Présentation des premiers constats de la mission d'audit des plateformes manioc

210 views

Published on

Présentation de Guillaume Fongang au Forum régional du manioc en Afrique centrale, tenu du 6 au 9 décembre à Yaoundé, au Cameroun.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
210
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation des premiers constats de la mission d'audit des plateformes manioc

  1. 1. PRÉSENTATION PREMIERS CONSTATS MISSION D’AUDIT DES PLATEFORMES MANIOC CENTRE TECHNIQUE DE COOPÉRATION AGRICOLE ET RURAL ACP-UE Dr. Guillaume FONGANG Expert international Enseignant – Chercheur, Université de Dschang, Cameroun
  2. 2. PLAN 1. Contexte et objectifs de la mission 2. Méthodologie 3. Principaux acteurs rencontrés 4. Les plateformes mises en place: genèse et situation 5. Composition actuelle des bureaux des plateformes manioc 6. Vie actuelle des PF 7. Activités envisagées par les PF 8. Quelques problèmes actuels des plateformes 9. Opportunités/Acquis pour la mise en place des PF 10. Initiatives de PF passées ou en cours 11. Questions majeures pour les prochaines étapes de mise en place des PF
  3. 3. Contexte de la mission • Plan stratégique du CTA en Afrique Centrale 2016 – 2019 • Soutien à la PROPAC et aux OSC dans le processus PDDAA – PAC - PRIASAN • Documentation en collaboration avec la PROPAC du cas de la SOCOOPMATPA sur le manioc • Depuis 2015, le CTA a commencé à établir des relations avec la CEEAC, la CEMAC et le PRASAC et a déterminé des points d'entrée spécifiques pour son intervention dans la région • La chaîne de valeur R&T identifiée par la région comme un secteur clé • Atelier de consultation des partenaires de Juin 2016 • Option de soutenir les plateformes Manioc • Projet Manioc mis en œuvre par le PRASAC • Jeunesse des Plateformes et peu d’éléments de connaissance disponibles • Nécessité d’avoir une visibilité sur les plateformes (Dynamiques et Besoins)
  4. 4. Méthodologie • Missions dans cinq des six pays de la CEMAC • Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Tchad • Un travail au niveau de la plateforme régionale • Des entretiens avec les membres des bureaux des plateformes • Des entretiens bilatéraux avec des acteurs importants de la filière manioc au niveau des pays • Des visites d’activités du secteur privé engagé dans la filière • Transformation, Commercialisation, transport, etc. • Examen d’initiatives de plateformes pour en tirer les leçons • Travail en cours d’achèvement: Compléter des entretiens Cameroun, PF Régionale et éventuellement Guinée Equatoriale
  5. 5. Méthodologie (suite) • Les principaux acteurs rencontrés par pays Tchad Gabon Centrafrique Congo Brazzaville Cameroun Bureau Plateforme Manioc Bureau Plateforme Manioc Bureau Plateforme Manioc Bureau Plateforme Manioc Plateforme Manioc ITRAD CENAREST ICRA IRA IRAD FAO FAO LASBAD : Univ Bangui FIDA Ministre Conseillère à la Présidence ONDR DG Agriculture Point focal Projet Manioc (CONACOM) DG Agriculture CNPRT CNOP Gabon CNOP CAF CNOP Congo SECADEF IGAD PADEF Commerçantes (Marché) Commerçants : Marché pont Akébé (Chicouangue); Marché d’Akébé (Foufou) Commerçants et transporteurs Commerçants Transformateurs Transformation artisanale Transformation artisanale et industrielle Ex DN PRASAC Fabricant de machine
  6. 6. Les plateformes mise en place: genèse et situation • 01 plateforme régionale et 06 PF nationales(2014-2015) • Mise en œuvre dans le cadre du projet régional Manioc UE/PRASAC • Fondation s’appuie sur les initiatives Recherche – Développement • Comité Recherche Développement, Plateforme d’innovation DONATA, etc. • Nature: plateformes multi-acteurs • Statut: Non légalisées (Association? Interprofession?) • Equipe de bureau par cooptation / concertation • Bureau appelé « Comité de mise en œuvre PF » dans certains cas • Stade embryonnaire avec une équipe de leaders chargée de la mise en œuvre effective (sensibilisation, textes, AG constitutive, etc.)
