Successfully reported this slideshow.
Your SlideShare is downloading. ×

#Et6-At18-Promouvoir son application

Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad
Ad

Check these out next

1 of 87 Ad

#Et6-At18-Promouvoir son application

Download to read offline

Animé par Pierre Croizet (GMT Editions), avec les interventions de Guillaume Charny Brunet (Business Development Manager - Fabernovel), et de Maxime Dumont (Chargé d’affaires - Atchik).
Vous avez une application dans l’appstore ou l’androïd market, mais comment la rendre visible aux yeux des mobinautes parmi les milliers d’autres, ou et comment faut-il communiquer

Animé par Pierre Croizet (GMT Editions), avec les interventions de Guillaume Charny Brunet (Business Development Manager - Fabernovel), et de Maxime Dumont (Chargé d’affaires - Atchik).
Vous avez une application dans l’appstore ou l’androïd market, mais comment la rendre visible aux yeux des mobinautes parmi les milliers d’autres, ou et comment faut-il communiquer

Advertisement
Advertisement

More Related Content

Slideshows for you (20)

Viewers also liked (20)

Advertisement

Similar to #Et6-At18-Promouvoir son application (20)

More from Ludovic Dublanchet (20)

Advertisement

Recently uploaded (20)

#Et6-At18-Promouvoir son application

  1. 1. Atelier 18 Promouvoir son application
  2. 2. Promouvoir son application i i i Panorama des leviers de promotions Maxime Dumont Atchik Services
  3. 3. Promouvoir son application Panorama des leviers de promotions - Direct Marketing - Social Marketing - Les autres pistes… - Exemple de réalisation
  4. 4. Quelle stratégie de promotion face aux « gros » acteurs… ?
  5. 5. Remarques préliminaires… La stratégie avant l’action Construire sa stratégie de promotion sur des éléments concrets et pas sur des tendances ! Vos Votre rythme (avant/ pendant ( t/ d t Cibles Cibl séjour) Produits Vos & Stratégie moyens services i de promotion
  6. 6. Direct Marketing g Emailing “mobile” Envoi d’email sur cible d’utilisateur de smartphone = cible de votre application ou votre site mobile Intérêts • Valorisation de vos bases clients • Coût raisonnable • 20 % mails l via un mobile il lus i bil Limites • S é ifi ité OS et hardware Spécificité th d • Message peu personnel • Assimilation pub / spam Tips p • Heure d’envoi: 18h30-21h (mobilité) • Texte court avec mise en avant du lien ! • Optimisation pour lecture sur mobile
  7. 7. Direct Marketing g Campagne Push SMS Location de base qualifiée et envoi d’un SMS cliquable / wap push é vers la plateforme de téléchargement Intérêts • Base très qualifiée • +90% des messages lus •PParcours client optimal li t ti l Limites • C ût (500€ CPM) Coût • Message limité 140 caractères • Très intrusif… Tips ps • Heure d’envoi: 18h30-21h (mobilité) • Texte court avec mise en avant du lien ! • Promesse forte
  8. 8. Direct Marketing De D nouvelles offres chez lles régies ll ff h é i Spécialisées pour iPhone & Smartphone Possibilité de géolocalisation Des capacités de ciblage avancées
  9. 9. Social Marketing: L’âge de la conversation L’â d l ti Informer Accompagner Ecouter Faire parler Réagir
  10. 10. Social Marketing Promouvoir son application via les médias sociaux… ? pp Le social marketing désigne les Les médias sociaux désignent un outils et pratiques p p q permettant ensemble de services permettant p d’identifier et d’analyser les de développer des conversations conversations ainsi que de et des interactions sociales sur participer et d’initier les Internet interactions sociales au sein des communautés. Derrière des «BUZZWORDS» de vraies méthodes pour: - Promouvoir autrement / socialement - Utiliser les leviers du web 2.0 (viralité, débats, aspects ludiques) - Engager ou prolonger une démarche conversationnelle g g p g - Mettre en place des campagnes de relais (RP 2.0)
  11. 11. Social M k ti S i l Marketing Quelle approche ? Blog Pro RP 2.0 Blog perso / collectif Conversation Site médias Information Site partenaire Les lieux Le type Avant première Média sociaux d influence d’influence d’approche d approche Ludique di Forums Ambassadeur Avis conso Testeur Plateforme contenu Les contenus Message, vidéo démo, témoignage, g g g comparaison, détails produits
