Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Conjoncture : L’économie seine-et-marnaise reprend des couleurs

Après un bilan en demi-teinte trois mois auparavant, l’économie seine-et-marnaise a envoyé davantage de signaux positifs lors du 3e trimestre 2016. Ainsi, la réduction du nombre d’entreprises défaillantes (une première depuis trois ans !) s’est accompagnée d’une augmentation du nombre d’entreprises créées. Sur le marché du travail, en dépit d’une hausse de 0,1 point du taux de chômage (tendance partagée par la région et la France métropolitaine), le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a reculé de 1,5 % sur un an à fin-septembre 2016. Tiré par l’intérim, l’emploi salarié marchand a progressé de 0,3 %. Dans la construction d’immobilier d’entreprise, la surface mise en chantier a enregistré un rebond (+ 58,3 % sur un an) après un an et demi de baisse. En revanche, la baisse de l’activité touristique s’est poursuivie.

Related Books

Free with a 30 day trial from Scribd

See all
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Conjoncture : L’économie seine-et-marnaise reprend des couleurs

  1. 1. Seine-et-Marne Bref-conjoncture 3e trimestre 2016 Date de publication : février 2017 / 77 Perspectives favorables pour l’Ile-de-France mais le tourisme souffre Démographie d’entreprises Créations d’entreprises (dernières données : 3e trimestre 2016) Avec une progression en glissement annuel de 11,1 % au 3e trimestre 2016, les créations d’entreprises ont le vent en poupe en Ile-de-France. La dynamique se situe plus en retrait en Seine-et-Marne, avec une hausse de 6,0 % sur la période ; au total, 2 608 nouvelles entreprises ont vu le jour dans le département entre juillet et septembre 2016. Toutefois, les créations hors micro-entreprises ont affiché la hausse sur un an la plus faible parmi les huit dépar- tements franciliens (+ 2,9 % contre + 9,6 % en moyenne). 11 222 158 836 100 000 120 000 140 000 160 000 180 000 8 000 10 000 12 000 14 000 16 000 Seine-et-Marne (éch. de G.) Ile-de-France (éch. de D.) 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Source : Insee – Ile-de-France / cumul sur 4 trimestres L’économie francilienne a enregistré plusieurs évolutions positives au 3e trimestre 2016. Ainsi, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A dans la région s’est réduit pour le troisième trimestre consécutif. De même, l’Ile-de- France a de nouveau créé des emplois à un rythme plus soutenu qu’au niveau national. Par ailleurs, même s’il reste élevé, le nombre de défaillances d’entreprises en Ile-de-France a continué à se réduire l’été dernier. Le secteur immobilier et le BTP ont quant à eux bénéficié une nouvelle fois d’une orientation favorable. Cependant, les tragiques évènements du 13 novembre 2015 ont encore affecté l’activité des secteurs liés au tourisme : le déficit de nuitées hôtelières entre novembre 2015 et septembre 2016 a ainsi atteint 6,5 millions. L’économie seine-et- marnaise reprend des couleurs Défaillances d’entreprises (dernières données : 3e trimestre 2016) La hausse des défaillances d’entreprises, observée pendant treize trimestres consécutifs en Seine-et-Marne, a marqué un coup d’arrêt au 3e trimestre 2016. En effet, 243 entreprises défaillantes ont été enregistrées à cette période, soit un recul de 14,1 %. La baisse de la sinistralité des entreprises concerne également la région Ile-de-France (- 9,2 %), sous l’impulsion notamment du bâtiment et de la restauration. La même tendance est observée au plan national. 1 321 12 517 10 000 11 000 12 000 13 000 14 000 800 950 1 100 1 250 1 400 Seine-et-Marne (éch. de G.) Ile-de-France (éch. de D.) 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Source : Banque de France, base Fiben / cumul sur 4 trimestres Après un bilan en demi-teinte trois mois auparavant, l’économie seine-et-marnaise a envoyé davantage de signaux positifs lors du 3e trimestre 2016. Ainsi, la réduction du nombre d’entreprises défaillantes (une première depuis trois ans !) s’est accompagnée d’une augmentation du nombre d’entreprises créées. Sur le marché du travail, en dépit d’une hausse de 0,1 point du taux de chômage (tendance partagée par la région et la France métropolitaine), le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a reculé de 1,5 % sur un an à fin-septembre 2016. Tiré par l’intérim, l’emploi salarié marchand a progressé de 0,3 %. Dans la construction d’immobilier d’entreprise, la surface mise en chantier a enregistré un rebond (+ 58,3 % sur un an) après un an et demi de baisse. En revanche, la baisse de l’activité touristique s’est poursuivie.
