Présentation de François Coderre et Stéphane Legendre

1,025 views

Published on

Présentation du cas d'Agropur dans le cadre de l'atelier sur la mise en valeur de l'identité coopérative, lors de la Journée des entreprises d'économie sociale de l'Estrie, le 21 octobre 2010.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Présentation de François Coderre et Stéphane Legendre

  1. 1. L’image des coopératives au Québec: le cas d’Agropur François Coderre, professeur titulaire et Stéphane Legendre, chercheur associé Chaire Bombardier de gestion de la marque Université de Sherbrooke, Québec Copyright © 2010 Chaire Bombardier de gestion de la marque
  2. 2. La responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) influence la performance financière de l’entreprise (Margolis et Walsh, 2003; Luo et Bhattacharya, 2006), la valeur de la marque pour le consommateur (Auger et al., 2003) et l’image de marque de l’entreprise et de ses produits (Sen et Bhattacharya, 2001; Berens et al., 2005). Introduction
  3. 3. Les coopératives sont généralement perçues comme des entreprises socialement responsables (SOM, 2002; Coderre, 2004; 2005). Introduction  76 % de la population canadienne est totalement en accord ou plutôt en accord que les coopératives sont une bonne solution à nos défis sociaux et économiques actuels1 .  78 % de la population canadienne est totalement en accord ou plutôt en accord que les coopératives contribuent fortement au développement local des communautés.  84 % de la population canadienne est totalement en accord ou plutôt en accord que les coopératives de leur milieu sont dignes de confiance.  76 % de la population canadienne est totalement en accord ou plutôt en accord avec le fait que les coopératives aident à créer des emplois durables. 1. Source : SOM, Étude sur la connaissance et la perception de la coopération et des valeurs coopératives au sein de la population canadienne, 2002
  4. 4. L’objectif de cette recherche est de déterminer l’effet de l’identification coopérative sur les bénéfices de la marque, l’attitude envers la marque des produits et la propension à payer pour les produits par la population. Particularités : • Coopérative de producteurs vs coopératives de consommateurs • Produits différenciés vs produits non différenciés Introduction
  5. 5. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Cadre conceptuel Propension à payer Identification coopérative Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques + + + + + + Variable modératrice -Type de produit
  6. 6.  H1 : L’identification coopérative influence positivement les bénéfices éthiques de la marque, quelque soit le type de produit.  H2 : L’influence de l’identification coopérative sur l’attitude envers la marque et la propension à payer sera plus grande dans le cas des produits peu différenciés que dans le cas des produits différenciés. Hypothèses
  7. 7. Méthodologie Plan expérimental factoriel : 2 (stratégies d’identification) X 2 (catégories de produits). Sans identification coopérative Avec identification coopérative Produit peu différencié Produit différencié
  8. 8. Échantillon : •429 individus âgés entre 23 et 83 ans avec une moyenne de 51 ans. •67 % de femmes. •Les répondants font partie d’un panel de consommateurs de la population québécoise de la Chaire Bombardier de gestion de la marque. Méthodologie
  9. 9. Résultats Comparaison des moyennes Éthique beurre Éthique limonade Attitude beurre Attitude limonade Prix beure Prix limonade Avec identification 3,86 3,81 3,82 3,66 4,26 1,59 Sans identification 3,85 3,86 3,79 3,64 4,35 1,64
  10. 10. Discussions Force de la manipulation ?
  11. 11. Discussions 70% 47% 5% 15%18% 38% Avec identification Sansidentification Oui Non Ne sais pas Selon vous, est-ce Sealtest provient d’une coopérative? Force de la manipulation?
  12. 12. Discussions Parmi ceux qui savent que le produit est d’une coopérative?
  13. 13. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Échantillon : Répondants qui savent qu’il s’agit de produits provenant d’une coopérative Limonade Beurre
  14. 14. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Constat La relation entre l’attitude et la propension à payer est significative mais faible
  15. 15. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Constat Les bénéfices éthiques ont une importance limitée
  16. 16. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Constat Les bénéfices hédoniques ont une très grande importance
  17. 17. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Constat Les bénéfices hédoniques sont importants pour les deux types de produit
  18. 18. Attitude envers la marque Bénéfices fonctionnels Propension à payer Attitude envers les coopératives Bénéfices hédonistes Bénéfices symbolique s Bénéfices éthiques Discussions : cadre conceptuel .20 (.11) N.S. (-.13) .87 (.85) .30 (.46) .07 (.11) .15 (.52) .14 (.22) .40 (.46) .23 (.17) Constat L’impact de la mise en valeur de l’identité coopérative ne se limite pas aux bénéfices éthiques
  19. 19. Principales conclusions Pour les produits agroalimentaires … les bénéfices éthiques ont peu d’impact relativement aux bénéfices hédonique et fonctionnel. l’attitude envers les coopératives influence les bénéfices hédonique, fonctionnel et éthique.
  20. 20. Enjeux Démontrer comment l’identité coopérative contribue aux trois types de bénéfices (hédonique, fonctionnel et éthique). Exemple de Co-op Atlantic:  bon goût, faible en gras, frais et contribue à la communauté local  bon goût, nourri au grain et origine de la province Atlantique à 100 %  frais, tendre et origine de la province Atlantique à 100 % Source: http://www.coopatlantic.ca/htm.aspx?id=177
  21. 21. Merci!

×