  12. 12. Social Marketing La mise en oeuvre opérationnelle p •Quelles requêtes web sur votre univers ? (champ lexical, mots clés) •Qualification des lieux d influence (audience pertinence participation) Qualification d’influence (audience, pertinence, Audit •Catégorisation des sites (blog, forum, médias, sites partenaires..) •Priorisation des sites à travailler •Définition du plan d’action (ordre, fréquence, tonalité, contenu…) Plan •Définition du contenu à relayer et des guidelines à respecter •Evaluer les retombées •Ajuster le plan d’action au fil de l’eau d action l eau Suivi •Capitaliser sur les retombées
  13. 13. Autres pistes… Faire tester son application pp Faire tester son appli contre rémunération: - Un retour sur l’appli (bugs…) - Des téléchargements - Des commentaires CPM +/- 1000€ (appli gratuite)
  14. 14. Autres pistes… Géolocalisation Des possibilités marketing pour promouvoir votre appli cation “in situ” Dans les Tips ajouter un lien vers l’application iPhone et site mobile Un jeu sur votre appli? mettre des indices directement sur Foursquare.
  15. 15. Autres pistes pistes… Completer le dispositif digital avec une p p g approche plus classique et multi support.
  16. 16. • Exemple de réalisation Définir un plan conversationnel pour promouvoir le lancement de l’application iPhone du Tarn Objectifs de la prestation: -P Promouvoir le lancement de i l l d l’appli iPhone + site mobile - C é une 1ère relation avec une Créer l ti communauté intéressée (avant séjour) - Développer l’image positive et moderne du Tarn sur le web 2.0
  17. 17. • Exemple de réalisation Méthode Identification Plan de • Définition Lieux influence • Forums conversation • Par l’équipe du requêtes • Indicateurs de • Blogs • Contenu CDT utilisateurs classification • Page FB • Ton • Corpus yp g • Typologie • Site info… • Fréquence d’utilisateur • Par lieux Les types de Audit Mise en œuvre lieux Livraison: -Etude de + de 150 sites (classés par thème, pertinence, influence ) thème pertinence influence…) -Recommandation de cibles prioritaires -Tonalité des discours à mettre en œuvre (RP 2.0, conversation, influence …) -Rédaction d messages types pour chaque approche éd i de h h -Avec quel contenu valoriser votre appli en fonction des cibles
  18. 18. Comment marketer son application mobile ? Guillaume Charny-Brunet / faberNovel
  19. 19. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  20. 20. Qui sommes-nous ? • Créée en 2003, faberNovel est une agence d’innovation spécialisée dans la conception et la concrétisation de projets innovants. • faberNovel tire parti des technologies, des méthodologies ou des usages émergents pour inventer de nouveaux produits et services. services idée > concept > prototype > produit/service > succès !
  21. 21. Quelques exemples de réalisations en 2010
  22. 22. Exposition Monet Numérique www.monet2010.com Français ç Anglais Espagnol Chinois Japonais
  23. 23. CanYouStopIt, Premier ARG Culturel Le projet d’AES+F / The Angels-Demons Parade
  24. 24. MyARtCELL, guide multimédia sur téléphone mobile
  25. 25. Application Mobile ARTE Avignon, le guide des festivaliers en mobilité
  26. 26. Application Mobile iDTGV, Voyager autrement avec son temps !
  27. 27. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  28. 28. How to successfully market your iPhone App ? This study originated from observations made on the lifecycle of “RATP Lite” and “RATP Premium Premium”, two applications we designed to provide Parisians with public transportation official information. We d id d W decided to go f h i the analysis b running mathematical programs. further in h l i by i h i l Today we make a step further by sharing the results with you through this creative commons presentation. We hope your challenge and contributions to the study will favor the emergence of best practices for iPhone apps marketing.
  29. 29. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  30. 30. Plus de 50 millions d’iPhone vendus dans le monde en moins de 30 mois !
  31. 31. La radio avait mis plus de 38 ans pour atteindre les 50 millions d’utilisateurs !
  32. 32. La télévision, elle, n’avait mis que 13 ans pour franchir ce cap cap.
