Constant par de dree villers

395 views

Published on

Published in: Education, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
395
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Constant par de dree villers

  1. 1. De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes <br />Benjamin CONSTANT<br /> de DREE Marie<br /> VILLERS Victoire TES1 <br />1<br />
  2. 2. Sommaire<br />INTRODUCTION<br /><ul><li>Présentation de l’œuvre
  3. 3. Biographie de l’auteur</li></ul>I. Une progression dans la conception de la liberté<br />-A. Liberté des Anciens<br />-B. Liberté des Modernes<br />II. Les causes de cette mutation de la liberté<br />-A. Différents facteurs<br />-B. Zoom sur le passage de la guerre au commerce<br />III. Critiques et solutions<br />-A. Critiques: Rousseau et l’abbé de Mably<br />-B. Solutions proposées par Benjamin CONSTANT <br />CONCLUSION<br />2<br />
  4. 4. INTRODUCTION<br />1.Présentation de l’œuvre<br /><ul><li>Discours prononcé en 1819 à l’Athénée royal de Paris
  5. 5. Contexte politique: seconde Restauration (libéraux vs ultras)
  6. 6. Que signifie « être libre »?
  7. 7. Analyse de deux libertés:</li></ul>3<br />
  8. 8. INTRODUCTION<br />2. Biographie de l’auteur: le cycle d’une vie<br />4<br />
  9. 9. I. Une progression dans la conception de la libertéA. Liberté des Anciens<br />Danger<br />« assujettissement complet de l’individu à l’autorité de l’ensemble »<br />« exercer collectivement mais directement, plusieurs parties de la souveraineté toute entière »<br />« le danger de la liberté antique était qu’attentifs uniquement à s’assurer le partage du pouvoir social, les hommes ne fissent trop bon marché des droits et des jouissances individuelles »<br />5<br />
  10. 10. Un contre exemple : Athènes ?<br />6<br />I. Une progression dans la conception de la libertéA. Liberté des Anciens<br />
  11. 11. I. Une progression dans la conception de la libertéB. Liberté des Modernes<br />7<br />« Le danger de la liberté moderne, c’est que […] nous renoncions à notre droit de partage dans le pouvoir politique »<br />
  12. 12. I. Une progression dans la conception de la libertéB. Liberté des Modernes<br />La nécessité du système représentatif:<br />8<br />!<br />Mais les peuples doivent exercer une surveillance active et constante sur leurs représentants<br />
  13. 13. II. Les causes de cette mutation de la libertéA. Différents facteurs <br />9<br />Sociale<br />Revendication de l’indépendance privée<br />
  14. 14. 10<br />Illustrations clés de la rupture entre les deux conception de la Liberté<br />Abolition de l’esclavage<br />(1848)<br />La révolution française<br />(1789)<br />
  15. 15. II. Les causes de cette mutation de la Liberté <br />B. Zoom sur le passage de la guerre au commerce<br />11<br />Le commerce <br />: « une tentative pour obtenir de gré à gré ce qu’on n’espère plus conquérir par la violence » <br />:  « inspire aux hommes un vif amour de l’indépendance individuelle »<br />
  16. 16. III. Critiques et solutionsA. Critiques: Rousseau et l’abbé de Mably<br />Rousseau et son Contrat Social<br />12<br />Thèses similaires<br /> Rousseau Abbé de Mably<br />
  17. 17. III. Critiques et solutions<br />B. Solution proposée par Benjamin CONSTANT<br /> Combinaison des deux libertés<br />13<br />
  18. 18. Conclusion<br />14<br />
  19. 19. CONCLUSION<br />15<br /><ul><li> La liberté n’est jamais un acquis définitif
  20. 20. La thèse de Constant permet de respecter les droits des individus et de vaquer à ses activités économique
  21. 21. Le rapport entre droite et gauche n’ayant pas plus beaucoup d’importance, l’essentiel étant de faire le lien entre le peuple et le pouvoir
  22. 22. Nécessité d’une éducation appropriée pour assurer le fonctionnement du système prôné par B.Constant</li></ul>OUVERTURE PHILOSOPHIQUE:<br /><ul><li> Peut-il y avoir liberté sans loi?
  23. 23. L'Etat est il l'ennemi de la liberté?
  24. 24. L'organisation politique est elle conciliable avec la liberté que revendique les hommes?"</li>

×