Nouveaux Conceptsde prisonaux USALisez bien ce qui suit…
Voici JOE ARPAIO.Pour ceux qui ne le connaissent pas, ilest le shériff du compté de Maricopa enArizona et, bien qu’il soit...
Le shériff Joe Arpaio a créé ce qu’il appelle la “ville prison-tente” ce qui a évité laconstruction d’un autre complexe ca...
Il a réinstitué les travaux forcés afin que les détenus travaillent sur desprojets sociaux pour ainsi faire sauver de l’ar...
Il a banni la télévision par câble jusqu’à cequ’il apprenne qu’une loi le forçait à fournirce service aux détenus. Il a do...
Il a fait l’acquisition d’une série de conférencesde Newt Gingrich sur l’histoire des USA qu’ilfait diffuser dans les cell...
Le mercredi suivant, on entendaitdes centaines d’hommes neportant que leur boxer rosesdiscuter entre eux alors que lemercu...
Cette même journée il a dit aux détenus qui se plaignaient: “Il fait entre48 et 53 degrés en Irak et nos soldats y vivent ...
CONTRASTENouveau conceptde prisonPOUVEZ-VOUS DEVINEROU ON SE TROUVE?
Nous venons de “visiter” la nouvelleprison de NANCY qui se trouve près duHaut du Lièvre !Nouveau Centre correctionnelLE GR...
Continuez, Sheriff Joe en Arizona !Si toutes les prisons étaient comme la vôtre il y auraitsûrement moins de crimes commis...
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france

348 views

Published on

Joe Arpaio (né le 14 juin 1932) est un shérif du comté de Maricopa, en Arizona.
Il se surnomme lui-même « Le shérif le plus coriace d’Amérique » ou « le shérif le plus dur d'Amérique ».
Né à Springfield (Massachusetts) en 1932, il débute sa carrière dans l’armée américaine et décide de travailler 25 ans en tant qu'agent du célèbre Bureau fédéral des narcotiques jusqu'en 1992 où il est élu shérif du comté de Maricopa, en Arizona, un comté de plus de 3 millions d'habitants incluant la ville de Phoenix.
Avec le système américain qui demande l'élection d'un shérif tous les quatre ans, Joe Arpaio a été réélu sans interruption depuis 1992 avec à chaque fois de fortes majorités.
Depuis son élection en 1992 le shérif est devenu extrêmement populaire grâce aux mesures drastiques qu'il a entreprises, comme :
Le port obligatoire de caleçons et tee-shirt roses en prison, en réponse à un trafic qui se produisait avec les anciens caleçons noirs. Depuis l'instauration des caleçons roses le trafic s'est totalement interrompu.
Le port obligatoire d'un pantalon à rayures noires et blanches pour les prisonniers (Comme dans les années 1950 aux États-Unis.)
Arpaio décide de supprimer tous les « luxes » de ses prisons comme le café, ou la télévision. Les seules chaînes autorisées sont la chaîne politique locale, la chaîne météo et Disney Channel.
Quand on lui a demandé pourquoi la chaîne météo, il répond « pour que ces abrutis sachent quelle température il va faire quand ils travailleront sur les routes avec des chaînes aux pieds ».
Dans le milieu des années 1990 les prisons deviennent surchargées, et il est impératif de construire un nouveau complexe. Il est alors proposé une prison de 40 millions de dollars. Le shérif refuse de faire payer une telle somme au contribuable et crée une prison faite de tentes entourées de barbelés au milieu du désert qui ne coûtera que 100 000 dollars4.
Aux critiques adressées à ces prisons-tentes, jugées inhumaines, le shérif rétorque : « Quand je me promène dans la cour, les détenus viennent me voir, je leur demande de parler franchement de leur séjour. La plupart disent qu’ils préfèrent les tentes à la prison en dur. Sans doute le bon air et la lumière naturelle du soleil. Ce dont ils se plaignent le plus, c’est de la nourriture. Alors, je leur sors mon discours préféré : « Eh bien, si ça ne vous plaît pas, ne revenez pas. Et arrêtez de vous plaindre. Nos soldats, hommes et femmes, qui se battent pour vous en Irak et en Afghanistan vivent dans des tentes où les températures sont plus élevées qu’ici … alors, fermez-la ». »6
Il a fait interdire toutes revues pornographiques ou érotiques.
Il a fait confisquer le matériel de musculation, et déclare : « Ils sont en prison pour payer leur dette à la société, et non pas pour se muscler pour pouvoir aller dès leur sortie agresser des innocents ».
http://

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
348
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Prisons, regardez les usa avant de critiquer la france