  33. 33. L’App Store en quelques chiffres + de 3 milliards d’applications téléchargées sur l’App Store* 34 millions 24 millions 58 millions iPhone iPod Touch d‘utilisateurs de l’App Store Chaque utilisateur dépense environ 4,37$ par mois en applications* Ce qui génère environ 250 M$ de revenus mensuels Apple a verrouillé un marché exceptionnel * Sources: Distimo Report October 2010 GigaOM.com http://gigaom.com/2010/01/12/the-apple-app-store-economy
  34. 34. Une ouverture progressive du marché L’iOS ne manque pas de rivaux… …mais reste loin devant sur le marché des applications. 100% OS Available applications 90% 80% iPhone 290 000 70% Android 70 000 60% Nokia 27 000 50% iPad 11 000 40% Blackberry 9 800 30% Symbian Windows Mobile 1 014 20% Source : Distimo (October 2010) Android 10% iOS 0% RIM 2009 2010 2011 2014 Windows Mobile Mobile Communications Device Open OS Market Share Source: Gartner (August 2010)
  35. 35. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  36. 36. App Store: applications entrypoint App Store is the unique marketplace to get iPhone and iPod Touch applications
  37. 37. Every day hundreds of applications are submitted to A Apple’s l ’ validation, and dozens are released on the App Store pp
  38. 38. Browsing the App Store (desktop) Search bar Apple Categories editorial content Banners 3 Rankings “New and Paid apps noteworthy” “What’s hot” Free apps “Staff favourites favourites” Grossing apps G i
  39. 39. Browsing the App Store (mobile) Apple editorial Category Rankings co te t content bo s g browsing
  40. 40. The big challenge There is no opportunity for advertising within the App Store Getting the right marketing mix is more important than ever
  41. 41. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  42. 42. Co-edition model Contenu Conception/ Design/ Développement Co-editor Editor 50% Revenus 50% Revenus
  43. 43. Application RATP Lite
  44. 44. Application RATP Premium
  45. 45. Case study: RATP apps RATP Lite RATP Premium • Live on May 13th 2009 • Live on May 3rd 2009 • Free • Paid: 1 59€ then 0 79€ 1,59€ 0,79€ • Ad-funded • funded by sales • 840 000 downloads • 245 000 downloads • 36% active users • 76% active users
  46. 46. Case study: sales and downloads evolution Downloads Lite Downloads Downloads Premium Time Price cut V 2.0
  47. 47. Case study: pricing evolution on RATP Premium The initial pricing was 2,99 € according to the business plan, but t at never happened that e e appe ed 0 day!!! We realized that it was too high compared to the market. We set a premium price of 1,59 €, capitalizing on the RATP brand 2 months That wasn’t enough to win significant market share, so we shifted to a volume strategy with a 0 79€ price 0,79€
  48. 48. Case study: week-end sales peak Sales breakdown by weekday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sunday Sales peak during the weekend ( 20% on S d ) (+20% Sunday) It might be even bigger for games….
  49. 49. Case study: sales vs advertising Advertising revenues from the Lite version brings recurrent revenues to compensate sales relative stability in Premium Monthly Profits First ad campaign SalesAdvertising Lite Premium Advertising Lite Sales Premium 63% 55%  45% 37% May June July August September October November December
  50. 50. Multisupport Strategy Android iPad Nokia (WRT)
  51. 51. Value added services
  52. 52. Sommaire • Qui sommes nous ? • Comment marketer son application mobile ? • Intro : la révolution iPhone • Présentation de l’App Store • Etude de Cas : Les applications RATP • Le Marketing Mix de l’App Store : les 4Ps • Conclusion
  53. 53. Case study: RATP apps Those results encouraged us to go further in the analysis With 8 months of data data… … we ran statistical analysis… … to identify the the App Store 4Ps
  54. 54. PRODUCT O C PROMOTION O O O PRICE PLACE
  55. 55. Product: great upsell opportunity We W monitored th percentage of RATP P it d the t f Premium owners th t d i that downloaded RATP Lit fi t l d d Lite first 80% of users try Lite before buying 50% of users try Lite before buying Premium Premium A good free version is crucial to push users towards the paid one …especially if the price is high
  56. 56. Product: 4 reasons for a differentiated product line Upsell opportunity Brand visibility Better segmentation g Clearer product d fi iti Cl d t definition
