Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Tous droits réservés - Les Echos                          201217/1/2012P.18Entreprises et régionsPAYS DE LA LOIRE         ...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Didier lepicaut actual_2012_2015

576 views

Published on

offre de solutions RH intégrée, souple et réactive

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Didier lepicaut actual_2012_2015

  1. 1. Tous droits réservés - Les Echos 201217/1/2012P.18Entreprises et régionsPAYS DE LA LOIRE Samuel Tual, fils du fondateur, est désormais aux commandes de ce poids moyen de l’intérim. En croissance de 25 % l’année dernière, le groupe envisage un doublement de son activité d’ici à 2015, même si 2012 s’avère difficile.Intérim : le fils du fondateurprend les rênes d’Actual e groupe Actual, spécialisé dans 2013. » A l’horizon 2015, le diri-L le travail temporaire, les services en ressources humaines et laformation, vient de procéder à une geant compte pouvoir doubler le volume du groupe, qui emploie 450 salariés. Dès lors, Actual entre-transmission familiale. Samuel Tual rait dans le classement des dix pre-présidera désormais un directoire miers acteurs de l’intérim. « Il estrenforcétandisquesonpère,Gérard actuellement entre le dixième et leTual, qui a fondé le groupe voici treizième rang sur un marché comp-vingtans,présideraleconseildesur- tant près de 1.000 entreprises »,veillance. « Cette nouvelle organi- estime le dirigeant.sation doit permettre d’assurer lapérennité du groupe et de le renforcer Ouvrir davantage le capitalen termes d’efficacité », note Samuel Le groupe, qui compte 5.600 clientsTual, qui a rejoint Actual il y a dix et 35.000 intérimaires, veut complé-ans, apportant sa propre société, ter son maillage d’agences, notam-Call Interim, une agence spécialisée ment dans l’est et le sud du pays, endans les centres d’appels. Dès lors, le combinant des implantations et lagroupe basé à Laval (Mayenne) a croissance externe. « Certains petitsgagnéunedimensionnationaletout réseaux frappent à notre porte »,en déclinant une organisation par poursuit Samuel Tual. La famille dumétiers : Acierim pour la métallur- dirigeant, qui détient 70 % des parts, DRgie, Actibat pour le bâtiment, Le groupe souhaite compléter son maillage d’agences, notamment pourrait, après 2012, ouvrir davan-Actrans pour le transport, Mad Agri dans l’est et le sud du pays. tagelecapitalpourfinancercedéve-pour l’agriculture, Actirail dans le loppement, l’actionnaire minori-ferroviaire et d’autres enseignes un bon millier d’élèves en perma- du marché. Et quand celui-ci recule, taire étant, depuis 2001, BNPpourletertiaire,lasanté,etc.Parallè- nence. nous reculons deux fois moins », Paribas. Pour gagner en notoriété, lelement, Actual va développer des note Samuel Tual. « L’année 2012 groupe compte sur la course auactivités périphériques dans le Retour à la croissance en 2013 marquera une pause pour renforcer l a r g e, o ù i l i n v e s t i t p r è s d erecrutement en reprenant la société L’intérim demeure toutefois le l’existant, créer des liens entre les dif- 500.000 euros par an, un effortActis, dans l’accompagnement des cœur de métier, avec 80 % de l’acti- férentes activités », poursuit le diri- récompenséparunepremièreplacedemandeursd’emploiviaStragefi,le vité globale, qui a progressé de 25 % geant, qui prévoit cependant un en Multi 50 dans la dernière Transatconseil, le portage salarial, avec un en 2011 pour atteindre 200 millions premier trimestre 2012 à la baisse. Jacques Vabre.portefeuillede800consultants,oula d’euros. « Notre évolution est géné- « On peut imaginer une nouvelle EMMANUEL GUIMARDformation continue et initiale, avec ralement deux fois supérieure à celle phase de croissance à partir de CORRESPONDANT À NANTES

×