  1. 1. Nouveaux Conceptsde prisonaux USALisez bien ce qui suit…
  2. 2. Voici JOE ARPAIO.Pour ceux qui ne le connaissent pas, ilest le shériff du compté de Maricopa enArizona et, bien qu’il soit grandementcritiqué, il se voit continuellement rééluet ce avec une vaste majorité (90%).Vous verrez dans les pages suivantesquelques unes des raisons de cesréélections...
  3. 3. Le shériff Joe Arpaio a créé ce qu’il appelle la “ville prison-tente” ce qui a évité laconstruction d’un autre complexe carcéral et a ainsi fait épargner des dizaines demillions de dollars à l’état de l’Arizona.Il a ramené le coût moyen des repas à près de 20 sous l’unité et il en facture le coût auxdétenus. Il a banni les cigarettes et toute forme de pornographie dans la prison, il aconfisqué tout l’équipement de culturisme et il a éliminés tous les films qui ne sont pasclassé “Admission Générale”.Comme il le dit: “Ils sont ici pour payer une dette à la société, pas pour se faire desmuscles et ensuite aller attaquer d’innocents citoyens une fois sortis de prison.”
  4. 4. Il a réinstitué les travaux forcés afin que les détenus travaillent sur desprojets sociaux pour ainsi faire sauver de l’argent aux contribuables.Ces travaux forcés s’adressent tout autant aux hommes qu’aux femmescar il ne veut surtout pas être accusé de discrimination.
  5. 5. Il a banni la télévision par câble jusqu’à cequ’il apprenne qu’une loi le forçait à fournirce service aux détenus. Il a donc rebranchéle câble dans la prison mais seulement pourle canal Disney et le service de météo.Lorsqu’on lui a demandé la raison du choixdu canal météo il a rétorqué: ‘Pour que cesimbéciles sachent quelle température il feraquand ils iront faire leurs travaux forcés!Il a éliminé le café car il a découvert qu’iln’avait aucune valeur nutritive et qu’il étaitde ce fait une perte d’argent pour lescontribuables. Quand les détenus s’en sontplaint, il leur a répondu, “Vous n’êtes pas auRitz/Carlton. Si vous n’aimez pas ça ici, nerevenez pas!”
  6. 6. Il a fait l’acquisition d’une série de conférencesde Newt Gingrich sur l’histoire des USA qu’ilfait diffuser dans les cellules. Quand unreporter lui a demandé si une série similairefaite par un Démocrate sera disponible il arépliqué “une telle série faite par un Démocratequi dirait la vérité, pour faire changement,serait la bienvenue et elle pourrait mêmeréussir à expliquer pourquoi 95% des détenusse sont retrouvés en prison a priori.”Avec des températures supérieures auxnormales saisonnières de Phoenix (46.6degrés, un record pour un 2 juillet, en 2007),l’Associated Press à rapporté: “quelques 2000détenus vivant dans des tentes entourées debarbelés dans la prison de Maricopa Countyont reçu la permission de ne porter que leursboxers roses fournis par l’établissement.”
  7. 7. Le mercredi suivant, on entendaitdes centaines d’hommes neportant que leur boxer rosesdiscuter entre eux alors que lemercure atteignait 53.3 degrés.“C’est l’enfer. On se croirait dansune fournaise,” disait ErnestoGonzales, détenu à la prisondepuis 2 ans et ayant encore 10ans à faire. “C’est inhumain”Joe Arpaio, qui force ses détenus à porter durose et à manger des sandwiches au bologne,n’a aucune sympathie pour eux. “Les criminelsdoivent être punis pour leurs crimes – il n’ontpas à vivre dans le luxe jusqu’au moment deleur libération, pour ensuite aller commettre unautre crime afin de retourner en prison pour yvivre un niveau de vie que plusieurscontribuables n’ont même pas les moyens des’offrir eux mêmes.”
  8. 8. Cette même journée il a dit aux détenus qui se plaignaient: “Il fait entre48 et 53 degrés en Irak et nos soldats y vivent aussi dans des tentes ;ils doivent marcher tous les jours au gros soleil avec tout leuréquipement sur le dos et on leur tire dessus. Le pire c’est qu’eux ilsn’ont pas commis de crimes alors fermez vos grandes gueules!”
  9. 9. CONTRASTENouveau conceptde prisonPOUVEZ-VOUS DEVINEROU ON SE TROUVE?
  10. 10. Nous venons de “visiter” la nouvelleprison de NANCY qui se trouve près duHaut du Lièvre !Nouveau Centre correctionnelLE GRAND LUXE !!!Pas mal non pour des hors-la-loi !!!Et aux frais de qui ??????A vous de réfléchir et de juger…
  11. 11. Continuez, Sheriff Joe en Arizona !Si toutes les prisons étaient comme la vôtre il y auraitsûrement moins de crimes commis et nous n’aurionspas de problèmes de surpopulation carcérale dansnotre pays où les gangsters, assassins, voleurs,violeurs, ont magnifique gymase, salle de muscu, etc.,alors que vos enfants n’en ont pas dans leursécoles… et encore écoles bien souvent dans un étatde délabrement inacceptable ou manquant de classes.Si vous êtes d’accord envoyezceci à vos amis. Sinon, effacez-le.Prochain épisode : la justice en Iran.

×