communication Partageur d’informations  Manipulateur politique  Appropriation par VISIBILITE d’autres SUPPLEMENTAIRE QUELLE LISIBILITE ? Quelle maîtrise pour la collectivité territoriale ? 6
  7. 7. CHERBOURG, … EN COTENTINMaritime, ville ou portAire urbaine moyenneTerre d’industriesTerre de marins, terre de terriensQualité de vie Image du territoire ? 7 Attractivité limitée au Cotentin
  8. 8. COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Service communication CUC Collectivité territoriale : 1 600 agents 8
  9. 9. CHERBOURG COMMUNICATION NUMÉRIQUEhttp://www.ville-cherbourg.fr 9 http://www.facebook.com/villedecherbourg http://www.scoop.it/t/cherbourg-octeville
  10. 10. QUELLE E-RÉPUTATION ? QUELLE COHÉRENCE ? QUELLE STRATÉGIE ? 10
  11. 11. RECOMMANDATIONS Prendre la Route du marketing stratégique La Ville et la CUC comme armateurs Le cabinet comme skipper Un chef de bord dont la mission durable est de poser la stratégie et de conserver la cohésion de l’équipageIl ne s’agit surtout pas d’une course en solitaireUn projet politique = gestion de projet (évaluation des risques)L’équipage est prêt à appareiller : 852 « amis » de Cherbourg au 10 octobre 2012 11
  12. 12. CONCLUSION Ignorer les réseaux sociaux numériques ? Non Le numérique, une question politique Les RSN : des outils de communication, supplémentaires et complémentaires des outils pré- existants Ils ne remplaceront jamais les réseaux humains, la convivialité. D’où une stratégie de communication clairement définie s’impose. Maîtriser les risques ? Plutôt les gérer. C’est là que la communication publique territoriale entrera 12 réellement dans le web social
  13. 13. Carte d’identité numérique ELISABETH BURNOUF… Viadeo. Emploi Twitter. Réseau Expertise des médias Scoop.it. Veille Facebook. Amis régionaux, Aisance relationnelle Journaliste puis rédactrice en chef Travail en réseau, Gestion de projet, Communication numérique Manager communication, relations publiques projet Route du Rhum… Vous remercie 13
  14. 14. 14
  15. 15. L’IMAGE DE CHERBOURG Moyens dispersés (attractivité CUC, connectivité CUC, facebook Ville) 26% de population jeune Moyens faibles (11 personnes, budget réduit) Des acteurs forts dans les RSN Cherbourg attache peu d’importance à son image Des appropriations de l’image de Cherbourg Des utilisations de l’image de Cherbourg Retour sur investissement pour l’image de la Ville faible Une image construite sur des contradictions depuis longtemps : image dégradée 15

×