  57. 57. Price: a price-sensitive market 2 1,59€ 0,79€ A 50% price cut led to 3x more sales 3 Sales
  58. 58. Case study: sales and downloads evolution Downloads Lit D l d Lite Downloads Downloads Premium Time Price cut V 2.0
  59. 59. Promotion: web campaign ROI was not so great We booked 500 000 impressions* on a major website… …generating 4 sales!!! With an average CPM** of 6€ in France g That’s 750€ of advertising for one client … to make a 2€ revenue! *Impression = display of an advertising banner **CPM = cost of 1000 impressions
  60. 60. Promotion: cross-marketing increases click-through rate Cross-application Cross application advertising seems a better solution Click-through rate 8 , 0,07%* , 0,59%* Web advertising Cross-application * Source: appfigures for RATP Lite advertising
  61. 61. Place: availability on the device is key An app has to be lighter than 10Mo to be available in 3G (on the iPhone) When we launched RATP Premium, it was way too big (27Mo) SALES x3,5 RATP Premium available in 3G, on the iPhone biggest sales peak ever
  62. 62. Place : There is only one but it’s blurry !
  63. 63. Place : So… what can we do ? Rankings ! Paid apps Free apps Grossing apps
  64. 64. Place: the App Store ranking algorithm Macro observations led to 2 likely hypothesis*: Ranking is based on sales of the previous week 1 The formula is a 7 days weighted average 2 We ran a program to identify the best combination of weighted coefficients… * See http://tii.libsyn.com/index.php?post_id=522655 for precisions … and here is what we found
  65. 65. Place: the App Store ranking algorithm The ranking only takes account the last 4 days of sales Sales of the current day are determinant
  66. 66. Key learning: advertising campaign timing WIN FAIL Focused campaign on Advertising Ad ti i on a specific d and ifi day d 4 consecutive days repeating over the weeks Self perpetuating Self-perpetuating good position in the rankings Advertising effort will be diluted Ranking will not be maintained Higher Good sales ranking
  67. 67. One more thing… in progress We can forecast future sales based on previous sales with a precision of 10% Real Sales Our forecast es Sale This algorithm is based on an ARMA model : Autoregressive Moving Average Model Time
  68. 68. What’s your take on this? These results are based exclusively on our Apps study The algorithm can’t be proved, as the rankings are relative to other applications sales To extend the reach of this presentation, we will wait your contribution: Try the algorithm on your application Challenge our case study Bring constructive feedback on iPhone Apps marketing g pp g On twitter: #appstudy
  69. 69. Guillaume Charny-Brunet y gcb@fabernovel.com Mob : 06 98 19 39 49 17, rue du faubourg du Temple 75010 Paris Tél. : +33 1 42 72 20 04 Fax. : +33 1 42 72 20 03 www.fabernovel.com
  70. 70. Our Apps are available pp on the iPhone App Store http://getap.ps/RATPpremium/appstudy http://getap.ps/RATPlite/appstudy
  71. 71. ANNEXES
  72. 72. Façons dont les utilisateurs iPhone découvrent les applications Sondage « Comment découvrez-vous les applications iPhone que vous téléchargez ? » réalisé en août 2009 par Admob sur 380 possesseurs d’iPhone 70% 60% 59% 56% 50% 40% 38% 30% 25% 20% 20% 17% 15% 10% 0% Classement de  Recherche  Bouche à oreille Publicité dans  Articles de  Marque déjà  Autre l Appstore l'Appstore précise une autre app jounaux ou blogs une autre app jounaux ou blogs connue Parmi ceux qui trouvent leurs applications en navigant sur le classement de l’Appstore ou par une recherche précise, 90% le font directement sur leur mobile. Concernant les applications payantes, les 3 premiers facteurs de téléchargement sont : « J’ai aimé la version gratuite avant de télécharger la payante » puis « J’ai lu de bonnes critiques » et J ai « bouche à oreille ». Sources : faberNovel , Admob
  73. 73. Smartphones : Prévision de parts de marché mondiales pour 2012 7,5% 12,8% soit 67M 39,0% soit 204M d'unités d unités Décomposition du marché mondial des smartphones fin Symbian 2012 iPhone Blackberry Bl kb Android 14,5% soit 75M Windows Mobile Autres 12,5% soit 65M 13,7% soit 71,5M 71 5M Selon Gartner, Android sera devant l’iPhone et le Blackberry en 2012 La raison principale : l’OS de Google, Open Source, sera intégré à une quarantaine de terminaux d’i i 2012. Parmi les marques : Samsung, HTC, M t l t i d’ici 2012 P il S HTC Motorola,… Sources : faberNovel, MobileCrunch ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 76