  2. 2. Publication réalisée par : Jérôme CAUDRON, CCI 77 : jerome.caudron@seineetmarne.cci.fr www.seineetmarne.cci.fr Mickaël LE PRIOL, Crocis : mlepriol@cci-paris-idf.fr www.crocis.cci-paris-idf.fr Les notes de conjoncture des autres départements franciliens sont téléchargeables sur le site Internet du Crocis / Emploi Taux de chômage (dernières données : 3e trimestre 2016) Comme en France et en Ile-de-France, le taux de chômage a augmenté de 0,1 point en Seine-et-Marne entre les 2e et 3e trimestres 2016 ; il s’est établi à 8,0 % dans le département. Après avoir bénéficié d’une baisse de 0,3 point au 2e trimestre 2016, le taux de chômage de la zone d’emploi de Montereau-Fault-Yonne est reparti à la hausse et a retrouvé son niveau du début d’année (11,8 %). Du côté des zones d’emploi de Nemours et de Provins, le taux de chômage est resté stable : 7,7 % pour la première et 8,9 % pour la seconde. 8,0 8,6 4 6 8 10 12 Seine-et-Marne Ile-de-France 2004 2006 2008 20102000 2002 2012 2014 2016 Source : Insee – Ile-de-France / données cvs / en % Emploi salarié (dernières données : 3e trimestre 2016) 102,7 101,4 90 95 100 105 Seine-et-Marne Ile-de-France 2006 2008 201220102002 2004 2014 2016 Source : Insee Ile-de-France / données cvs / base 100 au 4e trimestre 2007 Tous les départements d’Ile-de-France ont observé un accroissement de leur nombre d’emplois salariés au 3e trimestre 2016 ; en Seine-et-Marne, 810 emplois supplémentaires ont été comptabilisés. Le département a ainsi affiché une augmentation de 0,3 %, légèrement inférieure à la moyenne francilienne (+ 0,5 %). L’intérim constitue le véritable fer de lance de l’emploi salarié en Seine-et-Marne : + 1 065 emplois supplémentaires entre juin et septembre 2016 et un taux de croissance de 9,4 %, supérieur de 5,0 points à celui observé au plan régional. Activité touristique Construction Taux d’occupation hôtelier (dernières données : septembre 2016) 58,2 62,5 68,0 67,0 71,8 75,9 69,5 65,7 68,3 0 20 40 60 80 100 J F M A M J J A S O N D 2014 2015 2016 Source : Comité Régional du Tourisme d’Ile-de-France / en % A l’instar de la région Ile-de-France, les taux d’occupation hôteliers relevés au 3e trimestre 2016 en Seine-et-Marne ont poursuivi leur déclin : -11,2 points sur un en juillet, - 12,4 points en août et - 10,7 points en septembre. Selon les baromètres mensuels de conjoncture réalisés par le CRT Ile- de-France, l’activité touristique en juillet a été perçue comme « bonne » par la moitié des professionnels seine-et-marnais du tourisme. En revanche, l’état des réservations, jugé « moyen » en juillet et en août, semble s’être dégradé en septembre : 44 % de ces professionnels l’ont qualifié de « mauvais », voire « très mauvais ». Construction d'immobilier d'entreprise (dernières données : 3e trimestre 2016) En Seine-et-Marne, le secteur de la construction a donné quelques signes d’amélioration lors du 3e trimestre 2016. En effet, après six trimestres consécutifs de baisse en glissement annuel, la surface mise en chantier a augmenté, qui plus est à un rythme supérieur à celui observé en Ile-de-France (+58,3 % contre + 40,8 %). La surface de locaux commencés atteint 128 304 m², dont 81 180 m² d’entrepôts principalement situés sur Sénart. Les surfaces de locaux autorisés ont quant à elles subi un léger repli (- 3,6 %) pour s’établir à près de 200 000 m². 198146 128304 0 150 000 300 000 450 000 600 000 Total des surfaces de locaux autorisés Total des surfaces de locaux commencés 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Source : Sit@del2 / en m²

    Be the first to comment

    Login to see the comments

Après un bilan en demi-teinte trois mois auparavant, l’économie seine-et-marnaise a envoyé davantage de signaux positifs lors du 3e trimestre 2016. Ainsi, la réduction du nombre d’entreprises défaillantes (une première depuis trois ans !) s’est accompagnée d’une augmentation du nombre d’entreprises créées. Sur le marché du travail, en dépit d’une hausse de 0,1 point du taux de chômage (tendance partagée par la région et la France métropolitaine), le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a reculé de 1,5 % sur un an à fin-septembre 2016. Tiré par l’intérim, l’emploi salarié marchand a progressé de 0,3 %. Dans la construction d’immobilier d’entreprise, la surface mise en chantier a enregistré un rebond (+ 58,3 % sur un an) après un an et demi de baisse. En revanche, la baisse de l’activité touristique s’est poursuivie.

Views

Total views

149

On Slideshare

0

From embeds

0

Number of embeds

91

Actions

Downloads

2

Shares

0

Comments

0

Likes

0

×