  7. 7. Composition actuelle des bureaux PF par pays Poste Tchad Gabon Centrafrique Congo Brazzaville Cameroun Président Producteur Association consommateur ONG Transformatrice commerçante Producteur (PLANOPAC) Trésorière CNPRT (Collège des femmes) Commerçant CNOP CAF CNOP Congo Secrétariat General ONG LASBAD : Univ Bangui CNOP CAF CNOP Congo SECADEF IGAD Conseiller ITRAD (DN PRASAC) CENAREST ICRA IRA IRAD Sénateur Maire
  8. 8. Constats: Composition actuelle des bureaux PF par pays (suite) 1. Une diversité d’acteurs, mais un secteur privé à mobiliser davantage • ONG • OP • Recherche • Transformateur/Commerçants 2. Absence du Ministère agriculture dans les bureaux actuels 3. Une présence active des CNOP 1. Cas du Cameroun : ne s’y reconnait pas 2. Cas du Gabon: Plateforme / Comité Recherche Développement 4. Un potentiel de mobilisation des femmes productrices via CNOP et coopératives 5. Recherche (DN PRASAC) en posture/statut de Conseil 1. Posture à clarifier 2. Ouvrir possibilité à d’autre acteurs à ce statut 6. Des sénateurs et députés dans le cas du Gabon: un enjeu d’influence sur les politiques/décideurs ?
  9. 9. Vie actuelle des PF 1. Activités menées à ce jour 1. Projet de plan d’actions (sensibilisation, répertoire des acteurs, textes de base AG, etc.) 2. Des projets de textes de base dans certains cas (PF régionale, PF Tchad, etc.) 2. Constats majeurs 1. Dynamique en veilleuse du fait de la « fin » du projet régional Manioc 2. Nécessité et importance de la PF reconnues par tous les acteurs 3. Des cas de confusions avec les comités Recherche Développement 4. Composition de équipes (bureaux PF) non encore stabilisée dans certains cas
  10. 10. Vie actuelle des PF (suite) 3. Objectifs déclarés des PF 1. Mettre tout le monde ensemble 2. Créer des synergies 3. Créer de la complémentarité 4. Plaidoyer envers les décideurs 5. Partager les informations 4. Actions nécessaires à très court terme 1. Sensibilisation des acteurs nationaux 2. Définir le rôle des uns et des autres 3. Formation sur les plateformes (prendre en en compte mécanismes de pérennisation) 4. Concevoir un modèle de fonctionnement /organisation des PF pour les pays. (Interprofession?? PF multi- acteurs??) 5. Adoption des textes de base 6. Tenue AG
  11. 11. Activités envisagées par les PF (Projet des PF??) 1. Organisation des acteurs par maillon de la filière 2. Répertoire des acteurs de la filière 3. Système de communication 4. Système d’information : prix et opportunités de marchés 5. Finalisation des fiches techniques de production envisagées dans le cadre du projet Manioc UE 6. Capitalisation et mise à disposition des fiches techniques (production, transformation, etc.) 7. Organisation des formations: techniques de production, transformation 8. Partage d’expérience/visite d’échange 9. Démonstration culinaire lors des JMA (prendre en compte fortification nutritionnelle) 10.Soutien en matériels/équipement de transformation 11.Organiser approvisionnement / distribution boutures 12.Identification des technologies intéressantes de transformation dans la sous-région et aider au partage/transfert
  12. 12. Quelques problèmes actuels des plateformes 1. Pas une bonne compréhension du type de dynamique à mettre en place 1. Plateforme multi-acteurs, oui mais cela renvoie à quoi de stabilisé et de connu? 2. Comment mettre cela en place? 3. Comment faire fonctionner? 2. Absence de ressources pour les activités de démarrage (sensibilisation, répertoire, AG, etc.) 3. Les autres acteurs en dehors des producteurs et peut-être les OA/OSC ne sont pas encore structurés : cas des transformateurs, commerçants, etc. 1. Producteurs: nécessité structuration adossée sur la filière manioc (vers un collège de producteurs?) 2. OA/OSC: privilégier des acteurs intervenant sur la filière manioc