  74. 74. Contexte - le marché Ventes mondiales de Smartphones par trimestre – Evolution Q2 et Q3 2009 3% 3% 9% 9% 3% 4% Symbian iPhone 46% Blackberry 21% 50% Android 20% Windows Mobile Autres 14% 18% iPhone et Android enregistrent une croissance soutenue au détriment des plates- formes BlackBerry et Symbian (Nokia) Source : faberNovel, Canalys ..……. 27 mai 2010 • Comment réussir son application iPhone ? • © faberNovel 2010 77
  75. 75. Contexte - les utilisateurs Répartition par âge des possesseurs d’iPhone aux Etats-Unis (données réunies entre janvier et mai 2009) 13-17 13 17 18-24 25-34 35-49 50-54 55-64 55 64 65+ Plus de 70% des utilisateurs d’iPhone sont des hommes. Plus de 50% des utilisateurs d’iPhone ont moins de 35 ans. 78% d utilisateurs d’iPh des tili t d’iPhone gagnent au moins 25 000$/ t i 25.000$/an. Source : faberNovel, Admob&comScore ..……. 27 mai 2010 • Comment réussir son application iPhone ? • © faberNovel 2010 78
  76. 76. Répartition du trafic web mobile sur les smartphones en Europe de l’Ouest : Android vs iPhone vs RIM vs Symbian ( S (janv 2009 – août 2009) û ) Répartition par OS des requêtes sur le réseau publicitaire AdMob provenant d’un smartphone, Europe de l’O E d l’Ouest, janv 2009 – août 2009 t j ût 80% 70% 67% 60% 52% 50% 39% 40% iPhone 30% Symbian (Nokia) 22% Android 20% RIM 10% 6% 3% 0% 3% L’iPhone domine devant Symbian (OS des téléphones Nokia notamment) et RIM (OS des BlackBerry). Jusqu’au printemps 2009, Android n’était disponible en Europe qu’au Royaume-Uni ce qui explique son retard. Ces données ne prennent pas en compte tout le web mobile mais uniquement les sites du réseau publicitaire AdMob soit à peu près 15 000 sites mobiles à travers le monde. Sources : faberNovel , AdMob ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 79
  77. 77. Avantages et inconvénients d’une application iPhone gratuite vs payante Gratuit Payant Public plus large fidélisé. Revenus immédiats. Conforte l'image de marque. Moins de risques financiers. q Avantages Retient mieux les utilisateurs (plus Aucune dépendance publicitaire. d'utilisatioin sur la durée). Ex : succès de Crash Bandicoot Ex : succès de Facebook Beaucoup de téléchargements p g Moins d'utilisateurs. d'utilisateurs nécessaires pour rentabiliser. Inconvénients Plus forte obligation de qualité. CPM élevé nécessaire. Ex : échec de iMetro Ex : échec de Crystal Defender Seulement 5% des applications du Top 20 sont rentables grâce à la publicité. Avant son lancement, il est difficile de savoir si une application va p pp performer ou non. Il est donc préférable de commencer par lancer une application payante. Il est ensuite toujours possible de la transformer en application gratuite, lorsqu’elle est devenue un succès. Sources: faberNovel, Pinch Media ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 80
  78. 78. Cycle de vie des applications iPhone payantes en France (2009) Cycle de vie des 3 applications payantes restées 5 mois dans le Top 20 français (unité de mesure calculée à partir du classement mensuel de chaque application) 0,6 0,5 0,4 0,3 Metro Paris (0,79€) Avertinoo‐Visialis (3,99€) Avertinoo Visialis (3 99€) 0,2 allRadio (0,79€) 0,1 0 Le cycle de vie des applications iPhone payantes, même à grand succès, est inférieur à 6 mois en France. Seulement 3 applications payantes sont restées plus de 5 mois dans le Top20 français des d applications payantes entre fé i et j ill t 2009 li ti t t février t juillet 2009. Sources : faberNovel, Top App of the World ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 81
