Touraine Ecobiz, réunion grippe "A/H1N1"

1,230 views

Published on

Réunion Touraine Ecobiz RH, présentation DDASS 37 et ARACT Centre.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,230
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Touraine Ecobiz, réunion grippe "A/H1N1"

  1. 1. Grippe A/H1N1 : Maintenir l’activité et préserver les conditions de travail Intervenants : >> Mr Eric PASQUIER, Vice Président CCI Touraine >> Mme Christine ABROSSIMOV, Secrétaire Générale de la Préfecture 37 >> Mr Daniel VIARD, Directeur de la DDASS 37 >> Mr Christian VALETTE, Directeur Adjoint de la DDTEFP 37 >> Mme Cécile BOISSON-SPYCHALA, Chargée de Mission ARACT Centre
  2. 2. La nouvelle grippe A(H1N1) Ce qui est connu à ce jour 2
  3. 3. Quelques explications sur la grippe et les épidémies de grippe
  4. 4. Virus de la grippe Hémagglutinine (H) Neuraminidase (N) 3 types 8 gènes A B C
  5. 5. Les virus « influenzae » Infection respiratoire aigue La grippe n’est pas seulement une maladie humaine – hommes – Oiseaux : grippe aviaire – Porcs : grippe porcine – Chevaux Transmission de personne à personne – par les secrétions respiratoires (gouttelettes projetées lors de toux ou éternuements) – Par contacts (main, objets souillés) Incubation courte : minimum 1 jour, maximum 7 jours
  6. 6. H1 N1 H2 N2 H3 N3 H4 N4 H5 N5 H6 N6 H7 N7 H8 N8 H9 N9 H10 H11 H12 sous-types connus H13 du virus de la grippe H14 H15 H16
  7. 7. Cycle du virus grippal chez l’homme Pandémie Pandémie Incidence de la maladie Epidémies Epidémie Virus A Temps en années Virus A HaNb HcNd
  8. 8. Illustration 1 : chaque cas contamine 2 personnes Intervalle de temps
  9. 9. Chaque cas contamine 3 personnes 3 + 9 +… = 6 jours 9 jours
  10. 10. Chaque cas contamine 3 personnes 3 + 9 + 27 = 39 cas 9 jours
  11. 11. Un scénario possible pour le A(H1N1)v Démarrage Acceleration Pic Declin 25% Proportion of total cases, consultations, hospitalisations or deaths 20% 15% 10% 5% 0% novembre 2009-janvier 2010
  12. 12. Un autre scénario possible pour le A(H1N1)v 1er pic 2ème pic Proportion of total cases, consultations, hospitalisations or deaths 25% 20% 15% 10% 5% 0% Nov –déc 2009 mars-avril 2010 Ou plus tard Animated slide: Please wait
  13. 13. Le Plan de Continuité de l’Activité Prendre en compte les conditions de travail Réunion CCI Touraine - 24/09/09 13 Source : ANACT, ARACT Bretagne
  14. 14. Sommaire De la pandémie grippale au processus d’élaboration d’un PCA Exemple : retour d’expérience dans la grande distribution Les principes d’action et les grandes étapes pour la construction du PCA 14
  15. 15. La pandémie grippale Pandémie : épidémie qui touche une part exceptionnellement importante de la population. La pandémie grippale évolue généralement en vagues successives séparées de quelques mois. Faute d’un effectif suffisant dans l’entreprise, la production peut être impossible pendant la période de pic (1 à 2 semaines). Quelle réponse financière ? En amont ou en aval de la période de pic, la production sera possible mais avec un effectif, des approvisionnements, une logistique … inhabituels. Cette période peut s’étaler sur plusieurs semaines. Quelle réponse organisationnelle ? 15
  16. 16. À l’origine des PCA … Situation Pandémies grippales épidémiologique du 20ème siècle mondiale 2004 : plan national de prévention Tient compte des évolutions techniques Intersectoriel et scientifiques Opérationnel 16
  17. 17. Objectifs principaux du plan national de prévention Préserver un fonctionnement Protéger la population contre + aussi normal que possible de la une menace de pandémie société et des activités économiques Tenter de répondre à une Retour rapide vers des situation de crise modalités de Perspective anticipatrice fonctionnement normal Adaptabilité Continuité d activité et protection du personnel 17
  18. 18. La problématique de fond Difficultés pour les entreprises – La prévision : l’aléatoire : « un risque certain à terme incertain » – La traduction opérationnelle de cette prévision : le plan descendant Une crise « risque externe » occasionne des organisations en mode dégradé – L’exposition aux risques s’accroît en mode dégradé (absentéisme, perte de compétences clé) – Les conditions de travail peuvent devenir intenables Importance d’une préparation qui permet – D’associer les salariés (rassurer) – D’anticiper pour ne pas augmenter l’exposition aux risques (document unique et plan d’actions de prévention) 18
