Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Maladies rhumatismales

37,874 views

Published on

Quelques exemples de pathologies rhumatismales

Maladies rhumatismales

  1. 1. Pathologie rhumatologique En quelques tableaux et images Dr M. CUSSE - 2006
  2. 2. Rappel anatomique <ul><li>Il existe trois grands types d’articulations : </li></ul><ul><ul><li>> La DIARTHROSE : cartilage, liquide synovial, grande mobilité, parfois pièces complémentaires. </li></ul></ul><ul><ul><li>GENOU </li></ul></ul><ul><ul><li>> L’ AMPHIARTHROSE : fibro-cartilage, pas de liquide synovial, semi-mobile. </li></ul></ul><ul><ul><li>COLONNE VERTEBRALE </li></ul></ul><ul><ul><li>> La SYNARTHROSE : tissu fibreux, ossification, mobilité quasi nulle. </li></ul></ul><ul><ul><li>CRANE, COTES </li></ul></ul>
  3. 3. Rappel anatomique <ul><li>Diarthrose </li></ul>
  4. 4. Rappel anatomique <ul><li>Amphiarthrose et synarthrose </li></ul>
  5. 5. « Rhumatismes » : deux grands types <ul><li>Les maladies dégénératives (et donc non-inflammatoires), exemple l’ arthrose . </li></ul><ul><li>Les maladies inflammatoires (nom général = arthrite ) quelle que soit l’origine de l’inflammation, exemples l’arthrite septique , la polyarthrite rhumatoïde , l’arthrite micro-cristalline (la « goutte »). </li></ul>
  6. 6. Les atteintes articulaires <ul><li>Confusion à ne pas faire </li></ul>
  7. 7. L’arthrose <ul><li>Comprend plusieurs éléments : </li></ul><ul><li>1. Dégénérescence du cartilage articulaire avec usure et ulcérations. </li></ul><ul><li>2. Réaction hypertrophique de l’os sous la surface articulaire ( ostéosclérose ). </li></ul><ul><li>3. Formation de structures osseuses en périphérie articulaire ( ostéophytes ) </li></ul><ul><li>4. Apparition (plus tardive) de trous dans la structure osseuse ( géodes ) </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Facteurs semblant favoriser son développement : </li></ul><ul><li>> Vieillissement naturel des articulations. </li></ul><ul><li>> Un poids excessif, obligeant les articulations à supporter une charge mécanique trop importante. </li></ul><ul><li>> Facteur(s) héréditaire(s) : souvent, plusieurs membres d'une même famille sont atteints par l'arthrose. </li></ul><ul><li>> Une articulation déformée ou blessée (fracture, luxation… même plusieurs années auparavant) souffre plus souvent d'arthrose. </li></ul><ul><li>> Une utilisation intensive et répétée de certaines parties du corps (comme par exemple, un emploi physique durant plusieurs années) peut être une source de détérioration des articulations. </li></ul>L’arthrose
  9. 9. <ul><li>Prévalence de l’arthrose (hommes-femmes) en fonction de l’âge (Hand : main – Knee : genou – Hip : hanche ) </li></ul>L’arthrose et l’âge F = 1,8 X H
  10. 10. L’arthrose et le poids 1 kg de plus = 3 fois plus de forces sur l’articulation Risque d’arthrose en cas d’obésité = de 1,6 à 2,1
  11. 11. L’arthrose et le passé articulaire <ul><li>La scoliose &quot; idiopathique &quot; est une déformation de la colonne vertébrale qui survient pendant la croissance, sans cause décelable et en dehors de tout contexte pathologique. </li></ul><ul><li>La rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres selon un axe vertical est la déviation essentielle qui entraîne la gibbosité. </li></ul>Axe de déviation
  12. 12. L’arthrose et la scoliose <ul><li>Scoliose dorsale haute très accentuée </li></ul>
  13. 13. L’arthrose et le passé articulaire Prédisposent à l’arthrose : - La luxation - La fracture (atteintes mécaniques) - Tout type d’arthrite (atteinte inflammatoire)
  14. 14. Localisations fréquentes de l’arthrose <ul><li>Hip = hanche Knee = genou </li></ul><ul><li>Foot = pied MTP joints = articulations métatarso-phalangiennes Cervical spine = colonne cervicale </li></ul><ul><li>Lumbar spine = colonne lombaire Hand = main DIP = articulations inter- phalangiennes distales PIP = idem mais proximales </li></ul><ul><li>MCP = articulations métacarpo- phalangiennes </li></ul>
  15. 15. L’arthrose : signes cliniques <ul><li>Dépendent de l’ (des) articulation(s) touchée(s). </li></ul><ul><li>Douleur de type mécanique. </li></ul><ul><li>Limitation des mouvements articulaires. </li></ul><ul><li>Présence occasionnelle d’ hydarthrose et/ou de phénomènes inflammatoires. </li></ul><ul><li>Déformations articulaires pré-existantes ou d’apparition tardive. </li></ul>
  16. 16. Limitation des mouvements <ul><li>Exemple : Une arthrose de la cheville limitera (et à long terme rendra impossibles) les mouvements de flexion et d’extension du pied sur la jambe </li></ul>Impossibilité de flexion du pied sur la jambe avec douleurs à la mobilisation de la cheville
  17. 17. L’arthrose en images <ul><li>Usure du cartilage : à gauche, une tête fémorale normale, à droite la même en cas d’arthrose </li></ul>
  18. 18. L’arthrose en images <ul><li>Erosion et destruction du cartilage des condyles fémoraux </li></ul>
  19. 19. L’arthrose en images <ul><li>Formation de nouvelles structures osseuses en périphérie des articulations touchées les OSTEOPHYTES (connus par le grand public sous l’appellation «  becs de perroquet  ») </li></ul>
  20. 20. L’arthrose en images <ul><li>Exemple de situation rencontrée chez des patients âgés et atteints d’arthrose depuis longtemps </li></ul>