  79. 79. Cycle de vie des applications iPhone gratuites en France (2009) Cycle de vie des 5 applications gratuites restées 4 mois dans le Top 20 français (unité de mesure arbitraire calculée à partir du classement mensuel de chaque application) 0,35 0,3 0,25 0,2 Deezer Shazam 0,15 , Facebook F b k Labyrinth 3D 0,1 Pages jaunes 0,05 0 Le cycle de vie des applications gratuites, même à grand succès, est inférieur à 5 mois en France. Seules 3 applications sont restées dans le Top20 français 8 mois consecutifs. Seules 5, dont les 3 précédentes, sont restées 4 mois consécutifs dans le Top20 français. Parmi celles-ci, 2 avaient déjà des bases d’utilisateurs importantes sur l’Internet fixe (Facebook et Deezer) Deezer). Sources : faberNovel, Top App of the World ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 82
  80. 80. Pourcentage des applications mobiles payantes vs gratuites sur les différents stores aux Etats-Unis ((2010)) Répartition des applications mobiles par store aux Etats-Unis, payant vs gratuit, février 2010 100% 90% 80% 43% 70% 68% 60% 75% 76% 78% 85% 50% Payant 40% Gratuit 30% 57% 20% 32% 10% 25% 24% 22% 15% 0% Apple App BlackBerry App Android Market Nokia Ovi Store Palm Windows Store World Mobile L Android L’Android Market est le store avec le plus grand pourcentage d’applications gratuites (57%) : d applications Android est un OS open source et attire plutôt des développeurs disposés à distribuer gratuitement leurs applications. La simplicité du processus pour publier une application sur l’Android Market attire les développeurs ocasionnels. L’utilisateur doit passer par Google Checkout pour acheter une application donc l’achat se fait moins naturellement que sur l’App Store par exemple. Sources : faberNovel , Distimo ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 83
  81. 81. Comparaison usages iPhone, Android, smartphones et mobiles classiques aux Etats-Unis (Q3 2009) Usages mobiles aux Etats-Unis, % des utilisateurs (moyenne juillet, août et septembre 2009) 100% 94% 92% 90% 87% 83% 82% 80% 80% 80% 80% 70% 70% 65% 63% 59% 58% 60% 52% iPhone 50% 46% 43% 43% Android A d id 40% 37% Smartphone 30% 26% Non-smartphone 20% 14% 12% 13% 8% 10% 10% 0% Photo, vidéo, , , Email News Applications pp Réseaux Chat mp3 sociaux Sauf pour l’e-mail, les usages iPhone et Android sont proches: les terminaux équipés Android sont, comme l’iPhone, soignés du point de vue de l’ergonomie. Ceci n’est pas nécessairement le cas de tous les smartphones ce qui explique en partie les n est différences d’usages. •07/12/2010 •Sources : faberNovel , • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 84 24 mai 2010 ..……. comScore
  82. 82. Ventes d’iPhones dans le monde (juin 2007- décembre 2009) Nombre d’iPhones vendus dans le monde (en M), juin 2007 – décembre 2009 45 42,47 40 35 30 33,77 33 77 25 26,37 20 17,38 21,17 15 13,02 13 02 10 5,41 6,12 3,7 5 1,39 Sortie iPhone 3G Sortie iPhone 3GS 0 31 juin 2007 31 décembre  31 juin 2008 31 décembre  31 juin 2009 31 décembre  2007 2008 2009 La sortie de l’iPhone 3G a accéléré les ventes d’iPhone dans le monde : 6 9 millions l iPhone d iPhone 6,9 d’iPhones 3G ont été vendus pendant les 3 mois consécutifs à sa sortie contre 6,1 millions iPhones 2G vendus en un an avant la sortie du 3G. En vente à partir du 19 juin 2009, l’iPhone 3GS s’est écoulé à 1 million d’unités en 3 jours. j Sources : faberNovel,, Apple ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 85
  83. 83. L’émergence de nouveaux usages Usages mobiles en France, 2e trimestre 2009 (résultats d’un sondage réalisé auprès de possesseurs de mobiles) d un 120% 100% 98% 97% 83% 80% 78% 73% 72% 60% 55% 39% 40% 40% Possesseurs de mobile 29% 24% Possesseurs d'iPhone 20% 15% 13% 10% 0% Grâce à une interface novatrice, l’iPhone a fait exploser certains usages mobiles (consommation de media email navigation web) media, email, web). Source : : faberNovel, Journal du Net ..……. 27 mai 2010 • Comment réussir son application iPhone ? • © faberNovel 2010 86
  84. 84. Ventes d’iPhone en France (novembre 2007 – août 2009) Nombre d’iPhones vendus en France, novembre 2007 – août 2009 2 000 000 1 800 000 1 800 000 1 600 000 1 400 000 1 200 000 1 000 000 810 000 800 000 600 000 400 000 Commercialisation 200 000 chez SFR et Sortie iPhone 3G Bouygues 0 En France, 1,8 millions d’iPhone avaient été vendus au 27 août 2009 contre seulement 800 000 en mars 2009. La commercialisation du mobile d’Apple chez d Apple Bouygues et SFR à partir d’avril 2009 expliquent en partie cette forte croissance. Sources : faberNovel , Le Figaro ..……. 24 mai 2010 • Proposition commerciale • © faberNovel 2010 87

×