  19. 19. De l’approche d’une prévention par le risque … Risque pandémie Protection des salariés de la grippe Impacts sur l’organisation Organisation en Expositions des salariés à des mode dégradé situations de travail inédites, peu maîtrisées … à une prise en compte globale de la santé des salariés 19
  20. 20. Quelle prévention ? Risque de Pandémie Préserver la santé des salariés Adapter l’organisation Mesures sanitaires collectives Se préparer à une activité en mode Mesures de sécurité et d’hygiène dégradé (travail modifié) Formation du personnel Anticiper l’exposition des salariés à Equipement de protection individuelle des situations de travail inédites et peu maîtrisées Coordonner la réflexion avec les entreprises fournisseurs et clients Contacter votre Mise en place du plan de Médecin du travail continuité (voir protocole) 20
  21. 21. Bilan sur les enjeux et objectifs du PCA Garantir la continuité d’activité dans l’entreprise mais aussi aux interfaces amont et aval avec les PCA des fournisseurs, entreprises clientes, usagers … Prévenir les risques : de contamination, de stress, de manutention, de heurts d’objets … Profiter d’un retour d’expérience pour améliorer l’organisation en cas de crise mais aussi pour gérer les modes dégradés au quotidien ¶ Quelle démarche adopter pour l’élaboration de ce PCA ? 21
  22. 22. Le PCA : réglementation et recommandations Plan national de prévention et fiches techniques Mesures du gouvernement et contexte réglementaire (circulaires 12/2007 et 07/2009) – Mesures générales d’hygiène et de sécurité – Le cadre réglementaire Rôle des Médecins du travail (circulaire 05/2009) 22
  23. 23. Le Plan de Continuité de l’Activité Retour d’expérience dans la grande distribution Film produit par l’ANACT et l’AFSSET 23
  24. 24. Retour d’expérience dans la grande distribution Présentation du film produit par l’ANACT et l’AFSSET « Faire face à des situations de travail inédites » Un documentaire sur un exercice de simulation d’un supermarché fonctionnant avec un effectif réduit 24
  25. 25. Présentation du scénario simulé Salariés : 50% présents Activités : frais fermés Clients : plus nombreux, angoissés Fournisseurs : livraison aléatoire Produits : vente sur palettes, produits manquants, rationner les clients Espace : réaménagement du magasin 25
  26. 26. Visualisation du film 1ère partie 2ème partie 26
  27. 27. Ce que la simulation a révélé … La gestion des marchandises Les temps pour la mise en place sous-estimés La gestion de la clientèle Le collectif de travail La polyvalence Les risques professionnels Les pratiques RH Le rôle du dirigeant Le respect des consignes sanitaires 27
  28. 28. Ce que la simulation a révélé … Un seul plan ne suffit pas … Comment tenir dans le temps ? Comment prendre en compte les conditions de travail ? La gestion des modes dégradés au quotidien 28
  29. 29. Le Plan de Continuité de l’Activité Éléments de méthodes 29
  30. 30. Quelques principes d’action Mettre en place une démarche concertée Prendre en compte l’existant et sa variabilité Définir les fonctions et activités essentielles à préserver Faire des hypothèses pour anticiper les modes dégradés Prendre en compte la santé, la sécurité et les conditions de travail Tester l’opérationnalité des scénarios 30
  31. 31. Les grandes étapes de la démarche Démarche Simulation réelle / participative test des scénarios Simulation n tio papier ara Prép Construction de scénarios Elaboration d’hypothèses Enseignements Analyse de l’existant 31
  32. 32. 1- Etablir un état des lieux La production et le niveau de continuité économique Les caractéristiques du travail et les compétences Les expériences vécues de crises et modes dégradés Les risques professionnels et les conditions de travail 32
  33. 33. Les interfaces entre les entreprises Le producteur Le détaillant Le chargement Le livreur L’entreposage Les interfaces sont des zones de vulnérabilité. Les décisions des entreprises amont déterminent l‘organisation et les conditions de travail des entreprises aval 33
  34. 34. 2- Faire des hypothèses Qu’est ce qu’une hypothèse ? Pourquoi faut il faire des hypothèses ? Hypothèses sur l’absentéisme Hypothèses sur le travail en mode dégradé Hypothèses sur les vulnérabilités 34
  35. 35. Différents niveaux de plan selon les effectifs disponibles (Exemple de la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution) Disponibilité des EFFECTIFS 100% Selon les effectifs disponibles, à chaque phase du plan doivent A Contraintes FAIBLES correspondre des plans d’actions adaptés. 80% B Contraintes SIGNIFICATIVES 50% C Contraintes IMPORTANTES 30% D ? 0% Fonctionnement Fonctionnement dégradé avec RESTRICTIONS Fonctionnement difficile dégradé + ou - proche voire IMPOSSIBLE NORMALE 4b > > Phases du Plan Gouvernemental > > 6 35
