Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

energie_fr

509 views

Published on

Published in: Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

energie_fr

  1. 1. Seulement environ 15% de l'énergie du carburant que vous mettez dans le réservoir est retransmise en énergie aux roues motrices et aux divers accessoires utiles (air conditionné, alternateur etc…). Le reste de l'énergie est perdue dans les résistances techniques du moteur, de la ligne de transmission etc… Donc, le potentiel à améliorer l'efficacité "nette" des moteurs à explosion grâce à des techniques de pointe est énorme.. Où va l'Energie ? Pertes moteur – 62.4% Dans les moteurs à essence plus de 62% de l'énergie de l'essence est perdue dans le circuit de combustion (ICE). Les moteurs à explosion classiques sont très inefficaces dans la transformation de l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique, en perdant de cette précieuse énergie a cause de friction, systèmes d'admission air et essence et en chaleur perdue. Des techniques avancées de motorisation comme les soupapes hydrauliques, les turbos, l'admission directe, et la désactivation des cylindres permettent de réduire ou compenser ces pertes. D'autre part, les diesels sont environ 30-35% plus efficaces que les moteurs à essence et les avancées techniques sur ce type de véhicules les rends plus attrayants. Pertes Point-mort et ralenti – 17.2% En conduite urbaine, une grande part de l'énergie est perdue lors des ralentis et points-morts aux feux et dans les embouteillages. Des technologies comme l'ISG (integrated starter generator = arrêt/re-démarrage automatique) aident à la réduction de ces pertes d'énergie.
  2. 2. Pertes Transmission – 5.6% L'énergie se perd aussi dans la transmission. Des technologies telles que la sélection automatique de transmission manuelle/automatique (AMT) ou encore la Transmission variable en continu (CVT) sont en cours de développement pour réduire ces pertes. Pertes d'Inertie et de freinage– 5.8% Pour avancer, la transmission d'un véhicule doit faire passer suffisamment d'énergie au train roulant pour compenser l'inertie du véhicule qui est en rapport direct avec son poids. Plus un véhicule est léger, moins il faudra d'énergie pour le mouvoir. Le poids peut être réduit en utilisant des matériaux et technologies plus légers. Par exemple, une transmission automatique variable en continu est plus légère qu'une transmission automatique traditionnelle. Par ailleurs, chaque fois que vous freinez, l'énergie utilisée pour compenser l'inertie est perdue. Résistance au roulement – 4.2% La résistance au roulement est la force nécessaire pour bouger une roue, et est directement proportionnelle au poids supporté par la roue. Diverses méthodes permettent de limiter la résistance telle le matériau du pneu, son profil etc… Sur une voiture particulière, une diminution de 5 à 7% de la résistance au roulement permet une économie de carburant de 1%. Toutefois ces améliorations vont à l'encontre de la traction, de la durabilité et du bruit. Résistance Aérodynamique – 2.6% Un véhicule doit dépenser de l'énergie pour déplacer l'air ambiant et se faire un chemin pour avancer. Proportionnellement moins d'énergie à basse vitesse et plus à haute vitesse. La résistance aérodynamique est directement liée a la forme du véhicule. De gros progrès ont déjà été fait, mais des gains de 20% et plus restent possible. Accessoires – 2.2% Air conditionné, Direction assistée, essuie-glace et autre accessoires consomment de l'énergie générée par le moteur. Des économies de 1% sont possibles avec des alternateurs et autres pompes d'assistance plus performants.

×