  13. 13. Opportunités/Acquis 1. Des marchés des boutures par exemple auprès de la FAO dans le cas du Tchad 2. Marché sous régional du manioc de consommation florissant 3. Organisation de la distribution des boutures par des projets et organisations 4. Existence collège de femmes dans les CNOP 5. Des transformateurs intéressés à établir des liens avec des producteurs 6. Une demande d’informations sur les acteurs et les données sur la filière 7. Un gros problème de matériel végétal à résoudre au niveau de la production
  14. 14. Opportunités/Acquis (suite) 1. Des actions en cours avec des partenaires comme la FAO, le FIDA 2. Une volonté des États à mettre en œuvre des programmes ambitieux pour les cultures vivrières 1. Programme Graine au Gabon 2. RCPCA en Centrafrique 3. Agriculture Seconde génération au Cameroun 3. Possibilités diversifiées de transformation 4. Des acquis importants au niveau du travail Recherche Développement sur les variétés, les maladies - Des échanges importants avec l’IITA 5. Des partenaires intéressés à soutenir la filières manioc (CTA, FAO, FIDA, BM, PRASAC, etc.) 6. Etc.
  15. 15. Initiatives de PF passées ou en cours A. Orientation Recherche/Monde de l‘aide 1. DONATA 2. PF Plantain - Carbap 3. PF Mais (ITRAD avec IRAD Garoua et Univ. Maïdougouri) 4. PF Plateformes Apiculteurs en RCA 5. Comité Recherche Développement B. Portées par le privé / marché 1. CICC (Café Cacao) 2. IPAVIC (Aviculture) 3. FNEC (Élevage Bovin)
  16. 16. Initiatives de PF passées ou en cours (suite) C. Difficultés/Défis de telles dynamiques 1. Financement pour les rencontres et plus globalement le fonctionnement 2. Arrêt des PF à la fin des projets 3. Logique des perdiem/fonction publique/projets d’aide D. Défis 1. Se doter d’un projet (Planification??) 2. Que les membres trouvent chacun son intérêt 3. Développer des mécanismes de financement après projet/financement 4. Aller au-delà de la recherche et du développement et impliquer le privé 5. Des acteurs crédibles et en capacité d’animer et d’accompagner les PF sans être en posture d’accaparement
  17. 17. Questions majeures pour les prochaines étapes des PF • Identité/Forme organisationnelle pour les plateformes 1. Interprofession? • Les principes directeurs 1. S’appuyer sur ce qui existe 2. Éviter un adossement à une structure • Financement des PF: pistes à explorer 1. Prélèvement 2. Cotisation 3. Frais d’adhésion 4. Dotation de l’Etat (BIP et Fonds de développement) ou de la Communauté (CEMAC) 5. Financement des partenaires: FAO, FIDA, CTA, UE, etc.
  18. 18. Fin Merci bokou // Singuila Mingui
  19. 19. Résultats escomptés • De bonnes pratiques et des approches innovantes pour le développement des chaînes de valeur R&T et l'amélioration de la nutrition documentées, capitalisées et partagées grâce à des approches efficaces de la GC RE 1 • Développement/renforcement des capacités des acteurs du secteur privé (y compris les jeunes et les femmes) en ce qui concerne le développement et le financement des chaînes de valeur R&T – Accent tout particulier mis sur les liens avec le secteur agroindustriel RE 2 • Développement des capacités des acteurs publics et privés afin d'améliorer la collaboration visant à concevoir/formuler et à mettre en œuvre des politiques favorables au développement des chaînes de valeur R&T grâce à un dialogue multipartite renforcé (notamment par la « plateforme régionale manioc ») RE 3

×