Ecole et Culture

611 views

Published on

Que pensent les acteurs du système scolaire ivoirien?

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
611
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Ecole et Culture

  1. 1. JRECI 2011 <ul><li>SUJET : </li></ul><ul><li>ECOLE ET CULTURE: </li></ul><ul><li>Que pensent les acteurs du système scolaire ivoirien? </li></ul><ul><li>PRESENTATION </li></ul><ul><li>Dr EHUI Prisca Justine </li></ul><ul><li>Socioanthropologue </li></ul>
  2. 2. Source des données <ul><li>Les données de cette communication sont tirées de l’étude « Ecole et futur de la Côte d’Ivoire » recommandée par la BAD sous la direction du Pr AKA Adou, assisté du Dr AMALAMAN Koutouan, GOIN bi Théodore et EHUI Prisca Justine en 2010. </li></ul>
  3. 3. I- INTRODUCTION <ul><li>La vision assimilationniste de l’école ivoirienne ne développent pas chez l’apprenant les armes lui permettant de connaitre et de comprendre son environnement. Les politiques éducatives doivent donc être imprégnées d’une véritable complémentarité entre la culture locale et la culture occidentale . </li></ul>
  4. 4. INTRODUCTION (suite) <ul><li>1- PROBLEMATIQUE: Le dialogue entre l’école et la culture locale renvoie à la « contextualisation » de l’école ivoirienne. Deux questions dirigent la réflexion: </li></ul><ul><li>Quelle école, pour une formation « conforme » au-dedans et réceptrice du dehors ? </li></ul><ul><li>Comment procéder à la construction d’un tel modèle éducatif ? </li></ul>
  5. 5. INTRODUTION (suite <ul><li>2. REVUE DE LITTÉRATURE : Elle s’est essentiellement inspirée des paradigmes réformistes qui s’attaquent à la vision assimilationniste de l’école avec des auteurs comme:(André, 2007), (Ki-Zerbo 1992), Bianchini (2004), Compaoré (1997), Poth (1997)… </li></ul>
  6. 6. INTRODUTION (suite <ul><li>3- OBJECTIFS: </li></ul><ul><li>Appréhender et analyser l’intérêt des acteurs du système éducatif ivoirien pour leur patrimoine culturel dans le cadre de la formation scolaire. </li></ul><ul><li>4- HYPOTHESE : </li></ul><ul><li>La communication entre pratiques locales et programmes scolaires est une nécessité dans la construction d’une école dynamique. </li></ul>
  7. 7. II-METHODOLOGIE <ul><li>1- Sites de l’étude : Abengourou, Abidjan, Bouaké, Daloa, Korhogo, Man. </li></ul><ul><li>2- Population d’enquête : Responsables des politiques éducatives, gestionnaires de l’école, enseignants et formateurs, Bénéficiaires de l’école et organisations syndicales. </li></ul>
  8. 8. II-METHODOLOGIE (Suite) <ul><li>3- Technique d’échantillon : Technique « boule de neige » et l’échantillon typique </li></ul><ul><li>4- Taille de l’échantillon :1051enquêtés </li></ul><ul><li>5-Instruments de recueil des données : Entretien, Questionnaires et Focus group. </li></ul><ul><li>6-Méthodes d’analyse des données : Analyse de contenu avec les logiciels SPSS et INVIVO </li></ul>
  9. 9. III- RESULTATS et ANALYSES <ul><li>1- Etude quantitative : concerne les élèves deTle, les étudiants et les parents d’élèves. </li></ul><ul><li>la tendance affirmative (très important et important) évolue entre 62,20%-78,00% soit deux tiers de chaque catégorie d’enquêtés. </li></ul><ul><li>L’approche négative est estimée entre15, 80%-32,50% et concerne le tiers de chaque population enquêtée. </li></ul>
  10. 10. III- RESULTATS et ANALYSES(Suite) <ul><li>En conclusion, les bénéficiaires et les formateurs soutiennent que la culture locale à une place importante dans la construction d’une école dynamique. </li></ul><ul><li>2-Etude qualitative: Elle regroupe les responsables de la politique éducative, les gestionnaires de l’école et les syndicats. </li></ul>
  11. 11. III- RESULTATS et ANALYSES(suite) <ul><li>L’analyse du contenu des discours s’appréhende sous deux angles qui mettent en évidence le pourquoi et le comment du rapport biculturel. </li></ul><ul><li>Concernant le pourquoi : Pour eux, la prise en compte des ressources culturelles est une affirmation de soi, une source d’identité, de libération et d’indépendance . Toutefois, cela passe par la connaissance de la tradition . </li></ul>
  12. 12. III- RESULTATS et ANALYSES(suite) <ul><li>Le comment traduit aussi le quand et le qui : les curricula doivent servir de canal pour la valorisation de la culture locale . Cette action pédagogique doit commencer depuis le primaire avec la participation des dépositaires de la tradition  </li></ul>
  13. 13. IV- DISCUSSION <ul><li>Dans une allure de changement institutionnel, la contextualisation de l’école ivoirienne, entre dans le sens du « métissage culturel » (Pogam, 2007). </li></ul><ul><li>Elle n'est pas au sens de juxtaposition ou de superposition d'éléments, mais celle d'une réalité nouvelle née d’une communication sélective et consensuelle entre le patrimoine culturel ivoirien et la modernité. </li></ul>
  14. 14. IV- DISCUSSION (suite) <ul><li>Pour Mbemba (2010), elle implique, les réalités culturelles sociales, techniques et linguistiques du milieu de l’apprenant avec l’ouverture obligée sur le monde extérieur. </li></ul>
  15. 15. JRECI 2011 <ul><li>MERCI </li></ul>

×