4 Hibernate

9,756 views

Published on

Présentation Hibernate issue de la formation J2EE réalisée par le club CFEM ( club futur entrepreneur en multimédia) au sein de l'institut supérieur d'informatique et multimédia de sfax (ISIMS)

Published in: Technology
0 Comments
6 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
9,756
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
114
Actions
Shares
0
Downloads
666
Comments
0
Likes
6
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

4 Hibernate

  1. 1. Développement des applications web avec J2EE Réalisé par: Jihed DGHAIES Copyright club CFEM ©2010 Persistence et Hibernate
  2. 2. Programme 1 Persistence 2 Hibernate 3 Mapping 2/18
  3. 3. Persistance : problématique  Les systèmes de gestion de bases de données relationnels (SGBDR) sont devenus un pilier incontournable dans le développement d’applications vu le niveau de fiabilité et de performances des SGBDR.  J2EE, se base sur la technologie orientée objet. Celle-ci permet aux applications d’atteindre un niveau de qualité et de flexibilité nettement supérieur à ceux d’une modélisation relationnelle. comment stocker les objets modélisés dans les SGBDR ??.  On parle ainsi de persistance d’objets métiers. 3/18
  4. 4. Persistance : solutions  Développer manuellement le code de projection des objets sur le support relationnel.  Utiliser une couche logicielle spécialisée de projection objet-relationnel : Oracle9iAS TopLink, Hibernate, Ibatis…. Ce type de logiciels permet de réduire jusqu’à 80% le temps de développement du code d’accès à la base de données, tout en bénéficiant des avantages des technologies objet et en conservant la compatibilité avec les SGBDR existants. 4/18
  5. 5. Persistance transparente  Permet de masquer au développeur les mécanismes de transformation entre l’objet en mémoire et sa représentation sur le support de stockage (base de données relationnelle ou autre).  Le développeur n’a pas à se préoccuper de la logique de persistance des objets métier au sein de ses applications. Les mécanismes de persistance étant transparents, et indépendants du support de persistance, aucun code technique ne vient polluer le code métier des applications. 5/18
  6. 6. Hibernate : Définition  Hibernate est :  un framework de mapping Objet/Relationnel pour applications JAVA (et .NET avec Nhibernate).  Hibernate permet de créer une couche d’accès aux données (DAO) plus modulaire, plus maintenable, plus performante qu’une couche d’accès aux données ’classique’ reposant sur l’API JDBC.  une solution de gestion de persistance ou couche de persistance. 6/18
  7. 7. Hibernate: avantages  hibernate génère automatiquement le code SQL.  Application plus portable. S’adapte à la base de données cible.  récupération de données optimisée.  Hibernate fournit plusieurs stratégies pour interroger la base de données. Requête SQL, langage HQL ou Api Criteria, avec des options de fetching et de mise en cache sophistiquées. 7/18
  8. 8. Hibernate : Architecture L’application dispose d’objets, dont la persistance est gérée par Hibernate. Le fichier properties ( ou hibernate.cfg.xml) contient Décrire la correspondance les paramètres de entre la base de données et configuration d’Hibernate les objets de l’application. 8/18
  9. 9. Hibernate : configuration  Le fichier hibernate.cfg.xml regroupe toutes les informations concernant les classes persistantes et les paramétres de connexion à la base de données. 9/18
  10. 10. Classe persistance 10/18
  11. 11. Mapping : Définition  consiste à décrire une correspondance entre un schéma de base de données et un modèle de classes pour assurer la persistance de l’état des objets. Pour cela, on utilise :  des fichiers de mapping XML .  les annotations de Java Persistence 11/18
  12. 12. Mapping : Structure Fichier 12/18
  13. 13. Mapping : définition de la classe nom de classe entièrement qualifié pour la classe ou l’interface persistante. nom de la table en base de données. 13/18
  14. 14. Mapping : mapping de l’identifiant nom de la propriété d’identifiant. nom indiquant le type de la propriété. nom de la colonne de la clé primaire. Mode de génération de la clé primaire. 14/18
  15. 15. Mapping : mapping d’un attribut nom de la propriété, l’initiale étant en minuscule ( conventions Java-Bean). nom de la colonne de base de données mappée. nom indiquant le type Hibernate. par défaut true : spécifie que les colonnes mappées doivent être incluses dans l’ordre SQL UPDATE ou INSERT. 15/18
  16. 16. Mapping : mapping des relations nom de la propriété, l’initiale étant en minuscule . nom de la colonne de base de données mappée. nom de la classe associée. contrainte unique pour la colonne. 16/18
  17. 17. Mapping : mapping des relations nom de la propriété, l’initiale étant en minuscule . nom de la classe associée. 17/18
  18. 18. Fichier de mapping 18/18

×