  21. 21. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Diminution de l’épaisseur du cartilage  Pincement de l’interligne articulaire </li></ul>
  22. 22. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Ostéosclérose (parfois appelée aussi condensation osseuse sous-chondrale) </li></ul><ul><li>Visible ici sur un cliché de tête fémorale </li></ul>↑ densité osseuse
  23. 23. L’arthrose : signes radiologiques <ul><li>Ostéophytes les plus connus : les « becs de perroquet » de la colonne vertébrale </li></ul>
  24. 24. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Maladie de l’adulte, touchant plus les femmes. </li></ul><ul><li>Semble liée à un terrain génétique. </li></ul><ul><li>Caractère inflammatoire très prononcé. </li></ul><ul><li>Déforme puis détruit les articulations. </li></ul><ul><li>Devient avec le temps le plus handicapant des rhumatismes inflammatoires. </li></ul>
  25. 25. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade débutant : Atteinte des articulations des doigts avec gonflement et douleur tant à la pression qu’à la mobilisation. </li></ul><ul><li>Cette atteinte est symétrique. </li></ul><ul><li>Les autres déformations suivront. </li></ul>
  26. 26. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Au niveau des doigts : les nodules d’Heberden </li></ul>Entre les deux dernières phalanges
  27. 27. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Autre déformation : les nodules de Bouchard </li></ul>Entre les deux premières phalanges
  28. 28. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade plus avancé : déformation des doigts « en boutonnière » </li></ul>
  29. 29. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Stade plus avancé avec coup de vent cubital et pouce en col de cygne </li></ul>
  30. 30. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Confirmation radiologique du coup de vent cubital </li></ul>En bleu l’axe de l’avant-bras En rouge celui des doigts Angle < 180°
  31. 31. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Confirmation radiologique du pouce en col de cygne </li></ul>
  32. 32. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Mise en évidence des lésions inflammatoires à la scintigraphie </li></ul>
  33. 33. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Evolution temporelle </li></ul>
  34. 34. La polyarthrite rhumatoïde <ul><li>Après de nombreuses années d’évolution </li></ul>
  35. 35. L’arthrodèse <ul><li>Exemple au niveau du poignet </li></ul>
  36. 36. L’arthroplastie <ul><li>Différents modèles de prothèses </li></ul>Doigts Genou Hanche
  37. 37. Exemples d’arthroplastie <ul><li>Genou </li></ul>Hanche
  38. 38. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Rhumatisme inflammatoire chronique atteignant les articulations vertébrales. </li></ul><ul><li>Signe caractéristique : atteinte des articulations sacro-iliaques. </li></ul><ul><li>Evolution variable, mais souvent faite de crises aiguës avec périodes de rémission. </li></ul><ul><li>Les cas graves entraînent une fusion des vertèbres et une importante perte de mobilité. </li></ul><ul><li>Pas de traitement curatif, mais une prévention pour retarder les déformations et maintenir la mobilité articulaire. </li></ul>
  39. 39. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Stade débutant : atteinte des articulations sacro-iliaques. </li></ul><ul><li>NB : il n’y a pas encore d’atteinte vertébrale. </li></ul>
  40. 40. La spondylarthrite ankylosante <ul><li>Stade avancé : fusion vertébrale visible sur un simple cliché de colonne lombaire </li></ul>
  41. 41. Arthrite micro-cristalline : la goutte <ul><li>Liée à une hyperuricémie. </li></ul><ul><li>Le plus souvent chez l’homme adulte. </li></ul><ul><li>Touche typiquement la métatarso-phalangienne du gros orteil mais peut survenir ailleurs. </li></ul><ul><li>Importante inflammation locale. </li></ul><ul><li>Fréquents dépôts uratiques visibles (les tophi des doigts, orteils, coudes…) </li></ul>
  42. 42. La goutte <ul><li>Aspect typique d’une crise (ou accès ) </li></ul>
  43. 43. La goutte <ul><li>Exemple de volumineux tophi chez un multi-récidiviste </li></ul>
  44. 44. La goutte <ul><li>La répétition des crises peut mener à une destruction des articulations… </li></ul>Mauvais Bon
  45. 45. La goutte <ul><li>… imposant à l’occasion une chirurgie mutilante. </li></ul>Et il y a encore des tophi!
  46. 46. L’ostéoporose <ul><li>Perte progressive de la masse osseuse avec diminution de la densité osseuse. </li></ul><ul><li>S’accompagne d’altérations de la micro-architecture osseuse. </li></ul><ul><li>Déséquilibre anabolisme/catabolisme osseux, aggravé avec l’âge. </li></ul><ul><li>Facteur de risque de fractures osseuses. </li></ul>
  47. 47. L’ostéoporose Os normal Os ostéoporotique
  48. 48. L’ostéoporose Evolution schématique
  49. 49. L’ostéoporose <ul><li>Une vertèbre de plus en plus atteinte </li></ul>
  50. 50. L’ostéoporose <ul><li>Fracture vertébrale par tassement </li></ul>
  51. 51. L’ostéoporose <ul><li>Multiples fractures vertébrales par tassement </li></ul>L3 L4 Il existe aussi de nombreux signes d’arthrose
  52. 52. L’ostéoporose <ul><li>Evolution clinique </li></ul>
  53. 53. Merci de votre attention

×