  36. 36. Exemple d’hypothèses dans la grande distribution Proposition à la vente sur palettes uniquement Camions pas avant 7h : impossible d’approvisionner avant l’ouverture Livraison à horaires aléatoires : pas de RDV possible 50% du personnel absent : caissières et personnes habitant à + 30 km Nombre de personnes : 1300 par jour, 150 à l'ouverture Nouvelle clientèle issue de la fermeture d’autres magasins Les clients sont plus angoissés, voire plus agressifs 36
  37. 37. Anticiper l’absentéisme en analysant l’effectif sensible Ź % effectif considˇrˇ sensible Secteur Effectif Ź Total facteur facteur facteur enfants ˆ ˇ loignement anciennetˇ charge base Structure 201 Support Administratif 15 Ź 60% Ź Ź 202 Support Technique 21 Ź 43% Ź Exploitation 205 Fonctionnement Exploitation 13 Ź 31% 46% Ź 206/207 Rˇ ception 15 27% 27% Ź Ź 208/209 Stockage 18 Ź Ź Ź Ź 210 Dˇ stockage 16 Ź Ź 37% Ź 212/213 Prˇp aration 86 36% 26% Ź Ź 214 Tirage ˆ quai 3 Ź Ź Ź Expˇ dition 216/217 Chargement 24 Ź Ź Ź Ź 218/219 Contenant 14 Ź Ź 36% Livraison 308/309 Livraison 16 Ź Ź Ź Ź Ź Tous secteurs 241 20% 24% 25% Ex à la base « Les Mousquetaires », effectif 2008 37
  38. 38. 3- Construire des scénarios d’organisation ... Qu’est-ce qu’un scénario ? – Pour expliciter un futur probable… – Basé sur les hypothèses liées au fonctionnement actuel et aux situations dégradées – Se caractérise par des paramètres concrets Comment le construit-on? – Processus itératif… 38
  39. 39. Exemple grande distribution : le scénario du PDV pour la simulation Déchargement du camion côté produits frais Condamnation des viandes, poissons, boulangerie, textiles, légumes Réaffectation du personnel produit frais, selon polyvalence Renforcement de l’accueil client : + 1 personne Renforcement de la sécurité et du nettoyage Allongement de la plage d’ouverture de 8H30 à 19h30 Choix des PPN dans la liste des références du PCA groupe Démontage d’un seul banc de légumes et des têtes de gondoles Choix d’emplacement des palettes dans l’espace du magasin Pas de démontages des rayons et réalimentation en fonction du stock Formation à la caisse de salariés venant d’autres fonctions : 30 minutes 39
  40. 40. 4- De la simulation au pronostic … Pourquoi ? – Repérer les forces et faiblesses du scénario – Réinterroger les hypothèses qui conditionnent le scénario – Tirer des enseignements pour l’organisation quotidienne dans l’entreprise Comment ? – Reproduction artificielle du phénomène que l’on désire étudier – Observations de la reproduction quand on fait varier des éléments ⇒ Idée de projection : « Dans la réalité, cela pourrait aboutir aux mêmes impacts sur l’activité… » Deux grands types de simulation – La simulation projective : papier , plan, maquette, logiciel 3D, jeux de rôles.. – La simulation échelle 1 : en grandeur nature 40
  41. 41. 5- La simulation grandeur nature ? Dérouler le scénario dans le temps et l’espace – Préciser l’organisation et évaluer son efficacité. • Les flux et le comportement des clients • Les mesures sanitaires • … Evaluer les risques de contamination, de manutention et des risques psychosociaux notamment… ⇒ Optique prévention 41
  42. 42. Vers un pronostic… Intervient à l’issue de la simulation C’est un jugement porté sur la capacité ou pas de l’organisation à atteindre les objectifs fixés, en fonctionnant dans des conditions acceptables : – Du point de vue de la préservation de la santé – Et de l’efficacité Il se traduit par – Des modifications du scénario – Des pistes d’actions, notamment sur les composantes du système de production (organisation…) 42
  43. 43. Apports de la préparation du PCA Double intérêt de s’engager dans une démarche de préparation – La continuité de l’activité … – ... Tout en préservant la santé des salariés Nécessité de réfléchir aux futures conditions de réalisation du travail – PCA pour pandémie mais pas que … – Tous secteurs d’activité 43
  44. 44. Pour en savoir plus… www.anact.fr www.pandemie-grippale.gouv.fr www.inrs.fr 44
  45. 45. « Nous sommes à votre Ecoute… » Dans le cadre de notre démarche ISO 9001 version 2008 « satisfaction Clients » Nous vous remercions de bien vouloir remplir le questionnaire de satisfaction et nous le remettre à votre départ
  46. 46. La Communauté Ressources Humaines et Management vous remercie de votre participation, Bonne soirée à tous …

×